Tous les jours, la passion du cyclisme

 

Astana: pas de classe non plus!

Toute une étape hier sur le Giro! Dantesque!

Vraiment, on se régale.

De la pluie, du froid, du vent, des cols, le Mortirolo, et de l’action durant toute l’étape. Quoi demander de mieux pour nous les fans? (parce que pour les coureurs, ça devait tout de même être moins drôle).

Et une équipe, Astana, qui a manqué de classe en attaquant Alberto Contador alors qu’il avait un ennui mécanique (crevaison).

Décidément, je n’aime pas beaucoup cette équipe Astana: un manager très peu recommandable (Vinokourov), des dopés à la pelle en 2014, des performances parfois (souvent) surprenantes et maintenant un manque flagrant d’éthique de course.

Dans le vélo, c’est bien connu, on n’attaque pas un adversaire au prise avec une crevaison, surtout dans un grand tour (sur certaines classiques, dont les Flandriennes, crever est plus fréquent, donc cette règle s’applique différemment).

Au lieu de ça, les Astana ont roulé plein pot pour distancer Contador. Magnifique réaction d’orgueil de l’Espagnol qui a d’abord utilisé son équipe pour limiter la casse jusqu’au pied du Mortirolo, puis a bien géré son effort lors de l’ascension, revenant d’abord sur Aru, Landa et Kruijswijk, pour déposer juste après un Aru qui a complètement craqué. Bien fait pour sa gueule!

C’est Landa qui gagne finalement l’étape, dommage pour Contador mais il est vrai qu’il avait fourni de gros efforts dans le Mortirolo qui l’ont probablement taxé en fin d’étape.

Magnifique Kruijswijk également qui se retrouve après deux années où sa condition était moins bonne.

6e de l’étape, le Canadien Hesjedal a connu une bonne étape sur ce Giro, se glissant dans l’échappée du jour, preuve qu’il ambitionne de remporter une étape désormais. Grâce à sa performance hier, Hesjedal entre désormais dans les 10 premiers du classement général, c’est bien.

Les prochains jours seront intéressants, je pense qu’on ne verra pas beaucoup de Tinkoff près des Astana! Fidèle à lui-même, Oleg Tinkoff n’a d’ailleurs pas tardé à exprimer ses sentiments sur l’étape du jour, dénonçant lui aussi le manque de classe des Astana. Chose certaine, c’est le genre d’incident de course qui laisse des traces: il ne serait ainsi pas surprenant de voir certaines actions de course sur le prochain Tour de France si jamais l’équipe Astana était en difficulté. Les Tinkoff, voire d’autres équipes, se souviendront de l’éthique de cette équipe…

Demain une étape tranquille, parfaite pour une échappée avec un petit col en début de course puis du plat jusqu’à l’arrivée. On remet ça jeudi et surtout vendredi et samedi pour le classement général!

Dire que dans un mois, je devrai moi-aussi affronter le Mortirolo lors de La Campionissimo, et ce après avoir escaladé le Gavia en début de course… Avec ce que j’ai vu aujourd’hui, je cours me chercher une cassette 11-29 et je vais m’entrainer à monter en danseuse!

Partager

Précédent

Le Mortirolo baby!!!

Suivant

Le Tour de l’actualité et vos activités du week-end!

17 Commentaires

  1. LaVoitureCaPue

    Astana pas jojo. Oui

    Et Kruijswijk ? Pour rouler comme ça…
    – Ou il a QI de poulet ET son DS a un QI de poulet (très peu probable)
    – Ou il a une enveloppe a la fin de l’étape
    – Ou tu me le redevras a moi ou mon équipe un prochain jour.

    0
    0
  2. bigmouse

    Oleg Tinkoff n’a d’ailleurs pas tardé à exprimer ses sentiments sur l‘étape du jour, dénonçant lui aussi le manque de classe des Astana.

    => c’est l’hosto qui se moque de la charité^^

    0
    0
  3. jmax

    La règle dans les paquets pro, c’est qu’on n’attend pas sur incident mécanique et il suffit d’avoir du bon matériel. fallait-il attendre Aru en fin d’étape quand il arrive à mettre le dérailleur dans les rayons en descente ?
    La chute involontaire est différente, mais sur incident mécanique, la course continue

    0
    0
  4. Simon Julien

    Casette, Hugo Houle a mentionné qu’il a utilisé 39-32 pendant toute la montée de Mortirolo.

    0
    0
  5. Zboy

    Une des belles étapes que j’ai vu dans un grand tour depuis longtemps. Là-dessus, je criais presqu’à Contador de leur poser une mine d’enfer ! D’aileurs, je trouve le Giro plus plaisant à regarder que le TDF !!

    Les Astana sont sur le jus ça n’a pas de bon sens, Landa qui se balade…a fallu que j’entre son nom dans wiki pour mieux le connaître. C’est beau progresser à 24-25 ans mais là, se promener en sifflant presque dans la roue de Contador….

    0
    0
  6. Simon Julien

    @jmax Il ne s’agit qu’ils attentent, juste pas comme Katusha et Astana. Rouler à bloc pour profiter de la situation,

    0
    0
  7. plasthmatic

    Astana a voulu la peau de Contador, et à la sortie, c’est son bon Fabio qui officie dans le rôle de la descente de lit. Mais c’était le jeu.

    0
    0
  8. pour le fun : le Canadien Garett Buehler a gagné cette course déjantée dans la province du Hunan…

    http://www.20minutes.fr/insolite/1616799-20150527-video-chine-course-vtt-999-marches-29-secondes

    0
    0
  9. louis

    c’est sur que d’attaquer un adversaire qui a un souci mécanique n’est pas très joli même si bien sur rien ne l’interdit du reste contador ne s’était pas géné pour attaquer andy schleck dans le port de balès il y a quelques années alors que celui ci venait de coincer sa chaine entre la cassette et le cadre l’espagnol étant même obliger de rouler sur l’herbe pour l’éviter!!! a chacun son tour…

    0
    0
  10. rocheto

    Landa , c’est une fraude.
    Limite il a des joues. Il passe la ligne un peu trop facile à mon goût 🙁
    Ça me dégoûte ce cyclisme là 🙁

    0
    0
  11. thierry mtl

    1) Il a fallu beaucoup de temps avant qu’on sache pourquoi Contador avait pris du retard en descente. Ce genre de fuite s’est déjà vu dans le passé surtout sur une fin de course déchaînée. Astana aurait pu se retenir un peu, mais ils sont chargés comme des boucs.

    2) L’avantage de Contador dans sa carrière est qu’il n’a pas un problème de poids, contrairement à des gars comme Wiggins, Hamilton et même Froome qui doivent se mettre à un régime drastique pendant des mois pour atteindre un bon rapport poids -puissance, au point de se fragiliser sérieusement la santé physique et mentale. c’est clairement ce qui a mis Wiggins à la retraite des grands tours.
    Contador n’a pas l’allure d’un anorexique. Son poids est plutôt stable à travers les années. On voit une musculature, un certain équilibre corporel. Il n’est pas souvent malade.

    3) Kruijswijk s’assurera surtout d’une enveloppe sous forme d’un contrat professionnel dans qqs semaines. Je crois qu’il a besoin de se mettre en évidence, de performer. Il était prometteur il y a deux ou trois ans, mais ça n’aboutissait pas. Je crois qu’il grimpe avant tout pour lui-même et son futur.

    0
    0
  12. André L

    Magnifique étape avec le Mortirolo!!!
    Ça m’a rappelé de douloureux souvenirs de cette ascension … mais oh combien satisfaisante la petite photo à côté de la pancarte en haut! Superbe descente vers Edolo par la suite, avec des épingles très serrées en haut si je me rappelle bien (nous ne l’avons pas vu à la télévision).
    J’ai fait ça en 34-28, et j’avoue que c’était limite par bouts, mais faisable …

    0
    0
  13. thierry mtl

    À RDS, les animateurs sur ce Giro ne sont malheureusement pas à la hauteur des attentes. Après deux semaines de course, leurs propos deviennent lassant et répétitifs. Il n’amènent rien d’autre qu’une simple description que les images nous donnent déjà. Peu d’informations spécifiques sur les coureurs, pas d’informations « du jour », pas d’analyse temporelle sur les antécédents de chacun, pas d’info recherchée. Lisent-ils qqs journaux et sites WEB pour s’informer et si oui, pourquoi n’en font-ils pas état ? C’est dommage. On apprend rien de nouveau avec eux, à moins de ne rien y connaître au cyclisme.

    Dimanche dernier, ils répètent 30 fois en trente minutes que Contador ne suivra que Aru et ne répondra pas aux attaques de Landa. Dès que Landa attaque, Contador saute dans sa roue… Ouch !

    Heureusement qu’il y a qqs entrevues intéressantes. Hugo Houle devrait d’ailleurs être en contact plus régulier avec eux. Il devrait être sérieusement mis à l’avant plan.

    Je m’ennui du Duo (dont Louis Bertrand) qui officie sur le Tour. En attendant, je ferme le son.

    0
    0
  14. toutouille

    thierry, ce qui fait que contador est si fort, c’est que comme armstrong, il a pas peur de la mort (car ils l’ont frolé tous les 2)et avalerait n’importe quoi pour gagner

    0
    0
  15. thierry mtl

    TOUTOUILLE

    Moi, les gens que je rencontre et qui ont frôlé la mort, ils veulent vraiment vivre.

    Lance avait plus peur de perdre que de mourir. Il s’est payé les meilleurs médecins pour gagner en restant en santé.

    0
    0
  16. Thierry Lemaire

    Il faut arrêter avec cette légende qu’on n’attaque pas un adversaire sur ennui mécanique, au ravitaillement, ou même sur une chute. Dans la course tous les moyens autorisés sont bons pour lâcher l’adversaire.

    Les coureurs qui demandent qu’on arrête la course quand il pleut, quand il vente ou quand il neige, je leur conseille la piste, c’est bien chauffé toute l’année et à l’abri dues intempéries.

    Ce qu’on veut sur la route, c’est l’aventure, l’exploit, les grandes manœuvres. Pas la gestion comptable d’une supériorité physique immuable. Sinon il suffirait de mesurer les watts de tous les coureurs en début de saison et d’attribuer les titres aux plus costauds.

    PS : Armstrong qui fut attendu par Hamilton et Ullrich n’a jamais attendu Beloki quand il est tombé devant lui.

    0
    0
  17. Chouchouduvélo

    L’équipe qui a lancé l’offensive est Katusha. Les Astana ont chassé derrière puis ont comblé le trou et se sont mis à collaborer avec Katusha pour finir par les devancer.

    Landa a fait la première partie du Mortirolo en tractant tout seul Aru et quelques coureurs dont il ne restait plus que kruijswijk qui est sorti lorsque Contador était tout près de rentrer sur eux.

    Contador a reçu l’aide de 3 coureurs d’équipes différentes de la sienne dans cette montée du Mortirolo, dont Anton (Movistar) qui l’a ramené sur le groupe devant où se trouvait son leader Amador qui jouait le classement général.

    kruijswijk a fait tout le boulot dans le final du Mortirolo avec Contador et Landa dans sa roue.
    Contador a fait la descente devant puis a passé quelues relais pour soulager kruijswijk dans la dernière montée.
    Landa a attaqué à 4 km de l’arrivée, remporte l’étape et gagne 2 places au général.

    Mais finalement le coureur qui aura fait le + de km seul, sans aide, et dont les médias ne parlent pas, c’est Hesjedal. Il faisait partie de l’échappée matinale et a laissé ses compagnons très loin de l’arrivée bien avant l’approche du Mortirolo. Son entre dans le top 10, il est allé la chercher !

    Le comportement de Katusha et Astana sur la crevaison de Contador n’est pas très sportif. Mais on voit ça sur beaucoup de courses par plein d’équipes à tour de rôle, et ça ne date pas d’aujourd’hui. En fait c’est plutôt lorsqu’une équipe ne cherche pas à profiter de la situation qu’elle est à saluer.
    J’ai trouvé beaucoup + choquant l’épisode de la neutralisation non respectée dans la descente du Gavia sur le Giro l’an dernier, surtout que ça a complètement changé le classement général.

    0
    0

L’auteur de ce blog encourage tous les lecteurs à laisser un commentaire en réaction à l’article du jour, cela contribue à enrichir le propos. Vous pouvez contribuer à la qualité de ce site en utilisant un langage décent, poli et respectueux d’autrui, et en étant pertinent et concis envers le sujet traité. L’auteur peut modérer les commentaires, et se réserve le droit de censurer sans avertissement les commentaires considérés hors sujet, diffamatoires, irrespectueux d’autrui, portant atteinte à l’intégrité d’une personne ou encore haineux.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.