Barguil, une année à oublier

Le journal L’Équipe proposait hier sur son site un reportage intitulé « Warren Barguil, l’année loupée ». N’ayant pas accès au contenu réservé aux abonnés, je n’ai pas pu lire l’article.

Mais force est de constater qu’en effet, Barguil a eu une saison assez moyenne en 2018. Son dernier fait d’arme remonte à dimanche dernier lors des Mondiaux d’Innsbruck, où il a abandonné assez tôt dans la course après avoir été pris dans une chute. À sa décharge cependant, Barguil n’était initialement pas prévu en Équipe de France, donc n’avait peut-être pas préparé cette course avec toute la rigueur nécessaire.

D’autres résultats de Barguil cette saison: 17e de Paris-Nice, 15e du Tour de Catalogne, 45e de la Flèche Wallonne, 53e de Liège-Bastogne-Liège, 19e du Dauphiné, 17e du Tour de France… Son seul fait d’arme cette saison est probablement sa 3e place acquise sur le Grand Prix de Wallonie le 12 septembre dernier.

Je suis de ceux qui se sont surpris à l’intersaison l’an dernier de voir Barguil quitter une « grosse » formation WorldTour comme la SunWeb et ses grands leaders dont Dumoulin pour la petite équipe française Fortuneo-Samsic.

Ceci peut-il expliquer cela?

Il est clair que Barguil porte sur ses épaules la formation Fortuneo-Samsic, exempte de grands leaders à part lui. Il a donc davantage de responsabilités que lorsqu’il était à la SunWeb où un coureur comme Dumoulin pouvait le décharger significativement de cette pression.

Il a probablement dû s’impliquer davantage dans les choix de l’équipe également, ce qui coûte en énergie et en… tracas. Je pense ici par exemple à l’histoire du changement d’équipementier de vélos deux semaines avant le Tour, de Look à BH. Apparemment, Barguil n’était pas satisfait des vélos Look… je ne peux pas croire que ca n’a pas perturbé sa préparation.

Une plus petite structure veut également dire moins de gros moyens pour tous les à-côtés du cyclisme: diététique, soins divers, tests de matériel, tous ces « marginal gains » sur lesquels de grosses écuries comme Sky, BMC, Quick Step ou d’autres misent.

Bref, Barguil a peut-être eu la tête « encombrée » en 2018 par des éléments autres que le seul fait de pédaler sur son vélo. La joie de retrouver ses terres bretonnes n’a probablement pas compensé suffisamment pour ces tracas additionnels.

Je suis activement le cyclisme depuis 1983, et j’ai vu beaucoup de grands coureurs qui, après une année de grands succès, ont opté pour des équipes moins aguerries ou émergentes, un choix évidemment souvent compensé par une rallonge salariale. Stephen Roche en 1988 avec Fagor en est un exemple éloquent, mais aussi Luc Leblanc chez Le Groupement en 1995, et d’autres encore.

L’histoire m’a prouvé que c’est là un pari souvent risqué, rarement payant. Barguil est peut-être l’exemple le plus récent de cette série malheureuse.

38 Commentaires

  • Soumis le 4 octobre 2018 à 12:23 | Permalien

    Oui, vous avez raison, année sans pour Barguil.
    Mais je me rappelle qu’une fois, il avait dit avoir perdu 20 Watts avec les vélos look en comparaison avec les précédents. Or, normalement, c’est le coureur qui produit les watts, donc changer de vélo ne doit rien y changer, sauf si… mais c’est peut-être juste des paroles déformées.

    A mon avis, il doit s’en passer des choses dans les grosses équipes quand même…
    On sait que la Sky semble avoir au moins un coup d’avance sur tout le monDe dans ce domaine, mais c’est loin d’être la seule je pense…

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: -1 (from 9 votes)
  • LaVoitureCaPue
    Soumis le 4 octobre 2018 à 1:13 | Permalien

    OUi et il y a aussi plein de coureurs qui ne font aucun changement et qui sont 10% moins fort l’année suivante.

    Ou 10% plus fort.

    C’est comme moi. Dés fois je nique le grand bébert à la sortie club alors que j’ai fait raclette la veille. Dés fois même le petit dédé me passe devant alors que j’ai fait un we studieux.

    Va comprendre avec le corps humain…

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +9 (from 11 votes)
  • Wolber
    Soumis le 4 octobre 2018 à 1:26 | Permalien

    On peut aussi considérer que ç est sur le Tour 2017 que Barguil n etait pas à son niveau.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +4 (from 10 votes)
  • Yvon
    Soumis le 4 octobre 2018 à 1:31 | Permalien

    Je suis Barguil depuis son titre de champion de France junior qu’il était venu présenter à Plouay devant ses nombreux supporters bretons.Il m’était apparu comme quelqu’un de caractère.Peut être n’a t’il pas accepté tous avantages de la Sonde, nous pouvons rapprocher son cas de celui de de John Degenkolb,qui performe bien moins et qui paraît être quelqu’un de bien

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +5 (from 5 votes)
  • Yvon
    Soumis le 4 octobre 2018 à 1:33 | Permalien

    Lire la Sunweb

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +1 (from 1 vote)
  • Edgar Allan Poe
    Soumis le 4 octobre 2018 à 1:58 | Permalien

    Wolber a sans doute raison.
    Barguil était parti dans le sud, non ? Région où les melons poussent bien.
    Pour sa préparation au chpt du monde, l’argument ne tient pas puisqu’au moment de sa « non-sélection », il avait posté un communiqué sur son site : « Cette course était l’un de mes objectifs, je m’étais préparé pour en effectuant un stage il y a quelques semaines, j’ai réalisé par la suite de bonnes prestations sur le Tour d’Allemagne et sur le Grand Prix de Wallonie. »
    Accordons lui quand même un alibi : chute, barrage des commissaires…vu l’allure où se courent les courses de ce niveau, il lui était quasiment impossible de rentrer. Tout le monde n’est pas Roglic.
    L’affaire avec Look et ses magasins Giant fait tâche, à mon sens. Jamais éclaircie, jamais démentie par l’intéressé.
    Comme le disait LBA, dommage qu’il y ait des conseillers en com de partout dans les équipes.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +2 (from 4 votes)
  • lbi
    Soumis le 4 octobre 2018 à 2:45 | Permalien

    Pour ceux qui sont chez sfr pour internet, il y a sfr presse gratuit; il suffit de mettre l’appli sur son smartphone, et on peut lire l’equipe et d’autres journaux gratuitement…

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +2 (from 4 votes)
  • alano39
    Soumis le 4 octobre 2018 à 2:53 | Permalien

    Barguil connait une année sans. Pourquoi? Certainement plusieurs raisons que l’intéressé connait mieux que nous. Je pense que le choix de Fortuneo a été une grossière erreur car il a endossé seul le leadership de l’équipe et donc soumis à plus de pression. Sa fin de saison 2017 à la Sunweb a dû aussi le perturber. Je ne pense pas qu’il a eu une intersaison studieuse et il semble s’être dispersé. A ce niveau ça se paye cash.
    Il est moralement difficile de se faire exclure sur un grand tour pour le non respect d’une consigne d’équipe et il a dû ruminer ça durant des mois. S’il ne se reprend pas en main il risque fort de s’aigrir et de rentrer dans l’anonymat.
    Il est encore jeune et peut se refaire la cerise mais il faut savoir que chez les pros on passe vite du firmament à l’oubli. La perte de confiance peut faire passer un coureur à côté d’une brillante carrière car l’habitude de gagner donne le petit plus qui fait la différence. Faire des courses avec la peur de ne pas gagner n’aide pas à la sérénité et justement c’est ce dont a besoin un champion pour gagner.
    Ca me fait penser un peu à Bernaudeau qui était un jeune plein d’avenir chez Renault (on le voyait gagner des grands tours) mais qui a voulu s’émanciper du blaireau/Guimard et qui a fait une belle carrière sans pour autant atteindre les espérances mises en lui. Il s’est un peu brûlé les ailes et n’a jamais été l’adversaire de Hinault rôle qu’il s’était attribué au tout début des années 80.
    Une carrière est complexe et elle se joue d’un rien. Je souhaite une belle carrière à Barguil et surtout qu’il garde la lucidité et ne s’entête pas. A lui de faire les bons choix après avoir fait le bon diagnostic sur cette saison blanche.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +10 (from 10 votes)
  • Edgar Allan Poe
    Soumis le 4 octobre 2018 à 4:10 | Permalien

    Hors sujet…comment faire sortir Mica de sa torpeur ?
    http://www.cyclismactu.net/news-binche-chimay-binche-gilbert-les-motos-un-scandale-78704.html
    C’est à croire que les coursiers pros lisent LFR, ce qui serait une bonne récompense, Laurent !

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +5 (from 5 votes)
  • Tchmil
    Soumis le 4 octobre 2018 à 4:35 | Permalien

    Tout a été dit,
    Peut-être que Warren s’est laissé emporter par son envie de rentrer en ayant plus de pouvoirs entre les mains ?
    Après, il me semble qu’une équipe laisse quand même des libertés à ses coureurs sur leur lieu de domicile : Warren ne peut-il pas courir pour Direct Energy (au hasard) et rester s’entraîner et vivre à Hennebont ?

    Après, ce que je pense du management d’Emmanuel Hubert ? Disons qu’il y a bien peu de raisons d’être enthousiaste depuis ses débuts à Bretagne-Séché, sinon le développement d’une petite équipe qui avait autant de succès avant son arrivée, mais avec moins de moyens …
    Peut-être que Warren partira dans 1 an en World Tour (fin de contrat), mais j’aurais aimé le voir chez Direct Energy ou même l’autre bretonne, Vital Concept qui me semblent bien mieux dirigées. Je ne sais pas si le niveau d’équipe a à voir dans ses insuccès.

    Et puis, comme Bardet, est-ce que Barguil ne devrait pas se concentrer sur les course d’un jour au détriment du sacro-saint Tour de France (vital pour les équipes française, je comprends bien).

    Toujours est-il que Warren semble travailler toujours aussi sérieusement que l’an passé chez Sunweb, de ce que je peux voir sur mes routes d’entraînement 😉

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +3 (from 3 votes)
  • greaux thierry
    Soumis le 4 octobre 2018 à 5:30 | Permalien

    je penses malheureusement la meme chose ,l equipe fortuneo est une belle equipe , mais rest une belle petite equipe et je penses que le choix de warren n est pas le meilleur ,il avait tout interet a rester dans une grande equipe et asseoir notoriete 2 ans de plus ,car 1 saison au super top ne fait pas une carriere ,jespere me tromper ,mais generalement ce genre de mouvement n est pas le meilleur pour la suite de la carriere, il est breton ,j espere tete dure et qu il nous feras mentir ,a voir la sison prochaine et les renforts qui arrive chez fortuneo

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • Edgar Allan Poe
    Soumis le 4 octobre 2018 à 5:41 | Permalien

    Il serait peut-être intéressant de connaître l’évolution de son salaire entre Sunweb et Fortuneo. Il n’était pas leader unique chez Sunweb, loin de là, (voir la Vuelta 2017), et Fortuneo doit disposer d’un bon budget pour sa masse salariale, sachant qu’ils viennent de recruter Grepeil. Ce dernier doit lui aussi certainement faire un choix lucratif car je doute qu’il puisse disposer d’un train pour lui emmener les sprints chez Fortuneo.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +4 (from 4 votes)
  • bigmouse
    Soumis le 4 octobre 2018 à 6:39 | Permalien

    ayant acheté l’équipe hier, barguil mettait en avant une saison hivernal peut active et un manque de travail important. Manque qu’il n’a jamais réussi a combler! Il mettait également un tas de petit pépin(chute, maladie) qui l’ont empecher de gagner les derniers pourcentages de forme necessaire a la gagne! Peut etre ausi qu’il découvrait le velo pro a la francaise (mais la je suis un poil médisant)

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: -1 (from 3 votes)
  • tylerkay
    Soumis le 4 octobre 2018 à 7:04 | Permalien

    Les coureurs, ne surtout pas les croire, sauf quand ils vont dans notre sens… meme s’ils ont des interets aussi évidents que leur mauvaise foi.

    Quand ils disent qu’ils sont propres, c’est faux, quand ils disent qu’ils perdent (ou leur coéquipier) à cause des motos, c’est vrai.

    Pour Barguil, il n’avait pas d’autre choix que de quitter la SunWeb après l’affaire Kerlderman.

    Et il n’a pas pu courir la vuelta, sinon il est a son niveau.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +1 (from 7 votes)
  • Edgar Allan Poe
    Soumis le 4 octobre 2018 à 7:05 | Permalien

    Oui, Bigmouse, c’était déjà le cas, avec certitude, il y a 10 ou 15 ans, mais il se peut que les coureurs des équipes françaises soient encore livrés à eux-mêmes de nos jours !
    Ceci étant, il aurait quand même pu partir avec les connaissances acquises chez Sunweb et continuer à se les appliquer. Ou alors, il monte sur le vélo et pédale sans se poser de question.
    Ça me parait curieux de déclarer dans un média quasiment unique dans son domaine, qu’il n’a pas bossé correctement cet hiver. Cela ne s’apparente-il pas à une faute professionnelle ? Drôle de gars.
    Vasseur semble vouloir le recruter. Cofidis, malgré son statut d’équipe continentale, semble être assez pro, en net progrès par rapport à l’époque où Armstrong faisait partie de l’effectif.
    Depuis Hinault/Fignon/Mottet, la France cherche « son » coureur. Peut-être lui met-on une pression trop large pour ses frêles épaules !
    Je peux, par exemple vous dire que Bardet demande à faire l’impasse sur le TdF pour participer au Giro. AG2R n’est pas franchement d’accord. Il risque de trainer ce boulet encore longtemps, même s’il commence à insister sur le fait qu’il peut être un coureur de course d’un jour…

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +3 (from 3 votes)
  • nick
    Soumis le 4 octobre 2018 à 7:26 | Permalien

    effectivement, bardet/pinot au giro, ce serait sympa,

    ce qui fait qu’en juillet, tous les espoirs se reporteront sur barguil, obligé de courir les épreuves d’aso,

    faut dire que dès paris-nice, sur france tv (logique), on nous dit : « on est donc à 4 mois du tour »,

    puis c’est déjà paris-roubaix : « nous voilà à 3 mois du tour »,

    au dauphiné : « plus qu’un mois… »

    etc.

    sur plouay et paris-tours : « séance de rattrapage pour les déçus de juillet »,

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +5 (from 5 votes)
  • thierry mtl
    Soumis le 4 octobre 2018 à 8:15 | Permalien

    Si vous regarder son palmarès depuis 2014, c’est plutôt son tour de France 2017 qui est surprenant. Ses résultats en juillet 2017 constituent clairement, ses meilleurs performances. Il volait sur ce Tour. Son palmarès avant et après n’est pas très loin de se ressembler.
    Qui est le vrai Barguil ? Celui de juillet 2017 ou celui qui roule tous les autres mois de 2014 à 2018 ?

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +9 (from 9 votes)
  • noirvélo
    Soumis le 4 octobre 2018 à 11:28 | Permalien

    @ Nick (16)

    Tu as tout à fait raison ! on bourre le crâne des Français avec le Tour (je le dis aussi depuis longtemps!)même s’ils n’ont aucune chance de podium , chaque coureur français veut y participer pour sa propre image
    , pour gagner SON étape et devenir populaire ; pour la plupart c’est leur seule ambition de carrière , triste…
    On ne parle même pas des équipes , c’est une obsession du 1er janvier au 31 décembre ,et Nick , tu l’as bien dit ,!à chaque échéance , Paris Nice , TOUTES les Classiques, on a l’impression qu’ils courent  » en dedans » , ne pas prendre le risque de tomber et de faire l’effort de trop qui compromettrait la « recherche de forme » pour juillet !!! surtout ne pas gagner le « Ronde »je risque d’être fatigué fin juin… et toutes les équipes françaises sont assujetties au même régime , navrant …
    La seule exception , c’est Julian et la QS !!! pour eux ce sont les Classiques , les courses de 8j et si « nous pouvons gagner quelques étapes sur le Tour c’est tout benef « , on voit du « bleu roy » partout , sans pression et on a même la super chance de voir GILBERT sur la course … Résultat , Julian gagne deux étapes et ramène les pois …
    Et je suis sûr que  » l’autre » , Bardet , ça l’emmerde vraiment d’être bridé en fonction du Tour ! il pourrait être un p….. de sacré bon coureur de Classiques …

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +7 (from 7 votes)
  • noirvélo
    Soumis le 4 octobre 2018 à 11:47 | Permalien

    Pour Warren , ce que j’ai entendu , c’est qu’il a un magasin de vélos , qu’il voulait pour lui l’exclusivité LOOK , et que LOOK a refusé de pénaliser les autres détaillants au niveau de la Bretagne en lui laissant l’exclusivité … Apparemment , je dis bien apparemment une sombre voire bête histoire de buisness … Lorsque plusieurs choses vous minent , les résultats s’en ressentent … La pression des médias et des passionnés qui s’interrogent du  » pourquoi du changement d’équipe « ,les réseaux sociaux qui ne vous laissent pas insensibles , une super année succède rarement à une super année , un peu de « prise de melon » , les sollicitations diverses (et souvent inutiles) et on se retrouve vite en début de saison , un peu à cour , avec une concentration moindre et les certitudes que « ça ira déjà  » … Eh bien non ou … à peu près … Avec les années on apprend , ou pas , Breton , ou non …

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +4 (from 6 votes)
  • bigmouse
    Soumis le 4 octobre 2018 à 12:25 | Permalien

    noirvelo=> j’ai aussi entendu parler de cette histoire d’exclusivité sur look

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +2 (from 2 votes)
  • bigmouse
    Soumis le 4 octobre 2018 à 12:28 | Permalien

    Eap=> oui il peut les appliquer ou pas (cadre reglementaire plus rigide, moins de bugdet soins etc) ce qui est sur c’est que des bons coureurs a l’étranger ne font pas tjrs de bon coureur ds une équipe francaise

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +2 (from 2 votes)
  • Wolber
    Soumis le 4 octobre 2018 à 1:02 | Permalien

    18, Je ne crois pas que Demare et Molard enfilaient des perles sur Paris Nice , ni Bardet aux Stade Bianche, et Laporte m a paru très concentré sur les classiques seulement vu le niveau…les ambitions sont très très restreintes.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +2 (from 2 votes)
  • slam99
    Soumis le 4 octobre 2018 à 1:45 | Permalien

    Barguil courtisé par Cofidis?

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +1 (from 1 vote)
  • Le Bourrin Ardéchois
    Soumis le 4 octobre 2018 à 1:47 | Permalien

    Devant mon écran, je me suis dit que la promptitude de Barguil à abandonner au mondial était celle d’un gars qui n’avait plus la tête au cyclisme professionnel.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +2 (from 4 votes)
  • Edgar Allan Poe
    Soumis le 4 octobre 2018 à 2:26 | Permalien

    LBA, tu as peut-être raison, mais quand même, à ce niveau, si tu perds du temps sur le peloton et que les commissaires font barrage – ce qu’a décrit Barguil – tu ne rentres pas, sauf à être à la SKY avec quelques équipiers ou s’appeler Roglic dans l’équipe Lotto Jumbo !
    Un ancien pro du coin pourrait te le dire, c’était sa hantise : crever ou avoir un problème mécanique et se retrouver sans voiture pour se faire ramener. L’allure du peloton est un des éléments principaux dans ce qui fait la différence entre les courses amateurs même de haut niveau et les courses pro du WT.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +5 (from 5 votes)
  • Tchmil
    Soumis le 4 octobre 2018 à 3:23 | Permalien

    Le budget de Fortunéo augmente constamment depuis 2-3 ans, l’arrivée de Samsic l’a fait faire un bond en un an. Donc pour Barguil il ne doit pas y avoir eu de perte de revenu conséquent.
    Le soucis vient du sportif, même si l’encadrement est bon reste la question du management sportif.
    Mettez Barguil chez Pineau ou Bernaudeau et je crois que sa saison aurait été tout autre.

    Pour la trop grande importance du Tour Ok, mais c’est la réalité économique des équipes en France qui veut cela. La visibilité, l’attrait des futurs partenaires : Leclerc n’en a que faire d’une 5è place à Liège-Bastogne, par contre un maillot à pois sur le Tour =$$$

    * Autre info, je vois que Landis souhaite lancer une équipe en Continentale sur le circuit nord-américain. Notamment avec des anciens coureurs de l’ancienne montréalaise Silber. Des nouvelles de l’autre côté de l’Atlantique ?

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +2 (from 2 votes)
  • Thierry Mtl
    Soumis le 4 octobre 2018 à 4:57 | Permalien

    Floyd is back et se JOINT à Gord Fraser.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +2 (from 2 votes)
  • Dany
    Soumis le 4 octobre 2018 à 5:16 | Permalien

    J’espère que Barguil ne va pas faire la carrière de P Rolland. Au sujet de crevaison et de retour grâce aux voitures, c’est le beau souvenir que je garde de Sallanches. Millar crève et il rèussit après une longue chasse à revenir. A l’attaque décisive d’ Hinault, seule 4 coursiers suivent dont Millar. Chapeau! Ça me fait oublier la honte de voir Anquetil parlementer avec Baronchelli dans le final.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +1 (from 3 votes)
  • LaVoitureCaPue
    Soumis le 5 octobre 2018 à 3:23 | Permalien

    J’espère que Barguil ne va pas faire la carrière de P Rolland

    Rolland n’a pas eu de carrière. Il a gagné l’Alpe et fait une bonne place au général en accompagant voeckler. 1 mois dans sa vie.

    1 mois taché d’un énorme soupçon de dopage généralisé dans l’équipe.
    A voir ce qu’il y avait eut avant puis après, moi je n’ai aucun doute.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +3 (from 5 votes)
  • Edgar Allan Poe
    Soumis le 5 octobre 2018 à 4:14 | Permalien

    LVCP, tu parles de cette fameuse dernière étape du Dauphiné 2013, où le DS de service d’Europcar, qui n’était pas Bernaudeau, avait « oublié » de dire à Rolland qu’il ne devait pas prendre le départ au regard de son taux de cortisol écroulé…Pas flatteur. Difficile de croire à la probité du personnage, même s’il reste un sacré coureur.
    Floyd is back ? Bof…si le personnage public est sympa, notamment sur les réseaux sociaux, il n’en demeure pas moins un grand tricheur, peut-être repenti, qui n’a pas sa place à la tête d’une équipe, de jeunes qui plus est.
    DEHORS !

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +3 (from 5 votes)
  • noirvélo
    Soumis le 5 octobre 2018 à 1:11 | Permalien

    @ Thierry Mtl ,27,

    Tu veux dire que Landis a un gros pétard ?…

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +3 (from 3 votes)
  • bigmouse
    Soumis le 5 octobre 2018 à 1:17 | Permalien

    ah les fameux cortucoide d’europe car! En mode sky lol ceci ca reste malheureusement autorisé! Et dans un monde de compet c dur de faire l’impasse sur un produit pris par les meilleurs… Heureusement que le mpcc a pris ca en main

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +1 (from 1 vote)
  • bigmouse
    Soumis le 5 octobre 2018 à 1:20 | Permalien

    Nb le tx de corticoide de rolland c’est l’année d’apres le grand de buckler sans alcool! Et finalement la pression du mpcc avait porté ses fruits car rolland n’avait pas courru le tour si ma memoire est bonne

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +1 (from 1 vote)
  • LaVoitureCaPue
    Soumis le 6 octobre 2018 à 12:34 | Permalien

    nan je parle du TDF ou Voeckler a finit 4° (?? plus très sur). L’année ou rolland a niqué contador pour gagner l’étape de l’alpe d’huez. Le tdf remporté par c evans.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +1 (from 1 vote)
  • bigmouse
    Soumis le 7 octobre 2018 à 3:48 | Permalien

    lavoituecapue=> oui bah je confirme rolland s’est vu prescrire un arrêt de travail a cause des corticoïdes l’année d’après. sur le tour en question ses paramètres était acceptable!

    apres sur ce fameux tour, le niveau de dopage était a mon avis l’un des plus bas des 20 dernières années, voeckler a profite d’un fait de course pr jouer la gagne, Contador avait un pépin physique et surtt sur l’etape de l’alpe avait passé la journée de vt pdt que rolland avait fait de la patinette derrière evans

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +1 (from 1 vote)
  • Tchmil
    Soumis le 8 octobre 2018 à 10:54 | Permalien

    Même si c’est difficile de faire des comparaisons, je ne trouve pas que d’engager une équipe moins haute dans la hiérarchie soit un désavantage.
    Et Barguil n’a pas le passé des leaders cités dans l’article.

    L’exemple de Svein Tuft est intéressant et je le rapproche de Barguil, quand en 2012 il décide de quitter Garmin avec un rôle important dans les CLM pour rejoindre Spidertech et se rapprocher du cyclisme canadien. Il avait alors réalisé une belle année sous les couleurs de Steve Bauer (bien meilleur dirigeant sportif que Emmanuel Hubert, petit tacle au passage).

    De son entretien au Télégramme d’hier, est ressorti une conviction qu’il réalisera une bien meilleure année 2019, étant bien conscient des erreurs commises (manque d’intensité en entraînements, entre autres) et ne manquant pas d’auto-critiques.

    Hâte de voir la suite…

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +1 (from 1 vote)
  • Soumis le 9 octobre 2018 à 5:21 | Permalien

    Je vais être critique vis à vis de Barguil… mais quand il déclare « monter son premier col HC » à l’occasion du Dauphiné au mois de juin, forcément ça ne peut pas le faire sur juillet.
    Effectivement son mois de juillet 2017 fut exceptionnel suite à une grosse gamelle en début d’année (=> plein de jus l’été venu), il pensait refaire le coup cette année un peu l’arrache… ça n’a pas marché. Plus de pression ? pas la même « préparation » chez Fortuneo ? on ne le saura jamais.
    Il lui reste le Tour de Lombardie pour se rattraper, on n’est pas à l’abri d’une bonne surprise même si un paquet de cadors semblent au rdv en regardant les semi-classiques italiennes.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +1 (from 1 vote)
  • lbi
    Soumis le 10 octobre 2018 à 4:36 | Permalien

    Beloki qui passe de once aux brioches la boulangère avait crée un précédent…

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +1 (from 1 vote)

Soumettre un commentaire

Pas d'accord? Une précision à ajouter? Une erreur à signaler?

Contribuez vous-aussi au succès de La Flamme Rouge en laissant un commentaire constructif: vos commentaires sont très importants pour moi! Depuis 2003, ils ont contribué significativement à enrichir et à dynamiser ce site.

Régulièrement dès avril 2013, La Flamme Rouge publiera sur sa page principale un commentaire s'étant distingué des autres soit par son originalité, son apport au débat, sa critique constructive, son humour ou encore sa pertinence.

Vos commentaires engagent cependant votre responsabilité. Ayez s'il vous plait la courtoisie de signer votre commentaire de votre nom (La Flamme Rouge s'engage par ailleurs à préserver la confidentialité de votre adresse courriel). En tout temps, soyez pertinent et concis par rapport au sujet traité par l'auteur de ce site, et usez toujours d'un langage décent, poli et respectueux d'autrui.

L'auteur de ce site se réserve le droit de censurer sans avertissement les commentaires considérés hors sujet, de mauvais goût, diffamatoires, irrespectueux envers autrui, portant atteinte à l'intégrité d'une personne ou encore haineux.

Les champs requis sont marqués par *

*
*

Fouillez nos archives!