Tous les jours, la passion du cyclisme

 

Comment gérer l’avant-Tour?

Contador a gagné la Route du Sud, Pinot n’a pas gagné le Tour de Suisse, ce sont les nouvelles intéressantes du week-end.

Pour Pinot, c’est dommage car l’occasion était belle. Si ses capacités contre le chrono se sont améliorées ces derniers mois, elles ne sont pas encore d’un niveau suffisant pour jouer devant, une conclusion qui aura assurément été notée par ses rivaux. Par chance, le prochain Tour de France ne comporte que peu de kilomètres contre la montre.

Prochain Tour de France justement, qui débute dans deux semaines. Cela pose la question de la difficile gestion de la condition physique si près d’un objectif si grand.

Deux stratégies semblent être utilisées: d’un côté, vous avez Nibali et Quintana qui n’ont visiblement pas voulu se dépouiller au Dauphiné ou à la Route du Sud. Dès que la course s’est vraiment décantée, ils ont manifestement levé le pied, préférant ne pas « taper dedans » tout de suite.

De l’autre, on a vu Contador ou Froome lâcher les chevaux lorsque l’occasion s’est présentée. Froome a gagné les deux dernières (difficiles) étapes du Dauphiné, et Contador a vraiment joué la gagne samedi dernier sur la Route du Sud.

Cela me laisse perplexe! Sachant qu’il faut être en super-condition dans la 3e semaine du Tour, Froome et Contador pourraient-ils en avoir fait trop, trop tôt?

Nibali avait employé la même stratégie l’an dernier, étant souvent largué sur le Dauphiné; on connait la suite…

Chose certaine, il doit être délicat de gérer ces deux dernières semaines avant le Tour: les coureurs de premier plan veulent probablement progresser encore un peu, tout en ne se fatiguant pas. Je suppose que les entrainements sont brefs, mais intenses et moins nombreux.

Sinon, Contador fait tout de même une grosse impression, semblant évoluer cette saison une jambe au dessus de tout le monde.

Restera à gérer pour tout ce joli monde une piégeuse première semaine sur le Tour, où c’est toujours très nerveux.

Ca s’annonce plutôt intéressant!

Partager

Précédent

Pinot, intéressant!

Suivant

En immersion avec Pinot

  1. Serge

    Pour savoir ce que font CONTADOR et FROOME ces deux prochaines semaines, il suffit de les suivre sur STRAVA…humour.
    Mais FROOME est sur TWITTER.

    0
    0
  2. mica

    Comment gérer l’ avant tour?
    apprendre à ne pas tomber
    se faire des alliés
    apprendre à déjouer les piéges
    apprendre à ne pas trainer en milieu de peloton.( une chute est si vite arrivée surtout si certains font une embardée plus ou moins volontaire devant vous)

    0
    0
  3. Patrick

    Nibali a-t-il levé le pied?
    Pas un mot sur notre régional de 21 ans Pierre-Roger Latour, Laurent? Le seul à avoir accompagné Contador et Quintana jusqu’au Port de Balès, quand même…

    0
    0
  4. Nicolas

    Coaching is an art, not science…dixit Dr Ferrari. Et il a raison. A ce propos il avait deja pointe du doigt le duel Armstrong vs Mayo dans le dauphiner en 2003. Duel qui selon lui avait faillit couter la victoire a Armstrong.

    Question tres interessante. Reponse dans 5 semaines?

    0
    0
  5. Chouchouduvélo

    Difficile de comparer une course à étapes d’une semaine avec le Tour qui comporte 3 semaines.
    Ce Tour de Suisse avait un profil plutôt destiné à un rouleur sachant grimper avec 2 CLM individuels pour une seule étape de haute montagne où le pur grimpeur ne peut pas faire autant d’écart de temps. D’ailleurs outre Pinot qui est sorti du podium (4ème), d’autres grimpeurs (Barguil…)ont été éjectés du top 10 et remplacés par des rouleurs (Jungle…) limitant la casse dans un col.
    Par contre dans le Tour en général ces dernières années (excepté celui remporté par Wiggo) il y a davantage d’étapes de montagne en face du chrono, sauf celui qui arrive dans quelques jours où la part réservée à l’épreuve de vérité est ridiculement faible.
    Il aura fallu qu’Andy prenne sa retraite pour qu’enfin ASO dessine un Tour montagneux avec si peu de chrono… pour le + grand bonheur de nos français (sauf JC Peraud).

    Reportage intéressant sur Pinot. 430 Watts ! A voir sur ce lien :
    http://www.francetvsport.fr/en-immersion-avec-pinot-285730

    Concernant le duel Contador/Quintana sur la route du Sud : « Mais les deux leaders étaient loin d’être à fond (ils ont grimpé le Port de Balès 2 minutes plus lentement que les meilleurs du Tour 2014) » d’après l’article sur le site de l’Equipe à lire sur ce lien :
    http://www.lequipe.fr/Cyclisme-sur-route/Actualites/Thibaut-pinot-dans-une-autre-dimension/568438

    Ce qui relativise aussi la performance de Pierre-Roger Latour qui a pu arriver avec eux au sommet et pour Rossetto qui suit de près alors qu’il dit lui-même qu’il n’est pas un grimpeur.
    Du coup la perf sur l’étape reine de ce Tour de Suisse par le colombien vainqueur du Tour de l’avenir 2014 (auquel avait aussi participé Latour) prend de la valeur puisqu’une vraie bagarre y a eu lieu.

    Même si Froome, Pinot et Contador ont été ceux qui ont remporté les étapes reines de leurs dernières courses de préparation avant le Tour, rien ne nous dit qu’ils étaient à 100 % de leur forme à ce moment là. Ils peuvent encore progresser, les autres aussi…

    Et attention à Purito qui monte en puissance. On l’oublie trop souvent ce grimpeur/puncheur… tout comme on avait oublié son coépuipier sur le Tour de Suisse qu’il remporte le dernier jour. Katusha est actuellement N°1 au classement par équipe UCI World Tour. Et le profil de ce Tour 2015 correspond tout à fait à ses qualités, notamment 2 murs dont un très raide avec des bonifs à l’arrivée et quasi pas de chrono indiv.

    0
    0
  6. Thierry mtl

    Je croyais vraiment que Contador se contenterait de suivre la parade sur la route du sud. Je suis très surpris de son coup d’éclat. Pourtant, il a une grande expérience et il se connaît très bien.
    À suivre…

    0
    0
  7. Très intéressant

    0
    0

L’auteur de ce blog encourage tous les lecteurs à laisser un commentaire en réaction à l’article du jour, cela contribue à enrichir le propos. Vous pouvez contribuer à la qualité de ce site en utilisant un langage décent, poli et respectueux d’autrui, et en étant pertinent et concis envers le sujet traité. L’auteur peut modérer les commentaires, et se réserve le droit de censurer sans avertissement les commentaires considérés hors sujet, diffamatoires, irrespectueux d’autrui, portant atteinte à l’intégrité d’une personne ou encore haineux.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.