Woods, finalement!!!

Michael Woods, vainqueur aujourd’hui de Milan-Turin, après une montée effectuée « en patron » du peloton.

WOW!

La montée de la Superga a été un très beau moment de course cycliste, avec des attaques constantes, notamment du grimpeur français David Gaudu (les images sont ici). Woods avait mis la pression dès le pied de l’ascension, et a sauté sur tout ce qui bougeait à partir de là. Il fallait se méfier du vieux briscard Valverde, qui est monté « au métier » et qui, à 300m de la ligne, était encore dans la roue de Woods. Il a craqué au sprint.

Bravo Mike! Il aura cependant « la pancarte dans le dos » lors du Tour de Lombardie samedi prochain. Manquez pas ca!

18 Commentaires

  • slam99
    Soumis le 9 octobre 2019 à 9:33 | Permalien

    Pauvre garçon, tant qu’il ne gagnait pas, il était jugé sympathique et propre. C’est fini. Le Dr Machin, à partir de son fauteuil, va lui fantasmer un moteur ou un protocole quelque part.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: -4 (from 18 votes)
  • alano39
    Soumis le 9 octobre 2019 à 10:24 | Permalien

    Très belle victoire de Woods et enfin nous avons eu un joli jeu du chat et de la souris entre les protagonistes à la victoire.
    Gaudu a joué le faire valoir en multipliant les attaques et en manquant de sang froid. Il en a trop fait et en voulant éviter le sprint il a bien aidé Woods.
    Valverde joue au métier et fait l’effort juste à la fin mais Woods était trop fort. Mais quelle maîtrise de Valverde qui dose à merveille ses efforts.
    Yates Bernal sont là mais ne peuvent que suivre.Idem pour Mollema et Bennot qui sont à la rupture pendant toute la montée.
    On a vu que Gilbert n’est pas au mieux et je ne le vois pas jouer la gagne samedi. Idem pour Fulgsang qui n’a pas son niveau de printemps même s’il revient bien au top niveau.
    Woods a joué juste et il gagne autant avec la tête que les jambes.
    Rien à dire c’est une très belle victoire pleine de maîtrise et il prend date pour samedi. Il est en forme et peut embêter Roglic car en plus il a une belle équipe qui peut l’amener bien placé dans les 2 dernières difficultés.
    Gaudu a les jambes pour faire un beau tour de Lombardie mais il lui faudra être plus malin et laisser les meilleurs prendre la course en main et jouer sur un contre et parier sur une neutralisation entre les 2 favoris. Ils vont se regarder car à mon sens ils sont assez proches l’un de l’autre.
    C’est jouable mais il lui faudra avoir de la force pour s’isoler et tenir.
    Je mise sur Gaudu mais c’est une grosse cote.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +8 (from 8 votes)
  • mica
    Soumis le 9 octobre 2019 à 10:27 | Permalien

    OUI: très belle fin de course pour Milan Turin.
    Bravo à Woods, il la mérite pleinement, une énigme: Valverde toujours là….tout le temps…sauf au TDF tjs. légèrement en retrait relatif…
    Slam99: Woods ne sera pas attaqué pour tricherie, en tout cas pas pour un moteur, pour le reste, le »protocole » c’ est , à peu prés pareil pour tous!
    L’ uci suspend 2 coureurs retraités pour 2 ans, pour des faits qui datent de 2010 ou 2011….bravo pour la réactivité… et en plus, si j’ ai bien compris, c’ est grâce à une enquête de la police Autrichienne

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +3 (from 7 votes)
  • Soumis le 9 octobre 2019 à 10:29 | Permalien

    J’ ai oublié, très bon comportement de Gaudu, mais un peu trop « dispersé » dans la montée finale…

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +2 (from 6 votes)
  • plasthmatic
    Soumis le 9 octobre 2019 à 12:18 | Permalien

    3’39 » au 1500 m à 19 ans.
    Sous les 4′ au mile à 18 ans (3’57 »).
    En athlétisme, ces performances signent déjà de grosses cylindrées.

    Pour David Gaudu, c’est un bulletin scolaire ?

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +3 (from 3 votes)
  • noirvélo
    Soumis le 9 octobre 2019 à 12:30 | Permalien

    Très heureux pour le Canadien , très souvent placé, rarement gagnant comme Vanmarcke ! Victoire nette , tonique et réfléchie d’un gars en forme…
    Gaudu était probablement aussi fort mais impatient comme Julian à son époque !!!; il n’avait qu’à rester sagement dans la roue de l’Espagnol pour le contrer en cas de défaillance de celui-ci … L’intelligence de course de « Rallerandro » unie à la jeunesse du Français auraient pu faire vaciller le Canadien… mais le plus fort a gagné!
    Valverde toujours calculateur « au plus juste » m’épate toujours en sortant son tour dont il a le secret ; l’ancien manque à présent de « giclette » mais sait plus que jamais niveler son coup de pédale , son savoir , son vouloir , son expérience et son moral de « jeune coureur »… Incroyable ce coursier , toujours au top !
    Pour les autres, certains cachent leur jeu , font le « mort » , attendent dans « l’obscurité » , la « Lombarde » en préférant perdre cette belle semi-Classique (tout de même réservée à un grimpeur dans le final ) pour viser le « graal » de samedi prochain.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +3 (from 3 votes)
  • mica
    Soumis le 9 octobre 2019 à 1:32 | Permalien

    plasmathic: c’ est vrai, les perfs de Woods en athlé. alors qu’ il était très jeunes sont impressionantes, surtout à 19 ou 20ans, j’ avais du mal a y croire et suis même allé vérifier dans le site de l’ IAAF.
    Pour Gaudu, je voulais simplement dire qu’ il a beaucoup donné dans la montée finale, un peu plus de prudence lui aurait permis de faire encore mieux….mais, il faut savoir ce que l’ on veut (attaque ou attentisme?) en tout état de cause, une grosse cylindrée là aussi, malgrès, ou grâce au gabarit.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +4 (from 6 votes)
  • mmm
    Soumis le 9 octobre 2019 à 1:48 | Permalien

    Bravo à Woods! Battre Valverde en sprint de côte, il devait avoir de la difficulté à y croire. Belle revanche pour le sprint des mondiaux de l’an dernier qu’il avait perdu.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +6 (from 6 votes)
  • Cycloliv71
    Soumis le 9 octobre 2019 à 2:54 | Permalien

    Quelle folle impression d’intensité, le rythme est endiablé !
    Pour gagner à ce niveau il faut une tolérance à la douleur/souffrance démentielle. La courte vidéo le fait très bien ressentir.
    Bref, du très haut niveau vécu de l’intérieur tellement la réalisation frise l’amateurisme 🙂 Avantages et inconvénients !

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +3 (from 3 votes)
  • Thierry mtl
    Soumis le 9 octobre 2019 à 6:12 | Permalien

    Roglic rechargeait ses batteries…

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +2 (from 4 votes)
  • plasthmatic
    Soumis le 9 octobre 2019 à 11:53 | Permalien

    18 et 19 ans (Woods est né en fin d’année, et ses chronos accomplis en début d’été).

    Bien sûr que David Gaudu a probablement dilapidé un peu de ses forces en vue de la gagne.
    Mais nous ne sommes pas sur le vélo, plongés dans la situation, pour en appréhender toutes les composantes.
    Je ne crois pas que Michael Woods était battable, hier, à ce moment là. Il y avait une grande force et surtout, une grand ‘stabilité’ dans son pédalage, dans chacune de ses actions. Il n’y a qu’à voir la dernière, accomplie avec un braquet ‘un peu gros mais pas trop’.
    David Gaudu, de son côté, avait une capacité à ‘monter dans les tours’. C’est déjà énorme, au moins quatre ou cinq fois sauf erreur.

    Je sais, pas bien scientifique comme regard. Mais la science n’a rien à dire en pleine action. En amont pour préparer cette sorte ‘d’instinct physiologique’, je veux bien (même si à titre personnel je n’en veux pas).

    Woods était le plus fort, la preuve, il a gagné. No regret.

    Et bien d’accord avec Noirvelo : Valverde, quel coursier. A commencer par sa classe naturelle à peine posé sur son clou.
    Et mon goût pour l’espagnol ne date pas d’hier …

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +5 (from 5 votes)
  • Edgard Allan Poe
    Soumis le 10 octobre 2019 à 2:35 | Permalien

    Effectivement, on peut penser que la science ne régit pas tout dans une course de vélo. Valverde en est l’exemple criant :
    – en revenant plus fort qu’il n’etait après ses 2 ans de suspension, il a prouvé que les toubibs se trompent et que le dopage ne sert à rien.
    – en étant plus fort à presque 40 ans qu’il ne l’etait il y a 10 ans, il a aussi mis un coup de pied dans la fourmilière des scientifiques qui expliquent, études à l’appui, que dans les sports d’endurance, et à fortiori dans le cyclisme, un athlète atteints son apogée, dans la plénitude de ses moyens entre 27/28 ans et 32/33 ans, environ.
    Il est aussi doté d’une belle classe naturelle, et réputé en tant que tel, ce qu’il fait qu’il ne peut se dévoiler pendant la course, et doit attendre souvent assez longtemps dans les roues avant de faire parler sa pointe de vitesse.
    On n’est pas non plus très sympa avec lui en France où ses résultats ne sont pas à la hauteur de ceux qu’il obtient sur la Vuelta après exemple.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +2 (from 8 votes)
  • Bigmouse
    Soumis le 10 octobre 2019 à 6:12 | Permalien

    Ironie EAP?

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • alano39
    Soumis le 10 octobre 2019 à 7:50 | Permalien

    Quel hunour EAP. J’en ris encore.
    Valverde et le syndrome français. En effet, il n’a jamais eu le même rendement en France qu’en Espagne.
    C’est un fluoré classe mais aussi l’une des plus belles chaudières espagnole et avec ça un vrai tempérament de tricheur. Il a été pris dans l’opération Puerto mais n’a jamais avoué alors que la plupart des autres ont fini par avouer. Il ne s’est pas laissé intimider et malgré les faits concordants il a toujours nié même si des échantillons étaient estampillés VALV accolé à Piti (nom de sa chienne). On savait que c’était le mode d’anonymisation utilisé par Fuentes puisque Basso était identifié par le nom de son chien (Birillo). Mais imperturbable Valverde a nié et purgé mais des années après les faits. La classe sur le vélo certes mais comme homme il est difficile d’en dire pareil. Très doué oui, très malin oui mais très voyou aussi.
    Dommage car sa classe et sa science de la course sont indéniables et puis il est beau à voir sur un vélo.
    Nobody is perfect et Alejandro est loin d’être parfait comme nous tous à des degrés différents.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 6 votes)
  • tylerkay
    Soumis le 10 octobre 2019 à 11:54 | Permalien

    @EAP: revenir plus fort après une suspension, c’est l’effet obelix, tu lis les articles au moins?

    De toutes façons, ils sont tous dopés, demande @mica. Il te dira que le cyclisme devrait s’inspirer du tennis ou du football, il fustigera Jalabert a la télévision mais ne pipera mot devant un nouveau reportage sur Deschamps, sa carrière à l’eau claire et son taux d’hematocrite à faire pâlir le médecin de la festina. Ou te parlera d’un match de légende de Nadal, en oubliant qu’il est lié à Puerto… autant que Valverde.

    Avant de repartir, tel un Alzheimer précoce, sur les cadences de pédalage ou l’aspiration, en affirmant indirectement que tous les pro et entraineurs du monde sont des branques et des tricheurs.

    Quand je rend visite à mamie, ca sent la naphtaline, et chaque dimanche, elle me parle exactement des mêmes choses, presque mot à mot. Ca me rappelle les commentaires de LFR.

    Je l’aime bien mamie, meme si elle raconte n’importe quoi souvent.

    @Laurent: je suis content de voir que ca ne parle jamais de dopage dans les commentaires des cinq derniers articles.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: -1 (from 13 votes)
  • Edgar Allan Poe
    Soumis le 10 octobre 2019 à 3:13 | Permalien

    Là, on parle gente canidés, Piti, le chien de Valverde, bien plus en forme que celui de Vandenbroucke, que la belle-mère de Rumsas, ou le mari de Jeannie Longo.
    Pauv’Toutou !

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +3 (from 3 votes)
  • Lbi
    Soumis le 10 octobre 2019 à 4:44 | Permalien

    Dopage a part, il y a quelque chose qui me dérange pour valverde. Il a refusé de prendre un relais a pinot dans chamrousse, puis l a attaqué.
    C est très petit comme comportement.
    Si un coureur me fait ça, je vais m expliquer avec lui.
    Tout comme cousin de mémoire qui relaie pas et va gagner à sisteron sur le critérium.
    D ailleurs, eap tu as raison, il faut arreter d encenser les vainqueurs. Non, seule la victoiee ne compte pas.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +1 (from 5 votes)
  • Lbi
    Soumis le 10 octobre 2019 à 4:47 | Permalien

    Gaudu, qui a bien couru, car il aurait de toute façon perdu au sprint, et bien ça n a pas plu a guimard. On encense wood, qui était imbattable ce jour la, et les autres peuvent crever.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 2 votes)

Soumettre un commentaire

Pas d'accord? Une précision à ajouter? Une erreur à signaler?

Contribuez vous-aussi au succès de La Flamme Rouge en laissant un commentaire constructif: vos commentaires sont très importants pour moi! Depuis 2003, ils ont contribué significativement à enrichir et à dynamiser ce site.

Régulièrement dès avril 2013, La Flamme Rouge publiera sur sa page principale un commentaire s'étant distingué des autres soit par son originalité, son apport au débat, sa critique constructive, son humour ou encore sa pertinence.

Vos commentaires engagent cependant votre responsabilité. Ayez s'il vous plait la courtoisie de signer votre commentaire de votre nom (La Flamme Rouge s'engage par ailleurs à préserver la confidentialité de votre adresse courriel). En tout temps, soyez pertinent et concis par rapport au sujet traité par l'auteur de ce site, et usez toujours d'un langage décent, poli et respectueux d'autrui.

L'auteur de ce site se réserve le droit de censurer sans avertissement les commentaires considérés hors sujet, de mauvais goût, diffamatoires, irrespectueux envers autrui, portant atteinte à l'intégrité d'une personne ou encore haineux.

Les champs requis sont marqués par *

*
*

Fouillez nos archives!