Tous les jours, la passion du cyclisme

 

D’autres positifs sur les cyclos 2015

C’est fou!

Après le GranFondo New York, on apprend dans la revue Le Cycle de novembre 2015 que d’autres coureurs s’étant illustrés sur les grandes cyclosportives européennes celles-là ont été convaincus de dopage, cette fois-ci à… l’EPO.

En effet, le vainqueur de la Marmotte GranFondo Serie à Sestrières en août dernier, l’Italien Roberto Cunico, a été piqué positif à l’EPO. Il avait terminé dans le même temps que son équipier et ancien pro Enrico Zen.

Merci à Fred, un fidèle lecteur, pour avoir porté cette nouvelle à mon attention. Et rappelons que la Marmotte Gran Fondo Serie a été créée en 2015 pour tenter qu’exporter la popularité de la Marmotte en créant une série de ce label, l’événement de Sestrières entrant dans cette nouvelle série.

Le pire? C’est que le duo Cunico et Zen ont écrémé les cyclosportives de montagne cet été, ayant déjà fini 1-2 de la difficile Campionissimo auquel j’ai pris part fin juin dernier, avec Gavia-Mortirolo-San Cristina à franchir dans la journée. La paire m’a mis 1h17 dans la vue, je soupçonne aujourd’hui comment.

Enrico Zen a également remporté début juillet le GranFondo Stelvio-Santini, une autre épreuve difficile. La nouvelle du dopage à l’EPO de son coéquipier jette forcément un doute sur sa propre probité.

Le dopage parmi les cyclosportives est aujourd’hui une (triste) réalité, renforçant mon intime conviction qu’il est ridicule de tenir des cérémonies protocolaires sur de tels événements. À quoi cela rime-t-il?

Et la présence de coureurs dopés n’est peut-être pas une situation aussi isolée qu’on veut bien nous le faire croire.

Partager

Précédent

Poursuite par équipe: les Canadiennes en or!

Suivant

Le Tour de l’actualité

14 Commentaires

  1. Régis78

    ça craint !!! y’a t’il de l’argent à gagné quand on arrive dans les premiers à ces courses ??? sinon c’est juste pour la gloire d’une coupe et d’une photo dans les journaux. Est-ce que ça vaut le coup de se détruire la santé pour ça ??

    0
    0
  2. Thomas

    Rien ne m etonne plus. J’avais jadis fréquenté des salles de musculation, et a force de temps, plusieurs personnes m’avaient avoué avoir fait des cures de testostérone, juste pour faire les beaux…leur obsession: ne jamais arrêtés la muscu plys de 2 ou 3 jours, pour ne pas perdre le bénéfice de la cure, et ne pas avoir a en faire d autres.
    Ce qui m’agace au niveau pro, c’est l hétérogénéité des politiques nationales de lutte contre le dopage. La France fait du zel, l Espagne ferme les yeux. Les compétitions internationales n ont plus aucun sens.

    0
    0
  3. mica

    Bien sur qu’ il y a du dopage dans toutes les manifestations de masse, courses a pied, Km vertical,
    triathlon, trail, manifestations si populaires en Europe en ce moment.Le vélo dit cyclosportif n’ échappe bien sur pas a cette régle. Il doit étre même en première ligne. Un sociologue du sport appelait ces manifestations : « sport a la queu le leu » donc selon moi un ramassis de beaucoup de frustrés de la réussite essayant d’ assouvir a l’age mur leurs rèves de jeunesse avortés.
    Mais ne parlons pas que de dopage,(il est partout) et au niveau pro,faisons confiance aux controles!
    Le cyclisme triche par bien d’ autres biais qui seraient (peut étre) plus faciles a résoudre. (si les autoritées voulaient bien s’ en donner la peine).

    0
    0
  4. LaVoitureCaPue

    Et une clope après un sandwich rillette/nutella avant le départ de la cyclo, c’est du dopage ?

    0
    0
  5. Eric

    Laurent, cette façon que tu as de dire « La paire m’a mis 1h17 dans la vue… » est révélatrice de ton état d’esprit dans une course. Dis moi donc en quoi leur temps change en quoi que ce soit ta propre performance, ton propre effort, ce que tu as fait et pour quoi tu peux être fier, ou encore le plaisir que tu as eu à rouler et à te défoncer avec ceux qui étaient avec toi… Ces deux gars n’ont pas fait la même course que toi, pourquoi continues tu à te comparer à eux?

    Les cyclosportives sont aujourd’hui des usines à faire de l’argent. Diminution des difficultés, parcours de plus en plus courts, dans le but évident d’attirer le plus de monde possible. Et augmentation des prix. Le podium et les récompenses sont une part du miroir aux alouettes.

    Régis78, bien sûr qu’il y a de l’argent à gagner, indirectement, par l’entregent. Et quand tu deviens assez connu, tu peux même gagner de l’argent directement, sans faire la course, rien qu’en étant là.

    0
    0
  6. Nico D

    @Eric,

    On se compare parceque c’est l’humain qui a besoin de competionner car c’est le point de depart pour s’ameliorer. Il l’a fait moi aussi je le ferai.
    Apres on peut essayer de feindre de ne pas voir le monde et la nature humaine telle qu’ils sont, se mettre des oeilliere et pretender qu’un autre monde est possible. Foutaises et habitude bien plus malsaine.

    Qui plus est il ne s’agit pas d’une attitude globalisante et univoque, qui prendrait toute la place et ne laisserai place qu’a une seule interpretation (simpliste), on peut a la fois tres fier de sa performance et en meme temps la relativiser en se comparant.

    0
    0
  7. Nico D

    Desole pour les fautes de mon post precedent.

    J’aimerai egalement revenir sur « Diminution des difficultés, parcours de plus en plus courts, dans le but évident d’attirer le plus de monde possible » qui est completment faux. On observe bien au contraire exactement l’inserse. Faire un marathon etait le defi ultime il y a encore 10 ans, plus maintenant…

    J’ajouterai pour terminer qu’il n’y a absolument rien de mal a vouloir faire de l’argent et que se debarrasser de ce reflexe gauchisant et particulierement penible serait bienvenu.

    0
    0
  8. thierry mtl

    Zen a aussi gagné à Solden en août. Mais le dopage de son coéquipier ne veut pas dire qu’il est aussi sous EPO. Parlez-en aux amis et coéquipiers de ce québécois Picard.

    0
    0
  9. LaVoitureCaPue

    @ Nico D

    Oui je me compare à mes collègues de vélo. Oui il y a une +/- amicale compétition entre nous. J’aime bien battre untel petit con du club (en sachant qu’on est tous le con d’un autre), ou faire mieux que l’année dernière.

    Mais j’ai 50 ans, une vraie vie de famille avec des vrais enfants et une vraie femme avec qui je partage du temps. Un vrai travail pas dans le sport qui ne me laisse pas 50 h d’entraînement. Et j’ai des gènes d’humain moyen.
    Alors je ne me compare pas ( et j’en ai strictement rien a faire) du temps d’un semi pro de 20 ans sans enfants, sans femme, sans travail et sans études qui s’entraîne 30h/semaine. Qu’il aille 50% + vite que moi a l’eau claire ou 55% plus vite en se dopant ne m’affecte pas.

    Ensuite je comprends que le dopage gène celui qui AURAIT pu gagner sans triche.

    0
    0
  10. Nico D

    Rien n’empeche de relativiser les performances et les comparaisons. I raised my case, merci LaVoitureCaPue

    0
    0
  11. Sylvain

    Pourquoi pas une petite case à cocher sur le formulaire d’inscription à une cyclo :

    « J’accepte que si je suis contrôlé positif de dopage, je serai banni à vie de l’évènement et je m’engage également à payer une amende de 1 000 $ (5 000 ou 10 000, au choix) à l’organisateur pour dommages. »

    Quelques contrôles positifs permettraient même de financer les contrôles.

    0
    0
  12. Patrick

    Parce qu’il est très difficile de faire payer quelqu’un qui le refuse. Demandez donc à Vinokourov de payer l’année de salaire due…

    0
    0
  13. Le Formal

    Desolé il faut être naïf de croire qu’il n’y a pas de dopage sur les cyclos!!!!

    0
    0
  14. Nicolas D

    Ca a l’air que ca va barder en athletisme…

    0
    0

L’auteur de ce blog encourage tous les lecteurs à laisser un commentaire en réaction à l’article du jour, cela contribue à enrichir le propos. Vous pouvez contribuer à la qualité de ce site en utilisant un langage décent, poli et respectueux d’autrui, et en étant pertinent et concis envers le sujet traité. L’auteur peut modérer les commentaires, et se réserve le droit de censurer sans avertissement les commentaires considérés hors sujet, diffamatoires, irrespectueux d’autrui, portant atteinte à l’intégrité d’une personne ou encore haineux.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.