Brouillard sur l’Angliru – le défi des 3 grands tours en solitaire

P a s s i o n n a n t.

J’ai trouvé le livre de Guillaume PréboisBrouillard sur l’Angliru, tout simplement passionnant. Je l’ai dévoré en quelques jours seulement, incapable de poser très longtemps le récit.

Brouillard sur l’Angliru, c’est le récit, étapes par étapes, d’un défi hors du commun que le journaliste cycliste – c’est ainsi qu’il se définit – Guillaume Prébois s’est, en 2008, fixé: parcourir seul, à l’eau claire bien sûr, les trois grands tours de la saison (Giro, Tour et Vuelta) 24h avant les coureurs professionnels. Au menu donc, 10 500 kms répartis en 63 étapes couverts dans 3 pays différents, montagne, cols et clm inclus. Colossal.

Quiconque aura déjà parcouru plus de 200 bornes à vélo dans une journée appréciera l’ampleur du défi que s’était donné Guillaume Prébois. Relevé à plus de 30 km/h de moyenne sur les trois grands tours (excusez un peu !) et avec très peu d’assistance, c’est donc l’aventure d’un authentique exploit dont il est question dans ce livre.

Le livre se divise en une multitude de petits chapitres – une journée, une étape – qui nous fait donc vivre l’aventure au quotidien. Disposant d’évidentes qualités de rédaction ayant une formation en journalisme, l’auteur s’est également attaché à décrire le plus fidèlement possible son aventure telle qu’elle se déroulait, au moment où elle se déroulait. Chaque soir après l’étape, souvent très tard, l’auteur complétait donc sa journée par la rédaction de son journal, tâche qui s’ajoutait aux nombreuses autres dans sa journée de cycliste amateur : monter et descendre les bagages à la chambre, nettoyer son vélo, veiller à préparer son étape du lendemain, payer l’hôtel, manger, etc. Des journées de 17h à la pelle, évidemment sans massage, sans ré-équilibrage minéral, sans baignoire de récupération, sans bus tout confort… 

Plusieurs éléments peuvent être évoqués pour expliquer l’intérêt de ce livre pour nous, les pratiquants. D’une part, l’auteur lui-même est de grand intérêt, un auteur et cycliste pas différent de vous et moi. Prébois écrit même, dans son livre, "je ne recherche pas la notoriété et les projecteurs médiatiques ni l’aval du Système (ndlr:le milieu pro) mais la sympathie (au sens étymologique du terme, donc "souffrir avec") de ceux qui aiment le vélo déconnecté des intérêts financiers, le vélo sain et propre, que nous pratiquons, nous, les amateurs, nous qui achetons nos roues, nos cadres, nos pignons, nos patins de freins: nous qui faisons vivre l’industrie du cycle".

D’autre part, le fait que Prébois a réalisé son exploit dans les mêmes conditions que nous aurions eu, nous les pratiquants, dans la même situation contribue assurément à rapprocher l’auteur des lecteurs. Cette proximité dans la réalité quotidienne – la nôtre – fait en sorte que ce livre sait immédiatement nous rejoindre. Plus encore, on entre progressivement, au fil des 336 pages du bouquin, dans la psychologie de l’auteur puisque celui-ci a le mérite de nous faire découvrir ses réactions – souvent à chaud – face à l’adversité, les difficultés ayant été nombreuses au fil des longues étapes de son parcours unique. J’ai d’ailleurs l’impression, une fois ce livre terminé, d’avoir plus appris sur le mental nécessaire pour traverser les moments difficiles que dans le bouquin de Laurent Jalabert…

Enfin, Prébois a su me toucher avec son souci de transparence envers le dopage. L’UCI ayant accepté de l’inclure dans le système ADAMS et donc de le soumettre régulièrement à des contrôles inopinés, l’auteur affiche ses couleurs et n’hésite pas à publier à plusieurs reprises ses paramètres sanguins, nous permettant de mieux comprendre l’effet d’un grand tour – puis de trois !!! – sur le corps humain.

Bref, cet ouvrage m’a beaucoup plu. Ponctué de nombreuses photos, c’est le récit passionnant d’un sacré défi physique, mental et organisationnel. Le milieu pro – cyclistes des équipes ProTour mais aussi directeurs sportifs, membres des instances dirigeantes – n’ont pas apprécié de voir cet inconnu s’attaquer à l’eau claire à des courses appartenant à leur milieu, percevant ce journaliste-cycliste comme une menace. Prébois a eu la force de caractère de balayer toutes ces critiques du revers de la main, allant de l’avant avec son projet, pour notre bonheur à nous, les pratiquants. Ce n’est pas le moindre de ses mérites.

Le "Trailer officiel" des 3 grands tours est disponible ici.

On se procure Brouillard sur l’Angliru en exclusivité sur le site web de Guillaume Prébois, au montant de 19,90 euros. Un bon investissement selon moi, et qui soutient un auteur qui nous prouve sa valeur hors de tout doute.

Je commenterai sous peu son premier livre, L’Autre Tour, récit de sa première aventure, celle du Tour de France 2007 parcouru là encore 24h avant les coureurs pro.

L’aventure s’est poursuivi pour Guillaume Prébois en 2009 puisque soutenu notamment par le journal français Le Monde, il a réalisé un autre exploit, celui de compléter le Tour du monde à vélo en 80 jours, soit 13 200 kms en 69 étapes. Un livre sur cette aventure sera prochainement publié.

62 Commentaires

  • Soumis le 22 octobre 2009 à 10:44 | Permalien

    Entièrement d’accord avec ton commentaire, Guillaume a relevé un défi sportif et surtout journalistique impressionnant, attachant et profondément humain.
    J’attends avec impatience la sortie du livre de son TdM 2009 qui a été une aventure ENORME !
    Pour ceux que ça intéresse, vous pouvez revivre le départ et l’arrivée de son Tour du Monde 2009 ici:

    http://jepedale.com/2009/07/08/tour-du-monde-en-80-jours-a-bicyclette-guillaume-prebois/

    http://jepedale.com/2009/09/26/tour-du-monde-a-velo-en-80-jours-guillaume-prebois-est-arrive/

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • toutouille26
    Soumis le 23 octobre 2009 à 12:20 | Permalien

    il est completement givré! c’est bon ça!!

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • Vinnnch
    Soumis le 23 octobre 2009 à 2:38 | Permalien

    Il serait intéressant justement de voir ces fameuses statistiques sanguins, pour voir quelles mesures évoluent vraiment sur une grande course comme ça. Il ne s’agirait évidemment pas de preuves de dopage pour ceux qui n’ont pas les mêmes évolutions de leur coté, mais d’indices pour cibler les coureurs.
    Mais je crains déjà que tous les coureurs ou presque, même ceux censés rouler à l’eau claire, voient leurs paramètres snaguins varier très très peu…

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • Patrick B
    Soumis le 23 octobre 2009 à 3:35 | Permalien

    Gardons les pieds sur terre. Accomplir les trois grands tours seuls, parcourir 13200 km en 80 jours, soit une moyenne de 165 km par jour et même à 30km/h, en en faisant que ça, cela ne relève pas de l’exploit. Personnellement, et je suis loin d’être le seul, ce serait même un plaisir. Son « exploit » est commercial, dans le sens où il a réussi à se dégager pour cela.
    Le faire « à l’eau claire » ne change pas grand chose, le dopage est une question de vitesse. Dire qu’on le fait « à l’eau claire » n’est pas sain, d’abord parce que le dire ne prouve rien, ni donner des analyses, ensuite et surtout parce que cela répond à une envie de survalorisation déplacée; cela perpétue l’éternel poncif comme quoi les parcours des courses cyclistes sont inhumains et ce sont eux qui poussent au dopage, alors que c’est la compétition et donc la vitesse qui est en cause.
    Personnellement, je n’achèterai pas ces livres. Du temps où il écrivait dans le Monde, je n’aimai pas ses articles, nombrilistes, et… légitimant démagogiquement et le dopage et sa suspicion iraisonnée.
    Quant à l' »aventure », n’est pas Philéas Phog qui veut. Le Tour du monde en 13200 km, Jules Verne va se retourner dans sa tombe.
    Je ne rejette pas tout, j’avais aimé ça:
    http://www.amazon.fr/roul%C3%A9-sur-terre-Alexandre-Poussin/dp/2266159674/ref=pd_sim_b_1

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • toutouille26
    Soumis le 23 octobre 2009 à 6:43 | Permalien

    « cela perpétue l’éternel poncif comme quoi les parcours des courses cyclistes sont inhumains et ce sont eux qui poussent au dopage »
    s’il le fait, c’est bien pour prouver le contraire, non?

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • Roger13
    Soumis le 23 octobre 2009 à 8:37 | Permalien

    C’est parfois désolant de se sentir seul alors Merci à Patrick pour son commentaire lucide concernant la statégie commerciale de l’auteur. Les articles de Prébois dans le Monde m’ont passablement irrité. Juste un petit bémol par rapport à Patrick concerne la notion d’exploit. La beauté du vélo est justement qu’il met l’exploit à la portée de tous. Et un simple col escaladé d’une seule traite par un débutant mal préparé et dans l’anonymat peut être considéré comme un authentique exploit.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • Patrick B
    Soumis le 23 octobre 2009 à 10:47 | Permalien

    Il ne le fait pas pour prouver quoi que ce soit. Il est très rare qu’on agisse pour prouver quoi que ce soit. Il le fait parce qu’il a envie de faire du vélo, et peut-être aussi de se sentir regardé. Ce qui perpétue le poncif, ce n’est pas de le faire, c’est de le faire en faisant croire que c’est un exploit de le faire sans se doper (ce qu’il affirme, comme tous les cyclistes d’ailleurs).

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • Damien Rault
    Soumis le 23 octobre 2009 à 10:50 | Permalien

    J’aime les gens comme Patrick B. Ils débarquent sur un forum, giflent une personne qui ne peut se défendre sans aucune légitimité pour le faire. Qui est ce Patrick B? A-t-il fait quelque chose de sa vie ou bien existe-t-il en démolissant les autres sur les forums? Sait-il seulement écrire français? Peut-il pédaler 200 km par jour pendant 80 jours comme le Prébois qu’il descend avec l’autorité qu’il n’a pas? Bref, qui est Patrick B? Peut-il nous donner son adresse mail? Que sait-il de l’activité « commerciale » de Prébois? Rien manifestement. Bref, un mec qui n’a rien fait de sa vie en démolit un qui a fait le Tour 2007, les 3 grands tours 2008 et le Tour du Monde en 80 jours !!!
    Fabuleux! Continue comme ça Patrick B, tu iras loin.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • Patrick B
    Soumis le 23 octobre 2009 à 10:50 | Permalien

    Quant à la vitesse estampillant la couverture, c’est lui qui la donne. Allez-donc dans un magasin de cycles, écoutez les discussions des cyclistes sur leurs moyennes. Vous serez surpris du nombre de champions que les autres ignorent (mais qui eux ne s’ignorent pas).

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • Damien Rault
    Soumis le 23 octobre 2009 à 10:57 | Permalien

    Puisque Patrick B continue de sévir sans ne rien connaître du sujet, je lui signale juste que les graphiques SRM (s’il ne sait pas ce que c’est, qu’il s’informe), étaient publiés quotiennement, étape par étape, comme preuve irréfutable des chiffres et des stats. Tout était public: vitesse, puls, puissance. A moins que Patrick B soutienne que Prébois avait frauduleusement trafiqué son SRM bien sûr! Je lui signale également qu’un coureur intelligent, Maxime Monfort (Columbia), a récemment déclaré au sujet de Prébois: « J’ai suivi ce qu’il a fait sur son site, il a fait un truc plus dur que nous en étant seul ».
    Voilà, Maxime Monfort, pro, a de la crédibilité alors que Patrick B (qui sait qui se cache derrière…) lui, a l’insigne honneur de n’avoir jamais rien fait d’extraordinaire de sa vie, alors il démolit ceux qui, eux, ont eu le courage qu’il n’a pas eu.
    Bravo Patrick B, continuez ainsi, vous irez loin…

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • plasthmatic
    Soumis le 23 octobre 2009 à 12:04 | Permalien

    Le besoin de se donner à voir transpire. « Regardez-moi ». Sous couvert de noble partage … Sinon, pourquoi « un jour avant la course », c’est-à-dire pendant l’événement, à quoi bon le livre, à quoi bon le site, à quoi bon la voiture et la caméra aux fesses …
    La caution de l’eau claire se veut celle de l’authenticité, manifestement. L’authenticité, c’est enfourcher sa mule, pourquoi pas avec comme prétexte un parcours de Tour, il faut bien pédaler quelque part, et aller à la rencontre de … soi-même, pas des regards et des objectifs … Seul ou à plusieurs, la question n’est pas celle-là.
    Je vois éventuellement que l’étalage d’une expérience dite intime (contradiction) puisse répondre à la nécessité économique de se libérer d’un emploi du temps « classique », « contemporain ». Mais alors, quel sacrifice, quelle … trahison.
    Et puis, ce besoin de prouver qu’il est possible d’enchaîner un tour sans artifices ? Les conditions ne sont pas les mêmes : Patrick l’a souligné, il manque d’emblée une donnée essentielle, la situation de compétition. Même physiologiquement, cela implique des différences énormes, alors pour le reste … Et puis, on le sait bien que « c’est possible », un Tour à l’eau claire : si personne ne prend rien, si c’est le désarmement multilatéral, s’il n’y a plus place à la suspicion réciproque, et bien on a un vainqueur du Tour, un second, et même une lanterne rouge. A une moyenne sensiblement inférieure, certainement. Avec une hiérarchie un poil bousculée, il y a des chances aussi.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • Soumis le 23 octobre 2009 à 12:20 | Permalien

    Où est-ce que vous allez avec vos intérêts commerciaux? Pensiez-vous qu’il allait faire ça gratuitement??!!

    C’est la base de faire de l’argent dans la vie, il me semble.

    Le gars se sert de sa formation scolaire et de sa passion et combine les deux de très belle façon.

    Est-ce que vous n’aimez pas la musique parce ceux qui la chante font beaucoup d’argent?

    Si vous me dîtes que vous aimez vraiment votre emploi, que ça vous passionne, pensez-vous que je vais vous répondre en disant que vous n’êtes qu’un capitaliste qui fait semblant d’aimer ça mais qui pense juste à l’argent parce qu’après tout, il y a un salaire avec votre boulot??

    Et bien non, mais c’est un peu votre raisonnement…

    Ça ne fait aucun sens, le gars a compris comment ça marche la vie et on dirait que ce n’est pas votre cas.

    J’ai moi-même une formation en journalisme et je passe mon temps à pédaler et faire du sport. Je peux vous dire que ce projet me fait planer depuis le début et j’en félicite l’auteur et j’appuie grandement les propos de Laurent.

    Salut les bénévoles

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • Patrick B
    Soumis le 23 octobre 2009 à 1:03 | Permalien

    Tu lis bien mal, David. Extrêmement mal!
    A voir: http://olivier.buisson.over-blog.com/

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • colt seevers
    Soumis le 23 octobre 2009 à 1:34 | Permalien

    Ces commentaires qui entâchent la démarche généreuse et désintéressée, humaniste et sainte de Guillaume Prébois.

    C’est le même cynisme dont je n’ai aucun remords à faire preuve envers les performances frelatées des pros. Les Italiens, les belges, les espagnols et les américains en particulier.

    Ce type donnera de la motivation pour plusieurs vies à quiconque l’écoutera parler.

    Désolé de vous l’apprendre messieurs les blasés de l’exploit authentique, on ne peut faire le tour de france à 30km/h de moyenne sans se doper que quand on a amené son organisme par une discipline quotidienne et décennale aux limites humaines.

    Non, on ne peut pas comparer Guillaume Prébois à un amateur qui réussit à faire ce que font les pros mais juste en moins bien. C’est faire preuve d’un manque de respect envers les exploits de l’homme et d’une ignorance crasse envers le sport cycliste.

    Il a été contacté par l’équipe amore et vita pour signer un contrat de coureur pro. Bien sûr il a refusé car il sait quel traitement lui aurait été réservé.

    Il fait exactement ce que ferait un pro en solitaire dans les mêmes conditions car il dispose des capacités d’endurance d’un pro de milieu de classement du tour. Ce serait d’ailleurs amusant que boonen l’accompagne dans une tentative une fois pour voir, bien sûr on lui permettrait d’emmener un peu de coke dans les faux plafonds du camping car… On est pas vache à ce point quand même!

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • toutouille26
    Soumis le 23 octobre 2009 à 2:30 | Permalien

    oui moi je connais pas le gars, mais c’est bien de prouver qu’on peut le faire: demandez à votre entourage c’est loin d’etre evident: les gens ne savent pas que c’est possible naturellement, pour 90 pour cent d’entre eux à mon avis

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • Roger13
    Soumis le 23 octobre 2009 à 3:16 | Permalien

    Mais dans ce cas Lance Armstrong encore plus sûrement que Prébois donne de la motivation à plein de gens et suscite des vocations (j’en connais personnellement plus d’un). Dans tous les domaines, des gens sont entraînés à la bonne cause par de mauvaises raisons. C’est la vie. Même en musique il y a ce « violoniste » André Rieux dont, tellement il est mauvais, il faut modifier les partitions des grands compositeurs pour qu’il puisse les jouer. Ce que « prouve » Prébois, beaucoup de petits amateurs l’ont déjà montré (voir le lien de Patrick sur olivier Buisson, c’est un exemple parmis tant d’autres). Donc le mérite principal de Prébois (qui est visiblement un amateur d’assez bon niveau comme beaucoup d’autres) , c’est bien de savoir se mieux montrer.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • Soumis le 23 octobre 2009 à 3:58 | Permalien

    parce qu’il y un problème avec ce qu’il fait ?
    beaucoup le font, (quoique…) ?) ou alors voudraient mais ne le font pas ? jalousie ? parce qu’il est journaliste, et vit de sa passion ? ou qu’il revendique aussi sa foi (l’autre, pas celle dans le vélo) ?
    allons…

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • Bertrand
    Soumis le 23 octobre 2009 à 4:11 | Permalien

    qui est dans le faux?qui est dans le vrai?
    qui peut se regarder dans la glace qui ne peut pas?
    riche ou pauvre…un jour tout cela nous apparaîtra comme de douces illusions qui auront bercées notre vie. car elle, elle avance vite, trop vite.
    allez savoir pourquoi mes vos postes m’ont foutu le blues!

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • regis
    Soumis le 23 octobre 2009 à 4:13 | Permalien

    j’ai lu ses deux livres avec grand interet, quelle belle aventure humaine qui n’a rien à voir avec le monde des « pros ».
    Quand à sa démarche commerciale elle ne me choque pas car il arrive à concilier son métier de journaliste et sa passion du cyclisme.
    Pour ma part j’attends son nouveau livre avec impatience.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • p'ti lucien
    Soumis le 23 octobre 2009 à 9:13 | Permalien

    Je glisse un tout tout petit peu à côté du sujet (quoiqu’on est toujours dans le thème de l’exploit cycliste amateur), mais ça ne vous a jamais tenté, à l’un ou l’autre d’entre vous, ce genre de rando au long cours à vélo ? une bonne petite année sabbatique et hop, partir pour un tour de continent ! L’Amérique du Sud ! l’Afrique ! Pour ma part, je mijote cela depuis quelque temps, le tout est de trouver le bon moment et surtout de m’arracher de mon quotidien (convaincre mon entourage: le plus compliqué). Perso je me retrouve plus dans l’esprit de Poussin et Tesson (cfr lien indiqué par Patrick B: « on a roulé sur la Terre ») que celui de Prebos, bien que j’admire celui-ci aussi. Càd je prétends plus à des moyennes de 15-20, en autonomie totale, bagages sur vélo et tout.
    S’il y en a parmi les lecteurs de LFR des qui ont déjà fait ce genre de voyage, toute expérience, tout conseil m’intéresse.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • Patrick B
    Soumis le 24 octobre 2009 à 12:08 | Permalien

    Comme l’écrivait Plasthmatic, il suffit que j’intervienne (et lui avec) pour que le site reprenne un peu de qualité du côté des commentaires. Ha!
    Mais les bouffoneries (pour rester poli) du non-ami Colt Seevers tirent fort vers le bas; et qu’est-ce qu’il a tiré depuis quelques mois et son arrivée par le discours fascisant du dopage au faciès!
    Voilà donc que j’apprends que j’ai les capacités d’endurance d’un pro de milieu de classement d’un pro du Tour, que dis-je, mieux! Je redescends vite sur terre en constatant que des dizaines de gars l’ont alors aussi dans ma seule région! Et c’est sans aucun doute que je ne me risquerais pas à défier Tom Boonen quelque soit le terrain.
    « Il a été contacté par l’équipe amore et vita pour signer un contrat de coureur pro. Bien sûr il a refusé car il sait quel traitement lui aurait été réservé. » est une réécriture de l’histoire.
    P’tit Lucien, parcourir l’itinéraire du Tour est une hérésie cyclotouriste, et même cyclosportive. Parce que l’essentiel des routes sont des voies toutes droites à grande circulation. A très grande circulation la veille du passage des coureurs!
    J’ai aussi l’expérience de voyages en autonomie complète. A VTT, Leman – Vintimille entre autres ( http://www.amazon.fr/travers%C3%A9e-Alpes-VTT-L%C3%A9man-M%C3%A9diterran%C3%A9e/dp/270380184X ), sur route les Alpes françaises et étrangères, la Corse, les Pyérénées, les Iles Canaries, etc…
    Jamais il ne me serait venu à l’esprit de suivre un itinéraire composée de routes nationales et grosses départementales. C’est une des raisons qui me font m’orienter vers des livres comme celui de Poussin et Tesson. Il y en a d’autres.
    Oui, Roger, ceux qui auront attendu Prébois pour prétendre savoir que c’est possible sont tout simplement des individus qui ne savent pas voir (comme il y en a qui ne savent pas lire). Car enfin, nul besoin de suivre le sport pour avoir plusieurs fois dans sa vie rencontré l’existence de grands voyages cyclotouristes. Celui qui affirme qu’il n’est pas possible de couvrir 200 km dans la journée fait partie de ceux qui ne croient que ce qu’ils veulent croire, pour lesquels il faut un traitement autrement plus profond que le récit de Prébois.
    Lequel, je me répète mot pour mot, a réussi un « exploit » commercial, dans le sens où il a réussi à se dégager pour faire ce dont il avait envie, du vélo. En cela, je lui dit « bravo ». C’est une chose que je n’ai pas réussi encore l’an passé, pour participer au mois de mai aux tours de Guadeloupe et de Martinique. En chaque domaine il y a meilleur que soi.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • plasthmatic
    Soumis le 24 octobre 2009 à 1:22 | Permalien

    David Maltais : j’entends ta réponse, qui est une riposte, justifiée par ce que tu as lu. Mais je n’ai pas écrit ce que tu as manifestement reçu.
    Je tâche d’être bref. J’ai parlé de « nécessité économique » (vivre de son truc pour pouvoir le refaire), pas « d’intérêts commerciaux ». En gros, jamais, dans mon commentaire en tout cas, il n’est fait le reproche à ce journaliste cycliste de « se faire du fric ». D’ailleurs, non, aucun problème avec la réussite économique.
    Non, je ne peux simplement pas ne pas être troublé par une forme de contradiction, je fais toujours court, entre authenticité affichée et étalage. Entre partage affiché et démarche finalement (ou causalement) égocentrée. Et puis, je me répète, la démarche est quand même très ancrée dans le grand cirque … voir la réflexion de P’tit Lucien, commentaire 18.
    Mais tout ça n’est pas honteux, loin s’en faut, et si ma réserve a pu salir, même un poil, le travail de Guillaume Prébois, je veux bien même m’en excuser.
    Personnellement, le dernier mot, je le donne à Bertrand, commentaire 16. Celui du bon sens, Bertrand, comme toujours …
    PS : ce sont les commentaires de Patrick, dont j’ai constaté qu’ils nourrissaient la réflexion de ce site, et qu’en ceci ils avaient manqué au débat ces derniers mois. Pas les miens, qui sont généralement si peu cyclistes.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • Soumis le 24 octobre 2009 à 1:49 | Permalien

    Bonjour à tous,

    Je tenais à sincèrement remercier Laurent d’avoir parlé avec enthousiasme de mon livre « Brouillard sur l’Angliru ».

    Les commentaires de certains internautes ne m’ont pas surpris. Comme le dit la chanson: « tout le monde veut qu’on l’aime mais personne n’aime tout le monde ».
    Toutefois, plusieurs posts démontrent une grande ignorance de ce que j’ai fait.

    La moyenne générale de mes trois tours a été officialisée par SRM dont j’avais l’ordinateur sur le guidon: chaque jour, chaque étape, le graphique SRM (puissance, puls, vitesse) était en ligne sur mon site. Elle n’est donc pas contestable.

    Ce qui m’étonne, c’est que des gens ou des cyclistes qui n’ont pas pris le risque de vivre leur passion (moi j’ai démissionné et je n’ai aujourd’hui aucune forme de salaire)critiquent âprement ceux qui l’ont fait.

    Je lis ici les posts acharnés d’un internaute qui n’a manifestement rien démontré dans sa vie sportive et qui s’en prend à quelqu’un qui a fait le Tour de France en 2007, les 3 Tours en 2008 et le Tour du Monde en 80 jours (sur les traces de Phileas Fogg)!
    Pourquoi? Que lui ai-je fait? A-t-il besoin de démolir les autres pour exister? Triste, très triste son existence au rabais (et là il me répondra: « mais Monsieur Prébois, moi je blabla » parce que sa vie est un grand blabla et rien d’autre)

    J’ai insisté sur l’aspect « eau claire » lors de mes deux premières aventures pour une raison simple: si je n’avais pas été contrôlé, beaucoup auraient dit que je me dopais. Alors, du coup, on m’accuse de dire que je roule propre. Ridicule.

    Quant à ma démarche commerciale, sachez ceci: je touche un euro par livre vendu (sur mon premier livre) et j’ai moi-même financé mon second ouvrage (que je n’ai pas encore amorti). Par ailleurs, je n’ai que des sponsors techniques qui me fournissent du matériel mais pas de salaire ou de prime.

    Voilà, je tenais à apporter ces éléments afin d’alimenter la réflexion de certains, qui ont la détestable habitude de parler sans ne rien savoir du sujet qu’ils commentent, gonflant leur égo de vide.

    Merci aux autres de leur sensibilité et de leur intelligence.

    Guillaume Prébois.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • Roger13
    Soumis le 24 octobre 2009 à 3:42 | Permalien

    Mon appréciation sur Prébois ne date pas d’hier. Je crois, sauf erreur, que j’ai été le premier à en parler à la FR (juillet 2007). Et mes premières impressions étaient nuancées avant de s’affirmer plus franchement.

    ARCHIVE:

    1. Roger13
    Soumis le 19 juillet 2007 à 8:17 | Permalien
    http://www.lemonde.fr/web/article/0,1-0@2-676968,36-935730@51-932155,0.html
    Voici le carnet de route de Guillaume Prébois, un journaliste du “Monde” qui fait le tour avec 1 jour d’avance sur les coureurs. Bien sûr je lui dit bravo et Bon courage car il semble en “baver” sacrément. Et certes tout le monde ne peut pas le faire. Cependant, il y a quand même une chose qui me dérange dans l’effet que va provoquer son commentaire. Il s’agit paraît-il d’un coureur amateur excellent s’entraînant 25000 km/an. Pour ma part je soutiens mordicus qu’un type, disons un peu doué pour l’endurance et qui n’est pas sous la contrainte de devoir rouler le plus vite possible et ni soumis à une compétition avec d’autres cyclistes de valeurs proches de soi, doit, avec un tel entraînement réaliser le parcours du tour assez facilement (en l’absence de problèmes de santé particuliers qui peuvent surgir accidentellement).
    Quand il dit par exemple que sa testostérone tombe à 0, on va alors trouver beaucoup de circonstances aux Pro qui en prennent. Il renforce la croyance de beaucoup de gens qui ne connaîssent pas le vélo et qui pensent sincèrement qu’il faut se doper pour monter les cols hors catégorie. En tous cas, bien que je ne connaîsse pas beaucoup de gens, je suis parfaitement en mesure de trouver au moins quatre ou cinq bons “cyclotouristes” pas très connus (mais assez bons) capables de faire la même chose sans souffrir exagérément.

    1. Roger13
    Soumis le 21 juillet 2007 à 1:38 | Permalien
    Parce que cela commence m’enerver un peu,je reviens encore sur le journaliste Prebois qui fait le parcours du tour à son rythme. Vous trouverez une interview de lui ici: http://cyclisme.dopage.free.fr/aveux.htm
    Des cyclistes professionnels lui auraient dit qu’il ne peut pas terminer son périple sans recourir à une certaine pharmacie. Je crois que c’est un MENSONGE qu’un pro puisse croire celà. Prebois veut faire mousser l’histoire (IL va certainement écrire un bouquin). Je soutiens que quelqu’un d’un peu doué pour l’endurance (ce qui évidemment est le cas pour un pro)doit faire le parcours du tour assez facilement (hors des contraintes de la compétion )pourvu qu’il soit un peu préparé. Les gens qui n’ont jamais fait beaucoup de vélo ne savent pas celà. Il y a aussi beaucoup de disparité dans le potentiel naturel des individus. Dans l’interview il est question D’UN PARI FOU : Faire le parcours du tour sans dopage. Et bien je regrette, aller à l’usine tous les jours (entre autres exemples) constitue un exploit bien plus tangible. Et Monsieur Prébois ne fait vraiment rien d’extraordinaire et à bien de la chance de bénéficier d’un tel “staf” pour faire ce que font des centaines de passionnés dans l’anonymat complet.
    Guillaume Prébois participe à sa façon au mensonge collectif sur le dopage. Car encore une fois, si un type en bonne santé en plus “Excellent cycliste amateur” (il est présenté tel quel), arrive à prouver de justesse et en en “Bavant”, qu’il peut faire le parcours du Tour sans dopage, la conclusion est ambiguë. Je pense au contraire que le parcours du Tour est en fait TROP facile pour les Pros.
    Le dopage est lié à la compétition pas à la difficulté du parcours.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • delirium89
    Soumis le 24 octobre 2009 à 5:02 | Permalien

    oh la quel dechainement. pourtant interessant tout ça meme les deux videos que nous propose Laurent. Dommage que le gars bosse au journal Le Monde. Journal qui a salit mon ami Julien Dray amateur de montres mais pas de vélo

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • toutouille26
    Soumis le 24 octobre 2009 à 5:38 | Permalien

    « S’il y en a parmi les lecteurs de LFR des qui ont déjà fait ce genre de voyage, toute expérience, tout conseil m’intéresse. »
    je suis pas parti plus de 8 jours, mais plusieurs fois
    entre autre : 1er raid: grenoble venise alessandria 1200 km avec les bagages en 8 jours, lautaret dans la neige au mois d’avril(route fermee),à trois mois du bac, que du bonheur
    hésite pas à me contacter ou à poser des questions…
    mon cousin a fait un grand périple en vélo, je peux vous mettre en contact si tu veux des conseils
    mon email: toutouille26@voila.fr

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • Mitch
    Soumis le 24 octobre 2009 à 7:17 | Permalien

    Quand je lis les commentaires de Patrick B., me viennent tout naturellement ses derniers actes sur ce blog: L’abandon…. C’est plus fort que moi!

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • JOCELYN
    Soumis le 24 octobre 2009 à 8:02 | Permalien

    CHIANT, TOUJOURS CES CONFLIS ENTRE VOUS. QUAND C’EST PAS LE DOPAGE, C’EST UN CYCLO. BON, DE TOUTE FACON, IL N’Y A PAS DE QUOI SE GARGARISER AVEC LES PERFORMANCES DE PREBOIS, CE QU’IL A FAIT EST TRES BIEN MAIS JE SUIS SUR QU’IL Y A DES TAS DE GARS QUI SPORTIVEMENT, POURRAIENT FAIRE CE QU’IL A FAIT, ET CE RIEN QUE DANS MON DEPARTEMENT.DANS LES ANNEES 50/60, DES PROS FESAIENT DES SORTIES DE 100 OU 150 BORNES A 25 DE MOYENNE.MAINTENANT,IL EST FREQUENT QUE L’ON ENTENDE DES GARS RACONTER LEURS SORTIES A 32 DE MOYENNE.OU PREBOIS DONNE ENVIE, C’EST QUAND ON PEUT FAIRE CONCORDER TRAVAIL ET PLAISIR,DONC,COMMERCIALEMENT BRAVO. AU FAIT, POUR LA VUELTA, IL A PRIS LES AUTOROUTES?

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • Bertrand
    Soumis le 24 octobre 2009 à 10:07 | Permalien

    Je me posais aussi cette question JOCELYN, les parcours sont déjà tracé et bloqué à la circulation la veille?
    Comment il fait pour les étapes contre la montre?
    Il y a certainement des routes en sens unique etc…
    Faudrait qu’il explique!

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • plasthmatic
    Soumis le 24 octobre 2009 à 10:49 | Permalien

    Conflits ?

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • Louis
    Soumis le 24 octobre 2009 à 11:04 | Permalien

    Je dit simplement BRAVO.

    @ Patrick B: oui il existe des barjos partout près à faire des exploits de toutes sortes. J’en connais personnellement quelques-uns. Mais ce que fais Prébois n’enlève rien à personne!

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • colt seevers
    Soumis le 24 octobre 2009 à 11:44 | Permalien

    Y parle comme petit jean Patrick B 🙂 http://www.leparisien.fr/diaporama-videos/index.php?sig=iLyROoafIgfn&csig=&source=home&pub=16806&rub=par:www:une

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • Roger13
    Soumis le 24 octobre 2009 à 12:00 | Permalien

    Pour en finir (en ce qui me concerne) avec Prébois :
    Si Prébois était venu en disant :
    « Voilà, ce que j’ai fait, il y a un tas de passionnés qui l’ont plus ou moins fait mais je profite des possibilités que m’apporte mon métier pour faire un reportage sur mon aventure avec ces conditions particulières et permettre de faire connaître à beaucoup de gens ce que pourrait ou peut être le vélo. »

    J’aurais dit chapeau bas et j’aurais même espéré pour lui un bon magot en reconnaissant son œuvre utile, intéressée mais nous sommes tous intéressés et ce n’est pas un problème.

    Mais de la façon qu’il est arrivé en ayant manifestement raconté des bobards. Exemple : dire que des pros lui ont dit qu’il fallait obligatoirement se doper rien que pour effectuer le parcours du Tour (hors compétition).

    Alors je pense que ce type se fait mousser sur le dos de ceux qui n’ont pas vraiment pratiqué le vélo à haute dose et me prend pour un niais. J’arrive encore mieux à comprendre les coureurs qui nous mentent parce qu’ils sont dans l’engrenage, jouent le jeu juridique à fond etc.

    Je crois même, (cette information est à vérifier), qu’il s’est associé à la chaudière Martinez dans le cadre de la campagne anti-dopage. Martinez étant français peut être que Colt le jugera au dessus de tous soupçons ?

    Pour moi :
    Prébois est malhonnête.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • plasthmatic
    Soumis le 24 octobre 2009 à 1:20 | Permalien

    Eh Colt, si le grand Patrick n’était pas sensé être à son samedi-dimanche-quatre-cent-bornes au bout du monde (le bout du monde n’est jamais très loin), je ne reprendrais pas le clavier.
    Mais enfin, je ne vois vraiment pas ce que tu veux apporter avec ce type de commentaire ; ce que tu veux semer, un peu mieux. A moins que tu ne te rendes pas compte.
    La volonté de blesser aussi, je vois très bien, l’insulte sous couvert d’humour, humour garanti par le petit sourire jaune j’ai bien noté …, c’est un peu ton habitude. J’ai encore le souvenir de « la mâchoire de salmonidé en rut de Bernard Kohl » … ça se voulait dénoncer le dopage, ça se voulait une bonne blague peut-être aussi, ça s’appelle juste se défouler.
    Je préfère de loin les accusations d’Alain (quand elles ont lieu), elles traitent du fond, elles sont fondées sur un point de vue respectable, compréhensible, audible, et surtout ne font jamais prétexte de la faute pour se … défouler. Mais on a les pulsions et le contrôle qu’on peut, c’est vrai …
    Alors , je comprends le terme « conflits » finalement, si c’est ça. Pardonne-moi, JOCELYN. Ou pas.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • Marmotte
    Soumis le 24 octobre 2009 à 1:22 | Permalien

    Laurent, tu dis :

    « Le milieu pro – cyclistes des équipes ProTour mais aussi directeurs sportifs, membres des instances dirigeantes – n’ont pas apprécié de voir cet inconnu s’attaquer à l’eau claire à des courses appartenant à leur milieu, percevant ce journaliste-cycliste comme une menace. »

    Il y a vraiment quelqu’un dans le peloton pro qui s’est senti menacé… ? Menacé de… perdre sa job ? D’être comparé à un amateur ? Je ne vois pas comment on peut se sentir menacé. C’est comme si les joueurs du Canadien se sentaient menacés par un journaliste sportif (sachant patiner) allant tourner en rond sur leur patinoire la veille d’un match…

    Pour ce qui est du « à l’eau claire »… Je pense que Patrick B a déjà tout dit. On peut faire n’importe quoi à l’eau claire, juste pas à n’importe quelle vitesse. Allez vous promener dans les cols l’été et il y aura en masse de quasi-sédentaires bedonnants en train de monter sur un vélo de montagne malgré leur manque de condition physique (ce qui est très louable). Je suis sûr qu’il sont à l’eau claire eux aussi… Les pros pourraient facilement faire 3 grands tours à l’eau claire dans une année, mais les moyennes seraient inférieures, c’est tout.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • plasthmatic
    Soumis le 24 octobre 2009 à 1:35 | Permalien

    Marmotte, je signe l’intégralité de ton commentaire. Si tu le permets.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • Marmotte
    Soumis le 24 octobre 2009 à 1:38 | Permalien

    Maintenant, en ce qui a trait aux paramètres sanguins du gars, Laurent dit :

    « l’auteur affiche ses couleurs et n’hésite pas à publier à plusieurs reprises ses paramètres sanguins, nous permettant de mieux comprendre l’effet d’un grand tour – puis de trois !!! – sur le corps humain. »

    Non, vraiment non, et re-non. Ça n’aide pas « pantoute » à comprendre quoi que ce soit sur le « corps humain » et son adaptation à l’effet d’un grand tour. C’est un « case report », une anecdote, vraiment rien de plus.

    Q: D’abord, quelle est la population étudiée ?
    R: On ne le sait pas. Est-il un cyclosportif de haut niveau, un coureur amateur ou un cycliste de niveau pro qui s’ignore ? On ne le sait pas. Donc comment généraliser les résultats à une population. On ne sait même pas de quel groupe est tiré notre « échantillon ». Et on ne peut certainement pas postuler qu’un ou trois grands tours ont le même effet physiologique chez un amateur ou un pro qui roule 30 000 km par année, dont une grande partie en compétition.

    Q: Quelle est l’intervention apportée ?
    A: On connaît le parcours, mais pas la façon dont il l’a négociée. Clairement, il a dû travailler plus fort dans les sections planes et venteuse, pcq sans peloton, et moins fort dans les cols et CLM pcq il n’y avait pas de victoire à la clé s’il poussait 10W de plus. On ne peut même pas penser que « son » Tour est en termes de demande physique le même que celui des pros.

    Q: À quoi compare-t-on l’intervention apportée ? C’est bien beau de mesurer des « changements physiologiques », mais par rapport à quoi ? Comment sait-on ce qui a changé par rapport aux paramètres qu’il aurait eu s’il avait fait du vélo sans faire de grand tour ?
    A: Il n’y a pas de groupe témoin. On peut imaginer ce qu’on veut. Une chose est sûre, les paramètres sanguins ne sont pas « statiques » dans le temps, donc ce n’est pas parce que son hématocrite est à x lors qu’une mesure pré-tour qu’on doit penser qu’elle y serait restée pendant 3 semaines, même sans faire de vélo.

    Q: Même si on pouvait répondre de façon satisfaisante aux questions ci-dessus, combien de coureurs faudrait-il pour pouvoir tirer des conclusions sur l’effet physiologique d’un ou trois grand tours.
    A: Dépendamment de la question à l’étude, probablement plusieurs dizaines, voire quelques centaines, avec un groupe témoin, pour obtenir la puissance nécessaire à la démonstration d’une différence statistiquement significative entre les 2 groupes. On parle de petites différences ici… les paramètres comme l’Hte varient d’environ 5% d’un coureur à l’autre. Qui plus est une telle étude serait généralisable à la population de laquelle est tiré l’échantillon, donc les coureurs pros. Il faudrait un échantillon d’amateurs d’un certain niveau pour pouvoir généraliser sur les amateurs de ce certain niveau.

    Tout ça pour dire, il peut bien avoir une hématocrite à 35% ou 50%, ça ne veut rien dire, mais là vraiment rien dire.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • toutouille26
    Soumis le 25 octobre 2009 à 1:16 | Permalien

    moi j’ai 47%, une hemoglobine plus haute qu’armstrong et pourtant je gagnerai jamais le tour; meme pas une etape!!

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • alain39
    Soumis le 25 octobre 2009 à 2:27 | Permalien

    Je ne comprends pas la démarche de Prébois.
    Je ne vois pas en quoi faire le parcours des 3 grands tours permet de lutter contre le dopage.
    C’est comme si il avait couru un 100 mètres pour lutter contre le dopage dans l’athlétisme.
    Les coureurs recourent au dopage non pas pour tenir la distance mais pour améliorer leurs performances.
    Rouler 160 km par jours est fort possible et plein de cyclosportifs peuvent le faire.
    Par ailleurs, il existe un monde entre rouler seul et rouler en compétition.
    Les contraintes physiques sont sans commune mesure.
    J’ai personnellement piloté une formule 2 c’est pas pour autant que je peux m’improviser comme « spécialiste » du monde de la F1.
    Ok Prebois dispose d’une bonne condition physique, il aime le vélo et dispose d’assez de temps pour assouvir sa passion.
    Mouis, de là à en faire un spécialiste sur le dopage il ne faudrait pas abuser.
    Les Modenard, Bordy et autres ont une bien plus grande légitimité.
    J’ai le sentiment que l’on s’éparpille et pendant ce temps l’ami Ricco a vu sa peine diminuée alors que sa cooperation avec la CONI a été plus que limitée.
    En effet, il n’a jamais dénoncé le réseau d’approvisionnement, médical et tout ce qu’implique le dopage sanguin.
    Avec lui, tout un réseau aurait dû tomber.
    Là nous avons à faire à une vraie question qui est de la sanction des dopés et des possibles remises de peine.
    Au lieu de celà on palâbre sur les vacances de M Prébois et personnellemennt je préfère celles de M Hulot.
    Non je n’achèterai pas son livre et je ne prêterai pas plus d’importance à ce livre qu’il n’en mérite et n’envisage pas de commenter plus ce non sujet.
    Bonne route M Prébois et bonne chance dans la vente de vos « carnets de voyage ».
    Un point positif, son empreinte carbone est des plus limitées dommage qu’il y ait ce livre et tous les arbres coupés.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • colt seevers
    Soumis le 25 octobre 2009 à 11:28 | Permalien

    Il ne dépasse jamais 130 pulses moyennes et 200 watts… L’étape la plus dure du tour en solitaire il la fait à 130 pulses et 200 watts de moyenne, soit 8w/h, les limites humaines en endurance. Les pros en feraient autant.

    On dit qu’il ne faut pas instruire une certaine catégorie de gens, mais c’est plus fort que moi, 250 watts 153 pulses moyens dans le plateau de beille.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • Roger13
    Soumis le 25 octobre 2009 à 11:33 | Permalien

    Va dormir Colt, tu vas pas être en forme demain si non.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • Patrick B
    Soumis le 25 octobre 2009 à 12:09 | Permalien

    Merci Roger, j’avais oublié cette histoire avec Miguel Martinez, chaudière et tricheur notoire. A mourir de rire!
    On apprend beaucoup sur l’imposture Prébois en visitant son site.
    http://www.guillaumeprebois.com/l-actualite/
    Entre autres, il y met en scène son « Tour du Monde en 80 jours », en exploitant notamment Jules Verne. Tour du Monde de… 13200 km, rappelons-le.
    Par ailleurs, ne nous-y trompons pas. Ce type circule sans aucun bagage, même ses poches sont vides, il est assisté par une voiture, son journal lui réserve de bons hôtels où l’attendent des habits propres, un bon repas, un ordinateur, et tout ce dont il a besoin plus le confort. De belles vacances reposantes, « ma grande aventure » (c’est lui qui l’écrit)!. 23 jours à une moyenne de 152 km par jour (et peu de montagne) dans ces conditions, de quoi se refaire la santé après des mois de boulot.
    Comparez-donc avec ce site-là!
    http://unlimitedmiles.canalblog.com/archives/2008/06/15/9585262.html
    Excellents commentaires, Marmotte. Ne t’endors pas cet hiver!
    Les Watts par heure, voilà une unité qui n’a strictement aucune signification. N’importe quoi! Quand à la notion de « limites humaines », à moins de se prendre pour… Dieu…
    L’ânerie initiale pourrait prêter à rire s’il n’y avait la prétention finale. Celle-ci inspire la crainte.
    400 bornes, 7000 m de dénivelée avec Lure en cerise. Déclicieux gâteau d’automne, Plasthmatic, et que les feuilles d’octobre rendent la Provence plus belle encore.
    Si j’avais l’entregent de fils de qui vous savez, je m’offrirai des vacances à la Prébois, en mieux: Vienne – Nice par tout l’Arc Alpin (pour commencer).

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • Patrick B
    Soumis le 25 octobre 2009 à 12:11 | Permalien

    Merci Roger, j’avais oublié cette histoire avec Miguel Martinez, chaudière et tricheur notoire. A mourir de rire!
    On apprend beaucoup sur l’imposture Prébois en visitant son site.
    http://www.guillaumeprebois.com/l-actualite/
    Entre autres, il y met en scène son “Tour du Monde en 80 jours”, en exploitant notamment Jules Verne. Tour du Monde de… 13200 km, rappelons-le.
    Par ailleurs, ne nous-y trompons pas. Ce type circule sans aucun bagage, même ses poches sont vides, il est assisté par une voiture, son journal lui réserve de bons hôtels où l’attendent des habits propres, un bon repas, un ordinateur, et tout ce dont il a besoin plus le confort. De belles vacances reposantes, “ma grande aventure” (c’est lui qui l’écrit)!. 23 jours à une moyenne de 152 km par jour (et peu de montagne) dans ces conditions, de quoi se refaire la santé après des mois de boulot.
    Comparez-donc avec ce site-là!
    http://unlimitedmiles.canalblog.com/archives/2008/06/15/9585262 et vous ajoutez .html , si on lit tout le commentaire est placé en quarantaine.
    Excellents commentaires, Marmotte. Ne t’endors pas cet hiver!
    Les Watts par heure, voilà une unité qui n’a strictement aucune signification. N’importe quoi! Quand à la notion de “limites humaines”, à moins de se prendre pour… Dieu…
    L’ânerie initiale pourrait prêter à rire s’il n’y avait la prétention finale. Celle-ci inspire la crainte.
    400 bornes, 7000 m de dénivelée avec Lure en cerise. Déclicieux gâteau d’automne, Plasthmatic, et que les feuilles d’octobre rendent la Provence plus belle encore.
    Si j’avais l’entregent de fils de qui vous savez, je m’offrirai des vacances à la Prébois, en mieux: Vienne – Nice par tout l’Arc Alpin (pour commencer).

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • Patrick B
    Soumis le 25 octobre 2009 à 12:12 | Permalien

    Votre commentaire est en cours de modération.

    Merci Roger, j’avais oublié cette histoire avec Miguel Martinez, chaudière et tricheur notoire. A mourir de rire!
    On apprend beaucoup sur l’imposture Prébois en visitant son site.
    http://www.guillaumeprebois.com/l-actualite/
    Entre autres, il y met en scène son “Tour du Monde en 80 jours”, en exploitant notamment Jules Verne. Tour du Monde de… 13200 km, rappelons-le.
    Par ailleurs, ne nous-y trompons pas. Ce type circule sans aucun bagage, même ses poches sont vides, il est assisté par une voiture, son journal lui réserve de bons hôtels où l’attendent des habits propres, un bon repas, un ordinateur, et tout ce dont il a besoin plus le confort. De belles vacances reposantes, “ma grande aventure” (c’est lui qui l’écrit)!. 23 jours à une moyenne de 152 km par jour (et peu de montagne) dans ces conditions, de quoi se refaire la santé après des mois de boulot.
    Comparez-donc avec ce site-là!
    http://unlimitedmiles.canalblog.com/archives/2008/06/15/9585262 et vous ajoutez .h t m l , si on lit tout le commentaire est placé en quarantaine.
    Excellents commentaires, Marmotte. Ne t’endors pas cet hiver!
    Les Watts par heure, voilà une unité qui n’a strictement aucune signification. N’importe quoi! Quand à la notion de “limites humaines”, à moins de se prendre pour… Dieu…
    L’ânerie initiale pourrait prêter à rire s’il n’y avait la prétention finale. Celle-ci inspire la crainte.
    400 bornes, 7000 m de dénivelée avec Lure en cerise. Déclicieux gâteau d’automne, Plasthmatic, et que les feuilles d’octobre rendent la Provence plus belle encore.
    Si j’avais l’entregent de fils de qui vous savez, je m’offrirai des vacances à la Prébois, en mieux: Vienne – Nice par tout l’Arc Alpin (pour commencer).

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • Patrick B
    Soumis le 25 octobre 2009 à 12:14 | Permalien

    Merci Roger, j’avais oublié cette histoire avec Miguel Martinez, chaudière et tricheur notoire. A mourir de rire!
    On apprend beaucoup sur l’imposture Prébois en visitant son site.
    http://www.guillaumeprebois.com/l-actualite/
    Entre autres, il y met en scène son “Tour du Monde en 80 jours”, en exploitant notamment Jules Verne. Tour du Monde de… 13200 km, rappelons-le.
    Par ailleurs, ne nous-y trompons pas. Ce type circule sans aucun bagage, même ses poches sont vides, il est assisté par une voiture, son journal lui réserve de bons hôtels où l’attendent des habits propres, un bon repas, un ordinateur, et tout ce dont il a besoin plus le confort. De belles vacances reposantes, “ma grande aventure” (c’est lui qui l’écrit)!. 23 jours à une moyenne de 152 km par jour (et peu de montagne) dans ces conditions, de quoi se refaire la santé après des mois de boulot.
    Comparez-donc avec ce site-là!
    Il s’agit du blog que vous trouvez en tapant « blog Hugues Rico » (si je vous donne l’adresse, le commentaire est placé en quarantaine).
    Excellents commentaires, Marmotte. Ne t’endors pas cet hiver!
    Les Watts par heure, voilà une unité qui n’a strictement aucune signification. N’importe quoi! Quand à la notion de “limites humaines”, à moins de se prendre pour… Dieu…
    L’ânerie initiale pourrait prêter à rire s’il n’y avait la prétention finale. Celle-ci inspire la crainte.
    400 bornes, 7000 m de dénivelée avec Lure en cerise. Déclicieux gâteau d’automne, Plasthmatic, et que les feuilles d’octobre rendent la Provence plus belle encore.
    Si j’avais l’entregent de fils de qui vous savez, je m’offrirai des vacances à la Prébois, en mieux: Vienne – Nice par tout l’Arc Alpin (pour commencer).

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • Patrick B
    Soumis le 25 octobre 2009 à 12:25 | Permalien

    Pour connaitre le parcours du « tour du monde » de 13200 km de Prébois, il faut payer.
    P’tit Lucien (Breton?), on trouve bien mieux ici:
    http://www.cci.asso.fr/

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • didier
    Soumis le 25 octobre 2009 à 1:16 | Permalien

    il y a une dizaine d’années,un journaliste du Monde avait essayé d’intégrer le peloton pro pendant  » Le Midi Libre » que son journal avait acheté, puis il l’avait fait avec une journée d’avance, je crois,il a raconté sa préparation et son expérience dans un livre  » Je pars demain  » Eric Fottorino , mais il n’y a pas le récit des huit jours de course.

    il avait été complètement lessivé par le rythme lors d’un stage avec La Française des Jeux et son témoignage était très loin du roman de Mr Prebois qui fait un fond de commerce de ses tours à l’eau claire , comme tous ceux qui se font par exemple la grande traversée des Alpes en huit ou dix jours, c’est dur et éprouvant mais faisable ; et ça ne démontre rien, surtout pas qu’il est possible de rouler seul à une moyenne de peloton pro .

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • francisponch
    Soumis le 25 octobre 2009 à 1:38 | Permalien

    lol…j’adore les commentaires !!!!
    ..en gros certains sont contre le dopage et ce pauvre Prebois est un imposteur car il fait du velo sans se doper !!!!!????

    … bin je propose de jouer a pro cycling manager, c’est moins dangereux pour sa santé que de faire du sport et c’est moins dangereux que les chambres d’hotels pour coureurs en fin de carrieres iarf iarf iarf

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • Marmotte
    Soumis le 25 octobre 2009 à 1:44 | Permalien

    Merci toutouille26 pour l’exemple! Ça illustre très bien le propos!!

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • toutouille26
    Soumis le 25 octobre 2009 à 4:32 | Permalien

    je vais publier comme LA et basso, pour rire:
    le 18/09/09:
    hematies:5.39
    hemoglobine:15.7
    hematocrite:46.9
    vol globulaire moyen:86.9
    teneur en hb:29.2
    hematies hypochromes: 0.1%
    concentration en hb: 33.6
    ecart type de l’hemoglobine: 2.7
    coef de variation des hematies: 13%
    leucocytes: 5400/mm3
    polynucleaires neutrophyles 49.8%

    plaquettes 227
    voila les données d’un cycliste qui n’a jamais rien gagné!!!
    2 troisièmes places en cadet, une 5eme place en departementale, une ou deux coupes pour un challenge par equipe au st eynard ( montee en 1h)
    ah j’oubliais: poids : 96.9kg en ce moment
    un palmares vide, mais fait on du vélo pour gagner?
    je suis toujours heureux de prendre mon vélo 10 ans après, j’ai toujours envie, je suis pas blasé, je crois que c’est ce qui compte, non?

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • colt seevers
    Soumis le 25 octobre 2009 à 7:55 | Permalien

    Sa VO2 max est de 69ml/min/kg et la plage de VO2max observée chez des cyclistes pro est de 70 à 85.

    Prébois est donc un pro qui s’ignore.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • colt seevers
    Soumis le 25 octobre 2009 à 7:56 | Permalien

    Et je parlais de watts/heure/km, pour ceux qui semblaient l’ignorer…

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • Patrick B
    Soumis le 25 octobre 2009 à 11:56 | Permalien

    Toutouille, avec une hémoglobine à 14,4 et une hématocrite à 43,4% (mesures plus récentes encore que les tiennes), certes un peu plus léger (92 kg), je viens de boucler un parcours montagneux à 29 km/h de moyenne sur deux fois 200 km avec 7500 m de dénivelée totale, soit un ratio dénivelée/distance beaucoup plus élevé que celui du Tour de France, sans viser la moyenne et avec un sac de 4kg (pas d’assistance, l’amateur).
    Auparavant, j’avais terminé entre la 20ème et la 50ème place des courses de côtes de septembre – octobre que tu connais bien.
    Je suis donc un très-loin-de-pro-qui-ne-l’ignore-pas. Ca ne m’empêche pas de rouler aussi bien que l’ami Prébois.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • alain39
    Soumis le 26 octobre 2009 à 12:23 | Permalien

    La lecture du commentaire de Prébois est très instructive.
    Cette agressivité dirigée à l’égard d’un internaute atteste d’une grande suffisance.
    Ce monsieur qui veut dénoncer le dopage n’accepte pas la critique et y répond par de la méchanceté gratuite.
    Lui qui s’érige en grand contestateur du système refuse la contestation.
    Il semblerait que vous ne savez vous insrire que dans la polémique.
    Traiter les autres de ratés, d’ignares et d’avoir une vie au rabais n’est pas à son honneur. Et surtout dans son post il ne répond pas aux interrogations.
    Définitivement je ne vois pas ce que cet homme peut apporter à la lutte contre le dopage et lire ses carnets de voyages est un honneur qu’il ne mérite pas.
    Un peu d’humilité M Prébois pour les gens qui bien que passionnés ne peuvent se permettre de prendre une année sabatique car ayant charge de famille et devant rembourser des emprunts et autres factures.
    Qui êtes vous pour juger de la vie de ces internautes???
    Au moins votre post aura permis de mieux vous cerner faute d’avoir eu une explication claire sur votre motivation.
    Quelle mauvaise utilisation faite de la tribune ouverte dans ce site qui aurait dû nous permettre de mieux vous comprendre.
    Au contraire en refusant la critique et en vous réfugiant dans la méchanceté vous avez desservi votre cause et donné une image pitoyable de votre personne.
    Il n’y a pas que l’angliru qui est dans le brouillard.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • Patrick B
    Soumis le 26 octobre 2009 à 12:41 | Permalien

    Ca surprend, les commentaires qui apparaissent et s’intercalent a posteriori.

    Grâce au dernier article de Laurent, je viens donc de voir celui de Damien Rault (n°10): « Maxime Monfort (Columbia), a récemment déclaré au sujet de Prébois: “J’ai suivi ce qu’il a fait sur son site, il a fait un truc plus dur que nous en étant seul”.
    Voilà, Maxime Monfort, pro, a de la crédibilité alors que Patrick B (qui sait qui se cache derrière…) lui, a l’insigne honneur de n’avoir jamais rien fait d’extraordinaire de sa vie, alors il démolit ceux qui, eux, ont eu le courage qu’il n’a pas eu. »
    1) Maxime Monfort a dit une grosse connerie.
    2) Tu te demandes qui je suis, puis tu affirmes des choses sur moi. Très fort! Je vais te faire plaisir, il y a du… vrai: Je « n’ai jamais rien fait d’extraordinaire de ma vie ».

    Puis celui de Guillaume Prébois (n°23) qui attaque un internaute sans le citer; facile, ça dissuade de répondre, ça permet d’avoir le dernier mot. Pas cette fois. Ce doit être Roger13 ou moi.
    Ce monsieur qui lit bien mal ne supporte pas qu’on éclaircisse certaines vérités, dites sans méchanceté et initialement avec un certain respect.
    Tu écris, Guillaume, « un internaute qui n’a manifestement rien démontré dans sa vie sportive et qui s’en prend à quelqu’un qui a fait le Tour de France en 2007, les 3 Tours en 2008 et le Tour du Monde en 80 jours (sur les traces de Phileas Fogg)! »
    Je crois que Roger13 a plus démontré dans sa vie sportive que toi, et je crois que moi aussi; mais peu m’importe, et peu importe aussi je crois à Roger, cependant tu as bien tort de juger des actes sportifs à leur démonstration et à leur médiatisation. Tu vois, nous deux ne regardons pas les coureurs que nous côtoyons selon ce qu’ils ont « démontré », mais selon ce qu’il sont. Dans cette seule phrase qui fait référence à la « vie sportive », tu mens 3 fois: tu n’a pas fait le Tour de France 2007 (et tout le monde s’entend sur ce que signifie faire le Tour de France), ni les 3 Tours en 2008, ni le Tour du Monde en 80 jours. C’est dommage parce que ce que tu as fait est formidable, de même que ce que tu as engagé de toi pour le faire. Plus une: tu ne sais pas ce que nous avons fait (pas le Tour non plus, ni le Tour du Monde.
    « on m’accuse de dire que je roule propre. Ridicule. » Oui, je trouve qu’il n’est pas sain d’insister à le dire au point où tu le fais. C’en est devenu un cheval de bataille… ridicule (le discours).
    La réponse de Roger13 (n°24) sous forme de rappels est excellente.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • toutouille26
    Soumis le 26 octobre 2009 à 1:08 | Permalien

    400km, toujours allumé ce patrick B
    moi j’ai pas acheté le livre et ne l’achèterai pas; pas assez de pouvoir d’achat peut etre; ou je préfère lire dans les bibliothèques
    tant mieux si le livre est passionnant; cet homme a le mérite de démocratiser un peu l’idée que tout est possible sans dopage (à part les perf d’armstrong (et encore patrick b qui ferait 73 kg comme flickinger… je demande à voir!))

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • colt seevers
    Soumis le 26 octobre 2009 à 6:00 | Permalien

    hé hé hé, en lisant la réponse adulte de MONSIEUR Prébois aux attaques enfantines… à la puissance de fourmi… des « internautes » qui sont issus des éprouvettes lambda du meilleur des mondes de Huxley… si tant est qu’on arrive dans le bouquin utopique jusqu’à ces sous catégories sociales là… qui ne sont conservées que parce qu’elles montrent l’exemple de ce qu’il ne faut jamais faire? Et puis en parcourant en lecture rapide à la japonaise (c’est tout le respect qu’elles méritent) les réactions peu documentées et toujours aussi acides des fourmis, aucun doute, les coups de pied de MONSIEUR Prébois dans la fourmilière sont toujours aussi bien placés.

    Les enfants ont besoin de torgnoles de temps en temps pour apprendre à filer droit… Il en va de même des cyclistes pros dont les performances peu naturelles forment le jardin d’enfants chimiquement amélioré le plus pittoresque du monde… à force de prendre des torgnoles…

    Pourront-ils devenir adultes un jour?

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • Maxime Maltais
    Soumis le 26 octobre 2009 à 7:20 | Permalien

    Passionnant ! Patrick B a presque écris un livre aussi long que monsieur Prébois et cela gratuitement.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • jmax
    Soumis le 26 octobre 2009 à 11:50 | Permalien

    dans mon club, il y a un gars qui a fait le tour de France randonneur l’année dernière: 4800km à boucler en moins de 30 jours et qui l’a fait en 22 jours. Beaucoup moins de grandes routes et beaucoup plus de montagne. Pas d’assistance non plus et il ne se considère vraiment pas comme un héros.
    On pourrait aussi comparer « l’exploit » de ce journaliste avec le marathonien Serge Girard qui fait entre un et deux marathons par jour pendant 365 jours. Parti depuis 9 jours, il en est à près de 16 marathons et quiconque a couru un jour un marathon ne peut qu’applaudir.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • LAURENT Eric
    Soumis le 27 octobre 2009 à 11:55 | Permalien

    Je suis entiérement daccord avec Alain 69 et Patrick BERNARD.

    Monsieur PREBOIS,

    Patrick B, que je cotoie sur les courses avec plaisir, ne fait que donner son avis et vous n’êtes pas obligé de le partager. Est-ce une raison, pour adopter vis à vis de lui des paroles bléssantes et agréssives ?

    Celui qui a de telles manières a déjà gagné mon mépris. Ce serait effectivement un bien trop grand honneur que de lire son récit.

    Internet a cela de magique, la possibilité d’insulter un gars de 92 Kg et de près de 2m sans sourciller. Si nous n’étions pas dans un monde virtuel, certains tourneraient sept fois leur langue dans leur bouche…

    Qu’ils aient au moins le courage de venir affronter Patrick sur la route, car je ne connais pas d’autres cyclistes amateurs (vrais amateurs), de cette corpulence, de plus de 40 ans, cappable de monter en moins de 46 minutes à l’Alpe d’Huez (arrivée devant la maison de l’Alpe et non pas l’arrivée du tour qui est 2 Km plus loin) et je ne parle pas de ses résultats sur longues distances.

    Eric LAURENT.

    Mais se touchant le crâne, en criant « J’ai trouvé ! »
    La bande au professeur Nimbus est arrivée
    Qui s’est mise à frapper les cieux d’alignement
    Chasser les dieux du firmament. (G. BRASSENS)

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • isabelle
    Soumis le 27 octobre 2009 à 12:24 | Permalien

    Salut les cyclistes,

    Je n’ai sans doute pas le pedigré susceptible de correspondre à MR PREBOIS, puisque je ne pédale que par plaisir, même si j’aime me faire mal régulièrement sur le vélo et surtout parce que je ne partage pas le même langage. En effet, je fais partie des simples d’ésprit suffisamment lucides néanmoins pour évaluer si exploit il y a, à se mettre à l’affiche pour un périple, que de nombreux cyclistes s’en voient privés faute de moyens matèriels et financiers essentielement. Vos calculs me laissent indifférentes, mais votre manière d’apréhender les gens m’interpellent vivement.
    Chaque année se déroule le festival du film Aventures et découvertes à Val d’Isère. Vous auriez pu participer et laisser le jury apprécier la qualité de votre ouvrage. La notation est basée sur l’artistique le côté exploit, aventurier, le prix du public…
    La concurence est de qualité, et votre ouvrage relatant un parcours d’assisté pourait même décevoir faute d’éclats mais plaire pour….. libre à chacun d’y voir du « surhomme ».

    Signé: une cycliste qui se plait à découvrir chaque année de grandes aventures lors de ce fameux féstival qui a lieu en avril.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • colt seevers
    Soumis le 27 octobre 2009 à 1:17 | Permalien

    On peut se balancer des exploits à la figure toute la journée… Pour le plaisir, je fais « apparaître un commentaire qui s’intercale a posteriori » (ouuuuuh la je fais de la prose sans le savoir moi)

    La posture de M. Prébois dans le cadre des trois grands tours etc. c’était de faire les tours en solitaire dans les mêmes conditions que les pros afin de voir si on pouvait le faire sans toucher à l’équilibre naturel du corps humain (qui sait faire ça tout seul) et par extension sans se doper.

    Le tout se résumant à un défi né de l’assertion fallacieuse de Tom Boonen qui a dit d’une étape de montagne du tour de france « UNE PERSONNE NORMALE AURAIT FINI A L’HOPITAL »

    Attendez… Un pro qui dit ça? Qui lui en plus se fait injecter en cachette plein de calmants, de médocs, de traitements, de transfusions, dispose en plus de « loisirs récréatifs » pour compenser les déphasages de la cervelle à cause des injections d’anabolisants!

    Tout homme bon se doit de relever des défis si ça peut faire changer les choses. Quand un peuple décide de filer son coton lui même et d’extraire son sel de la mer ça peut même aboutir à une révolution non violente.

    En 2007 on en était au point où les pros légitimaient l’usage d’injection diverses (jalabert qui prétend qu’on ne peut pas tenir le rythme en mangeant que des pâtes…) d’hormones (Hinault qui prône le rééquilibrage hormonal strictement contrôlé…) parce que c’était selon eux impossible sans. On a vu ce que ça a donné depuis, de chercher à cacher les saletés sous le tapis sans traiter les problèmes de fond. On obtient des cyclistes enfants dopés comme ricco, contador, schleck, dekker et la liste est trop longue.

    Maintenant voici les faits:

    -M. Prébois est un cycliste amateur normal. Il n’a jamais modifié son corps par l’usage du dopage conventionnel ou génétique. On a donc un échantillon témoin de ce qu’obtient un esprit sain d’un corps sain en consacrant tous ses loisirs au sport cycliste.

    -ce cycliste amateur normal a pu faire le tour de france sans rééquilibrage hormonal en cours de route, le corps s’équilibre lui même au fil de l’épreuve, c’est prouvé.

    -les pros dopent leur taux d’hématocrite en l’amenant autour de 50% pour figurer dans le tour. M. Prébois, avec sa cylindrée de 40% dispose d’une cylindrée 20% inférieure à celle des mobylettes du tour de france… de 50cm³.

    Alors désolé Boonen, M. Prébois l’a prouvé. On ne finit pas à l’hôpital quand on fait le tour de france en solitaire.

    Par déduction, en peloton, l’abri permettra de faire des moyennes plus élevées que 30km/h en mutualisant les efforts dont on sait que 80% servent à déplacer de l’air.

    En conclusion, un peloton pro non dopé fera donc moins d’efforts que M. Prébois et ne nécessitera pas d’injections pour un spectacle tout aussi intéressant.

    Après les enfants dopés… Où va t’on?

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)

Fouillez nos archives!