Tous les jours, la passion du cyclisme

 

Départ de la Haute Route Alpes 2013

Capture d’écran 2013-08-17 à 09.30.24Demain dimanche, c’est le grand départ de l’édition 2013 de la Haute Route, version Alpes.

Au menu des participants, 7 étapes entre Genève et Nice, pour une distance totale de presque 900 bornes à avaler.

La 3e étape entre Val d’Isère et Serre Chevalier, sur 164 bornes, sera assurément un moment difficile de par la longueur, même si les cols du jour ne sont pas trop difficiles.

La 5e étape propose aux coureurs un chrono dans la Bonnette, sur une distance de 23 bornes. Là encore, de quoi se faire mal!

La météo

Belle semaine annoncée pour les participants, avec du beau au moins jusque samedi prochain!

Pour la gagne

Le vainqueur des deux premières éditions de la Haute Route, l’extraterrestre Peter Pouly, est de retour cette année et il est, selon moi, dans une autre catégorie. Je vois mal comment il pourrait être battu!

À surveiller de près également, le jeune et prometteur David Polveroni, dossard 245. Il sera assurément devant, mais de là à titiller Pouly… Allez David, je te souhaite la meilleure des chances!

À surveiller aussi, Nicolas Raybaud, 16e l’an dernier et équipier de Pouly. Un mec très sympathique par ailleurs. Allez, bonne chance Nicolas!

Chez les femmes, Emma Pooley est de retour et devrait également s’imposer sans difficulté.

Le site de la Haute Route offre cette année un « Live Tracker » permettant de suivre la progression des coureurs en direct. Et les résultats des étapes seront disponibles ici.

Les participants

Ils sont environ 600, beaucoup d’Américains, d’Anglais, de Suisses mais curieusement, assez peu de Français. On retrouve près de 35 nationalités différentes sur cette édition de la Haute Route, comme l’an dernier: il y a des Israéliens, des Russes, des Japonais, des Brésiliens, des Australiens, des Irlandais, des Sud-africains, des Norvégiens, des Suédois!

Je tiens également à souhaiter bonne chance et bon courage à Christian Haettich, ce cycliste handisport pour lequel j’ai le plus grand respect.

Les Canadiens

Ils sont un peu plus de 25 au départ. Deux équipes sont à forte dominance canadienne, soit Magic Places et TCR Canada. On remarque la présence d’environ 5 Québécois, soit Luc Pressault, Guillaume Perrault, Alain Lambert et mes amis Yves Lefebvre et Pascale Legrand, déjà présents l’an dernier.

Je souhaite bien évidemment bonne chance et bon courage à Yves et Pascale, en leur rappelant également la prudence en particulier dans les descentes de cols! Profitez-en bien chanceux, et souffrez un peu en pensant à moi comme moi je penserai à vous cette semaine!

Partager

Précédent

Digne de confiance, Pat McQuaid?

Suivant

Grande entrevue avec David Veilleux

  1. Fore

    Beurk… pas ma vision du vélo ça.
    En plus, même sur cet événement purement amateur, on aura du mal si on s’y intéresse de près à ne pas avoir des soupçons de dopage au vu des performances et du pedigree du dernier et probable prochain vainqueur de l’épreuve…

    0
    0
  2. Olivier

    bonne chance a tous les participants

    0
    0
  3. guillaume

    Assez peu de Français, car rien ne les empêche de faire les cols de leur propre pays quand ils le souhaitent.
    Tandis que de l’autre côté de l’Atlantique, il y a une vision complètement fantasmée des cols alpestres.
    (parce que c’est lointain, « exotique », mythique).

    0
    0
  4. Bertrand

    Si je peux éviter de faire un crédit à la consommation pour faire du vélo…
    Le milieu cyclosportif est en train de se scinder avec des épreuves hyper élitistes qui se mettent en place un peu partout pour une clientèle au fort pouvoir d’achat .A la limite tant mieux pour ceux qui en tire les bénéfices.

    0
    0
  5. X

    Prochaine étape: l’obtention de la privatisation des routes des grands cols.

    0
    0
  6. Eric

    Question à Laurent :

    Combien il y avait il de participants en 2012 ?

    0
    0

L’auteur de ce blog encourage tous les lecteurs à laisser un commentaire en réaction à l’article du jour, cela contribue à enrichir le propos. Vous pouvez contribuer à la qualité de ce site en utilisant un langage décent, poli et respectueux d’autrui, et en étant pertinent et concis envers le sujet traité. L’auteur peut modérer les commentaires, et se réserve le droit de censurer sans avertissement les commentaires considérés hors sujet, diffamatoires, irrespectueux d’autrui, portant atteinte à l’intégrité d’une personne ou encore haineux.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.