Tous les jours, la passion du cyclisme

Le ménage selon Wout

Dans une classe à part.

Totalement à part.

Cyclo-cross d’Essen en Belgique, près des Pays-Bas samedi: victoire de Wout Van Aert, le deuxième à près de deux minutes.

Deux minutes.

Coupe du Monde de cyclo-cross à Val Di Sole dimanche en Italie: victoire de Wout Van Aert, le deuxième à près d’une minute.

Omniprésent et magistral Wout Van Aert!

Et vivement le retour de Mathieu Van Der Poel pour donner la réplique, parce que là les autres ont l’air de cadets…

C’est assez extraordinaire ce qu’on vit actuellement dans le cyclisme avec ces deux là.

Je vous rappelle que nos deux bonhommes ont été des grands acteurs du dernier… Tour de France. Une victoire d’étape d’anthologie et une semaine en jaune pour Mathieu, trois victoires d’étape pour Wout, dans les trois registres possibles: montagne, chrono, sprint.

Juste avant, ils s’étaient aussi tirés la bourre sur les Classiques.

Mon Dieu! qu’on ne s’ennuie pas dans le vélo avec ces deux-là ces temps-ci.

Essen, la boue

Sur le parcours boueux d’Essen, Wout a fait le ménage dès le premier tour, s’amenant sur la ligne au bout de ce premier tour avec déjà plus de 30 secondes d’avance. Il n’y a jamais eu de compétition, c’est aussi simple que cela. La course en tête. Tellement qu’on a senti que Wout gérait ses derniers tours afin de préserver ses forces pour le lendemain.

Chez les femmes, grande victoire de… Zoé Backstedt, la fille de Magnus oui, 17 ans et un très grand talent en devenir pour le cyclisme féminin. Elle fait du cyclo-cross, de la route, même de la piste, la prochaine Wout Van Aert? Perso, je le crois.

Val Di Sole, la neige

Particulier, le parcours italien, tracé pour l’essentiel sur la neige. Une sorte de démonstration pour faire du cyclo-cross une discipline olympique en hiver, le programme d’été étant déjà bien rempli en cyclisme, avec route, chrono, piste, mtb et bmx.

Chez les hommes, Wout n’a eu aucun mal à s’imposer, faisant preuve d’une maitrise assurée en tout temps. Le champion britannique Tom Pidcock a terminé sur le podium, prouvant qu’il monte en puissance avec en point de mire les Mondiaux de Fayetteville fin janvier aux États-Unis.

Mathieu, dans son salon, prenait lui des notes…

Chez les femmes, 2e podium en trois semaines pour la Québécoise Maghalie Rochette, molto bene! Rochette gagne en constance et se rapproche des meilleures, de bonne augure pour la suite.

La victoire est revenue à Fem Van Empel chez les femmes, qui a su résister à un impressionnant rapproché de Marianne Vos dans les deux derniers tours, elle qui a été victime d’un incident mécanique à la mi-course environ.

Championnats des USA

Week-end faste de cyclo-cross avec les Championnats américains aussi.

Chez les hommes, Éric Brunner. Et chez les femmes, sans surprise, Clara Honsinger. Ces deux-là seront à surveiller lors des Mondiaux certes, mais percer le top-10 sera difficile lorsque les Belges, les Hollandais et les autres Européens débarqueront.

Le week-end prochain

Enfin, la rentrée d’un certain… Mathieu Van Der Poel!!

Programme double en Coupe du Monde, avec Rucphen samedi et le toujours très spectaculaire et usant parcours de Namur dimanche.

Il faudra toutefois attendre avant de voir le premier clash MVDP contre WVA car ce dernier sera au camp d’entrainement de son équipe Jumbo Visma la fin de semaine prochaine. Le duel des titans est attendu le 26 décembre à Dendermonde.

Partager

Précédent

Cyclo-cross: la suite, sous la neige!!

Suivant

Faut-il interdire les cétones?

  1. noirvélo

    Zoé Backstedt ? ne t’enflamme pas trop Laurent ! on verra , ok , elle a gagné , et nettement mais bon , il y a encore du taff et la victoire (belle!) à Roubaix de Magnus n’est en aucun cas un signe annonciateur d’une future grande carrière pour sa fille … Laissons la murir et s’épanouir … Elle fait plutôt « pistarde » ( sacré gabarit!) même si elle se fait interviewer en vainqueur avec pas mal de boue sur le visage …
    Pour Wout , on sait , il se balade , sur l’asphalte , dans la boue , dans la neige …  » I am singing in the Rain » …

  2. Marco16v

    Bonjour,
    Je ne connais pas du tout le cyclo-cross et j’avoue prendre plaisir à regarder les vidéos proposées sur LaFlammeRouge.

    Je remarque que les coureurs changent régulièrement de vélo. Van Aert a même changé de vélo après un seul tour. Est-ce pour des considérations de nettoyage? Savez-vous?

    Ne connaissant pas non plus le cyclo-cross, je remarque que Van Aert est non seulement dominant à la pédale, mais également dans toutes les zones techniques dans lesquels il passe avec une telle fluidité! Même lorsqu’il débarque et rembarque du vélo, tout ce fait à la perfection, sans perte de vitesse, contrairement aux autres (vu de mon salon!)

    • noirvélo

      Marco , les jeunes belges sont « endoctrinés » dès leur plus jeune âge … Et le cyclo-cross fait partie du bagage ! tu peux comprendre que plus le geste technique est fluide , répétitif à l’entrainement , plus il est normal , évident en compétition , un peu comme les gains « marginaux » chez Inéos ! on ne néglige rien , chaque seconde gagnée ou perdue est comptabilisée ! Après , les qualités physiques , la qualité de l’entrainement sont évidemment de la partie , la qualité du matos , l’environnement technique , pareil , c’est un tout … On se rend compte , que la moindre glissade , chute , hésitation , le moindre effort à contre temps tu le payes « cash » , les efforts pour revenir sont d’une violence extrême !!!

    • Wolber

      Les changements de vélos se justifient sur les tracés boueux qui après quelques tours alourdissent les vélos et détériorent le freinage et les changements de braquets.
      Les disques ont amelioré le freinage ds la boue par rapport aux anciens freins à tasseaux.

      Il y avait une manche du coupe de France , en même temps que d autres épreuves …pertinence du calendrier…
      Tim Merlier, 3 eme a Troyes, quand même, sans y toucher, ou presque..derrière J Dubau, le meilleur représentant français.
      Je croyais que C Venturini, souhaitais refaire du cross.. pas ds traces du Lyonnais..

    • Edgar Allan Poe

      Sans être un manche, Van Aert n’est pas le meilleur techniquement, loin de là. Son rival MVDP est beaucoup mieux aguerri, Pidcock aussi visiblement, ces 2 derniers étant aussi des VTTistes remarquables. Je pense que le lien est évident.
      Ceci étant, pour assurer et accomplir de beaux gestes techniques, il faut à minima être en situation physique de le faire. Van Aert est ultra dominateur à ce niveau et dispose donc de la fraîcheur nécessaire à la maîtrise technique. Ce dont ne disposait plus Pidcock en fin de course dimanche et l’a poussé à faire quelques petites erreurs techniques.
      Enfin… il boucle quand même en 3 ème place alors qu’il était mal parti…

  3. Quelqu'un

    Gros enthousiasme pour les gars… 2 lignes pour Maghalie, come on Laurent. C’est énorme ce que Mag fait depuis quelques mois!

L’auteur de ce blog encourage tous les lecteurs à laisser un commentaire en réaction à l’article du jour, cela contribue à enrichir le propos. Vous pouvez contribuer à la qualité de ce site en utilisant un langage décent, poli et respectueux d’autrui, et en étant pertinent et concis envers le sujet traité. L’auteur peut modérer les commentaires, et se réserve le droit de censurer sans avertissement les commentaires considérés hors sujet, diffamatoires, irrespectueux d’autrui, portant atteinte à l’intégrité d’une personne ou encore haineux.

Répondre à noirvélo Annuler la réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.