Tous les jours, la passion du cyclisme

 

Contador fait le show!

Voilà exactement pourquoi j’aime bien Alberto Contador: il court pour gagner, jamais pour faire 2e, et n’hésite jamais à se porter à l’offensive.

On a eu un autre exemple du caractère bien trempé du Madrilène hier sur la 2e étape de la Ruta Del Sol. Payez-vous les images de l’étape, c’est un beau spectacle.

Contador s’est envolé à un peu moins de 3 kilomètres de l’arrivée, après un gros relais de son équipier Felline. Trois kilomètres, c’est à la fois près mais aussi très loin de l’arrivée!

Contador s’est fait reprendre par un Thibault Pinot inspiré à quelques centaines de mètres de l’arrivée. Pinot s’impose, après avoir manifestement mieux géré son effort. C’est peut-être une constance ces dernières années chez Contador: il a tendance à attaquer très fort, puis à plafonner, puis à baisser de régime. Il est clair avec les images qu’à la flamme rouge, Contador piochait pour avancer, et devait enlever du braquet. C’est ce qui aura permis à Pinot de rentrer, puis de le déposer.

Contador s’empare cependant de la tête du général, bien joué la veille du chrono car il partira aujourd’hui dernier et aura donc les temps de référence de ses adversaires.

Pinot sera à surveiller lui aussi sur ce chrono, ayant fait de gros progrès depuis trois ans dans cette discipline. Avec Valverde en embuscade, cette Ruta Del Sol est loin d’être jouée…

C’est en tout cas la course la plus excitante depuis le début de la saison selon moi. Merci aux « vieux » briscards du peloton que sont Valverde et Contador!

Partager

Précédent

C’est en Andalousie que ça se passe!

Suivant

L’édifice Sky lézardé

10 Commentaires

  1. alain 39

    Le cyclisme moderne est impressionnant.

    Aidez de la technologie, du dopage et autres apports technologiques les coureurs gèrent leurs efforts chacun à leur façon et sur la base des watts qu’ils peuvent développer sur un temps donné.
    Prenons le cas des 3 premiers au CG:
    Valverde: il est à 30 secondes à plus de 2 km de l’arrivée. chronologiquement il a répondu à l’attaque de Contador, puis à explosé, en queue du groupe de poursuivant, relâché lorsque Pinot sort, se trouve alors dans un 3eme groupe, revient sur les 2 Sky pour les déposer et finir à 7 secondes. On comprend que sa gestion de la montée a été basée sur sa faculté d’accélérer sur les 2 derniers km et d’encaisser sa première accélération dans la roue de Valverde. Il a repris plus de 20 secondes. 500 mètres de plus et il jouait la victoire. A mon sens au plan tactique il n’aurait ps dû répondre à l’attaque de Contador et laisser Pinot faire le train pour attaquer à 2 bornes.
    Contador: attaque de loin, lâche tout le monde, changement incessant de braquets avec des passages plus en force puis baisse linéaire de régime pour finir un peu à la ramasse. Clairement il s’est mis en surrégime et a tenu tout juste la distance. Lui aussi se connait bien et a joué à fond le scénario qui lui permettrait de prendre du temps. Je suppose que sa baisse de régime sur la fin a été un peu plus sévère qu’espérée, mais rien de dramatique. Il aurait dû attaquer un peu plus tard
    Pinot: n’a pas répondu à l’attaque de Contador, a mené le train du groupe de poursuivants, a accéléré pour revenir seul et finit plus frais que Contador pour le déposer à 200 mètres de la ligne.Parfait timing et donc il gagne mais on voit que ça se joue au millimètre
    3 coureurs, 3 tactiques avec un point commun aucun ne s’est mis en surchauffe. Tous ont joué à la perfection de leurs qualités « naturelles » et de leur force du moment.
    Valverde est explosif, Contador un super grimpeur qui porte des attaques répétées et tranchées (changements de rythmes incessants), Pinot un grimpeur qui monte au train en accélérant progressivement pour finir au sprint.
    Autre constat ils se tiennent à quelques secondes et on voit que dès les premières courses ils sont en forme et très proches les uns des autres. Ils développent des tactiques de course identiques à celles des grands rendez-vous alors que nous sommes à des mois de leurs grands objectifs et devraient donc être un peu en retrait.
    En fait tout cela me donne le sentiment du respect de plans savamment étudiés et chacun joue dans son registre de façon quasi individuelle. ca sent le truc répété et répété.
    C’est comme sur du papier à musique et chacun joue sa partition de soliste. Propre, efficace mais avec des écarts quasi anecdotiques.
    Enfin il y a les Sky, toujours là et ils font un tir groupé.
    Le chrono d’aujourd’hui va nous en dire encore plus sur l’état de forme de chacun et à mon sens les écarts devraient être faibles car ils sont tous au même niveau.

    0
    0
  2. thierry (mtl) bécyk

    Et Valverde en rajoute aujourd’hui. Un gros CLM pour lui et Pinot qui est bien là.

    Tout ça en début de saison pour les cadors. C’est pas Andy Schleck et Jan Ullrich qui auraient suivi ce train en février.

    0
    0
  3. Wolber

    Impressionnant ce cyclisme moderne .On bataille ferme à la ruta del sol et on fera l impasse a liege bastogne liege, ( je ne parle pas de Valverde). Étonnant que toutes ces courses « de reprise »sont devenues de véritables objectifs.Richie Porte etait a un très haut niveau en Australie il y aura un mois déjà .La progressivité de ll état de forme a disparu , plus besoin de courir pour être au niveau.
    Impressionnant ce cyclisme moderne.

    0
    0
  4. mica

    Hors sujet: mais c’ est d’ actualité, j’ ai cru comprendre, malgrés les difficultés de traduction, que le site « cycling news » révélait des plaintes de certains coureurs dénonçant  » les aspirations motos »
    Dan Martin a ainsi dénoncé le comportement de certains au tour de l’ Algarve, A. Greipel a stigmatisé (images à l’ appui) l’ aspiration de Roglic lors de son contre la montre. comportement aussi scandaleux de certains Sky au Tour d’ Oman je crois.
    Bref: les aspirations ne sont pas un leurre, et le cyclisme n’ en finira jamais de régler ses multiples problèmes de triche!

    0
    0
  5. mica

    Pardon pour les Sky, il semble que ce soit lors d’ un entrainememt à Mallorca.

    0
    0
  6. alain 39

    Comme anticipé dans mon précédent message Valverde a gagné avec une seconde d’avance sur Contador et 6 sur Pinot.
    Un beau spectacle comme le dit Laurent mais avec des écarts ridicules.
    Pinot après 6 mois sans compétition est d’emblée au niveau des meilleurs, lesquels sont déjà très en forme.
    Ce qui m’impressionne c’est cette forme immédiate. D’emblée les cadors qui ont pourtant des objectifs à plus long terme sont déjà au dessus des autres quand bien même ils reviennent d’une interruption de 6 mois.
    Tout se joue lors d’entraînements dont on ne nous dit pas grand chose si ce n’est qu’ils sont durs et assujettis à une diététique très privative.
    Porte se plaint d’être un kg trop lourd au 15 février.
    Mon Dieu ça ne devrait pas l’interpeller quand son objectif est le tdf en juillet. Preuve que cette lutte contre le poids est devenue un élément central et qu’elle est le fruit d’efforts intenses qui à mon sens sont grandement aidés par les médocs. Il y a un subtil équilibre à trouver entre manger à minima et faire des efforts démesurés. C’est la quadrature du cercle.
    Ils ne sont pas qu’affamés de résultats mais affamés au sens propre. Des morts la faim qui sont prêt à tout pour gagner. Ils mangent pourtant à tous les râteliers de l’aide aux performances et certainement à certains peu avouables.
    De mon temps nous mangions des kilomètres, de la nourriture, des gamelles, des râteaux mais pas de ce pain là.

    0
    0
  7. mica

    Oui, comme tu le dis Alain 39: » ils mangent à tous les râteliers de l’ aide aux performances, et certainement à certains peu avouables » . Entièrement d’ accord avec toi, d’ autant plus que cela se déroule quand même dans des épreuves de deuxiéme ou troisiéme zone, ou les controles doivent étre laxistes ou inexistants. (voir Roglic dans le CLM du tour de l’ Algarve, et il ne doit pas étre le seul à étre « aspiré » par les motos).

    0
    0
  8. mica

    YP 78 / excuses moi, mais je n’ avais pas vu ton post avec des images tellement parlantes, mais il semble étrangement que le sujet des « aspirations motos » n’ interesse pas grand monde, alors y aurait il de la « langue de bois » même et y compris à la « flamme rouge »? c’ est pourtant un sujet aussi important que le dopage ou les moteurs…

    0
    0
  9. Wolber

    Oui c est curieux de se battre pour des poignées de secondes ds des courses de secondes zones , d autant que nos cyclistes modernes évitent les grands rendez vous et ne semblent plus être concernés par le désir de mettre leur nom au palmarès de ces mêmes grands rendez vous.
    Maintenant ,il est est très étonnant de faire des efforts en plein mois de février . Et si il fallait déjà établir des niveaux de puissance, des niveaux d hématocrites , valider des rapports poid/Puissance Pour mieux se justifier le restant de l annee ?

    0
    0

L’auteur de ce blog encourage tous les lecteurs à laisser un commentaire en réaction à l’article du jour, cela contribue à enrichir le propos. Vous pouvez contribuer à la qualité de ce site en utilisant un langage décent, poli et respectueux d’autrui, et en étant pertinent et concis envers le sujet traité. L’auteur peut modérer les commentaires, et se réserve le droit de censurer sans avertissement les commentaires considérés hors sujet, diffamatoires, irrespectueux d’autrui, portant atteinte à l’intégrité d’une personne ou encore haineux.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.