Tous les jours, la passion du cyclisme

 

Mois : janvier 2008

Quel avenir pour le cyclisme sur piste au Québec?

La commission d’orientation piste, présidée par le cycliste vétéran sherbrookois Guy Marcotte, de la Fédération Québécoise des Sports Cyclistes "se réunira à Montréal le 27 janvier prochain pour discuter du développement de cette discipline au Québec":http://www.fqsc.net/apropos/PV-Rapport/RP-COP2008.pdf. Par esprit d’ouverture, la commission ouvre ses portes à tous les intervenants susceptibles de participer à ce développement. C’est une bonne initiative, le brasage d’idées pouvant donner de bons résultats. Ceci étant, on peut poser la question: quel avenir pour le cyclisme sur piste au Québec? Rappelons qu’à partir de 1929 et ce, jusque la fin des années 1960 (avec une petite pause autour de la Seconde Guerre Mondiale), des Six-Jours très populaires étaient organisés à Montréal. Ces Six-Jours ont notamment été organisés, pendant près de 20 ans, grâce aux efforts de "Guy Morin":http://veloptimum.net/Encyclo/P/GuyMorin.html et se tenaient au Forum de Montréal. La piste a donc déjà été populaire au Québec. Que s’est-il passé depuis? Il est clair selon nous que le vélodrome olympique n’a pas été bien géré et que le cyclisme sur piste à Montréal a souffert de l’arrivée de certains sports américains comme le baseball dans la métropole (fondation du club de baseball des Expos de Montréal en 1969) ainsi que de l’expansion du cyclisme sur route, notamment grâce à l’arrivée de la télévision qui permettait désormais de suivre les coureurs sur de grandes distances. La conversion du vélodrome olympique en biodôme a été le clou dans le cercueil et depuis, le cyclisme sur piste au Québec est quasi-inexistant. Ce qui donne d’autant plus de mérite à ceux qui y excellent comme les Tanya Dubnicoff, Martin Gilbert, Alexandre Cloutier et autres. Des initiatives ont pourtant vu le jour: celle notamment de la création du Centre National de Cyclisme de Bromont, où un vélodrome extérieur est en place. Nous demeurons convaincus que ce centre est situé trop à l’écart de Montréal, le seul grand centre urbain du Québec disposant d’un bassin de population suffisant pour rentabiliser de telles installations. Une autre initiative récente visait à profiter des Fêtes du 400e anniversaire de la ville de Québec pour construire un vélodrome couvert dans la région de Québec, vélodrome qui aurait pu, en partie, être financé par le gouvernement Français. Cela n’a malheureusement pas fonctionné et "nous avions formulé, à l’époque, des réserves quant au choix du lieu pour construire une telle infrastructure":http://laflammerouge.com/article/3670/cyclisme-au-qubec–un-nouveau-vlodrome-couvert–le-logo-de-la-fqsc-et-lavenir-de-lquipe-rona. Il fut également question, un certain temps, "de construire un vélodrome couvert à London, en Ontario":http://laflammerouge.com/article/3653/des-nouvelles-du-cyclisme-canadien. Là encore, il semble que ce projet soit tombé à l’eau. Il est à souhaiter que de nouvelles initiatives voient le jour dans la région de Montréal. Le cyclisme s’est considérablement développé au Québec depuis 15 ans: des centres d’entrainement spécialisés ont vu le jour partout, les pratiquants sont nombreux et veulent pédaler à l’année. Les compétitions de home-trainer organisées "in-door" en sont la preuve. La technologie et les nouveaux matériaux permettent également de construire des infrastructures à moindres coûts qu’auparavant, installations pouvant souvent être converties pour offrir une polyvalence dans les activités proposées. Le Centre National de Bromont peut-il être rapatrié plus à proximité de la métropole québécoise? Peut-on déménager la piste pour la rendre plus accessible à un bassin de population important? Des alliances avec d’autres fédérations ayant aussi besoin d’infrastructures sont-elles possibles? L’Association Cycliste Canadienne et les autres fédérations de cyclisme du Canada comme celle de l’Ontario peuvent-elles s’allier à celle du Québec pour développer la piste à Montréal, un grand centre urbain situé à seulement 6h de voiture de Toronto et bien desservi par des vols en provenance de partout au Canada? Quoi qu’il en soit, nous sommes convaincus que le développement du cyclisme sur piste au Québec passe par la présence d’un vélodrome couvert utilisable à l’année. L’Australie, un pays qui, avec un peu plus de 20 millions d’habitants, est pourtant moins peuplé que le Canada (33 millions) mais dont le territoire est également très vaste, a prouvé au cours des 15 dernières années qu’avec un programme bien défini et une infrastructure en place, les résultats peuvent être très concluants et peuvent permettre de catapulter le pays parmi l’élite mondiale du cyclisme dans de nombreuses disciplines.

D’autres labos clandestins ?

"La chaine allemande ARD a diffusé aujourd’hui un reportage":http://sport.ard.de/sp/radsport/news200801/15/wiener_blutbank_rasmussen.jsp révelant la possible existence d’un laboratoire autrichien appelé Humanplasma et domicilé à Vienne qui aurait manipulé des poches de sang pour des coureurs cyclistes dont Rasmussen, Menchov et le retraité Totschnig. "Ce labo serait dans le collimateur de l’Agence mondiale antidopage (AMA)":":http://afp.google.com/article/ALeqM5gChhmbeJLAzVuY368uw0sXFs-SNQ. C’est notamment son ex-président, Dick Pound, qui aurait alerté les autorités en soulignant "_qu’il y a de bonnes raisons de croire que cette société approvisionne des athlètes qui se réinjectent du sang à des fins de dopage_". Que penser de cette information? Il faut attendre d’en savoir plus bien évidemment. Y aura-t-il des perquisitions? Ont-elles déjà eu lieu? La police autrichienne mène-t-elle enquête? Espérons que des informations plus détaillées sortiront au cours des prochaines semaines. L’affaire pourrait prendre de l’ampleur puisqu’on pourra se rappeler que l’affaire Puerto avait commencé de la sorte. Ce qui nous apparaît très probable, c’est que d’autres labos à l’image de celui impliqué dans l’Affaire Puerto existent dans le monde du sport de haut niveau, dont le cyclisme. Que plusieurs sont probablement situés en Suisse, mais surtout dans les pays plus à l’Est, où les chances de se faire contrôler sont plus faibles. Et surtout, cette nouvelle information nous inquiète. Sans vouloir verser dans le pessimisme, nous pensons que 2008 sera une année noire dans le sport puisque de nouveaux scandales de dopage ne manqueront pas de survenir. Les mailles du filet se resserrent, les contrôles sont plus fréquents et la mentalité du milieu n’a guère évolué. De plus, les Jeux Olympiques de Beijing ajouteront de la pression sur les athlètes et en ce sens, seront peut-être les plus sales de l’histoire de l’Olympisme. Réponse au cours des prochains mois, mais c’est mal parti!

Des cadeaux aux gagnants du pool de cyclisme 2008!

La nouvelle est toute récente et nous l’annonçons sans attendre: les trois gagnants du "pool de cyclisme 2008 de La Flamme Rouge":http://laflammerouge.com/article/4603/pool-de-cyclisme-2008-cest-parti se mériteront des cadeaux offerts par "Louis Garneau Sport":http://www.louisgarneau.com/, cet équipementier québécois d’articles de sport reconnu internationalement. Pour la première fois donc, La Flamme Rouge offrira à nos vainqueurs de petits cadeaux en guise de récompense. Ces cadeaux consisteront en des articles de vélo Louis Garneau. Le vainqueur du classement des courses d’un jour se verra remettre une paire de lunettes de cyclisme. Le vainqueur du classement sur les courses par étapes se verra remettre un cuissard à bretelles carbon-ion. Enfin, le vainqueur du classement général se verra remettre un casque titan-carbon. Tous ces articles ont une valeur d’environ 150$. Nos chaleureux remerciements et toute notre reconnaissance vont évidemment à Louis Garneau Sports et en particulier à Eric Wiseman et Dominic Desjardins pour cette contribution. Nous tenons à souligner que La Flamme Rouge n’a fait aucune sollicitation pour obtenir ces cadeaux et que l’initiative émane entièrement de Louis Garneau Sports qui nous a tout simplement fait une offre que nous n’avons évidemment pas refusé. Rappelons que Louis Garneau Sports a repris la Classique Montréal-Québec il y a quelques années et sponsorise une équipe cycliste de premier plan au Québec, équipe qui a notamment lancé la carrière du jeune et prometteur David Veilleux. Outre ces engagements, le récent soutien à notre modeste pool de cyclisme témoigne du souci de Louis Garneau Sports de s’impliquer concrètement pour le développement et le bien général du cyclisme et de sa communauté. Merci! Cette année donc, les enjeux sont plus grands pour le pool de cyclisme 2008. Participez nombreux, nous sommes prêts du côté de La Flamme Rouge à gérer le traffic! Date limite pour s’inscrire, le vendredi 29 février. Première course de la saison, le Volk le 1er mars prochain.

Les récentes brèves

La Flamme Rouge reprend progressivement le fil de l’actualité cycliste avec quelques nouvelles qui ont attiré notre attention récemment. 1 – Stefan Schumacher, c’est ce jeune coureur allemand de l’équipe Gerolsteiner qui avait terminé 3e des derniers Mondiaux, un peu à la surprise de tous. Peu de temps après, nous avions appris que des contrôles inopinés juste avant les Mondiaux avaient décelé des paramètres sanguins plutôt suspects. Et bien voilà que suite à un banal accident de voiture, "les tests faits révèlent une présence d’amphétamines dans son système":http://www.cyclingnews.com/news.php?id=news/2008/jan08/jan08news2. Évidemment, le coureur nie avoir fait usage de telles substances, déclarant ignorer comment cela a-t-il pu être présent dans son organisme. Au moins, on peut dire que Schumacher est bien conseillé par ses avocats: tout nier en bloc! Disons par ailleurs qu’on espère que ce coureur sera sous haute surveillance en 2008. 2 – "Présentation de l’équipe Rabobank hier":http://www.velo-club.net/article?sid=42773. La banque néerlandaise sponsorise l’équipe depuis fort longtemps, au moins 10 ans, faisant de ce sponsor un des plus anciens du peloton. L’équipe a perdu durant l’intersaison Michael Boogerd et Erik Dekker, qui ont pris leur retraite. Peu de changement par ailleurs dans l’effectif, si ce n’est l’inclusion de quelques néo-pros émanant de l’important programme de développement mis en place par cette équipe depuis des années et qui constitue un véritable vivier de futurs talents. Chez Rabobank en 2008, on continue de jouer les deux cartes, celle des Classiques et des Grands Tours. Sur les Classiques et dans les sprints, on continue de miser sur la pointe de vitesse d’Oscar Freire, un coureur un peu comme McEwen, c’est à dire n’ayant besoin de personne pour gagner. On mise également sur Flecha qui, avec toute l’expérience qu’il possède désormais, est mûr pour en gagner une belle en 2008. On mise enfin sur Thomas Dekker qui arrive doucement à maturité et qui devrait bien faire cette année. Sur les Grands Tours, on mise Denis Menchov une fois de plus. Si le coureur semble avoir montré ses limites en juillet, il semble beaucoup plus à l’aise en septembre sur les routes de la Vuelta. D’autres bons coureurs continuent d’être dans l’équipe comme Koos Moerenhout, Grischa Niermann, Joost Posthuma, Mauricio Ardila, Bram De Groot, Pedro Horrillo, Bram Tankink ou Pieter Weening. En bref, Rabobank semble tout de même avoir perdu de sa puissance d’il y a quelques années lorsqu’elle pouvait compter sur Boogerd, Dekker voire Leipheimer, mais cette équipe comporte de nombreux jeunes promus à un bel avenir. La saison 2008 devrait être au moins aussi bonne que 2007, voire ponctuée de quelques victoires supplémentaires grâce à Dekker, Flecha, Posthuma ou encore Brown ou Weening. 3 – Présentation de l’équipe Caisse d’Épargne demain. 4 – Il faut faire un petit tour sur le site de nos collègues "VéloGessien":http://velogessien.over-blog.com/. Deux choses ont attiré notre attention. D’une part, on peut y voir le nouveau maillot 2008 de l’équipe CSC. D’autre part, on peut y voir la nouvelle flamme de Richard Virenque, étant divorcé depuis décembre dernier de son épouse Stéphanie. Que voulez-vous, sans EPO, ce n’est plus pareil… et on comprendra Stéphanie de s’être lassée…

Pool de cyclisme 2008: c’est parti!

La Flamme Rouge vous revient cette semaine après quelques jours de congé. Il faut dire que l’actualité cycliste est assez tranquille ces jours-ci, la saison de courses ne reprenant que dans quelques semaines. Nous en profitons donc pour lancer notre pool de cyclisme 2008, un pool révisé cette année. *Plusieurs changements* sont en effet au programme par rapport à notre pool des cinq dernières années. D’une part, *il y a désormais trois compétitions et non plus une seule*: un classement distinctif pour les courses d’un jour sélectionnées, un classement distinctif pour les courses par étapes sélectionnées et un classement général pour l’ensemble des courses, toutes catégories confondues. Nous aurons donc en 2008 plusieurs vainqueurs! Cette modification vous permet également de choisir vos coureurs en fonction des classements visés; une équipe pourrait être constituée pour bien performer sur la scène des Classiques seulement par exemple. Deuxième changement important, *la révision complète des courses au programme du pool*. De 43 en 2007, nous n’avons sélectionné que 25 courses en 2008, soit les plus importantes du calendrier sans égard au ProTour. Ce faisant, nous espérons que le jeu sera de plus d’intérêt et plus facile à suivre pour nos participants et que cela nous aidera à faire de plus fréquentes mises à jour. Troisième modification, *vous disposez désormais de 800 points (et non 700) pour construire votre équipe*, vous permettant de choisir davantage de coureurs de premier plan. On espère ainsi limiter davantage les effets du hasard. Quatrième modification, un coureur du ProTour peut coûter que 5 points en 2008, contre 10 points minimum en 2007. Cela vous donne davantage de flexibilité dans vos choix. *La liste complète des coureurs vous donne également leur coût dans les éditions précédentes du pool de cyclisme, si applicable*. Vous pouvez donc faire vos propres analyses du coût 2008 des coureurs qui vous intéressent. Enfin, la règle non-appliquée en 2007 concernant le dopage sera fermement employée en 2008, c’est-à-dire que *chaque coureur convaincu de dopage en 2008 perdra tous ses points de pool, depuis le début de la saison*. Pour vous inscrire, c’est facile. Vous téléchargez le fichier Excel suivant qui vous donne les détails du jeu. Vous choisissez dans la feuille "Mon équipe" vos neuf coureurs. Au bas de cette page, s’afficheront automatiquement le code de vos neuf coureurs sélectionnés. *C’est ces neuf chiffres que vous devrez nous faire parvenir à l’adresse courriel indiquée dans le fichier, avec votre nom écrit clairement*. Pas plus compliqué que ca! Si vous voulez en savoir plus, vous pouvez consulter les autres feuilles contenues dans le fichier Excel téléchargeable. Elles vous donnent la liste des courses au calendrier en 2008, le système de dotation, la liste des équipes admises et la liste complète des coureurs, avec certaines de leurs caractéristiques (âge, nationnalité, équipe en 2007, équipe en 2008). La date limite d’inscription au pool de cyclisme 2008 a été fixée au vendredi *29 février prochain*. La première course inscrite au calendrier cette année est le Omloop Het Volk (course d’un jour) le 1er mars prochain. Suivront Paris-Nice (course par étapes), Tirreno-Addriatico (course par étapes) et Milan-SanRemo (course d’un jour). À tous, bonne chance. Participez nombreux!

Page 2 of 2