Tous les jours, la passion du cyclisme

 

Cyclisme pro 2011: on reprend là où on avait laissé…

Y’a pas à dire, l’année cyclisme 2011 commence fort… et elle a de la suite dans les idées.

La victoire de Cameron Meyer (Garmin-Cervelo) au Tour Down Under est en effet totalement éclipsée, dans l’actualité, par les scandales dopage de la semaine.

Il y a d’abord les casseroles de Lance Armstrong qui continuent de lui filer au train avec pour effet de quasiment faire passer sous silence sa retraite de la compétition internationale. Les récentes déclarations de son ex-assistant, Mike Anderson, reviennent en effet le hanter, tout comme la récente publication dans le populaire magazine américain Sports Illustrated d’un dossier sur les soupçons de dopage qui pèsent contre lui. Et l’enquête Novitsky poursuit son cours…

Il y a ensuite cette drôle d’histoire de licenciement sans préavis de Matt White, directeur sportif chez Garmin-Cervelo, parce qu’il aurait envoyé un de ses coureurs chez un médecin espagnol non approuvé par l’équipe et son manager général, Jonathan Vaughters. Remarquez que je préfère cela: s’il y a des règles strictes, il ne faut pas hésiter à les appliquer. La vigilance commence ainsi.

Puis il y a eu la retraite sportive d’un repenti, Floyd Landis, retraite prise non sans avoir émis quelques autres commentaires à l’égard du dopage dans le cyclisme et dont on pourra douter de la valeur.

Et on attend, d’ici le 15 février, le verdict concernant le triple vainqueur du Tour Alberto Contador. Des analyses capillaires supplémentaires pourraient être faites pour essayer de confirmer une prise de clenbutérol

Soulignons enfin une autre controverse, celle autour de l’usage des oreillettes en course. La position des coureurs, représentés notamment par Gianni Bugno, me semble bien bancale et peu crédible

Cyclisme 2011 ? Tout indique qu’on est reparti pour une autre "grande" année… C’est désolant.

Partager

Précédent

Sélection des équipes pour le Tour: un choix logique

Suivant

Chasing Legends : le 2 février prochain au StarCité de Hull

  1. bernard

    c’est vrai c’est vrai, aussi je t’invite à en parler bien plus de Cameron Meyer y a sans doute bien plus interessant que de nous resasser les sempiternels articles sur la dope et les poubelles du cyclisme,ça devient lourd. allez feu

    0
    0
  2. nikkos

    C’est sûrement très bien de parler de Cameron Meyer, mais des sites sur lesquels on cause des palmarès et des résultats sans aucune espèce de recul, au premier degré, il y en a à la pelle.
    Moi, ce que j’aime ici, c’est qu’on ne s’arrête pas au vernis, à l’apparence, c’est qu’on y parle (attention au gros mot) d’éthique.
    D’ailleurs, à mon sens, ce n’est pas étonnant que ce site s’appelle la flamme rouge. Le premier degré étant la référence au dernier km, mais en poussant plus loin, j’y vois le fanion rouge qui prévient d’un danger.
    Il ne me parait donc pas aberrant de parler de « la dope et des poubelles du cyclisme » sur ce site.

    0
    0
  3. Testocarbone

    Bravo Nikkos. 100% d’accord.

    0
    0
  4. schwartz patrick

    Moi aussi, tout à fait d’accord avec Nikkos, à 100% !
    En aucun cas, il ne faut « lacher le morceau »,il ne faut pas laisser la moindre crédibilité aux tricheurs! çà doit rester une de nos marques de fabrique …

    0
    0
  5. JC

    Contador suspendu 1 an comme on pouvait s’y attendre, 2011 commence bien !

    0
    0
  6. Jeff

    Pour contador, il serait officiellement banni pour 12 mois, la nouvelle vient de tomber.

    Sinon, pour les oreillettes, voici un texte publié par Van Garderen, coureur de la HTC via cyclingnews:

    **So that brings me to the radios, I’m not sure if it really does but I couldn’t write a blog without voicing my opinion on this pertinent issue. As you may have read on Twitter, I am for keeping them. I also don’t think it turns us into drones by having them. Or at least that’s what my director just told me to say via radio. In all seriousness though, none of us are thickheaded robots simply following orders.

    Bike racing back before radios was still raced the same way it is now. If you guys are hoping for more attacks like Oscar Pereiro, who in 2006 gained a half hour and stole the tour from all the frontrunners, I think you will be disappointed. We will still be getting time checks from the motor bikes and the breaks will come back the way they always have, barring a few unusual circumstances. To be frank I would be upset if cycling were raced that way. I would rather see the GC men duking it out on epic climbs or in time trials and not lose the tour because, « oh shit, we did even know that guys was up there. » I can get behind imposing a ban for time trials only, but not on the road.

    I know cyclists like to complain a lot about how hard their lives are, but I am not one of those cyclists. I love my job, I love riding, I love traveling and racing, and as professionals we get compensated for it. But the one thing I will say, and I don’t think anyone will disagree, is that this job is stressful. Most people have never experienced the stress of hearing a crash that just happened two wheels behind you and not knowing if one of your mates went down, or the stress of getting a flat tire and watching the peloton ride away from you. Or the stress of defending a leaders jersey and not knowing if a GC threat just snuck into the break.

    The people who never experienced any of that are the ones making the decisions to impose the ban. I understand that some people don’t care what any of us think because, after all, we are only out there for entertainment and to make the sponsors happy. However, I strongly feel this is an issue that should be decided by the athletes. And over 90% of them would say to keep the radios.**

    Je suis assez d’accord avec l’opinion de Van Garderen. Le cyclisme n’est pas la F1. Il ne faudrait pas que l’UCI s’inspire de la FIA et changer ses règlements à chaque année en espérant créer du spectacle supplémentaire. Vous aimez le cyclisme ou vous ne l’aimez pas. Voilà!

    0
    0

L’auteur de ce blog encourage tous les lecteurs à laisser un commentaire en réaction à l’article du jour, cela contribue à enrichir le propos. Vous pouvez contribuer à la qualité de ce site en utilisant un langage décent, poli et respectueux d’autrui, et en étant pertinent et concis envers le sujet traité. L’auteur peut modérer les commentaires, et se réserve le droit de censurer sans avertissement les commentaires considérés hors sujet, diffamatoires, irrespectueux d’autrui, portant atteinte à l’intégrité d’une personne ou encore haineux.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.