Critérium de Shanghai: à quoi ça rime?

A.S.O. organisait ce week-end le premier critérium de Shanghai. Beau plateau au départ, avec notamment la présence de Chris Froome, Alberto Contador, Warren Barguil, Rigoberto Uran, Petr Vakoc, Edvald Boassom Hagen ou encore Greg Van Avermaet, Michal Kwiatlowski ou Marcel Kittel.

En gros, la course s’est déroulée avec très peu de public présent, si ce n’est sur les quelques mètres entourant la ligne d’arrivée.

Ca rime à quoi? On déplore des saisons trop longues… et on vante la mondialisation du cyclisme… mais est-ce efficace que d’organiser un tel critérium?

J’en suis vraiment pas sûr! Spectacle d’exhibition avec peu d’impact à mon avis.

16 Commentaires

  1. Soumis le 30 octobre 2017 à 1:41 | Permalien

    Comme les criteriums d’apres-tour en Bretagne ou dans le nord, les kermesses belges, sauf que la-bas, le public etait nombreux et connaisseur…Maintenant, on vire au ridicule, avec les courses dans les emirats, et ici, a Shanghai , evidemment les 3 maillots Jaune, vert et a pois gagnent, suivis du champion cloturant sa carriere: quel heureux hasard! Et pendant la saison on est encore assez naifs pour y croire encore?
    Cote spectacle, je voyais les 6 jours de Londres cette semaine: voila du spectacle, pas d’ennui, un rythme qui convient au spectacle actuel, ca serait bien que la piste retrouve son rang…Le cyclisme sur route est dans les mains de boites comme ASO et d’autres qui tirent sur la ficelle tant que c’ est rentable..ASO=Monsanto??!!

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +8 (from 14 votes)
  2. mica
    Soumis le 30 octobre 2017 à 2:13 | Permalien

    Eh bien oui, ça ne rime à rien.
    Notez que ces « exibitions » on tjs plus ou moins existé dans des régions « exotiques ».
    Les « organisateurs » nous vendraient cela au prix fprt s’ ils le pouvaient, et voila même qu’ ils nous proposent sur leur site une video de « bras de fer » entre Fromme et Kittel, on croit réver, de même qu’ ils montaient en épingle, ces jours derniers un petit match de foot entre cyclistes Français…beaucoup de poudre aux yeux.
    Pendant ce temps se déroule le Tour de Hainan, en Chine si j’ ai bien suivi.
    Je me demande aussi quel peut étre le niveau de contrôle et donc de régularité de ce genre de course, les « déviants » du cyclisme doivent s’ en donner à coeur joie , l’ impunité devant étre de rigeur..
    Et que dire de ces bords de route déserts..pas le moindre spectateur.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +2 (from 4 votes)
  3. Wolber
    Soumis le 30 octobre 2017 à 3:59 | Permalien

    Les derniers 6 jours en France , ceux de Grenoble , sont morts à petit feu , dans l indifférence générale , il y a quelques années .
    Seuls les sprinters de valeurs mondiale y venaient de manière régulière. Les routiers français , eux, avaient déserté la piste grenobloise…
    Seules quelques paires belges ou suisses, permettaient un niveau élevé.
    Pourtant , elle en avait vu cette piste, des champions… le dernier  » grand routier » présent avait été Nacer Bouhanni ( associé à Morgan Kneicsky , quel talent celui là) qui avait fini par 2 fois au sol lors de la 1ère soirée.

    Le critérium chinois, couru , sur un circuit abject, a été une parodie, Et même une parodie de parodie.
    Les courses arrangées ont toujours existé , mais les coureurs savaient faire semblant, assuraient le spectacle, (comme sur piste) et au final le public était content,( pas dupe) qui approchait ses vedettes.
    Seulement les critériums ont disparus , et le métier se perd .

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +4 (from 6 votes)
  4. Vincent L.
    Soumis le 30 octobre 2017 à 6:08 | Permalien

    Moi, je ne suis pas choqué, car nous, les connaisseurs, savons que critérium rime avec spectacle. Il s’agit d’un sport professionnel avec des cyclistes salariés à l’année par des groupes sportifs, dans un but lucratifs. Les organisateurs, A.S.O. comme les équipes, recherchent un maximum de visibilité pour accroitre les retombées médiatiques afin de satisfaire les sponsors. Les mécènes, du Tour et des équipes, sont ravis de voire leurs marques exhibées en Asie ou dans d’autres pays exotiques. Si des Pays riches, Chine ou Emirats Arabes, sont prêts à payer pour recevoir la visite des principaux protagonistes du Tour de France, je ne vois pas pourquoi les vainqueurs des maillots distinctifs ne devraient pas passer quelques jours de vacances à l’autre bout du monde pour une petite exhibition.
    Pour le grand public, le Tour, comme les autres sports pros, c’est du spectacle et rien de plus.
    Les stars du showbiz se déplacent bien, aux quatre coins du monde contre un petit cachet, alors pourquoi pas les cyclistes ?

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +7 (from 13 votes)
  5. Ludovic
    Soumis le 30 octobre 2017 à 7:20 | Permalien

    La grande question que ça me génère c’est :  »comment ASO arrive à supprimer le Critérium international mais organiser cette exhibition ? »

    ASO est là pour gagner de l’argent, ce n’est pas plus compliqué que ça. Comment le cyclisme est arrivé à ce stade où on perd de l’argent à organiser le Critérium international mais on en gagne à organiser une exhibition en Chine fin octobre ?

    Je n’arrive pas à comprendre.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +7 (from 11 votes)
  6. Xavier
    Soumis le 30 octobre 2017 à 8:20 | Permalien

    L’organisation de ce critérium à Shanghai rentre dans le nouveau plan de communication d’ASO qui veut « vendre » la marque Tour de France et surtout « l’Etape » à l’étranger pour des étrangers.
    Depuis quelques années l’EDT n’est plus franco-francaise avec une seule organisation quelques jours avant les pros (ce qui est le plus cohérent, « l’Etape du Tour » sur la route du Tour et avant le Tour…), mais est devenu cette marque « L’Etape », qui organise des cyclo-sportives dans les 4 coins du monde (Bresil, Californie, Australie…) et surtout vend la participation à prix d’or…
    Une nouvelle clientèle au certain pouvoir d’achat émerge dans ces pays la, et qui de mieux qu’ASO qui a tous les outils, le savoir faire et la réputation peut se permettre de rentrer dans ce marché la ?

    ASO n’a qu’un réel produit qui leur rapporte de l’argent, le Tour de France, dorénavant ils veulent diversifier leur activité, c’est tout à leur honneur.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  7. mica
    Soumis le 30 octobre 2017 à 9:37 | Permalien

    Bien dit Ludovic!
    Tout à fait d’ accord, pour le critérium intern.(Tryptique remarquable) on pourrait ajouter: le
    GP des Nations, la classique des Alpes, peut étre Bordeaux Paris..etc…)
    Vincent L: pas d’ accord avec toi, de toute façon, en cyclisme, on ne sait pas ou commence et ou finit le spectacle. On arrive vite à la confusion des genres!
    Quand un coureur s’ échappe et que les autres, derriére, se regardent en chien de faience pour savoir qui va mener..sport, ou spectacle ?
    Quand ils suivent à la lettre les consignes des DS via les oreillettes, sport ou spectacle ?
    Quand en montagne ils préviennent le leader qu’ ils vont « attaquer », sport ou spectacle?
    Quand ils discutent ensemble le « bout de gras » avec gestes explicites à l’ appui, sport ou spectacle?
    (Virenque, Ulrich, Vino, Purito…je sais, cela sont à la retraite…).
    Sans oublier tout le reste… que nous évoquons souvent.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 4 votes)
  8. thierry mtl
    Soumis le 30 octobre 2017 à 9:42 | Permalien

    Et Froome qui analyse la course comme si s’en était une vraie (voir cyclingnews)!

    « It wasn’t easy, there were a lot of great sprinters here so the only option was to attack, » said Froome.

    Quand les clowns en mettent plus que le client en demande. Difficile d’écouter ses conférences de presse après ça.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +4 (from 4 votes)
  9. noirvélo
    Soumis le 30 octobre 2017 à 1:07 | Permalien

    Je me suis fait incendier sur un autre site parce que je n’étais pas sensé savoir que les critériums sont juste des « exhibitions » !!! je le sais, depuis ma plus sportive enfance !!! ce n’est pas une raison pour que ça perdure ces conneries ! déjà, ils polluent la planète (pour un sport écologique)en traversant les océans pour 60 bornes de farce !!! Ne peut-on pas faire gagner à la » régulière » un équipier qui se donne toute l’année pour son leader et faire terminer dans le peloton ce même leader ? Je pense que leurs contrats sont assez juteux pour montrer un maillot que l’on voit tout le mois de juillet sur toutes les chaînes mondiales , alors placer trois grimpeurs aux trois premières places sur une chaussée plus plate qu’une mer calme, avec coupes, podium et interview « très satisfaisante, je suis heureux d’avoir gagné ici », ça me désole vraiment et j’ai honte pour eux … On se moque des connaisseurs et des non connaisseurs, il n’ y a plus de crédibilité, il est déjà assez dur de se battre contre les dopages médicaux et technologiques ,les combines et magouilles « à l’oreillette » , alors ils peuvent bien nous organiser une vraie course de soixante bornes où chacun à sa chance, une vraie course de « juniors » pour le fun et pour une fois « vraiment honnête » …

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +1 (from 5 votes)
  10. Edgar Allan Poe
    Soumis le 30 octobre 2017 à 2:37 | Permalien

    Wolber, j’ai vu la dernière édition des 6 jours de Grenoble. Je n’y avais pas mis les pieds depuis plus de 15 ans, et j’ai été négativement surpris : j’ai notamment eu l’impression que le cascadeur qui fait faire des tours de piste en moto aux « invités » occupait la piste plus de temps que les coureurs. Les VIP se gavaient de bouffe et d’alcool au centre de la piste et ne daignaient même pas tourner la tête vers les compétiteurs de temps à autre. …les concours de surplace insupportables, les très courtes épreuves (record du tour de piste par ex.) avec grosse mise en avant du sponsor, à presque en oublier le nom du coursier qui s’echinait sur la piste…
    Bref, de quoi ouvrir la porte aux détracteurs, dont fait partie le maire de la ville…
    On peut malheureusement extrapoler ce genre de situation a beaucoup d’autres épreuves cyclistes…

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +5 (from 5 votes)
  11. Wolber
    Soumis le 30 octobre 2017 à 3:31 | Permalien

    C est vrai EAP , les 6 puis 4 et enfin 3 ( ça voulait tout dire) jours de Grenoble étaient en piteux état lors de leurs dernières éditions.
    Comme je l écrivais , seuls les sprinters de renom faisaient l effort( financier) de venir , les routiers français n en avait plus à rien faire de cette épreuve où les plus grands s etaient illustres.D ailleurs combien d entre eux aurait été capable de tenir 6 soirées ? Et puis quelle tete d affiche proposer ?
    Dire qu à Londres , ils ont relancé leur épreuve…mais il semblerait qu une organisation anglaise a repris les droits des 6 jours en Europe alors ceci explique peut être cela.

    Grenoble etait devenu atypique , avec du spectacle ( trop évidemment)
    et du velo pour tenter de faire revenir le public . Pour faire revenir le public qui l eut cru , il à 30 ans ?Ça valait ce que ça valait…mais on voyait encore des paires étrangères (!!!) de renom tourner et qu un Keisse ou un De Ketele sur un velo , c est autre chose qu un … Froome . Esthétiquement parlant.
    Maintenant les VIP ou soit disant tels , sont toujours venus pour se gaver …et pas par passion.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +4 (from 4 votes)
  12. Vincent L.
    Soumis le 31 octobre 2017 à 6:39 | Permalien

    ASO, avec la complicité des Pros, sont très forts… Ils ont même réussit l’exploit de placer le maillot vert sur le podium ! Le jaune, les pois, le vert, la hiérarchie à bien été respectée puisque tous les maillots distinctifs étaient sur le podium, pour le plus grand plaisir des mécènes Chinois.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +2 (from 2 votes)
  13. Yvon
    Soumis le 31 octobre 2017 à 7:41 | Permalien

    Les critériums sont au cyclisme ce que le catch est a la lutte un spectacle dont p résonne n’est dupe. Ok à fond contre toutes les combines de motos bidon colle et remontée planques dans les voitures suiveuses. Il faut expliquer autour de soi toutes ces combines pour que l.esprit crtique se développe. Bon courage à tous merci Laurent

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +3 (from 5 votes)
  14. Vincent C
    Soumis le 31 octobre 2017 à 8:45 | Permalien

    Tellement pipée cette course; des grimpeurs qui font la barbe aux meilleurs baroudeurs et aux sprinteurs. Ben oui. Quelle course inutile.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: -1 (from 1 vote)
  15. legafmm
    Soumis le 2 novembre 2017 à 8:24 | Permalien

    toujours aussi drôle ici, comment faites vous pour vous intéresser à 1 cricri chinois ???
    le tour de passe passe d’ASO a fonctionné ici, alors que cela ne mérite même pas d’être évoqué.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +1 (from 1 vote)
  16. Arnaud D.
    Soumis le 2 novembre 2017 à 8:38 | Permalien

    Avec ce genre de course, les sponsors ont la visibilité pour laquelle ils paient, les coureurs dont c’est le métier touchent la prime qui leur est due (et sans avoir besoin de fournir de gros effort) et les spectateurs sur place sont contents de voir triompher les stars du tour de France.
    A partir du moment où tous les intervenants y trouvent leur compte, je ne vois pas où est le mal. C’est une activité professionnelle comme une autre et honnête en plus car il n’y a aucun intérêt pour les coureurs d’employer un dopage lourd pour disputer cette épreuve ou pour les bookmaker de truquer des paris puisque le résultat est déjà connu à l’avance.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +1 (from 1 vote)

Soumettre un commentaire

Pas d'accord? Une précision à ajouter? Une erreur à signaler?

Contribuez vous-aussi au succès de La Flamme Rouge en laissant un commentaire constructif: vos commentaires sont très importants pour moi! Depuis 2003, ils ont contribué significativement à enrichir et à dynamiser ce site.

Régulièrement dès avril 2013, La Flamme Rouge publiera sur sa page principale un commentaire s'étant distingué des autres soit par son originalité, son apport au débat, sa critique constructive, son humour ou encore sa pertinence.

Vos commentaires engagent cependant votre responsabilité. Ayez s'il vous plait la courtoisie de signer votre commentaire de votre nom (La Flamme Rouge s'engage par ailleurs à préserver la confidentialité de votre adresse courriel). En tout temps, soyez pertinent et concis par rapport au sujet traité par l'auteur de ce site, et usez toujours d'un langage décent, poli et respectueux d'autrui.

L'auteur de ce site se réserve le droit de censurer sans avertissement les commentaires considérés hors sujet, de mauvais goût, diffamatoires, irrespectueux envers autrui, portant atteinte à l'intégrité d'une personne ou encore haineux.

Les champs requis sont marqués par *

*
*

Fouillez nos archives!