Tous les jours, la passion du cyclisme

 

Boily sur les traces de… Rui Costa

Pour les amateurs de cyclisme du Québec, l'événement du week-end n'est pas les GP de Québec et Montréal.

C'est la deuxième place de David Boily au Tour de l'Avenir, l'épreuve U23 la plus relevée du calendrier cycliste.

Et ce n'est probablement pas Steve Bauer qui nous contredirait sur ce point !

Maillot jaune pendant 4 étapes, Boily s'est finalement incliné le dernier jour par quelques secondes seulement face au Colombien Johan Chaves, échappé avec trois autres coureurs. Boily rate la victoire par… 17 petites secondes, de quoi rager. Troisième, le grand espoir italien Cattaneo, ce qui situe la valeur de la performance de Boily sur ces 8 derniers jours.

On pourra surtout regretter que Boily n'ait pu compter, sur la dernière étape, d'une équipe canadienne mieux armée pour contrôler cette échappée. Ils n'étaient plus que trois en course et force est de reconnaitre qu'on est déçu pour lui. 

Quoi qu'il en soit, Boily peut être très fier de cette performance qui lui fera franchir un pallier, ne serait-ce que dans la tête des amateurs de cyclisme. 

Et Boily est peut-être sur les traces de… Rui Costa, vainqueur hier du GP de Montréal, qui a lui-aussi terminé 2e du Tour de l'Avenir. C'était il y a trois ans, en 2008. 

Rui Costa, bientôt 25 ans, a depuis remporté une étape du Tour de France (cet été), du Tour de Suisse, a gagné les Quatre Jours de Dunkerque mais a aussi été positif à la methylhexanamine en 2010. Suspendu, il avait rejoint la Movistar en avril dernier. 

Sa victoire hier au GP de Montréal est une surprise, personne n'ayant pronostiqué une telle performance du Portugais. Il s'est imposé au sprint face à Fedrigo que je donnais pourtant favori dans ce duel à deux. Convalescent, Fedrigo ne disposait visiblement pas de sa pointe de vitesse habituelle en fin d'épreuve.

Drôle de GP de Montréal par ailleurs. C'est parti sur des chapeaux de roue, le premier tour à 43 de moyenne. Je n'ai pas compris l'équipe Lotto qui est allé chercher la première échappée dans le premier tour. La chasse fut si intense qu'ils ont réussi à couper le peloton en deux ! Peut-être les équipiers de Philippe Gilbert étaient-ils piqués au vif après les déclarations peu élogieuses de leur leader suite à sa victoire à Québec ? Gilbert avait en effet déclaré qu'il avait une "équipe très faible" et s'est dit, en course, "inquiet" par moment car s'estimant "tout seul" pour faire le travail. Des propos un peu surprenant mais que Gilbert peut se permettre puisqu'il courra, en 2012, chez… BMC !

Ce n'est qu'au 3e tour hier que les choses se sont placées: une échappée devant (4 coureurs, dont DiLuca et Geslin), le peloton derrière. Sky avait visiblement décidé de protéger Barry suite à sa perf de vendredi à Québec puisqu'on ne l'a pas vu entreprendre la chasse un peu plus tard dans la course.

Cette course a réellement été lancée au 14e tour (de 16) dans l'ascension du Mont Royal. Gilbert a placé une mine dans le haut, pour tester ses jambes et ses adversaires. Gesink a eu bien du mal à rester au contact. Ce fut par la suite une série de pétards, mais jamais de grandes manoeuvres, comme si tout le monde était au taquet. On attendait Gilbert dans la dernière ascension, ce fut Gesink mais sans succès. Sanchez a aussi essayé dans Polytechnique, sans succès là-non-plus. Bref, la course a eu bien du mal à se décanter et nous avons assisté à un final chaotique. 

Cette sélection par l'avant, et non par l'arrière comme d'habitude sur un circuit aussi exigeant, a finalement souri à trois audacieux, soit Rui Costa, Fedrigo et Denifl. Rui Costa et Fédrigo sont allés au bout, résistant au retour de Gilbert dans le dernier faux-plat ascendant avant la ligne.

Les Canadiens 

Ryder Hesjedal est le premier canadien classé, en 11e place. Veilleux suit, 22e. Il a attaqué dans le 14e tour, passant la ligne départ-arrivée en tête. C'était peut-être un peu tôt dans le final… surtout au pied de la montée du Mont Royal qu'il a dû aborder déjà au maximum de ses possibilités. 

Performances en demi-teinte pour les coureurs SpiderTech aux GP de Québec et Montréal. Ils ont chaque fois loupé l'occasion de se montrer dans l'échappée matinale. Tuft a bien essayé lors des deux courses à quelques tours de l'arrivée chaque fois, mais sans réussir à réellement peser sur la course. Les autres ont été totalement inexistants et on peut le regretter sachant que Steve Bauer cherche à augmenter son budget d'opération pour l'an prochain afin de continuer sa progression vers le World Tour.

La foule

Considérable hier encore, notamment grâce à une météo tout simplement parfaite. Un beau succès populaire pour les organisateurs.

La couverture télé

Excellente couverture télé par Canal Évasion qui avait, comme l'an dernier, fait confiance aux experts de la Société Française de Production, notamment pour la couverture par l'hélico et sa boule WesCam, ainsi que pour les motos. 

Petit bémol cependant: il est très, très frustrant pour les téléspectateurs de se voir imposer une pause publicitaire (on les sait par ailleurs nécessaires pour des raisons évidentes) alors que le peloton est au pied de Camilien Houde ! Ne pourrait-on pas s'organiser pour passer un maximum de pub alors que le peloton roule sur Édouard-Montpetit ou Côte-Ste-Catherine et garder l'antenne lorsque le peloton aborde des zones critiques de la course où des attaques sont très probables, surtout dans les derniers tours?

Partager

Précédent

GP de Québec: mes photos

Suivant

Jeannie Longo: le mythe déboulonné ?

15 Commentaires

  1. Etienne

    … et pourquoi pas les deux derniers tours sans pub ?

    0
    0
  2. zboy

    Gilbert qui reprend genre 11 sec sur son sprint de 400 mètres au final, sans se faire déborder !!!

    0
    0
  3. G Lambert

    Il faudrait rejouter un écran géant dans le stationnement du belvedère de Camilien-Houde.
    De quoi faire patienter les amateurs et en savoir un peu plus sur le déroulement.

    Ça s’est déjà fait lors de la coupe du monde féminine.

    0
    0
  4. thierry mtl

    Très en faveur de la présence de d’autes écrans sur le parcours. On est en 2011 ou non ?

    Notons aussi la totale absence de vendeurs itinérants (de nourritures et boisson fraîches), même à la ligne d’arrivée. Ca c’est vraiment Montréal, interdiction de vendre sur la rue, même en rendant service aux citoyens. Seul les parcomètres sont acceptés.

    Bravo quand même pour l’asphalte neuve. On ressemblait un peu moins au Nicaragua cette année.

    0
    0
  5. Ronan

    A noter que le breton Warren Barguil, ancien champion de France junior et stagiaire pro chez Bretagne Schuller, remporte la dernière étape du tour de l’avenir et termine 5è au classement général final.

    0
    0
  6. Etienne

    L’an passé CKAC sport sur bande AM diffusait la course (audio du direct Canal Evasion). Plusieurs avait des baladeurs et on pouvait écouter le direct…

    Maintenant ce n’est que la circulation en direct sur CKAC… dommage.

    0
    0
  7. 2 belles courses en qq jours, vous avez finalement de la chance par chez vous… en région parisienne, par exemple, il n’y a plus que le départ de paris-nice (à 100 bornes de paris) et le critérium de l’arrivée du tour ! disette, presque.

    0
    0
  8. Malhonêteintelectuel

    N’oublions pas que Costa, à 25 ans, est déjà un ex-dopé. Ça a passé sous le silence dans tous les médias ce matin et même ici sur ce site.

    À mon avis, on a pas un vainqueur du gp montreal si génial que ça.

    0
    0
  9. éric Lapointe

    Une course Formidable,un évenement super bien organisé,je trouve incroyable de voir le niveau de coureur et en seulement deux ans!!1 vraiment chapeaux…mais un bémol a l’organisation…en cette air de l’environement aucune personne de la logistique n’as pensé a ajouter des Bacs pour recycler le verre et le plastique…les poubelles du belvedere débordaient et tt ca nous pouvions le recycler.100 000personnes ca consomment…. a envisager pour les prochaines courses…
    Mais BRavo mille fois quelle belle journée…

    0
    0
  10. Marmotte

    Évasion nous faisait déjà le coup sur les grand tours: des pauses mal placées à quelques km du haut des cols importants. Je ne sais pas qui décide du moment des pauses à évasion, mais il serait mieux de laisses ses animateurs décider pour lui.

    0
    0
  11. Marmotte

    Dans un tout autre ordre d’idées, félicitations à LFR pour sa belle couverture, mais aussi à VeloNews qui franchement offre plusieurs articles dignes d’intérêt sur les 2 courses. Je suis agréablement surpris. S’ils continuent comme ça, je vais peut-être racheter un exemplaire de leur revue un jour.

    0
    0
  12. Réjean

    Je préfère les pauses publicitaires impromptues aux commentaires vides et insipides des commentateurs. Ils manquent tout simplement la course. Outre donner les noms et le palmarès des coureurs ils ne servent tout simplement à rien. Tout de même aberrant qu’on leurs laissent le micro.

    0
    0
  13. rolan

    Tu es vraiment difficile Réjean, étant un régulier des forums franco-belges, ça m’a fait plaisir de voir quelques post soulignant que les commentateurs, en plus de leur accent rigolo (devaient pas inclure Vallet) étaient plus intéressants et connaisseurs que T.Adam.

    0
    0
  14. touille

    Longo= epo
    en taule la longo!!!

    0
    0
  15. touille

    Indépendemment de ça, je trouve honteux qu’elle soit pas suspendue après 3(!) controles « positifs »
    une personne qui se présente pas au contrôle….

    0
    0

L’auteur de ce blog encourage tous les lecteurs à laisser un commentaire en réaction à l’article du jour, cela contribue à enrichir le propos. Vous pouvez contribuer à la qualité de ce site en utilisant un langage décent, poli et respectueux d’autrui, et en étant pertinent et concis envers le sujet traité. L’auteur peut modérer les commentaires, et se réserve le droit de censurer sans avertissement les commentaires considérés hors sujet, diffamatoires, irrespectueux d’autrui, portant atteinte à l’intégrité d’une personne ou encore haineux.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.