C’est le bordel sur le Giro

Cette édition du Giro avait déjà été compliquée, surtout en raison du mauvais temps persistant et ayant amené les organisateurs à modifier à la toute dernière minute le parcours de plusieurs étapes, dont celle du Galibier.

Mais là, on peut dire que c’est vraiment le bordel sur le Giro.

D’une part, il y a ce contrôle positif à l’EPO d’un multi-récidiviste, Danilo Di Luca de l‘équipe Vini Fantini. DiLuca aurait été piqué suite à un contrôle hors compétition juste avant le Giro.

Rappelons que DiLuca a terminé hier 10e du chrono, une place un peu surprenante compte tenu de son manque de compétition ces derniers mois, et que ce chrono arrive en fin de Giro.

Classique et désespérant dans le cyclisme, tout le monde joue une fois de plus la carte de la surprise et tout le monde se dissocie évidemment de DiLuca, en premier lieu son équipe qui l’a immédiatement congédié et demandé de quitter le Giro. Son directeur sportif, Luca Scinto, l’a même traité de “crétin”.

N’empêche, Scinto devait se réjouir de voir DiLuca à l’attaque sur plusieurs étapes ces derniers jours, offrant ainsi une belle pub à son équipe. Et rappelons ici que l‘équipe compte aussi un autre ex-dopé dans ses rangs, Stefano Garzelli qui lui demeurera sur la course.

Et les faits nous montrent également que cette petite équipe Vini Fantini a été beaucoup vue devant sur ce Giro, ce qui ne manquait pas de m‘étonner un peu. Ne parlons pas de Mauro Santambrogio, qui atomise contre toute attente depuis quelques semaines et le Giro del Trentino, mais des surprenants Matteo Rabotini, Alessandro Proni ou encore Fabio Taborre, tous sortis de (presque) nulle part.

C’est également le bordel sur le Giro puisque l‘étape d’aujourd’hui a été carrément annulée en raison d’une météo trop difficile, la neige étant présente sur une bonne partie du parcours.

Si je salue la décision des organisateurs qui témoigne de leur intérêt à d’abord assurer la sécurité et la santé des coureurs, je regrette l’absence de plan B pouvant être rapidement mis en place. La mauvaise météo était annoncée depuis plusieurs jours… et il faudra peut-être désormais s’assurer d’un plan B, n‘étant pas rare que la météo soit capricieuse en mai sur la course.

L‘étape de demain serait également à risque, la mauvaise météo se prolongeant dans le nord de l’Italie. Espérons qu’un plan B sera mis en place rapidement, sinon autant couronner Nibali tout de suite!

Le sommet du Stelvio aujourd’hui.

Capture d’écran 2013-05-24 à 07.19.51

14 Commentaires

  1. Michel M
    Soumis le 24 mai 2013 à 6:22 | Permalien

    vini fantini = moins d’argent = méthodes dépassées = se faire prendre …

    vivement le giro en septembre et la vuelta en mai … ça se pourrait?

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +6 (from 8 votes)
  2. Monérol François
    Soumis le 24 mai 2013 à 7:28 | Permalien

    Comme je disais précédemment, les équipes conti italiennes n’hésitent pas à embaucher d’authentiques chaudières afin de s’assurer une bonne visibilité. Scinto est évidemment hypocrite, comme la plupart des directeurs sportifs possédant un coureur s’étant fait pincer. Je serai pour privilégier les continentales pros étrangères lors de l’attribution des wild cards en 2014 pour le Giro. Radical mais s’il faut en passer par là.

    Il est clair que ce Giro est décevant en tout point de vue: une météo pourrie, des étapes de montagne tronquées voire annulées, des cas de dopage (Georges, Di Luca), et un vainqueur parti dans une équipe douteuse, qui écrase tout dans le chrono en côte. En espérant que le Tour ne soit pas du même acabit mais j’ai des doutes.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +9 (from 13 votes)
  3. thierry mtl
    Soumis le 24 mai 2013 à 7:50 | Permalien

    Hors des étapes de hautes montagnes gâchées par la météo, ce Giro a été très animé et intéressant. Les bosses en fin d’étapes ont nettement contribuées au spectacle. Le Tour devrait prendre des notes. Très peu de longues étapes plattes.

    Nibali est clairement au dessus des autres. Dans de telles conditions, pourquoi ne pas pas s’attaquer au Tour dès cette année ?

    Je trouvais justement que DiLuca avait retrouvé ses dents, mais les vampires aussi. C’est stupidement incroyable qu’un test fait avant le Giro, soit révélé à la fin de celui-ci, avec tout ce que cela implique sur le déroulement et les résultats.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +9 (from 11 votes)
  4. Wigwan
    Soumis le 24 mai 2013 à 9:00 | Permalien

    Ce que Di Luca a besoin, ce n’est pas juste d’une suspension à vie, mais aussi d’une bonne thérapie.

    Son attitude ressemble étrangement à celle d’un toxicomane, et autant on peut le détester pour le mal qu’il a fait au cyclisme, je ne crois pas qu’aucun d’entre nous ne lui souhaite une fin à la Pantani…

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +3 (from 3 votes)
  5. schwartz patrick
    Soumis le 24 mai 2013 à 9:41 | Permalien

    OK ave Monérol François

    Oui Scinto est un bel hypocrite et un con, parce que traiter Di Luca de crétin et non de salaud équivaut à dire qu’il encourage ses coureurs à se doper intelligemment mais surtout à ne pas se faire prendre !
    mais à vrai dire, je pense que tous les DS ont plus ou moins la même philosophie, avoir du résultat,de l’image, prendre ce que tu veux, ce que tu peux,mais ne
    te fais pas piquer!!!
    De toute façon, un DS honnête ne prend pas un ex-dopé
    avec des casseroles… encore un aspect extrêmement
    malsain de ce sport pour qui je ne pardonne plus rien;
    si Di Luca meurt demain, en aucuns cas je ne me réjouis
    mais en tous les cas çà m’indifère au plus haut point.
    Les choses sales du vélo ne seront jamais, ni comprises,ni admises malheureusement.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 8 votes)
  6. Max
    Soumis le 24 mai 2013 à 11:19 | Permalien

    Vu le nombre de casseroles que traîne Di Luca, qui ne s’en serait pas douté? En ce qui concerne le « finir comme Pantani », je pense que ce sont de grands garçons et qu’ils sont capables d’assumer. Moi non plus je ne vais pas les plaindre, pas plus que je plains une rockstar qui fait une overdose ou un cancer du foie. Ce qui ne m’empêche pas d’écouter du rock et de regarder du vélo pour autant. Il ne me semble pas qu’il y ait là contradiction…

    Vraiment dommage pour le giro. Au final il n’y aura eu aucune étape de montagne (étape de montagne= étape avec au moins deux vrais cols), seulement des courses de côte de type vuelta. Nibali avait une jambe de plus, mais derrière, le classement est complètement faussé (Evans en train de craquer, Scarponi limite en haute montagne, etc.)

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +2 (from 2 votes)
  7. Stef
    Soumis le 24 mai 2013 à 1:49 | Permalien

    Di Luca qui se fait épingler le pauvre. Je lis beaucoup de commentaires sur les DS qui sont des hypocrites.

    Aucun commentaire sur Nibali qui marche comme un engin? Je pense qu’il y a beaucoup d’hypocrisie dans les textes précédents. Les gens s’acharnent sur le coureur qui se fait pincer et tout le reste est beau? Soyez honnêtes avec vous-même, la majorité des autres coureurs sont dopés à l’os mais vous les idolâtrer car eux ne sont pas encore reconnu coupable.

    Si vous pensez que Nibali accomplit de grands exploits et que Di Luca est un salaud, vous n’êtes pas honnêtes avec vous même car c’est toujours la même poutine et l’UCI est toujours fidèle à elle même, (fantôme).

    Il faut arrêter de faire l’autruche, le cyclisme est le plus beau sport mais a la gangrène. Le système n’arrêtera pas tant qu’un grand ménage ne sera pas fait, en premier lieu à l’UCI.

    Aucun reproche, mais avec les textes que je lis, je crois que les gens embarquent dans leur jeux. Un coupable de temps en temps et tout est beau dans le meilleur des mondes?

    Vivre le Giro

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +12 (from 14 votes)
  8. Monérol François
    Soumis le 24 mai 2013 à 3:22 | Permalien

    @Stef

    Regarde bien mon commentaire. Je fais mention de Nibali également. A propos d’hypocrisie, interview très intéressante de l’organisateur du Giro. Morceaux choisis:

    « J’allais y venir. C’est une folie ! Je pense que c’est quelqu’un qui n’a pas compris que le cyclisme avait, ou était en train de changer profondément. Par son acte isolé, il porte le discrédit sur toute une compétition et sur tout un peloton ! Je ne veux pas minimiser les choses en disant ça, mais je pense sincèrement que ce n’est qu’un acte isolé de quelqu’un qui n’a pas compris que le monde avait changé. Maintenant, il est « out » et il n’y a plus grand-chose à faire dans le monde du vélo. Nous pourrons réfléchir à toutes les conséquences de ce contrôle lundi 27 mai, le lendemain de l’arrivée de ce Giro. Pour l’instant nous allons surtout déployer nos efforts pour que l’étape de demain ait lieu, que ce soit avec le plan B que nous vous avons déjà communiqué ou même avec un plan C si c’est nécessaire. »

    L’interview en intégralité ici:

    http://www.cyclismactu.net/news-interview-acquarone-un-jour-vraiment-special-32893.html

    Je pense que c’est vraiment consternant. Le cyclisme continue de se mordre la queue. Avec des organisateurs aussi complices, rien ne bougera. Laurent a raison: tout le monde se dissocie de Di Luca au lieu de s’attaquer au fond du problème. Quid de Garzelli? Quid de Santambrogio? Quid? Quid? Quid? L’arbre est vraiment pourri. Faut-il l’abattre pour autant?

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +1 (from 3 votes)
  9. Bernard
    Soumis le 24 mai 2013 à 4:25 | Permalien

    Si vous voulez savoir qui roule à l’eau claire, consultez la fin du classement général. Tous des gars propres et honnêtes.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +1 (from 1 vote)
  10. schwartz patrick
    Soumis le 24 mai 2013 à 4:35 | Permalien

    à Stef
    bien sûr je tape sur Di Luca puisque c’est un multirécidiviste tout en sachant qu’il y en a d’autres
    qui en prennent, le temps de la naiveté est passé depuis longtemps; mais puisque certains croient encore
    que tous ne se dopent pas et que çà va beaucoup mieux,
    je tape au moins sur un coupable, celui du jour !
    Maintenant, Stef, si tu as la science infuse doublée
    d’une honnêteté sans bornes (sans EPO),oublie le vélo
    pro, ne le regarde plus et ne lis plus aucun article
    de presse; prends ta bécane et roule, tu ne nous en apprends pas plus,et au final,c’est encore nous les coupables, d’hypocrisie entres autres !!!

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: -6 (from 8 votes)
  11. mormi6
    Soumis le 24 mai 2013 à 5:39 | Permalien

    Décidément, nous vivons une époque opaque !

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +1 (from 1 vote)
  12. Max
    Soumis le 25 mai 2013 à 3:29 | Permalien

    Disons que taper sur Di Luca est légitime parce que lui on est sûr qu’il est dopé maintenant (même si comme je l’ai dit précédemment, on pouvait s’en douter assez fortement).

    Pour les autres, ils ont le droit à la présomption d’innocence. Mais nous nous avons le droit à la lucidité. Je pense que si on regarde tout de même le vélo, c’est avec la conscience de X% du peloton use plus ou moins de produits susceptibles d’accroître les performances (Ne disons pas « dopé » ou « propre », parce que dans le domaine le « borderline » doit être quasi-généralisé).

    Au contraire de Bernard, je dirai que les derniers ne sont pas moins suspects que les premiers. Etre dans le peloton pro est déjà une performance exceptionnelle. Prendre de l’EPO (ou autre) pour faire le porteur d’eau, comme Houanard, ça doit exister. Et même être fréquent. A tous les étages il y a des enjeux. Et à tout enjeu il y a de la triche. C’est comme ça dans le sport, c’est comme ça aux cartes, c’est comme ça au travail, c’est comme ça aux exams… Ce n’est pas juste un problème du cyclisme mais un problème de nature humaine.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +7 (from 7 votes)
  13. schwartz patrick
    Soumis le 25 mai 2013 à 6:44 | Permalien

    Bien dit, Max !

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 6 votes)
  14. vitalis
    Soumis le 5 juillet 2013 à 12:57 | Permalien

    a l’attention de Mr François monérol je ne suis absolument pas d’accord avec vous car le cyclisme dans notre a plusieurs génération dont mon grand oncle qui détiens le record de vitesse en Algérie depuis des année et ici en France mes oncle et mon père ont toujours fait du cyclisme même du triathlon ainsi que mes frères et moi mêmes. Mon oncle devais passé pro a l’époque de Bernard Hinault et cela ne c’est pas fait car il devais courir pour le faire gagné. le dopage a l’encontre de Greg Lemond est une fumisterie car tout le monde est au courant et le dopage date depuis plusieurs années. Quand on veux parler de cyclisme il faut contacter des gens qui on vraiment pratiquer ce sport. En tous cas moi qui l’ai pratiqué je c’est de quoi je parle car mon grand oncle a quand mêmes 78 ans donc le vélo a toujours fait parti de notre vie

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: -1 (from 3 votes)

Soumettre un commentaire

Pas d'accord? Une précision à ajouter? Une erreur à signaler?

Contribuez vous-aussi au succès de La Flamme Rouge en laissant un commentaire constructif: vos commentaires sont très importants pour moi! Depuis 2003, ils ont contribué significativement à enrichir et à dynamiser ce site.

Régulièrement dès avril 2013, La Flamme Rouge publiera sur sa page principale un commentaire s'étant distingué des autres soit par son originalité, son apport au débat, sa critique constructive, son humour ou encore sa pertinence.

Vos commentaires engagent cependant votre responsabilité. Ayez s'il vous plait la courtoisie de signer votre commentaire de votre nom (La Flamme Rouge s'engage par ailleurs à préserver la confidentialité de votre adresse courriel). En tout temps, soyez pertinent et concis par rapport au sujet traité par l'auteur de ce site, et usez toujours d'un langage décent, poli et respectueux d'autrui.

L'auteur de ce site se réserve le droit de censurer sans avertissement les commentaires considérés hors sujet, de mauvais goût, diffamatoires, irrespectueux envers autrui, portant atteinte à l'intégrité d'une personne ou encore haineux.

Les champs requis sont marqués par *

*
*

Fouillez nos archives!