Tous les jours, la passion du cyclisme

 

Cavendish: le succès lui monte à la tête ?

Grosse gamelle hier à quelques mètres de la ligne de la 4e étape du Tour de Suisse, dans le sprint final. Cavendish a modifié sa trajectoire, s’est accroché avec Haussler et tous deux ont entrainé plusieurs coureurs dans une chute spectaculaire et qui aurait pu être plus grave pour certains. Le plus touché, Arnaud Coyot, s’en tire avec des fractures, sans plus. 

Aujourd’hui, des coureurs du Tour de Suisse ont observé deux minutes de "grève" au départ pour manifester contre le comportement dangereux de Cavendish. Hier déjà, de nombreux coureurs dénonçaient son attitude déplorable dans les emballages finaux.

Mon avis ? Le sprint est en soi un exercice dangereux. Il l’est encore plus lorsqu’aucune équipe n’a la capacité d’imposer un train longtemps d’avance, par exemple à 5 kms de la ligne. En l’absence d’un train efficace, le sprint est débridé et la victoire dépend alors souvent d’un subtil équilibre entre partir le plus tard possible, mais aussi le premier. Et puis il y a le sens du vent, la dénivelée de la dernière ligne droite, etc. Ceci étant, je crois en effet que les coureurs ont raison de se plaindre de Cavendish et ce dernier déçoit par son manque de classe. La grandeur d’un champion se mesure aussi à son attitude envers ses adversaires. 

Partager

Précédent

Erik Lyman nous présente Team Spirit

Suivant

Le tour de l’actualité

12 Commentaires

  1. plasthmatic

    « Cavendish: le succès lui monte à la tête ? »

    Il est temps.
    C’est vrai, avec toutes ces idées errantes qui ne trouvent rien pour s’héberger, ces espaces inoccupés, ça finit par devenir indécent. Avec un peu de succès pour les combler un minimum, au moins donnera-t-on à croire qu’ils ont leur usage.

    Laurent, réponse hier de l’office de Tourisme de la vallée d’Aulps : la descente de Joux Plane sur Morzine est ouverte depuis … moins de 48 h. Ils n’attendent plus que le changement officiel de plan à la préfecture (ils l’auront), et la course empruntera bien le col de Joux Plane. Dans son étonnate disponibilité (via le mail), la dame m’a proposé une confirmation aujourd’hui.
    Le Joux Plane semble acquis.
    Tu avais déjà peut-être ces informations.

    J’ai un souci : c’est beaucoup de voiture, donc un week-end très serré, et la météo s’annoce pour l’instant rude, pfff … Je campe, très léger, mais ça c’est pas tellement le souci ; avec le grand en avril on s’est réveillés une petite semaine durant par zéro degré humide, et on a parfois dû se contenter de 6° pour se réchauffer après les sortie vélo.

    0
    0
  2. alain39

    Vu le sprint et certes Canvendish change de trajectoire mais ce n’est pas une vague.
    Celà semble involontaire.
    Reste comme le dit fort justement Laurent le sprint en peloton est un exercice périlleux où seuls des grands pros s’affrontent.
    J’aime mieux les sprints non lancés comme à l’époque des saeco car en fait celà revenait à favoriser la plus forte équipe et non le meilleur spinter.
    Et puis la beauté du sprint réside dans son côté aléatoire et la faculté de savoir se placer et naviguer au sein du peloton lors de l’emballage final.
    Reste que Cavendish manque cruellement d’éducation et de fair play. A celà on peut opposer sa grande liberté de langage qui parfois a le mérite de remettre els choses en place notamment lorsqu’il s’en prend à des Ricco et autres faux repentis.
    Ceci étant, j’aime bien sa façon de sprinter bien plus spectaculaire que celle de Cipo.
    Au fait toujours aucune réaction sur le reportage de Eurosport.
    Impressionnant comme nos journalistes sont frapéps de cécité. Et puis alors ils ne sont pas curieux pour 2 sous. Ah le journalisme d’enquête un bon vieux souvenir une relique d’une autre époque où la presse vantait sa liberté et se comportait en véritable contre-pouvoir.
    Tout comme les gastros qui frappent toujours le peloton. Tellement violentes qu’il faut même en arriver à hospitaliser Péraud. Je vous le dit le nouveau protocole est complexe et Spartacus a bien raison d’utiliser la fée électricité. On maîtrise mieux cette bonne vieille technique.
    Bien vu de la part de Batrick les bidons lors de chronos de 20 bornes. Pas normal ça et ce d’autant plus lorsque l’on sait que des batteries peuvent y être cachées.
    Car ne nous voilons pas la face (Hortefeux va être content) ceux qui comme Basso, Ricco et valverde se sont bourrés d’EPO sont encore plus enclin à utiliser un moteur électrique. Simple d’utilisation, pas de risque pour la santé et pas d’empreinte carbone.
    Ne serait qu’une puissance limitée de 50 w est suffisante pour en tirer un gain substantiel notamment en fin d’une étape de montagne. Surtout que si on regarde les performances les puissances sont bien moindre que par le passé ce qui tend à démontrer que l’avantage du dopage sanguin est moins évident. Le micro dosage semble donner de moins bons résultats et en plus il semblerait qu’il soit moins bien toléré.
    Alors pour les habitués de la triche il faut trouver d’autres solution car pour ces gens là il y a longtemps qu’ils ont renoncé à gagner sur leurs seules capacités physique car trop aléatoire. C’est dans leur culture et ce n’est pas après des années de dope qu’ils vont changer de fusil d’épaule.

    0
    0
  3. Batrick P

    Plasmathic, si les prévisions météo sont mauvaises, n’y va pas, la voiture pour la galère ça vaut pas le coup, préserve ton envie pour une autre cyclo alpestre.
    Tour de Suisse sur Sport+ aujourd’hui pour ceux qui ont la chance de la recevoir. On verra la montée du Col de l’Albula. S’il fait beau et que le cameraman a le bon gout de lever la caméra, et le réalisateur d’y mettre du sien avec aussi les images d’hélicoptère, attention les yeux. S’il fait mauvais, et c’est possible, et s’il fait mauvais avant dans le Susten et l’Oberalp, ça va être terrible (j’aimerai qu’on ait des images!). Le Susten, le plus beau col des Alpes Suisses à mon goût.
    Une étape de montagne par la pluie et le froid, voire la neige, ça dépasse en difficulté largement tout ce qu’il se fait comme course de vélo.

    0
    0
  4. Vous avez oublié de dire que Cavendish a craché au visage de Haussler après la chute…

    0
    0
  5. Dan Simard

    La bonne nouvelle du jour: Cave-ndish a abandonné le tour de Suisse 🙂

    Hey Cavendish, quand vas-tu apprendre à respecter les autres et te fermer la geule?

    0
    0
  6. Batrick P

    Si c’est pas excellent, ça!
    http://veloptimum.net/velonouvelles/10/ART/6juin/Velop16.htm
    Joli port de tête, et le policeman qui s’arrache les cheveux!

    0
    0
  7. Batrick P

    Il y a aussi la chute de Lowik, un joli numéro de luge. Mais on n’a guère de nouvelles des blessés.

    0
    0
  8. Regis

    Dommage CAV avait surclasser tout le monde en 2009, l’année 2010 n’est pas terrible et son comportement est nul !!! mais dans le sprint franchement ce n’est pas flagrant qu’il change de voie brutalement je dirai que les 2 coureurs sont en faute, par contre il ne devait pas « cracher » sur Haussler c’est vraiment une réaction indigne d’un sportif de ce niveau, esperons qu’il redescende sur terre.CAV you’re not GOD !!!

    0
    0
  9. Philippe

    à consulter pour ceux qui veulent voir le Tour de Beauce en action:

    http://www.steephill.tv

    0
    0
  10. noirvélo

    De principe, un sprint massif est un exercice dangereux,tout à fait d’accord, qu’il soit débridé,encore d’accord, incertain et surprenant …
    qu’une équipe « costaud » ne le prenne pas en main, les trains de Cipo ou de Peta, non merci! j’aime les sprints où tout le monde a sa chance, où le plus malin,le plus véloce se cherche sa place et son opportunité ! Aux organisateurs de tracer un final sur route large et pas trop sinueuse ! Maintenant, Cavendish commence à trainer trop de casseroles pour avoir une tête d’innocent et je n’aime pas son insolence bien qu’il fasse évidemment le bonheur des journalistes « trash » et des fans en mal de sensations fortes… Que ceux qui le défendent et qui roulent sérieusement en vélo se fassent un jour « tasser voir gameler » par un éffronté, juste pour voir la réaction…60-70 km/h puis stop, et sûrement pas encore…

    0
    0
  11. noirvélo

    J’oubliais, le CAV mérite simplement et sûrement un poing sur la gueule ! A la place de Haussler, j’aurais pas hésité,une raclée d’anthologie ,de plus,je pardonne pas tout en étant hyperdroit; mais je crois que l’allemand est un gentil … et il a toute ma sympathie !Je lui souhaite en tout cas le Tour des Flandres, Pour l’autre, lisez entre les lignes…

    0
    0
  12. JOCELYN

    Involontaire, pas flagrant, mais bon dieu c’était un sprint propre, 3 lignes, CAV, CIOLEK et HAUSSLER, et CAV qui va se coucher sur HAUSSLER car il sentait que l’allemand allait aussi vite que lui??!!ce dernier n’a absolument pas quitter sa ligne et n’a rien vu venir. 1 mois de suspension l’aurait fait réfléchir, car il s’est comporté comme un voyou.

    0
    0

L’auteur de ce blog encourage tous les lecteurs à laisser un commentaire en réaction à l’article du jour, cela contribue à enrichir le propos. Vous pouvez contribuer à la qualité de ce site en utilisant un langage décent, poli et respectueux d’autrui, et en étant pertinent et concis envers le sujet traité. L’auteur peut modérer les commentaires, et se réserve le droit de censurer sans avertissement les commentaires considérés hors sujet, diffamatoires, irrespectueux d’autrui, portant atteinte à l’intégrité d’une personne ou encore haineux.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.