Tous les jours, la passion du cyclisme

 

Beaucoup de nouvelles commentées…

La Flamme Rouge commente ce soir l’actualité cycliste des derniers jours.

1 – Il semble que la ville d’Ottawa-Gatineau aura ses Bixi à l’essai cet été. Après Lyon et ses Vélo’V ainsi que Paris et ses Velib, pour ne nommer qu’elles, voilà que les villes nord-américaines, Montréal en tête, s’y mettent aussi. La Flamme Rouge appuie l’initiative qui s’inscrit dans une volonté écologique. Je déplore toutefois les accidents des usagers, qu’ils soient causés par les usagers eux-mêmes ou par les automobilistes.

2 – Tino Rossi, l’organisateur des Mardis cyclistes de Lachine, s’est retracté concernant ses récents propos sur le dopage, estimant avoir été mal compris. Excuses acceptées en ce qui me concerne, car je n’ai aucune raison de remettre en question la bonne foi de cet homme qui a contribué de belle façon au développement du cyclisme au Québec. L’incident est donc clos.

3 – Certains me posent encore des questions concernant la participation prochaine de Floyd Landis à une étape des Mardis cyclistes de Lachine. De même façon, Tino Rossi justifie la présence du coureur américain en estimant qu’il a droit à sa deuxième chance, citant l’exemple d’autres ex-dopés comme Ivan Basso.

La nuance ? La nuance est dans la manière. Je le dis, je le répète, je n’ai aucun problème avec les dopés repentis. Tout le monde a droit à une deuxième chance. Mon problème avec Landis est son entêtement à nier l’évidence scientifique, chose que beaucoup d’autres, à qui je voue aujourd’hui une estime – Ivan Basso, David Millar, voire Riccardo Ricco qui a aussi avoué dès les premiers jours – n’ont pas fait. Pour moi, Landis n’est pas digne d’estime pour cette raison très simple. Ce n’est donc pas son retour dans le peloton qui me pose problème, c’est son attitude – son mépris même – face au système et face au cyclisme tout entier qui me dérange profondément.

Par ailleurs, la première étape des Mardis cyclistes de Lachine, édition 2009, se déroule demain.

4 – C’est le Français Johan Le Bon, fils de l’ex-coureur pro Dominique Le Bon, qui a remporté ce week-end les honneurs de la Coupe des Nations U23 courue au Saguenay. Rappelons que Le Bon est une sacré pointure dans le cyclisme, étant l’actuel champion du monde junior. Le meilleur Canadien a été Ryan Anderson classé au 8e rang et le meilleur Québécois Hugo Houle, au 30e rang. Un monde…

5 – Le coureur Québécois Kevin Lacombe a terminé 6e ce week-end de la difficile course – et pompeusement nommée! –  Philadelphia International Championship, "Philly" pour les habitués. Longue de plus de 250 bornes, cette course emprunte en effet le difficile "Manayunk wall", une bosse infâme, raide et longue. Remportée par André Greipel de chez Columbia-High Road, la course a nécessité plus de 6h de vélo pour en venir à bout. À noter que Charles Dionne a terminé 32e après avoir été retardé par une chute dans le final.

Un petit reportage photo de la course est disponible ici.

6 – Prologue royal sur les routes du Dauphiné : 1 – Evans, 2 – Contador "en forçant un peu"… et 3 – Valverde. La surprise vient de Basso, pas dans le coup après un bon Giro pourtant. La fatigue ? Ce serait bon signe… Quoi qu’il en soit, on attend maintenant le clm de Valence mercredi.

7 – Intéressant petit vidéo vu sur le site de nos amis VeloGessien concernant l’ambiance dans le bus des Rabobank lors du dernier clm du Giro… La chute de Menchov à quelques hectomètres de la ligne d’arrivée leur a fait vivre de grosses émotions!

8 – Les propos de Bernard Hinault rapportés par nos collègues de Cyclismag sont loufoques. Vraiment, le Blaireau déconne selon moi, et ce n’est pas d’hier. L’orgueil de cet individu est tout simplement démesuré. Si cet orgueil lui a permis, sur le vélo, de devenir un des plus grands champions cyclistes de l’Histoire, son Liège-Bastogne-Liège 1981 prouvant jusqu’où il pouvait aller dans l’effort, cet orgueil le discrédite complètement hors du vélo. Sa rengaine sur le manque d’initiative de Greg LeMond ainsi que sur les soit-disant problèmes des coureurs Français qui seraient, selon lui, tous des fainéants, le ridiculise. En vérité, Greg LeMond avait une VO2max meilleure que la sienne et était une jambe au-dessus de lui non seulement sur le Tour 1986 mais aussi sur le Tour 1985 et les coureurs Français des récentes années ne gagnent pas parce qu’ils sont plus surveillés que les autres au niveau du dopage, les lois en France étant nettement plus sévères et plus appliquées qu’ailleurs, notamment en raison du traumatisme laissé par l’affaire Festina en 1998. On n’a qu’à voir ce qui se passe actuellement en Espagne avec l’affaire Valverde et le juge Serrano pour se convaincre que les règles sont bien différentes d’un pays à l’autre. Ce n’est d’ailleurs pas par hasard que les Américains, Lance Armstrong en tête, ont déplacé, au début des années 2000, leur camp de base de Nice à Gérone…

Pauvre Hinault ! Dans le cyclisme, on connaît l’expression "la tête et les jambes". Dans le cas d’Hinault, ce ne fut jamais autre chose que les jambes.

9 – Frank Schleck a remporté le Tour du Luxembourg ce week-end. Attention à lui et son frère sur le prochain Tour de France. Espérons aussi qu’ils feront le Tour de Suisse, qu’on les situe un peu.

10 –  Christian Prudhomme, directeur du Tour: "en l’état actuel des choses, il ne nous semble pas possible que Valverde soit au départ du Tour".

B-R-A-V-O.

11 – Le difficile Tour de Beauce s’élance mardi du Lac Etchemin et se termine à St-George de Beauce dimanche prochain par un critérium de 130 bornes. Entretemps, les coureurs auront eu à affronter la redoutable montée du Mont Mégantic jeudi, un classique de l’épreuve, ainsi que 9 ascensions de la côte de la Montagne dans le Vieux-Québec samedi.

En attendant la liste finale des engagés, disons que le vainqueur final risque fort de venir de l’équipe BMC – Racing selon moi.

12 – Petit clin d’oeil à notre ami Dominique Picard qui a remporté ce week-end la cyclosportive Rocky Mountain tenue en marge du Tour de Beauce. Toutes mes félicitations ! (on a le même entraineur !).

Partager

Précédent

Le Galibier

Suivant

Kohl parle

  1. bravo à J. Le Bon, talentueux et enthousiaste !
    j’espère qu’il pourra faire une belle entrée chez les pros…
    mais c’est un peu comme au cinéma : beaucoup de fils (filles ??) de coureurs. une question de passion, de génétique, mais peut-être aussi un manque d’attractivité.
    quant à hinault, personnellement, je trouve qu’il garde le même caractère qu’à vingt ans (quoi d’étonnant), qui peut lui en vouloir ? il a pris sa deuxième retraite, vendu sa ferme et repris le vélo. il est libre, lui…

    0
    0
  2. Yann

    Concernant le point 1, c’est une bonne initiative. Un problème est que souvent les infrastructures ne suivent pas. Peut-être qu’au Canada, les villes sont plus aérées qu’en France et permettent plus facilement le développement de pistes cyclables. Le gros problème reste que la « culture » du vélo en ville n’est pas encore assimilée par les automobilistes (beaucoup ne font pas attention et percoivent les cyclistes comme une nuisance), par les cyclistes eux-mêmes (beaucoup ne font pas plus attention et roulent n’importe comment) et aussi par les piétons. Tout cela prendra donc du temps, mais c’est un bon début pour j’espère réduire cette grosse marge d’intolérance decrite dans certains des postes précédents.

    0
    0
  3. Testocarbone

    La langue de bois de Prudhomme est stupéfiante. Cet homme s’est discrédité sur toute la ligne. Comment peut-on donner le moindre crédit, à sa moindre intervention. Il est pourrie jusqu’à la moelle, et ce n’est pas peu de le dire, car il avait l’occasion de prouver que le tour en particulier et le vélo en général, pouvait fonctionner autrement. A un moment donné,il en avait les moyen. Il a préféré la compromission et la corruption de ce sport.
    Il est le clown triste du show pitoyable auxquels certains vont assister cet été.

    0
    0
  4. Tiphaine

    Je suis bien d’accord. Ses propos n’ont plus aucun poids, il a retourné sa veste comme les autres, preuve que la lutte anti-dopage ne tient plus la route dès qu’il s’agit de conserver son poste en ces temps de « crise ».

    0
    0
  5. Alain

    Ca y est : Kohl balance. http://www.lequipe.fr/Cyclisme/breves2009/20090608_232214_la-confession-de-bernhard-kohl.html
    Si quelqu’un a lu l’article en entier (il faut acheter le journal et j’ai vraiment pas envie), ce serait intéressant d’avoir la suite.
    Mais déjà, ça éclaire beaucoup de choses : ça veut dire que s’il n’avait pas été assez bête pour prendre de la CERA avant le Tour, on n’aurait jamais détecté son dopage puisque personne n’avait jamais su qu’il avait bénéficié d’une autotransfusion !
    Il est très tentant d’extrapoler sur les autres locomotives du dernier TDF.

    PS : bravo à Laurent pour ton site toujours aussi intéressant.

    0
    0
  6. colt seevers

    Prudhomme est pris en otage par le problème. C’est en amont que ça se règle des graves problèmes tels que le dopage généralisé et pas la veille du départ à se demander si ou si pas. Le statu quo résulte de tant de forces en présence qui se relaient et se soutiennent pour soutenir le système des années 90 que ç’en devient désespérant en 2009.

    Allez hinault, tape leur sur la gueule à tous ces fainéants, tricheurs, menteurs, met la plaque et fais les tous pêter dans la roue!!!

    C’est un des rares à avoir osé bien énerver armstrong récemment. Pour en arriver au point qu’il se fait traiter de branleur, on dirait qu’il a tapé juste.

    Après le saut, un autre qui tape juste!
    http://www.leparisien.fr/sports/dopage-les-terribles-aveux-de-kohl-09-06-2009-542753.php

    0
    0
  7. colt seevers

    Je cite kohl « J’ai la conviction que les dix premiers auraient pu être positifs »

    Et les heureux gagnants, qui n’ont pas été piqués au contrôle sont dans la liste suivante!

    1. Carlos Sastre
    2. Cadel Evans
    3. Bernhard Kohl
    4. Denis Menchov
    5. Christian Vandevelde
    6. Fränk Schleck
    7. Samuel Sanchez
    8. Kim Kirchen
    9. Alejandro Valverde
    10. Tadej Valjavec

    « Les coureurs au top sont tellement pros dans leur dopage qu’ils savent pertinemment qu’il leur faut garder des valeurs sanguines stables pour échapper au ciblage, confie-t-il. Or, l’UCI nous envoyait systématiquement les valeurs relevées lors des contrôles inopinés: on se référait donc à celles-là pour étalonner les suivantes. A la limite, le passeport nous aidait presque. »

    amusant, à mettre en rapport avec la transparence toute relative de certains, comme basso et armstrong.

    0
    0
  8. colt seevers

    Dans l’équipe

    « C’est pour 2008 qu’il a été décidé que je méritais le top du top. Avec une vraie planification »

    Dans le cyclisme pro il y aurait donc une sorte d’organisation sectaire de type maçonnique avec des preuves à faire et des paliers à franchir pour parvenir au sommet de l’ordre!

    « Revenons sur les routes du Tour 2008. Vous aviez quoi comme munitions à disposition ?
    4 poches de 0,5 litres de sang, c’est tout. Rien d’autre. Trop de contrôles aléatoire. Pas de patch de testostérone, rien, mis à part de la caféine, de la pseudo-éphédrine, des antalgiques. L’EPO, l’hormone de croissance, l’insuline, je prenais ça avant, pas pendant. »

    je crois que je vais acheter l’équipe moi aujourd’hui!

    0
    0

L’auteur de ce blog encourage tous les lecteurs à laisser un commentaire en réaction à l’article du jour, cela contribue à enrichir le propos. Vous pouvez contribuer à la qualité de ce site en utilisant un langage décent, poli et respectueux d’autrui, et en étant pertinent et concis envers le sujet traité. L’auteur peut modérer les commentaires, et se réserve le droit de censurer sans avertissement les commentaires considérés hors sujet, diffamatoires, irrespectueux d’autrui, portant atteinte à l’intégrité d’une personne ou encore haineux.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.