Ambiance village-départ sur la Haute Route

La pression vient de monter d’un cran aujourd’hui à la veille du départ de la Haute Route.

Forcément, à voir débarquer les participants, le doute s’installe.

Pas des guignols, les participants de la Haute Route! Un vrai peloton du Tour de France. Du matos de très haut niveau, des hommes (90% du peloton) et des femmes (10% du peloton) affutées comme des dagues, des jambes musclées, rasées, bronzées, qui témoignent d’une préparation plus que sérieuse. Il n’y a pas de touristes ici et le peloton de la Haute Route n’a rien à envier à celui qu’il m’ait été donné de voir sur des courses comme la Classique Montréal-Québec.

Alors forcément, on se laisse un peu impressionner! Et surtout, on se demande si on a sa place à ce niveau.

Avant d’aller au lit (départ demain 7h15, 6h45 sur la ligne), petit reportage photo question de partager l’ambiance d’une superbe journée passée à Genève.

Sur le quai du Mont Blanc aujourd’hui, justement le mont Blanc était visible au loin.

Arrivée au village-départ de la Haute Route, quai du Mont Blanc. On n’est pas tout seul!

Tout de suite évidemment, du matos de pointe.

Preuve du caractère très international de la Haute Route, des valises de vélo partout, même des roses pour les filles!

Ces valises partent de suite vers Nice dans deux camions spécialement affrétés. L’organisation de la Haute Route est impressionnante, aucun détail n’est négligé, pas même les autocollants d’identification des boîtes, fournis par l’organisation qui emploie 152 personnes à temps plein durant la semaine.

Après avoir récupéré nos affaires, petite sortie pour tourner les jambes sur les quais de Genève.

Clin d’oeil aux VéloGessiens: y’a pas qu’eux qui savent faire la photo de l’horloge de fleurs à Genève!!!

Interminable “briefing” des coureurs entre 18 et 20h ce soir où tout le fonctionnement et la logistique de la Haute Route nous a été expliqués, suivi d’une incontournable “pasta-party” écourtée par l’envie de tous d’aller au lit. 600 coureurs, ca fait du monde!

Demain, première étape entre Genève et Mégève. 120 kms et trois cols au programme, soit le col de Romme, le col de la Colombière et le col des Aravis. Je connais bien les deux premiers pour les avoir fait dans la Grand Bo en 2010. Très belle météo annoncée, grand soleil et… 35 au thermomètre. La canicule s’est installé en France pour toute la semaine et cela fait mon affaire!

Sympathique, la Haute Route a fait faire un dossard au nom de La Flamme Rouge.

6 Commentaires

  1. David Maltais
    Soumis le 18 août 2012 à 9:04 | Permalien

    nice maillot on dirait le team renault. bonne haute route

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  2. Olivier
    Soumis le 19 août 2012 à 1:39 | Permalien

    bonne chance pour cette haute route, profitez bien des paysages magnifiques des Alpes (meme si c’est une course)

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  3. Andy Lamarre
    Soumis le 19 août 2012 à 8:34 | Permalien

    Bonne chance et beau travail
    Merci.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  4. Si vis pacem...
    Soumis le 20 août 2012 à 7:17 | Permalien

    Tous mes encouragements pour cette haute route ! Et meilleurs succès dans tes objectifs.

    En plus, tu prévois un compte-rendu quotidien ?! On est comblé.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  5. Jeannette Martel
    Soumis le 24 août 2012 à 10:37 | Permalien

    Bonjour Laurent,
    Je suis ta course depuis le début et je pense qu’il faut une grande ténacité et beaucoup d’endurance pour réussir à faire ce que tu fais et tu as toute mon admiration. Bravo et te souhaite de terminer cette course en beauté.
    Bon courage,
    Jeannette

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  6. Alain Plouffe
    Soumis le 24 août 2012 à 4:18 | Permalien

    Plus qu’une étape…allez savourez là à fond bien que ce soit difficile. Bonne chance!

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)

Soumettre un commentaire

Pas d'accord? Une précision à ajouter? Une erreur à signaler?

Contribuez vous-aussi au succès de La Flamme Rouge en laissant un commentaire constructif: vos commentaires sont très importants pour moi! Depuis 2003, ils ont contribué significativement à enrichir et à dynamiser ce site.

Régulièrement dès avril 2013, La Flamme Rouge publiera sur sa page principale un commentaire s'étant distingué des autres soit par son originalité, son apport au débat, sa critique constructive, son humour ou encore sa pertinence.

Vos commentaires engagent cependant votre responsabilité. Ayez s'il vous plait la courtoisie de signer votre commentaire de votre nom (La Flamme Rouge s'engage par ailleurs à préserver la confidentialité de votre adresse courriel). En tout temps, soyez pertinent et concis par rapport au sujet traité par l'auteur de ce site, et usez toujours d'un langage décent, poli et respectueux d'autrui.

L'auteur de ce site se réserve le droit de censurer sans avertissement les commentaires considérés hors sujet, de mauvais goût, diffamatoires, irrespectueux envers autrui, portant atteinte à l'intégrité d'une personne ou encore haineux.

Les champs requis sont marqués par *

*
*

Fouillez nos archives!