72e Flèche Wallonne

Les Ardennaises commencent demain avec la 72e édition de la Flèche Wallonne, une course que nous aimons particulièrement puisqu’elle présente une arrivée singulière, au sommet du Mur de Huy qui, rappelons-le, présente des pourcentages d’environ 20% sur certaines portions. Messieurs les coureurs devront escalader cette "patate" trois fois demain, soit aux kms 66,105 et pour l’arrivée. Le reste du parcours n’est pas tout à fait plat non plus avec, dans le final, les côtes de Bohissau (km 171) et de Ahin (km 189). Au total, c’est tout près de 200 bornes au menu demain entre Charleroi et Huy en Belgique.

Les favoris demain sont un peu les mêmes que dimanche dernier pour l’Amstel: évidemment Damiano Cunego, vainqueur de cette course, s’inscrit en grand favori. Derrière, on devra surveiller de près les Davide Rebellin, Alejandro Valverde (vainqueur de la Flèche en 2006, 2e en 2007), Franck Schleck, Kim Kirchen et Robert Gesink. D’autres coureurs se rajoutent, comme les Cadel Evans, Yaroslav Popovytch et Carlos Sastre. Attention en particulier à Cadel Evans, un homme en forme cette saison.

Les outsiders sont les Riccardo Ricco, Philippe Gilbert, Stefan SchumacherFabian Wegmann, Jérôme Pineau, Sylvain Chavanel voire Joaquim Rodriguez qui pourrait essayer de profiter du marquage dont fait l’objet Valverde.

La Flamme Rouge se mouille: peloton groupé au pied de la dernière ascension de Huy après une longue échappée matinale, Valverde en haut.

3 Commentaires

  • Patrick B
    Soumis le 23 avril 2008 à 1:27 | Permalien

    Tu peux sans risque remplacer Yaroslav Popovytch par Joaquim Rodriguez dans ta liste des favoris.
    Le premier fait partie de ces coureurs surfaits, et il est intéressant de se poser la question « pourquoi? », bien qu’il soit un cycliste de premier plan, et le deuxième fait partie de ces coureurs très souvent présents au plus fort de la bagarre, qui pèsent énormément sur la course, et qui sont pourtant mésestimés, et tout aussi intéressante est la même question.
    Encore une fois, ces questions dépassent le cadre du cyclisme…
    Quant à Riccardo Ricco, très malchanceux en ce début de saison avec de nombreuses chutes handicapantes à chaque fois qu’il arrive en forme, peut-être que tous ces retards accumulés vont lui permettre d’arriver en grande condition pour le Giro. A son jeune âge, ce sont des choses qui arrivent parfois. Sa performance à son âge dans la grande étape des Dolomites du Giro 2007 est quand même probante d’un très gros potentiel.
    Andy Schleck, Ricco, Gesink, Dekker, Soler, et toujours Valverde et Cunego, les jeunes grimpeurs vont-ils bouleverser la hiérarchie des grands tours dès cette année. Nous-y voilà!

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • alain39
    Soumis le 23 avril 2008 à 5:27 | Permalien

    Si pas d’échappés je vois un duel Cunégo, Valverde.

    Attention toutefois à Schleck et Rebellin qui peuvent tirer leur épingle du jeu si les 2 premiers se regardent un peu trop dans la dernière montée.

    Il sera difficile de s’échapper car tous ces coureurs ont de bonnes équipes à part peut être Cunégo qui va manquer d’équipiers sur le fin (Ballan n’est pas là). Ca peut influencer si faute d’équipier, il attaque le mur au delà de la 10eme place.

    En ce moment Cunégo est en état de grâce et avec ses qualités il peut faire très mal et les exploser à la pédale sur le mur sans avoir à trop jouer la tactique.
    Pratiquement, Il est actuelle celui qui peut tenir la plus longue accélération sur une bosse.

    Intéressant de voir que ce sont de nouveau des coureurs de taille moyenne qui dominent les épreuves accidentées, ceux qui naturellement sont prédisposés pour briller dans ce type de courses.
    Intéressant aussi de voir que Schleck a montré des signes de faiblesse après son attaque meutrière. ce n’était pas le Schleck de l’Alpe d’Huez 2006 qui avait réussi à sortir Cunégo au terme d’une accéleration encore plus longue, pour ensuite résister sur les 2 derniers km.
    La logique voudrait également qu’avec l’age Rebellin manque d’explosivité pour les suivre sur une bosse aussi courte.
    Pour tous les autres la seule solution est d’anticiper le duel pour avoir quelques mètres d’avance au milieu du mur et assez de ressources pour éviter le retour des duettistes.
    Ca va être chaud mais c’est jouable car Valverde étant un peu juste va essayer de retarder au plus son accéleration (350 mètres de la ligne, sinon au delà il explosera comme en atteste son coup de « mou » dans l’Amstel ou il était idéalement placé mais n’a pu boucher un trou de 3 m).
    Rien à redire Cunégo confirme toutes ses qualités et son physique plaide pour lui, tout comme Valverde.
    C’est bon pour juillet tout ça.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • legafmm
    Soumis le 23 avril 2008 à 7:16 | Permalien

    à propos de ricco : Sa performance à son âge dans la grande étape des Dolomites du Giro 2007

    tu parles de l’étape où piepoli est obligé de mettre pied à terre et de le pousser pour qu’il franchit la ligne en gd vainqueur ?

    En regardant le live de cyclingnews, il me semble que vos commentaites ne seront d’aucune utilité (l’ont ils d’ailleurs été une fois, je ne croix pas)

    En effet une échappée fleuve possède 3 minutes d’avance à 80 km de l’arrivée, 18 coureurs, 14 équipes représentés, meme si certaines sont condannés à roulé derrière si elles veulent gagnées (rabobank ne peut pas compté sur mertens pas plus que caisse d’epargne avec Garcia Acosta)

    Il me semble que les favoris vont tous s’enterrer, et c’est gilbert qui va ramasser le pactole.

    a moins que, 2.34 min , peut etre pas finalement, ils doivent avoir peur de gilbert et des csc (3 a l’avant)
    domage pour Johann Tschopp (Bouygues Telecom) qui aurait pu viser un podium,

    a moins que ça va au bout

    et peut etre pas

    pouquoi pas

    hhhhhhaaaaaaaaaaaaaaaaa

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)

Soumettre un commentaire

Pas d'accord? Une précision à ajouter? Une erreur à signaler?

Contribuez vous-aussi au succès de La Flamme Rouge en laissant un commentaire constructif: vos commentaires sont très importants pour moi! Depuis 2003, ils ont contribué significativement à enrichir et à dynamiser ce site.

Régulièrement dès avril 2013, La Flamme Rouge publiera sur sa page principale un commentaire s'étant distingué des autres soit par son originalité, son apport au débat, sa critique constructive, son humour ou encore sa pertinence.

Vos commentaires engagent cependant votre responsabilité. Ayez s'il vous plait la courtoisie de signer votre commentaire de votre nom (La Flamme Rouge s'engage par ailleurs à préserver la confidentialité de votre adresse courriel). En tout temps, soyez pertinent et concis par rapport au sujet traité par l'auteur de ce site, et usez toujours d'un langage décent, poli et respectueux d'autrui.

L'auteur de ce site se réserve le droit de censurer sans avertissement les commentaires considérés hors sujet, de mauvais goût, diffamatoires, irrespectueux envers autrui, portant atteinte à l'intégrité d'une personne ou encore haineux.

Les champs requis sont marqués par *

*
*

Fouillez nos archives!