Carapaz craquera où?

Pour certains, l’étape d’hier du Giro sur le Mortirolo n’aura pas concrétisé toutes les attentes, n’ayant pas chamboulé le classement général.

C’est que la Movistar s’est montré particulièrement coriace, Carapaz en tête mais aussi Landa. Avec les Astana et les Barhain, ils se sont de toute évidence ligués pour éliminer un seul adversaire, Primoz Roglic, décramponé sur les pentes terribles du Mortirolo.

Du coup, l’étape aura servi à ca: éloigner la menace Roglic.

On s’expliquera plus tard entre Nibali et Carapaz. Ce dernier semble rudement solide en montagne, et Nibali aura fort à faire pour le distancer. Les descentes, peut-être? Il y en a quelques unes de belles dans l’étape de samedi prochain…

Roglic: Giro perdu?

Primoz Roglic a-t-il perdu hier le Giro? Il pointe désormais à la 3e place, à un peu plus de deux minutes du maillot rose.

C’est limite, très limite bien évidemment si on considère le court chrono – 15 bornes environ – lors de la dernière étape. Roglic ne peut plus se permettre de perdre davantage de temps. Et même s’il n’en perdait plus, refaire plus de deux minutes sur Carapaz en 15 bornes sera un sacré défi. La 2e marche du podium est jouable bien entendu, mais la première?

La balle est donc dans le camp Carapaz. S’il devait tenir, ca serait tout un exploit de remporter ainsi ce Giro, à 25 ans.

Attention à l’étape d’aujourd’hui avec une arrivée compliquée après plusieurs kilomètres d’ascension. On peut facilement perdre une poignée de secondes dans les deux derniers kms.

Landa le joker?

Je dois dire que Landa m’a impressionné hier, semblant très à l’aise dans le final de l’étape. Sa condition est très certainement ascendante, et il sera un atout de taille pour Carapaz. Si ce dernier devait sombrer, attention à Landa qui, dans un grand jour, est capable de renverser l’épreuve sur une seule étape.

101 Commentaires

  • mica
    Soumis le 3 juin 2019 à 6:20 | Permalien

    EAP : il est certain qu’ au plan mondial l’ offre s’ est considérablement accrue (pour me citer: 9 nations diff. dans les 10 premiers du giro) c’ est vrai, mais je ne suis pas sur qu’ il y en ait beaucoup qui aient la classe, la volonté, la hargne d’ un Hinault ou d’ un Merckx, voire d’un Anquetil ou d’ un Ocana, bon, il est vrai qu’ une certaine « préparation » existait déja à ces époques….je le concéde.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: -4 (from 4 votes)

Soumettre un commentaire

Pas d'accord? Une précision à ajouter? Une erreur à signaler?

Contribuez vous-aussi au succès de La Flamme Rouge en laissant un commentaire constructif: vos commentaires sont très importants pour moi! Depuis 2003, ils ont contribué significativement à enrichir et à dynamiser ce site.

Régulièrement dès avril 2013, La Flamme Rouge publiera sur sa page principale un commentaire s'étant distingué des autres soit par son originalité, son apport au débat, sa critique constructive, son humour ou encore sa pertinence.

Vos commentaires engagent cependant votre responsabilité. Ayez s'il vous plait la courtoisie de signer votre commentaire de votre nom (La Flamme Rouge s'engage par ailleurs à préserver la confidentialité de votre adresse courriel). En tout temps, soyez pertinent et concis par rapport au sujet traité par l'auteur de ce site, et usez toujours d'un langage décent, poli et respectueux d'autrui.

L'auteur de ce site se réserve le droit de censurer sans avertissement les commentaires considérés hors sujet, de mauvais goût, diffamatoires, irrespectueux envers autrui, portant atteinte à l'intégrité d'une personne ou encore haineux.

Les champs requis sont marqués par *

*
*

Fouillez nos archives!