Dal-Cin champion canadien!

Dal_Cin_ - 1

Beaucoup d’émotions hier à Ottawa lors des Championnats canadiens puisque c’est un coureur d’Ottawa qui a gagné, le sympathique Matteo Dal-Cin.

On savait tous que Matteo était en forme, il venait de gagner l’étape-reine du Tour de Beauce au sommet du Mont Mégantic il y a 10 jours.

Matteo participant souvent aux sorties d’entrainement dans la région, on aura le bonheur de rouler avec le champion canadien pendant un an, wow!  Mais ça ne va pas arranger nos « A-loop » du mardi soir dans le Parc, où ça roulera encore plus vite… avec l’avantage de tirer tout le monde vers le haut, les coureurs de la région d’Ottawa-Gatineau multipliant les podiums partout sur la scène des courses provinciales, encore ce week-end sur la Coupe des Amériques.

J’ai assisté à la course hier, la vitesse des coureurs était vraiment impressionnante sur un parcours tout plat, favorisant les coureurs puissants. Ca filait régulièrement entre 50 et 55 km/h, le peloton en file indienne… Un directeur sportif m’a confirmé après la course avoir tenté de ramener un de ses coureurs derrière sa bagnole, à plus de 60 à l’heure: il n’est jamais revenu!

Les orages, les bourrasques de vent ont également compliqué la course, et l’ont même interrompue un moment.

On pourrait dire que la course s’est jouée en deux temps: dès la reprise après l’interruption due au premier gros orage (km 50 environ), ou pendant 15 bornes, le peloton a roulé vraiment très, très vite. Du coup, une première grosse sélection s’est opérée, et c’est avec surprise que j’ai vu rentrer au bercail des coureurs comme Antoine Duchesne.

La course a ensuite repris des allures plus normales, avec des tentatives d’échappée toutes vouées à l’échec en raison des coups de vent. Et pendant tout ce temps, un coureur me faisait vraiment forte impression: Svein Tuft, qui semblait se balader même quand ça roulait vite derrière une nouvelle tentative.

Il faut dire qu’avec des équipes comme Silber, Garneau ou Rally, la bonne échappée devait avoir la bonne composition, ce qui n’est pas arrivé.

Le deuxième acte s’est joué dans l’avant dernier tour, lorsque Dal-Cin et Marc-Antoine Soucy (Garneau) se sont dégagés juste au moment où le vent tombait (bien joué!). Ils ont su résister avec brio aux coups de butoir des Silber d’abord, de Svein Tuft ensuite, un Svein Tuft bien isolé toutefois dans ce final et sur qui reposait le poids de la course.

L’entente devant entre Dal-Cin et Soucy était très bonne puisque chacun d’eux était promis à un titre de champion canadien s’ils allaient au bout: à Dal-Cin le titre élite, à Soucy le titre U23.

Les deux hommes se sont quand même disputés âprement la victoire au sprint, Dal-Cin coiffant Soucy un peu avant la ligne.

Pas de public

Bref, une belle course disputée toutefois sur un circuit très roulant rendant difficile la sélection. Antoine Duchesne a d’ailleurs critiqué ce choix de parcours et je vous avoue franchement bien le comprendre.

Ce qui surprenait davantage, c’était l’absence quasi totale de public: personne le long du circuit, pourtant urbain (mais décentrée du centre-ville d’Ottawa et situé dans un parc d’édifices du gouvernement fédéral). J’étais à peu près tout seul sur le circuit, avec quelques amis(es). Seule une petite centaine de personnes, presque toutes de la famille, de l’encadrement ou de la communauté cycliste locale, se sont rassemblées pour l’arrivée.

Il faut dire que la météo difficile n’a certainement pas aidé.

Il y avait pourtant dans le peloton deux coureurs ayant disputé le Tour de France (Svein Tuft et Antoine Duchesne), plusieurs grosses pointures (Guillaume Boivin, Ryan Anderson, etc.).

Si la pratique cycliste explose au Canada depuis quelques années, il reste encore bien du chemin à parcourir pour que les courses cyclistes deviennent un réel centre d’intérêt pour le public canadien… et ça me fait toujours un pincement au coeur devant le talent immense et l’énergie que déploient les coureurs cyclistes, ces athlètes d’exception.

Le chrono

On reprend les mêmes ce mardi pour le titre de champion canadien du contre-la-montre. Ca se disputera dans le Parc de la Gatineau, en clair une ascension du stationnement Gamelin à l’entrée du parc jusqu’au Belvédère Champlain et retour. Ca monte et ça descend. Ca sera intéressant, surtout du côté de la côte Black, la plus difficile.

74 Commentaires

  • Yvon
    Soumis le 26 juin 2017 à 1:31 | Permalien

    Belle course en Italie. En France utiliser un système de points pour limiter le nombre de coureurs pour les grosses armadas. Les petites équipes auraient plus de chances, et pourraient être récompensées pour une très belle course comme Aubervilliers.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 2 votes)
  • Le Bourrin Ardéchois
    Soumis le 26 juin 2017 à 1:59 | Permalien

    Encore bien joué « la Chaine l’Equipe ». Le Championnat d’Italie, c’était autre chose que celui de France! Souhaitons qu’elle ne devienne pas payante trop vite…

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 2 votes)
  • Edgar Allan Poe
    Soumis le 26 juin 2017 à 3:31 | Permalien

    C’est vrai que le chpt de France se déroule trop souvent de manière identique : sur les 6 dernières années, 5 victoires FDJ.
    J’ai toujours l’impression que la course va être débridée, qu’il va y avoir une bonne surprise, et au final, c’est le train de la FDJ qui arrive à l’heure. En plus, les circuits semblent tracés sur mesure. Heureusement que Latour – encore et toujours-, Offredo, Antomarchi ou d’autres ont essayé de décadenasser la course.
    Personnellement, je ne suis pas fan de Démarre, notamment depuis son hold-up motorisé sur la Cipressa! Comme le dit le Bourrinardéchois, son sprint n’est pas réglo.
    Je trouve que le sort a tendance à s’acharner sur Bouhanni, entre malchance, impétuosité…et image négative aux yeux de certains. Je vais peut-être déclencher l’animosité de certains lecteurs, mais je m’interroge quant à une forme de racisme à l’encontre de ce coureur. Je connais assez bien le milieu cycliste français pour savoir qu’il est loin d’être un exemple d’intégration, du moins pour les personnes « non-blanches ». Comme le dit Jalabert, évoquant la ligne déviée de Démarre, Bouhanni fut déclassé plusieurs fois pour bien moins que ça.
    Et je trouve bien optimiste Mica, qui évoquait les futures victoires des sprinters français sur le TdF : pas sur que Coquard soit au départ, Bouhanni va devoir encore affûter un peu sa forme, et Démarre, comme les 3 autres, va devoir faire face à forte opposition : Greipel, Kittel, Sagan, Kristoff, Colbrelli, Degenkolb…Trentin, Matthews, Rojas…Albasini …ça va pas être simple! J’espère que Bouhanni en claquera quand même une pour lui apporter le statut qu’il mérite.
    Mais je mettrais plus une pièce sur une victoire de Latour …à l’Izoard…Bon, je rêve un peu, d’ici là, pas mal de critères peuvent intervenir!

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +4 (from 12 votes)
  • Tchmil
    Soumis le 26 juin 2017 à 4:11 | Permalien

    Comme il le dit lui-même, il ne faut pas oublier que Bouhanni revient d’assez loin après sa chute au Tour du Yorkshire. Il a enchaîné le Dauphiné, plutôt bien d’ailleurs, et le championnat de France.

    Il a retrouvé son sprint, et je pense que les sprints du Tour lui conviendront mieux. Il frotte et est capable de se faufiler dans le train d’un autre bon sprinter. Kristoff, Greipel, Degenkolb ne sont plus des monstres. Reste Sagan et Kittel (surtout Sagan),
    … voir McLay avec son petit braquet 🙂

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +5 (from 7 votes)
  • Edgar Allan Poe
    Soumis le 26 juin 2017 à 4:21 | Permalien

    Oui oui, Tchmil. D’accord avec toi pour Bouhanni.
    Degenkolb n’est plus un monstre, mais attention à Greipel (3 étapes du Giro 2016, la dernière sur les Champs au TDF 2016)…et puis n’oublie pas que Kristoff court dans une équipe quasiment capable de ressusciter les morts.
    C’est officiel : Coquard est mis de côté pour le TDF par Bernaudeau. C’est une erreur stratégique à mon sens.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +4 (from 4 votes)
  • Fabien
    Soumis le 26 juin 2017 à 4:38 | Permalien

    Bonjour,
    Auriez vous une explication sur ce que fait le mécano d’Arnaud Démare à l’arrivée du championnat de France 2017 ? Je n’ai pas compris l’empressement excessif à bricoler la tige de selle de M. Démare ???
    Sportivement,
    Fabien

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +5 (from 5 votes)
  • Tchmil
    Soumis le 26 juin 2017 à 4:53 | Permalien

    Kristoff, je n’y crois pas trop quand même. Moins encore que Cavendish qu’on a oublié de citer parmi les vainqueurs d’étapes potentiel au sprint.

    Pour Coquard, il a peut-être payé ses envies d’ailleurs. Mais c’est vrai que c’est assez osé comme choix. Boudat n’est pas au niveau des meilleurs et tout miser sur une victoire d’étape est risqué.

    A titre de comparaison Lotto-Soudal, avec la même stratégie, a accompagné Greipel d’un bon train et sélectionné des francs-tireurs d’un tout autre niveau en même temps (De Gendt, Benoot, Gallopin ou Wellens).

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +3 (from 3 votes)
  • thierry Mtl
    Soumis le 26 juin 2017 à 8:47 | Permalien

    Direct Énergie fait une crisette narcissique pcq que Coquard a décidé (c’est une composante de la liberté) de changer d’équipe l’an prochain, alors on le laisse à la maison en juillet. On se prive de possibles victoires et clairement on prive le sponsors de visibilité pour la plus grande course de l’année. Le Tour étant clairement l’objectif principal d’un sponsor.

    Chez SKY, au contraire, même si Landa quittera l’équipe sous peu, on juge qu’il peut clairement aider Froome en juillet. On l’oblige à être sur le Tour.. On met l’émotion de côté et on reste rationnel, Britannique et très bien financé…

    Le cyclisme français peut bien se plaindre de manquer d’argent et de sponsors… Il se croit encore dans les années 70. Il prouve qu’on peut être World Tour sans être professionnel.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +2 (from 2 votes)
  • mica
    Soumis le 26 juin 2017 à 10:07 | Permalien

    On s’ ennuierait un peu (beaucoup) sans N. Bouhanni dans le cyclisme Français, il donne quand mème un air de fraicheur et de spontanéité dans le vèlo, je suis sur qu’ il va en gagner au moins une belle sur le TDF.
    Je n’ ai pas vu le C D France et ne peux donner le moindre avis sur la « régularité » du sprint, mais si Jalabert l’ a dit (sprint irrégulier…) Alors…
    Toujours est il que l’ on est encore dans le « flou artistique » qui entoure le cyclisme, mais il semble impossible d’ édicter un réglement précis, par ailleurs, quelqu’ un le souhaite t’ il,
    Je trouve les « grands sprinteurs » (les Allemands en particulier) un peu émoussés, idem pour Kristoff, je ne crois pas le Cav. capable de faire comme l’ an passé, il revient de maladie
    Mc Lay: non, cela me parait impossible, il avait gagné l’ an dernier et de quelle maniére une semi classique, mais un peu par hasard, sans y croire vraiment, sans se prendre pour un sprinteur du 21 eme siécle, depuis il est revenu à ce qui est désormais la régle…donc il ne gagnera pas (je n’ ai pas prononcé le mot qui tue…)
    Reste Sagan, et là, se sera le client, mais satisfait, il en laissera bien une ou deux à ses adversaires.
    A la vue de tout cela, je penses que nos Français ont leurs chances.
    Ne pas oublier Matthews et Colbrelli.
    Coquard n’ est pas sélectionné, pour cause de « mercatto », mais pas tout à fait au niveau (c’ est tout de méme surprenant de voir des « gringalets » tirer aussi gros que les »costauds », ça y est j’ ai craqué!)
    Un de nos contributeurs (Fabien) fait une allusion au vélo de Démarre dont le vélo aurait été « bricolé » sitot l’ arrivée franchie, il ne faut peut étre pas voir le mal partout, mais c’ est vrai, ils nous ont tellement « mal habitué » que tout devient suspect….
    Tiens, à ce propos, que devient notre P. Ferrand Prévot, disparue a jamais? elle qui révait de triplé à Rio, je ne l’ ai pas vue aux Frances, mais il est vrai que j’ ai mal suivi.
    Elle qui donnait des leçons de féminité à J. Longo, voire des leçons de morale.. il est vrai que pour ce qui est de la morale, Jannie n’ était pas tout à fait, si j’ ose dire,….vierge!

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: -1 (from 7 votes)
  • Soumis le 26 juin 2017 à 11:18 | Permalien

    Je savais même pas que ça avait lieu 🙁

    J’ai vu un peloton rouler sur la promenade samedi, est-ce que c’était ça aussi?

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: -2 (from 2 votes)
  • Wolber
    Soumis le 26 juin 2017 à 12:38 | Permalien

    Bouhanni , un air de fraîcheur et de spontanéité ? Je ne comprends pas.
    En revanche ce qu on appelait « la sorcière aux dents verte,  » le poursuit. Entre les gamelles , les bagarres ( provoquées ou pas je n en sais rien et je m en fous) les déclassements (injustes ou pas ) , les écarts en sprint (volontaires ou pas , je m en fous aussi) il faut avouer qu il lui est difficile d avoir des saisons pleines. Dommage .
    Ah , j oubliait aussi un p…. de saut de chaîne a San Remo, vraiment pas verni Bouhanni.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 2 votes)
  • Le Bourrin Ardéchois
    Soumis le 26 juin 2017 à 12:50 | Permalien

    On a entendu Voeckler et autres de l’équipe sur le supposé problème Cocquard. Ce gars n’a à l’évidence rien contre les autres coureurs. Dans ce cas, le laisser à la maison est une honte. Ce Bernaudeau dont on avait fait un sain (le gars qui demandait de la prison ferme pour un colombien méconnu chopé au contrôle mais qui embauchait Brochard), n’est qu’un triste parasite comme la FFC (et l’UFOLEP) en est gangréné.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +5 (from 5 votes)
  • Wolber
    Soumis le 26 juin 2017 à 1:10 | Permalien

    Bouhanni , un air de fraîcheur et de spontanéité ? Je comprends pas.
    En revanche entre les gamelles, les bagarres( provoquées ou pas JE n en sais rien et je m en fous), les écarts (volontaires ou non), les déclassements (injustes ou pas ),les sauts de chaîne (involontaires ceux la), on peux dire que là sorcière aux dents vertes le poursuit.
    Difficile pour lui d avoir une vraie saison. Dommage une victoire dans le Tour lui permettrait de passer un échelon.
    Mais peut être devrait il aussi prendre le départ des classiques et sortir de son rôle de sprinter de courses à etapes?

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +2 (from 4 votes)
  • Wolber
    Soumis le 26 juin 2017 à 1:16 | Permalien

    Oh pardon …
    Bryan Coquard …peut être plus fort que Cavendish ,sincèrement,mais pourrat il lui aussi passer un palier supérieur?

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +1 (from 1 vote)
  • noirvélo
    Soumis le 26 juin 2017 à 1:42 | Permalien

    @ propos de Nacer Bouhanni,

    Voilà un garçon que j’ai volontiers défendu à l’époque où il courrait à la FDJ avec Arnaud Démare, où leur rivalité faisait rage et poussait (très vite) le sprint français « renaissant » vers le haut… Il y avait les « pro-Bouhanni » et les « pro-Démare », moi j’aimais beaucoup les deux, cette opposition de styles (de sprinter), donc les deux gars avec leurs différences de caractères, aussi …
    Le temps a passé, Nasser a changé de crèmerie (pour environ 1.3 millions d’euros par an quand même ), le plus gros salaire du peloton français (ok, champion de France 2012 et 5 étapes du Giro et de la Vuelta, mais à
    part ça, pas de quoi fouetter un chat (par contre jouer du poing dans les hôtels… bref un parcours « privé » assez « bancable » niveau médias …(le star-system!)
    Pour ce qui est des courses elles-mêmes, beaucoup de chutes, de gestes on dira « osés » et une sale propension
    à tout le temps se plaindre, à jouer les victimes …
    Perso, je préfère le parcours d’Arnaud qui, jusqu’à preuve d’un contraire « réel » ,a gagné Milan-SanRémo (entre autres)…
    Je voulais aussi m’adresser aux personnes qui fustigent
    aveuglément le racisme et les invite à vivre dans un quartier dit « sensible » en France pendant deux bonnes années avec un salaire minimum pour un travail réel et honnête. De loin,sans être quotidiennement au contact de ces populations les préjugés faciles du Français raciste ont la vie dure…Sur le terrain de banlieue, les yeux voient mieux que d’un bureau, d’un village ou d’un quartier chic…
    Pour en revenir à Nacer, dans ce championnat 2017, il a pris la roue d’Arnaud (le meilleur lanceur possible),avait 2m à gauche (au moins) et 2 mètres à droite pour passer …Eh bien NON, il a été trop juste,trop court, point barre.
    En 2018, il lancera le sprint en force aux 400 mètres (et en tête !!!) et on ne lui « fermera plus la porte » puisqu’il aura le « portail » grand ouvert !!!et cessera de faire la pleureuse …

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 6 votes)
  • mica
    Soumis le 26 juin 2017 à 2:03 | Permalien

    C’ est vrai que écarter Coquard pour son changement d’ équipe est un peu injuste, d’ autant plus que le « mercato » bat son plein depuis quasiment le début de saison! Ce mercato aura mème son apogée durant le tdf, avec tout ce que l’ on peut imaginer d’ influences sur la course, et mème en quelque sorte des « avances sur salaire..etc..etc..
    Au moins Coquard a annoncé la couleur avant! C’ est un champion talentueux, mais pourquoi ne garde t’ il pas son coup de pédale de la piste pour sprinter?
    Si c’ était le cas, il pourrait faire des ravages, allez Brian, fais nous une petite révolution à l’ envers, ça ne couterai rien d’ essayer, puisque tu sembles un peu barré dans les conditions trop conventionelles du cyclisme dit « moderne ».

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: -4 (from 4 votes)
  • Edgar Allan Poe
    Soumis le 26 juin 2017 à 3:10 | Permalien

    Effectivement, Coquard joue l’honnêteté, prévient son employeur à l’avance et se retrouve sanctionné. A minima, il aurait assuré plusieurs places dans les 5 premiers à Direct NRJ. Piètre stratégie !
    A l’identique, Madiot avait empêché Bouhanni de courir en fin de saison 2014 parce que ce dernier, sur le départ, s’était indigné publiquement d’avoir appris sa non-sélection pour Milan San Rémo par mail. Piètre stratégie !
    Comme le dit Thierry mtl, on se croit encore dans les années 70 dans les équipes françaises : rappelez vous des témoignages d’Armstrong et autres coureurs étrangers sur les méthodes d’entrainement de Cofidis…En 2016, les coureurs d’AG2R ont du menacer de ne pas prendre le départ d’une étape du Giro pour obtenir qu’on leur change leurs patins de freins. Je tiens cette info d’un membre de l’équipe…Difficile d’être cncurrentiel avec de telles mentalités.
    Sur le TDF, on sera encore loin des grosses armadas Sky ou Movistar qui présentent toutes les 2 des  » line-up  » impressionnants.
    Pour moi, en s’en tenant aux stricts faits, le palmarès de Bouhanni est plus international : aucune victoire dans un grand tour pour Démarre. Pas de grande classique pour Bouhanni, MSR 2016 pour Démarre, mais on sait comment il a fait !
    Objectivement, je n’arrive pas à voir en quoi Bouhanni ne fait pas honneur à son pays. A-t-il été flashé à 75 km/h dans la Cipressa ? A-t-il menti devant la commission du Sénat sur le dopage alors que tout l’accuse ? A-t-il empêché Claveyrolat d’être champion du monde ? A-t-il laché les favoris de Paris Nice avant l’arrivée de la 1ère étape après avoir perdu près de 3 minutes sur crevaison à moins de 10 bornes de l’arrivée?
    @noirvélo : je n’ai jamais « fustigé aveuglément le racisme » en France. Je me limite à donner mon sentiment sur une question prépondérante dans le milieu cycliste, et je me permets de penser qu’en étant sur les courses amateurs ou pro quasiment chaque week-end, en encadrant différents catégories de jeunes cyclistes, et en étant aussi en contact avec les instances fédérales, je sais de quoi je parle quand j’évoque ce sujet. Ceci étant, on évolue malgré tout dans le bon sens à ce niveau.
    Dernière chose : le caractère de Bouhanni ? Proche de celui de Hinault, de Fignon…de Madiot….

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +8 (from 8 votes)
  • Wolber
    Soumis le 26 juin 2017 à 3:29 | Permalien

    Attention à Cavendish et à Dimention data , je les vois faire un Tour de toute beauté.
    Le Cave qui avait disparu pour maladie est de retour …

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +1 (from 1 vote)
  • Le Bourrin Ardéchois
    Soumis le 26 juin 2017 à 10:51 | Permalien

    Oui, il faut bien le dire. On sent poindre une forme de racisme envers Bouhanni.
    Quant au sain Bernaudeau! « Je considère les contrôles dans les critériums comme une atteinte à la liberté du travail. » L’équipe, 17 août 1982.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +4 (from 6 votes)
  • mica
    Soumis le 27 juin 2017 à 12:54 | Permalien

    Assez en accord avec les propos d’ Edgar, il nous « rafraichit » la mêmoire concernant certains faits.
    Beaucoup sont connus du « grand public »: la Cipressa à 75 à l’ heure, celui qui préte serment devant la commission du Sénat ne pouvant retenir un certain sourire (sous entendu: je vais vous enfumer encore une fois), l’ affaire Bardet du début de saison ou l’ on espérait un:  » pas vu pas pris  » (comme d’ habitude), mais le réalisateur TV ne fut pas vigilant ce jour là!
    (Le consultant technique n’ avait peut ètre pas été convié à cette occasion!)
    Par contre je ne connaissais pas l’  » affaire Claveyrollat » , lequel fut « empéché » , semble t’ il de devenir C D Monde par un ou plusieurs équipiers?
    Tu ne voudras pas, ni ne pourras raporter les faits, mais ce serait intéressant pour le moins de nous en dire un peu plus..
    Merci aussi au B. Ardéchois de nous rappeler les propos de Bernaudeau dans l’équipe d’ Aout 1982.
    Tout cela donne un éclairage spécial… vous étes une mine d’ infos, souvent « croustillante ».
    Certains d’ entre vous semblent assez proche du milieu, sans y étre vraiment par ailleurs.
    Et, au fait: des nouvelles de Pauline?

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +3 (from 5 votes)
  • Soumis le 27 juin 2017 à 1:50 | Permalien

    Attention à Aru, il va faire un Tour Memorable!!!

    http://cyclingimpressions.blogspot.it

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • alain39
    Soumis le 27 juin 2017 à 3:05 | Permalien

    Je rejoints Pietro et j’ajoute Aru à la liste des protagonistes du tdf.
    Il est dans une forme optimale et arrive à maturité. Il a moins la pression que sur le giro et comme Porte et Froome vont porter tout le poids de la course il a une belle carte à jouer car il a retrouvé son côté explosif. Son dauphiné très encourageant et le titre de champion d’italie attestent qu’il est en forme et qu’elle va croissante.
    Il peut être un précieux allié de Bardet avec qui il partage les mêmes qualités.
    En plus avec Fuglsang il dispose d’une belle équipe.
    Il va falloir les surveiller tous les 2.
    Porte, Froome, Bardet, Aru, Quintana, Fulgsang, Contador sont les principaux protagonistes de ce tdf.
    A un niveau moindre on retrouve Majka, Chaves, Pinot, Yates, Barguil, Latour qui peuvent influencer la course en portant des attaques qui pourraient déstabiliser les Sky. Eu égard le parcours les cadors ne peuvent se permettre une échappée au long court qui prendrait 5 mn. Or tous ces coureurs peuvent jouer cette option et si les circonstances de course font que les attaques s’accumulent il peut arriver qu’une échappée prenne le large et qu’un de ces coureurs prenne 5mn.
    Cette situation est fort possible car les grands vont se regarder à certains moments de la course et les Sky ne vont pas pouvoir être en permanence en chasse patate.
    Ca fait beaucoup de potentiels vainqueurs et d’opportunistes on peut donc assister à une course de mouvements notamment dans les étapes de moyenne montagne et de transition. Les étapes des Rousses, Foix, Rodez et Puy en Velay sont propices à des attaques.
    Ce serait magnifique et je persiste à penser que Pinot a une belle carte à jouer car personne ne croit qu’il est en forme et il peut s’immiscer dans une échappée qui prend 5mn.
    On sait qu’un maillot jaune sur les épaules transcende et qu’ensuite il peut très bien limiter les dégâts. Idem pour Majka, Yates.
    Ce tdf peut être très intéressant si les coureurs jouent l’attaque.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +4 (from 4 votes)
  • Le Bourrin Ardéchois
    Soumis le 27 juin 2017 à 3:06 | Permalien

    Aru semble sur une pente parfaite pour juillet. Mais le Tour, attention, c’est aussi plusieurs coureurs éliminés sur chute pendant la première semaine.
    Championnat du Monde 1989 à Chambéry, oh le beau parcours, oh la belle course de Claveyrolat qui, Mica, enroule sans faiblir son énorme braquet montée après montée, oh la prise en main de la poursuite par l’équipe de France (Gérard Rué) derrière l’Aigle de Vizille survivant de l’échappée avec Steven Rooks, puis par Laurent Fignon en personne qui rentre… avec Greg Lemond dans la roue, Konyshev et Kelly pas loin, et l’Amerloque de l’emporter, et Claveyrolat furieux contre Fignon jusqu’à la fin de ses jours. Chez les filles, Jeannie Longo en fin de carrière (elle-même le dit) l’emporte devant sa successeuse Cathy Marsal et l’exceptionnelle Maria Canins …

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +3 (from 3 votes)
  • bigmouse
    Soumis le 27 juin 2017 à 3:06 | Permalien

    @noirvelo

    « Je voulais aussi m’adresser aux personnes qui fustigent
    aveuglément le racisme et les invite à vivre dans un quartier dit « sensible » en France pendant deux bonnes années avec un salaire minimum pour un travail réel et honnête »

    Pour l’avoir fait je peux te dire à ce sujet que c’est tout sauf une excuse et que la connerie ne se justifie pas!
    De plus en admettant que cet argument marche , ca signifie aussi qu’ils marchent dans l’ordre sens et que que vivre dans ces banlieues justifient de cracher sur les non banlieusard et de tt dégrader…. soit un cercle vicieux qui n’apporte rien que de la rancune de la jalousie et de la noiceur (sans mauvais jeu de mot avec ton pseudo ^^)

    ps j’aime bien demarre et bouhami et effectivement ya un petite vague de demarre qui peut gêner son adversaire et que bouhami avec sa réputation (qu’il s’est construit tout seul comme un grand) aurait probablement eu mon de mansuétude (mais quand on joue au vilain, il ne faut pas s’étonner d’être traité en vilain)

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +1 (from 1 vote)
  • Wolber
    Soumis le 27 juin 2017 à 3:08 | Permalien

    QUI fait preuve de racisme envers Nacer Bouhanni?

    En 1989 aux championnats du monde Laurent Fignon etait sorti du peloton du moins ce qu il en restait et avait rejoint Thierry Claveyrolat, sacrifiant l échappée matinale. Pas bien!!!

    Je ne rappelle pas avoir vu l équipe de France rouler sur Thierry.( à voir sur you tube peut être pour confirmer ou pas)
    Maintenant , de là à dire qu on l’a empêcher d être champion du monde , il y a une limite …sachant que derrière on avait un super Lemond ET ce vieux renard de Sean Kelly.

    Petite précision , Clavette était échappe avec Dimitri Konishev et moi à l époque je ne mettais pas une pièce sur Thierry en cas d arrivée . Il lui aurait fallu s isoler du coureur russe dans la bosse de Montagnole , ce qui n était pas encore fait.

    Maintenant on peux aussi refaire l histoire , mais je relate honnêtement ce que nous avions vu et ressenti sur le circuit à l époque.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +1 (from 1 vote)
  • Wolber
    Soumis le 27 juin 2017 à 3:28 | Permalien

    Malgré tout un championnat du monde d anthologie sur sa fin entre Lemond et Fignon se rendant coup pour coup , avec le français porté à la rupture au sommet de la dernière ascension . A revoir et comparer avec les derniers au Quatar avec les « performances » de Démarre et Bouhanni , non plutôt Bouhanni et Demarre ( c est plus prudent )

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • mica
    Soumis le 27 juin 2017 à 4:42 | Permalien

    j’ ai bien des lacunes, je me souviens davantage de l’époque Anquetil, Gimondi, Poulidor, Van Loy, les débutsde Merckx et Ocana… que des années 80 et decennies suivantes. Mais avouez que cette époque était « pas mal ». Merci donc au Bourrin A. et à Volber pour le rappel de l’ épisode championnat du monde 1989, je l’ avais oublié. Moi je ne retiens vraiment que les années antérieures au 13 dents ( années 70 ou 80 ?)
    Pour Claveyrollat, cela eu t’ il changé son destin de tragédie , nul ne le sait.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 2 votes)
  • Wolber
    Soumis le 27 juin 2017 à 5:43 | Permalien

    N oubliez pas 1989 , la fin de l âge d or d un cyclisme qui n était pratique ni par des saints , ni des vertueux. Apres plus rien n a été pareil.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • Tchmil
    Soumis le 27 juin 2017 à 7:52 | Permalien

    Une autre raison de suivre le Tour cette année est la présence de l’équipe Wanty-Groupe Gobert, pour ceux qui en ont marre de suivre les envolées de Vroome. Elle n’hésite pas à être très offensive avec des coureurs intéressants comme Offredo, Martin, Backaert et le rapide italien Pasqualon.

    Frederik Backaert est un coureur que j’aime particulièrement, un vrai amoureux des classiques flandriennes que le Tour de France n’a jamais fait rêver … il se demande même comment on peut tenir 3 semaines alors qu’au Dauphiné il en a mis 1 à récupérer.
    Quant à Guillaume Martin, il dénote tout autant dans le peloton avec une approche intéressante du sport à travers la philosophie :

    http://www.liberation.fr/sports/2017/06/26/guillaume-martin-le-nietzsche-dans-le-guidon_1579667

    Pas de doutes que vous allez maintenant faire attention à ces petits hommes bleus sur le grand bazar de Juillet.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +3 (from 3 votes)
  • thierry mtl
    Soumis le 27 juin 2017 à 9:07 | Permalien

    Pour en finir avec les références historiques :
    Rappelons ces fiers Pierre Lallement et Georges Radisson qui ont commencé à monter vers l’Alpe d’Huez en 1861 et qui y sont arrivé un mois plus tard, à pieds, parce qu’ils n’avaient pas encore inventé le bicycle.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +2 (from 2 votes)
  • mica
    Soumis le 27 juin 2017 à 9:36 | Permalien

    Je suis sur que les Français ne seront « pas mal » sur ce TDF et en plus il manque Alaphilipe, (celui-ci va vraiment manquer). Il semblerait que beaucoup l’ aient déja oublié!
    Merci Tchmil de nous faire découvrir l’ équipe Wanty-groupe Gobert et son coureur atypique: guillaume Martin, dire que je croyais que c’ était le fils de R. Martin, un Normand, qui courrait dans les années 80, lui aussi bon grimpeur. Oui, les Français seront bien…voire trés bien..
    Peut étre et mème certainement mieux que les 2 supers vétérans Espagnol, il est vrai qu’ en Espagne le vélo est largement supplanté par le Foot, le Basket (hommes et femmes) et les 2 extra terrestres K. Jornet et R. Nadal (bon, il ne faudrait certes pas les faire « pisser » ce petit monde tous les jours, comme beaucoup d’ autres…)

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: -2 (from 4 votes)
  • Edgar Allan Poe
    Soumis le 27 juin 2017 à 1:57 | Permalien

    Oui, Bigmouse. d’accord avec toi. C’est d’ailleurs désespérant de voir qu’une allusion…une simple hypothèse engendre de telles réactions.
    Chambéry 1989, j’étais au bord de la route, invité. Cela permet de juger de l’état direct des belligérants, mais n’apporte pas forcément une vision globale de la course.
    En tout état de cause, lorsqu’un coureur de son équipe est devant, dans une échappée, on évalue s’il peut gagner. S’il le peut, on essaie de verrouiller la course derrière, ou d’envoyer un équipier, qui doit sortir proprement du peloton et ne pas ramener « un costaud » dans l’échappée. Et encore, c’est prendre le risque d’exciter tout le peloton…
    Si l’on estime que notre équipier échappé devant ne peut gagner, et qu’un autre équipier dans le peloton peut le faire, on roule pour rentrer, soit en tête de peloton, soit en sortant du peloton pour rejoindre l’échappée. Je précise que l’on est jamais sur à 100% de gagner, c’est aussi ce qui pimente le cyclisme sur route et fait que nous regardons ces mêmes courses avec avidité devant nos écrans.
    Ces règles simplistes ne sont pourtant pas toujours respectées, voire oubliées. La tactique des AG2R au dernier Dauphiné dans l’ante-pénultième étape en est un bon exemple : Naesen certainement en capacité de gagner a été sacrifié par le DS d’AG2R qui a fait rouler son équipe derrière. Latour a été largement mis à contribution, et au final, Bardet se classe 7ème à 50 secondes des favoris et se replace à la 9ème place au général…! Le plus fort est que ce schéma s’était déjà produit notamment dans la Drôme Classic 2016, le tour de Lombardie …
    Donc, avec les stratégies et tactiques à la française, ça va être compliqué de gagner des étapes.
    Excellent cet article, Tchmil ! MERCI.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +4 (from 4 votes)
  • Tchmil
    Soumis le 27 juin 2017 à 2:37 | Permalien

    🙂

    En plus Wanty-Groupe Gobert mérite amplement son invitation au Tour. C’est une équipe qui est toujours présente au printemps sur les manches de Coupe de France, désertées par les grosses équipes étrangères.
    Elle respecte ainsi ces organisations en régions et la rend proche de nous.
    Alors, j’espère qu’ils auront beaucoup de succès sur le Tour, même si je ne me fais pas d’illusions quand les grosses équipes voudront jouer leurs cartes (sprint ou montagne).

    L’article de Frederik Backaert, assez intéressant aussi : https://www.rtbf.be/sport/cyclisme/tourdefrance/detail_pour-frederik-backaert-le-tour-n-est-pas-un-reve-d-enfant?id=9644350

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +1 (from 1 vote)
  • le bourrin iserois
    Soumis le 27 juin 2017 à 5:21 | Permalien

    apres coup, dans son canapé, c est toujours facile de refaire la course; et si porte avait roulé tout de suite dans la colombière, et si…
    naesen est apparemment rouleur et n’apportait aucune garantie comparé a bardet (dont la maigreur rachitique interroge, comme froome, surtout quand on regarde les gros qui montaient l’alpe sur l equipe tv en 1986!!!)

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: -1 (from 1 vote)
  • garolou
    Soumis le 27 juin 2017 à 8:21 | Permalien

    Ça dérape les mecs….
    Bravo à Matéo Dal-Cin pour son championnat canadien 😉

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +2 (from 2 votes)
  • mica
    Soumis le 27 juin 2017 à 11:44 | Permalien

    C. du Canada CLM: mème outre Atlantique ça ne ce renouvelle pas trop , si je ne me trompe c’ est un coureur qui frise la quarantaine qui gagne…
    Tiens, ils ont (l’ uci ou je ne sais qui) suspendu un troisiéme couteau Portugais (Cardoso ? ) sans doute pour l’ exemple à quelques jours du départ de la grand messe.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • Edgar Allan Poe
    Soumis le 28 juin 2017 à 1:49 | Permalien

    Oui, le bourrin isérois : tout parait si simple de son canapé. Mais je trouve bête de répéter plusieurs fois la même erreur. Et je trouve aussi bête, à l’époque des oreillettes, d’avoir une stratégie fixée au départ de la course, et de ne pas être capable d’ajuster sa tactique en fonction des conditions de course et de l’adversité.
    Bardet est excessivement maigre cette année. A noter que la TV écrase énormément les volumes : un coureur pas forcément très affuté à la TV est souvent saisissant de maigreur quand il passe devant vous sur la route.
    Si Cavendish suit la trajectoire de son coéquipier Steve Cummings, ça va faire mal : victoire sur la course en ligne et au CLM des championnats de Grande Bretagne,dans un pays où il n’y a pas que des cyclotouristes au départ des courses !
    Certes, il n’a que 36 ans !

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +2 (from 2 votes)
  • RégisM
    Soumis le 28 juin 2017 à 2:42 | Permalien

    En vrac:
    PFP pas de route en 2017, tout pour le vtt.
    Le championnat de France: Nacer n’avait pas les jambes, mais Démare a tout de même changé deux fois de trajectoire alors que rien ne justifiait ces changements.
    La tige de selle à l’arrivée,j’apprends la chose ici.
    Pour Noirvélo: en 2018, A. Roux surgira bien de quelque part pour envoyer Nacer brouter le bitume. Deux ans plus tard, Roux n’a toujours pas compris pourquoi il a été déclassé.
    Démare a en ce moment des jambes exceptionnelles, mais au TdF avec toutes les armadas de sprinters, il faut parfois débrancher le cerveau. Et ça à ce jour, il n’a jamais montré qu’il savait faire. En contrepartie il ne tombe pas dans les sprints.
    Claveyrolat: l’équipe de France était minée par les rivalités. Gayant avait en particulier pourri l’ambiance. Lui qui annonçait 48 avant ne pas sentir les pédales au point d’en avoir peur, ressemblait à un fer à repasser pendant la course. Claveyrolat était parti dans l’échappée matinale, n’avait plus beaucoup de jus, et se laissait griser par les encouragements d’un public au point d’amener sur son porte-bagages Konitchev qui se préparait à l’assaisonner en beauté. J’étais près du sommet de la côte de Montagnole et nous avions un écran géant pour suivre toute la course.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • mica
    Soumis le 28 juin 2017 à 2:47 | Permalien

    Pour le TDF, France Télé fait sa pub sur Face book ou Twitter, donc une dizaine d’ « envoyés spéciaux » , très .. très très spéciaux dont 3 consultants à moto, en voiture..peut étre en hélicos..
    Si avec tout ça ils ne nous « décryptent » pas pas parfaitement la course dans toutes ses composantes, c’ est à désespérer.. mais, j’ en suis sur: rien ne leur échapera…quoi que…

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • FrançoisG
    Soumis le 28 juin 2017 à 3:40 | Permalien

    y a pas de probleme pour la tige de selle de Demarre. C’est pas un mecano, c’est juste un gus qui pique les plaques de cadre aux arrivées. Des trophés quoi.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • Edgar Allan Poe
    Soumis le 28 juin 2017 à 3:49 | Permalien

    Belle note d’humour Mica !
    J’étais dans la même côte, Régis M. Bon souvenir. Mais l’attitude de certains français vis à vis de Claveyrolat était quand même moche, au final.
    Le sprinter idéal serait celui qui regrouperait les qualités de nos 3 sprinters bleu-blanc-beur : sprinter pur pour Bouhanni, sprinter de longue haleine pour Démarre façon Cipollini, et sprinter punchy pour Coquard, qui apprécie les faux plats montants.
    Au final, les vainqueurs au sprint sur le TDF ont souvent ces 3 qualités dans la musette. A voir.
    @lebourrinardéchois : quel championnat italien! Vive l’équipe 21. Et quelle brochette de coursiers en Italie, qui reste, qu’on le veuille ou non, une grande nation du vélo.
    Quelqu’un a des infos, un lien à donner pour cette histoire de tige de selle sur le vélo de Démarre?
    On m’aurait menti ?

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • le bourrin iserois
    Soumis le 28 juin 2017 à 4:28 | Permalien

    Exactement, la télé rajoute au moins 5 kilos, donc en vrai ça fait vraiment peur, ou rire, c’est selon.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • Chouchou
    Soumis le 28 juin 2017 à 4:48 | Permalien

    @Edgar Allan Poe, je n’avais pas fait attention à cette histoire de selle en direct à la TV, mais en lisant un commentaire ici, je l’ai découvert, du coup j’ai revu la vidéo des derniers km en anglais sur ce site : http://videosdecyclisme.fr/videos-championnat-france-sur-route-elites-hommes-saint-omer-2017/

    Effectivement, on voit bien quelqu’un se précipiter pour venir faire ce geste.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +1 (from 1 vote)
  • Ray Neuville
    Soumis le 28 juin 2017 à 6:08 | Permalien

    À lire les nombreux commentaires faut croire que le cyclisme canadien n’intéresse personne. Un coup d’épée dans l’eau Laurent, tout comme les championnats canadiens que nous venons de vivre. Faut dire qu’on ne se donne pas de chance, Pour une deuxième année consécutive, Cycling Canada a sanctionné le même parcours insipide. Personne à l’arrivée des 2 jours de compétition sur route. Fallait savoir s’y rendre. Ottawa ne s’est pas érigée du bon côté de la rivière. Pour le CLM, la même chose, parcours inaccessible dans les bosses du Parc de la Gatineau, rendu hyper dangereux en raison des cordes qui tombaient et même la grèle.

    Le seul sport qui intéresse les canadiens, c’est celui des ‘pousseux de puck’.

    Bon 150 ième Ottawa, et vivement une autre ville pour les prochains!

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +3 (from 3 votes)
  • Vincent L.
    Soumis le 28 juin 2017 à 6:13 | Permalien

    Et si l’homme en bleu, avec un badge d’accréditation autour du cou, démontait la plaque de cadre pour la remonter au plus vite sur un autre vélo qui serait présenté au contrôle.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • le bourrin iserois
    Soumis le 28 juin 2017 à 6:21 | Permalien

    Il y avait un sacré monde sur le tour avant (voir l’équipe 21 en ce moment) ; je serais curieux de savoir s’il y en a autant maintenant. J’ai vu des virages de l’alpe ou il y avait pas grand monde, malgré qu’on annonce 1 million de gens!! En fait, le vélo n’attire plus, les courses sont à 200km de chez soi, seules les familles sont spectatrices; la faute peut être à la mauvaise image du vélo. J’ai vu à la télé un gars dans un refuge de marcheur qui disait qu’il y avait 200 personnes dans le refuge avant, il y a qq années; maintenant il y a plus personne. Peut être que les gens se tournent vers plus facile et plus ludique aussi.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • Wolber
    Soumis le 28 juin 2017 à 7:41 | Permalien

    Le sprinter idéal c est celui qui va le le vite.Mais l impression qu il manque un petit quelque chose à nos français. Au tour de France je ai ce sentiment qu on passe à la vitesse supérieure. De 1 à 3 jours après les sprinteurs français reculent. Et je parlent pas des fameux trains étrangers impressionnants.
    Qu est que j aimerais me tromper Mais face aux Kittel, Greipel, cavendish qui va être étonnant j ai du mal à être optmiste.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • le bourrin iserois
    Soumis le 28 juin 2017 à 9:26 | Permalien

    et que dire du remplacement d’un dopé à l’epo par zubeldia; sur que le renouvellement est en marche, on pourrait avoir enfin un tour du renouveau!

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • bigmouse
    Soumis le 28 juin 2017 à 10:57 | Permalien

    le sprinteur idéal?? c’est moi pas plus rapide que moi pour aller de mon bureau à la machine à café ou à la porte de sortie!

    Fin de la journée à 18h et a 16h59 je l’ai déjà poussé cette porte ^^

    (ps/ inutile de préciser qu’il faut y voir du second degré ^^)

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • Edgar Allan Poe
    Soumis le 28 juin 2017 à 11:26 | Permalien

    @Wolber – j’ai le souvenir d’une discussion avec Papa Bardet, pendant le tour 2013, qui venait d’avoir son fils au téléphone : plus aucun français ne comprenait ce qu’il se passait dans la course au bout de 5 jours. Eux étaient émoussés, les autres -les rosbeefs notamment – semblaient passer un nouveau cap chaque jour! Décourageant. Et c’est comme cela depuis pas mal d’années.
    @Bigmouse : le meilleur sprinter, c’est Dumoulin au pied de l’Umbrail Pass…

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +1 (from 1 vote)
  • Wolber
    Soumis le 28 juin 2017 à 11:57 | Permalien

    Merci Edgar pour l info , des fois, en discutant vélo j ai l impression de sombrer ds la parano.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • Edgar Allan Poe
    Soumis le 28 juin 2017 à 1:25 | Permalien

    @Fabien@Vincent@Chouchou : je trouve assez étrange cet empressement à n’enlever que la plaque de cadre de Demarre, et pas celle des autres. La théorie du « fétichiste » qui collectionne les plaques ne me semble pas crédible : on ne laisse pas n’importe qui graboter son vélo, et l’individu qui démonte la plaque est doté d’un passe et d’une clé mécanique. Je serais tenté de croire qu’il s’agit d’un mécano ou du moins d’un élément proche de l’entourage du coureur. Mystère…!!!

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +2 (from 2 votes)
  • garolou
    Soumis le 28 juin 2017 à 2:17 | Permalien

    HORS SUJET:

    https://www.lequipe.fr/Cyclisme-sur-route/Actualites/Dopage-un-coureur-de-14-ans-controle-positif-a-un-anabolisant/814236

    Et ben moi qui a fumé mon 1er joint à 15 ans, je me pensais cool…

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +2 (from 2 votes)
  • le bourrin iserois
    Soumis le 28 juin 2017 à 4:29 | Permalien

    maintenant on ne comprends pas bien comment romain arrive a appuyer 400 watts en étant rachitique…
    Tiens, en parlant de sky, la brutale accélération de wiggins dans la toussuire en 2012, lachant wiggo, serait elle due au moteur? Peut etre qu ils ont voulu mettre en route celui de wiggins et ils se sont trompés de bouton!

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: -1 (from 1 vote)
  • Le Bourrin Ardéchois
    Soumis le 28 juin 2017 à 10:10 | Permalien

    Le Tour d’Italie féminin (Giro Rosa) invente le Grand Tour sans clm et sans montagne (si peu; regarder les profils à la loupe)!
    http://www.cyclismactu.net/news-giro-rosa-un-giro-rosa-pour-specialistes-du-chrono-67851.html

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • Le Bourrin Ardéchois
    Soumis le 28 juin 2017 à 10:43 | Permalien

    Revu quelques images de Chambéry. L’attaque de Fignon est propre, il fait le trou et insiste, et quand Lemond rentre (waow) il reste dans sa roue (avec difficulté, très fort le Greg). A mon sens, pas de reproche à lui faire sur ce fait de course. En revanche, Cornillet et surtout Rué avaient auparavant roulé sur Claveyrolat, et ça ce n’était pas correct.
    Lequel Claveyrolat avait ses chances dans les bosses finales, et même au sprint en petit comité, (il était pas mal dans la spécialité).
    Autres remarques. Rooks avait été très fort dans le final, rentrant avant Fignon-Lemond, Wegmuller aussi auparavant, et Kelly et Bauer avaient fait une dernière descente énorme sous la pluie battante.
    A l’arrivée, je crois que ce jour, le plus fort a gagné. Ca arrive.
    La Cinq avait diffusé l’épreuve en entier, et ce fut pour moi un superbe dimanche de permission à regarder la télé la pluie battant à la fenêtre.
    Entrevue de Gilles Delion
    http://www.memoire-du-cyclisme.eu/dossiers/dos_cyclismag_delion_1989.php

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • Le Bourrin Ardéchois
    Soumis le 28 juin 2017 à 11:13 | Permalien

    Parler de Chambéry 89 avec Lemond ne peut que conduire à évoquer Goodwood 82 où le tout jeune Greg commet une faute majeure en ramenant au kilomètre Kelly et Saronni sur Jonathan Boyer. Le final surpuissant de Saronni (ouch!) témoigne qu’il aurait certainement gagné quand même. Certes…
    https://www.youtube.com/watch?v=jjZnpXZ9MP4
    (6’50)

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • Wolber
    Soumis le 29 juin 2017 à 12:37 | Permalien

    J ai un vague souvenir que sur le circuit de Goodwood le titre de champion des USA etait attribué en même temps que le titre mondial.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • Wolber
    Soumis le 29 juin 2017 à 1:22 | Permalien

    Gerard Rué et Bruno Cornillet en train de rouler …ma mémoire devient défaillante . J ai pourtant essayer de revoir les images, mais ce n étaient pas les bonnes. Et puis Gilles Delion l a couru ce championnat , il sait ce qu il dit donc …

    Au delà des coups bas c était encore un championnat du monde respecté et couru avec la volonté de le gagner par l ensemble des meilleurs coureurs du peloton. Un vrai championnat du monde dans toute l acceptation du terme.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +2 (from 2 votes)
  • Wolber
    Soumis le 29 juin 2017 à 1:27 | Permalien

    J oubliais, une petite pensée pour Eric Pichon , 2eme chez les amateurs cette annee là .
    Christophe Manin actuel nouveau DTN avait fini 3eme. Souvenirs ,souvenirs…

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • Le Bourrin Ardéchois
    Soumis le 29 juin 2017 à 2:09 | Permalien

    Oui, Wolber, avec une condition nécessaire, LE PARCOURS. Lequel ne s’adressait pas exclusivement aux grimpeurs de poche.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +1 (from 1 vote)
  • bigmouse
    Soumis le 29 juin 2017 à 4:37 | Permalien

    marrant! est-ce uniquement pour moi mais à partir de 50 messages , il n’est plus possible que de lire les postes de 50 à plus. Je suis le seul ?

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +5 (from 5 votes)
  • alain39
    Soumis le 29 juin 2017 à 7:26 | Permalien

    @bigmouse: tu n’es pas le seul.J’ai uniquement les 8 derniers.
    Nous sommes trop prolixes et le site ne peut plus contenir tous nos messages? Laurent est victime de son succès.
    Ou alors la censure joue à plein pot et les 50 premiers messages ont été retirés? Je plaisante.
    Chambéry 89 un super championnat avec un beau vainqueur. La seule fois ou Lemond ait été aussi explosif. Il est royal. 89 l’année Fignon l’été Lemond.
    Et puis on retrouve devant tous les meilleurs du moment à cette époque.
    Claveyrolat ne pouvait battre Konyshev et l’équipe de France devait jouer la carte Fignon qui était en forme. Mais voilà il est tombé sur un Lemond qui le reprend et le lâche dans la montée et contre une de ses attaques dans le final. De plus les conditions atmosphériques n’avantageaient pas Fignon qui devait s’incliner face à sa bête noire.
    Ils se tenaient tous et au sprint Lemond était le plus frais. Une autre époque où les équipes étaient moins importantes puisque les 3 premiers n’avaient quasiment pas d’équipe. Aujourd’hui les victoires se construisent avec des équipes fortes qui épuisent les coureurs et mettent leur leader en position optimale pour gagner.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: -1 (from 1 vote)
  • Wolber
    Soumis le 29 juin 2017 à 9:36 | Permalien

    Ce qui détruit l essence même du sport cycliste , à savoir l échappée . Sans elle la course n a plus d intérêt ..

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • noirvélo
    Soumis le 29 juin 2017 à 11:22 | Permalien

    @ Bigmouse

    moi aussi, rattrapé par la censure … comme alain, je rigole !
    J’aimerais aussi retrouver l’article sur Frédérik Backaert, ce coureur flamand typé « CLASSIQUES » qui participe à son premier Tour, pour qui les courses d’une semaine (il met 8 j à récupérer!) sont un max et qui croyait depuis longtemps qu’il fallait obligatoirement se doper pour tenir 3 semaines …
    Je voulais dire que j’ai pratiquement la même conception que lui de la course (actuelle) mais pas ses caractéristiques (à lui!)et que je me retrouve dans sa manière de penser et d’appréhender le métier…
    Si l’auteur pouvait me redonner le lien (envolé avec les 50 …),merci !

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • noirvélo
    Soumis le 29 juin 2017 à 11:26 | Permalien

    @ garolou,

    sur le site nous pensions tous que tu était un « mec bien » …!!! rassure nous, aujourd’hui tu marches à la verveine et à la camomille, c’est ça ? (je rigole!)

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • Le Bourrin Ardéchois
    Soumis le 29 juin 2017 à 12:00 | Permalien

    Et pourquoi donc Claveyrolat n’avait-il aucune chance contre Konyshev (d’autant que Rooks était aussi de la partie, qui à trois n’est pas la même qu’à deux) quand l’équipe de France a roulé derrière?
    Et Fignon, il avait une chance (d’ailleurs derrière La Clavette à l’arrivée), plus de chance?

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +1 (from 1 vote)
  • noirvélo
    Soumis le 29 juin 2017 à 12:30 | Permalien

    Que tu « étais » un mec bien …

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • Wolber
    Soumis le 29 juin 2017 à 1:08 | Permalien

    J aimais beaucoup Thierry Claveyrolat, par son style inimitable, son plateau de 44, …Je l aimais bien.
    On à espérer qu il soit champion du monde , mais sur le circuit de Chambéry , il en faisait beaucoup Clavette.Trop . Pour moi , ce renard de Konyshev ne mettait pas un coup de pedale de trop, roulait ce qu il fallait et attendait son heure d autant qu il etait vite au sprint. Plus vite que Claveyrolat mais je sais apres 260’km rien n est vraiment écrit.
    Le russe etait au début d une très belle carrière, ça été un très grand coureur, avec un beau palmarès , très complet.
    Ça n à pas finit dans un sprint à trois avec Rooks plus frais que les 2 autres, on ne sera donc jamais.
    Tu crois qu il avait sa chance, il l aurait tentée jusqu au bout,avec les jambes qu il avait ce jour là.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +1 (from 1 vote)
  • Wolber
    Soumis le 29 juin 2017 à 1:29 | Permalien

    Ceci dit Thierry Claveyrolat s était débarrasse du russe , l’année suivante , dans le Tour , sur l etape menant à Saint Gervais. L aigle de Vizille avait fait. un numéro ce jour là.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +1 (from 1 vote)
  • Tchmil
    Soumis le 30 juin 2017 à 2:37 | Permalien

    @Noirvélo,

    voilà pour Frederik Backaert :

    https://www.rtbf.be/sport/cyclisme/tourdefrance/detail_pour-frederik-backaert-le-tour-n-est-pas-un-reve-d-enfant?id=9644350

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +1 (from 1 vote)
  • Edgar Allan Poe
    Soumis le 30 juin 2017 à 3:01 | Permalien

    Je n’aurais pas imaginé qu’une ligne sur le championnat du monde de Chambéry 89 dans un « post » puisse générer autant de réflexions. Cela montre à quel point le cyclisme peut (pouvait…?) être passionnant et que l’appréciation d’une course est toujours à géométrie variable, même si au final, il semble, en l’occurrence, y avoir consensus. Les commentaires de Wolber et du Bourrin ardéchois m’ont rappelé pas mal de souvenirs sur ce circuit.
    Et on a jamais beaucoup parlé de la splendide performance de feu Eric Pichon et de Manin, nouveau DTN Français : c’était une gageure de battre le pays de l’Est en amateur à cette époque.
    Je ne rajouterai qu’une chose : la pluie, et elle fut très intense ce jour d’août 89, change la donne. Certains coureurs passent très bien, d’autres sont bloqués : les hiérarchies peuvent s’inverser.
    Enfin, tant que la ligne n’est pas franchie, on n’est sur de rien. Et un sprint se joue parfois sur peu de choses.
    Kelly aurait mérité un titre de champion du monde dans sa carrière.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +1 (from 1 vote)
  • noirvélo
    Soumis le 30 juin 2017 à 8:02 | Permalien

    @ Tchmil

    Merci ! et bon WE sur le vélo …

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +1 (from 1 vote)
  • bigmouse
    Soumis le 30 juin 2017 à 8:59 | Permalien

    @Edgar Allan Poe

    pourquoi autant de succès?? parce que vous etes de vieux croutons radotant sans cesse ^^

    la palme revenant sans contestation à mica ^^

    non aie pas de coup de canne svp ^^

    ps/ mpoi aussi j’avais adore ce CDm venant apres un tour de france mythique§ un bien bel été télévisuel cette année la avec tant d’émotion. moments que je recherche à revivre inexorablement depuis bientôt 30 ans…

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +1 (from 1 vote)

Soumettre un commentaire

Pas d'accord? Une précision à ajouter? Une erreur à signaler?

Contribuez vous-aussi au succès de La Flamme Rouge en laissant un commentaire constructif: vos commentaires sont très importants pour moi! Depuis 2003, ils ont contribué significativement à enrichir et à dynamiser ce site.

Régulièrement dès avril 2013, La Flamme Rouge publiera sur sa page principale un commentaire s'étant distingué des autres soit par son originalité, son apport au débat, sa critique constructive, son humour ou encore sa pertinence.

Vos commentaires engagent cependant votre responsabilité. Ayez s'il vous plait la courtoisie de signer votre commentaire de votre nom (La Flamme Rouge s'engage par ailleurs à préserver la confidentialité de votre adresse courriel). En tout temps, soyez pertinent et concis par rapport au sujet traité par l'auteur de ce site, et usez toujours d'un langage décent, poli et respectueux d'autrui.

L'auteur de ce site se réserve le droit de censurer sans avertissement les commentaires considérés hors sujet, de mauvais goût, diffamatoires, irrespectueux envers autrui, portant atteinte à l'intégrité d'une personne ou encore haineux.

Les champs requis sont marqués par *

*
*

Fouillez nos archives!