Tous les jours, la passion du cyclisme

Vuelta: déjà le ménage!

Ca n’a pas trainé: le premier gros ménage sur la Vuelta est fait.

Exit Chris Froome.

Exit Thibault Pinot et David Gaudu.

Exit Mike Woods et Daniel Martinez. L’équipe américaine est la grande perdante de cette première étape, leurs deux leaders allant au tapis et perdant plusieurs minutes, surtout Woods qui termine dans les tréfonds du classement. Woods ne peut se rabattre désormais que sur les victoires d’étapes et ca pourra peut-être être une consolation, il y en a à profusion qui lui conviennent dans les prochains 16 jours. Si les conséquences de sa chute ne sont pas trop graves.

Exit Wout Poels.

Exit Alexandr Vlasov.

Du coup, les objectifs de plusieurs équipes ont déjà changé: la FDJ, Education First (il reste Hugh Carthy mais bon), Bahrain-Merida, à la limite Astana.

Sans surprise, la Jumbo-Visma a imposé sa puissance d’entrée de jeu: Roglic en rouge, 5 coureurs placés dans les 16 premiers soit, outre Roglic, Kuss, Bennett, Gesink et Dumoulin. On n’est pas venu sur cette Vuelta pour jouer les touristes. Beau collectif. Kuss, en particulier, a montré qu’il est désormais une valeur sûre en montagne; il sera difficile à battre sur l’Angliru.

Frapper dès le départ est probablement une bonne stratégie de la Jumbo-Visma, les cinq dernières étapes de la Vuelta étant plus faciles, sauf l’avant-dernière bien sûr.

Je pense que l’équipe néerlandaise est partie pour faire oublier leur échec sur le récent Tour de France… et mettre la table en vue de 2021.

Primoz Roglic devra cependant se méfier de Richard Carapaz chez Ineos, qui s’inscrit comme l’autre gros client pour cette Vuelta je pense. Le vainqueur du Giro l’an dernier est un excellent grimpeur, cette Vuelta servira ses qualités. C’est un dur au mal et son final hier témoignait d’un coureur qui veut se battre.

Dan Martin, Enric Mas et Hugh Carthy sont également les bonnes nouvelles qui ont su répondre présents hier lors de la 1ere étape. Ce sont désormais les coureurs à surveiller pour le podium à Madrid.

Esteban Chaves est aussi de retour au premier plan, après quelques mois plus compliqués.

Chose certaine, on a une course et ca pourrait bien bouger tous les jours compte tenu du nombre élevé d’étapes difficiles.

Le Giro

On y est: les deux étapes-reine du Giro aujourd’hui vers la Madonna di Campiglio et, demain, vers le magnifique Laghi di Cancano au-dessus de Bormio, et par delà le Stelvio via Prato. Les images devraient être spectaculaires, les coureurs franchiront le Stelvio dans la neige. Mais la météo s’annonce clémente, pas de pluie et c’est une chance pour les coureurs qui n’auront qu’à gérer le froid. À priori, on n’aura pas d’étapes comme celle du Gavia en 1988 et dont on parle encore souvent!

Wilco Kelderman s’impose comme le favori actuel pour le maillot rose, mais je pense que nous pourrions avoir des rebondissements, notamment du côté de Tao Geoghegan. Sur de telles étapes, on peut lâcher plusieurs minutes rapidement.

À noter que le record d’ascension de la Madonna di Campiglio est de 25min01 établi par Marco Pantani en 1999, avant sa descente aux enfers le lendemain matin.

En marge du Giro et de la Vuelta

On savait déjà que l’équipe AG2R-La Mondiale roulera BMC l’an prochain, ce qui n’est qu’un des nombreux changements que la formation vit actuellement: exit Romain Bardet qui part vers SunWeb, on accueille Greg Van Avermaet et Bobs Jungels ce qui suggère une ré-orientation vers les courses d’un jour.

On apprend récemment que la Jumbo-Visma roulera Cervélo la saison prochaine, en remplacement des vélos Bianchi qui équiperont plutôt la Michelton. Cette dernière étant sur Scott, le géant suisse a décidé d’investir auprès de la SunWeb en remplacement de… Cervélo. Beau jeu de chaise musicale!

Reste à savoir ce qui adviendra de Ridley l’an prochain, qui équipait cette saison la Lotto-Soudal. Cette formation semble être en restructuration, un virage vers la jeunesse étant probablement en cours.

Rappelons également que les formations NTT et CCC devraient cesser leurs activités dans les prochaines semaines, envoyant de très nombreux coureurs pro sur le marché des transferts. Vers quelle équipe se tournera Giant si la CCC ne trouvait pas de repreneur?

Partager

Précédent

Vuelta: mieux que le Giro?

Suivant

Cyclosport: le calendrier 2021

22 Commentaires

  1. Edgard Allan Poe

    Laurent, visiblement, la licence word tour de CCC échouera à l’équipe Wanty Groupe Gobert. Cette dernière continuera-t-elle avec ses vélos Cube ?
    Cube ou Giant sont bien, j’ai juste une prédilection pour les Giant, car je ne suis pas fan du jaune fluo!
    Giant serait le plus gros fabricant de cadres. 60% des cadres fabriqués dans le monde m’a-t-on dit. À vérifier ! Ils fabriquent pour pas mal d’autres marques très connues.
    Et tout en Asie quasiment.
    En France, outre Look, semble-t-il, il restait… Mavic (France et Roumanie) pour les roues et Time. Terminus!

    4
    0
    • TeamD

      Tu oublies Corima, qui fabrique en France et qui équipe Astana et Jumbo Visma (de façon non officielle pour cette dernière)

      4
      0
    • noirvélo

      Si tu n’aimes pas le « fluo » , chez Cube on peut aussi te fournir du  » noirvélo » !!!
      Giant , est le plus grand constructeur de cadres et de vélos au monde (devant Merida si je ne me trompe !) et il est vrai qu’il fournissent un bon nombre de marques très connues (ils ont aussi la réputation d’être de très bonne qualité !) . C’est pourquoi je souris toujours lorsqu’une marque dans sa pub vante les qualités de son « ingénierie » basé dans le pays d’origine , Europe , USA , et la fabrication « déportée dans les pays asiatiques » (comme la marque concurrente sur la page suivante ) … Je pense que l’occidental est juste « designer » , les fabricants asiatiques ( qui connaissent très bien leur boulot !) proposant les « multiples possibilités de façonnages » des dits cadres … Ne restant (et encore !?) aux occidentaux que la possibilité de peindre leur cadre à leurs couleurs ….. et encore !!! Suite à un reportage du magazine « défunt malheureusement » l’ Acheteur Cycliste , plusieurs cadres entièrement finis, de marques différentes et très connues attendaient leur « prochain voyage » …

      4
      0
  2. Patrice

    Kelderman c’est peut être son année, mais j’ai plutôt le souvenir d’un gars qui cale un jour ou l’autre.

    1
    0
  3. marius

    Il y a quelques années, j’avais visité l’usine Time près de Lyon. C’était avant le rachat par Rossignol . J’avais été surpris par le besoin en main d’œuvre, par forcément qualifié car tâches répétitives. Un travail du carbone très salissant et dangereux pour la santé, sans protections (phases d’ébavurage et ponçage) , qui explique en partie la délocalisation vers des pays moins regardants.
    Aujourd’hui, Look ne fabrique plus en France mais en Tunisie, même si l’usine leur appartient. Time a je crois délocalisé tout en Slovaquie.
    En France et Italie, subsiste des cadreurs qui travaillent le carbone, exemple Sarto en Italie, qui pour le prix d’un Tarmac SWorks, vous fabrique l’équivalent mais sur mesure. Et au moins, Sarto laisse le choix, disque ou patin.

    6
    0
    • noirvélo

      Cyfac , Levacon (qui fait aussi des cadres carbone) , en tant qu’artisans , pas en tant qu’industriels , on est bien d’accord …

      3
      0
    • Dany

      Intéressant car j’avais visité l’usine en 1984 sans le personnel de production…Voir par soi-même, c’est bien mais pas toujours suffisant sans d’autres témoignages!

      1
      0
  4. Lbi

    La vuelta c est open bar sur la dope. Deja au tour de france très surveillé c était de la folie, mais alors la les français des équipes françaises vont prendre une tornade dans la tête…

    4
    3
    • mica

      Lbi :Tu as dit « open bar », je crois que tu as raison……..et certains ne vont pas s’ en priver………Movistar en premier, mais ils ne seront pas seuls……..et, 8 arrivées au sommet? il faut bien prendre des forces

      2
      2
  5. Edgar Allan Poe

    Team D, je connais bien Corima, l’usine est à quelques kms de chez moi. Je ne les ai pas cités car ils ne fabriquent plus de cadre, je crois.
    Pour l’anecdote, j’avais essayé leurs premières roues lenticulaires en 1988 lors d’un CLM international à 2, en Suisse. Les roues avaient deux cm de voile ! Impossible à corriger sur une roue pleine. Ils se sont rapidement améliorés, et me semblent à l’écoute des pratiquants.
    Quelques années après, ils me prêtent une paire de roue à batons carbone. Au sommet d’un col, avec quelques secondes d’avance sur le peloton, je me lance tête baissée dans la descente, et dès le premier virage, les freins ne répondent quasiment pas. J’ai fini sur la terrasse d’une maison, après avoir traversé la pelouse en pente et slalomé entre le barbecue et la piscine ! Les patins spéciaux pour le carbone n’existaient pas encore. Et les caoutchoucs classiques pour jante en alu ne répondaient pas sur le carbone.
    Cette matière est un long apprentissage pour l’industrie du cycle, en fait.
    Pour avoir droit à l’appellation « Made in France », il suffit apparemment que 60% du prix du cadre soit généré en France. Facile pour des cadres qui sortent pour quelques euros des usines asiatiques : une peinture, un peu de sérigraphie, et c’est gagné.
    Patrick, tu parles de Calederman ?

    6
    0
  6. wolber

    Les Jumbo vont donc abandonner leur Bianchi à patins. je m interroge sur l intérêt de ce jeu de chaises musicales. La jumbo demande t elle trop d argent pour s équiper?

    4
    0
  7. Un certain nombre son déçu du Giro.

    Pourtant, le maillot rose est fort bien porté par un jeune coureur polyvalent et surtout le suspense reste entier à quelques jours de la fin de ce Giro. Les écarts entre les premiers du classement général sont faibles en regard de l étape de demain, de l enchaînement AgneI-Izoard et du CLM final. La course est indécise et peut réserver bien des surprises.

    C est la course qui fait les coureurs et ce Giro est un bon cru. Aidé en cela par un réchauffement providentiel et exceptionnel pile au moment d aborder le Stelvio. C est inespéré. Le vainqueur sera un grand vainqueur.

    Il n est pas certains que l on pourra en dire autant à l issue du milieu de la dernière semaine de la Vuelta.

    6
    4
  8. marius

    Pas d’Agnel, Izoard et Montgenevre.
    Le décret d’urgence sanitaire interdisant les rassemblements de plus de 6 personnes sur la voie public, barre la route de l’étape de légende du Giro. A la place il y aura 3 fois la montée de Sestrières. Ce Giro reste indécis, demain, les lignes vont bouger. Au soir de Piancavallo, Nibali déclarait qu’il avait sorti les mêmes valeurs de puissance sur cette montée, qu’il y a 3 ans.
    Mais voilà, cela ne suffit plus, les jeunes ne respectent plus rien ni personne.
    Je note la bonne prestation d’Aurelien Paret Peintre, il apprend pour son premier grand Tour, 19ieme et premier Français.

    3
    0
  9. marius

    Au Giro, l’étape de samedi Alba-Sestrières, fera quand même 182 km et 4500m D+, avec 3 passages à Sestrières.
    Ce Giro ressemble à 2012 qui avait vu la victoire de Ryder Hesyedal, pas vraiment enthousiasmant.
    Il y a trop d’attentisme ces dernières années, ce qui a permis à Carapaz de s’imposer en 2019, face à Roglic et Nibali.
    Il manque des jambes tout simplement, le peloton est fatigué. A cette date, tout le monde est en vacances. Courage, dimanche soir, c’est la quille.

    3
    1
    • Merci Marius pour les précisions.

      L Italie est vraiment un beau pays.

      Beaucoup ont vu dans la victoire générale de Carapaz l attentisme de Vicenzo Nibali.

      Moi j y ai surtout vu l opportunisme et l esprit offensif d un jeune grimpeur qui par son talent avait déjoué tout les pronostics !

      C est juste une question de point de vue…

      1
      0
  10. lbi

    La sunweb confirme le tour de france, ils ont d’excellentissimes médecins. C’est pas barguil qui dira le contraire.
    Guimard toujours aussi drôle. Le stelvio va faire mal..

    2
    1
  11. Wolber

    Le Jay Hindley de Sunweb , serait-il le pendant de Sepp Kuss chez Jumbo.?

    4
    1
    • Lbi

      Tu as pas tort, il a presque les puissances d armstrong alors que c ‘est un inconnu. Futur froome quoi!

      2
      1
  12. Lbi

    Quand meme, pas passer un relais et faire le sprint, quel vol!
    Et ça choque personne.

    0
    3
  13. Wolber

    L Ineos leur avait fait le même coup, il y a quelque jours. Personne n avait été choqué non plus.

    6
    0
  14. Wolber

    Leurs capacités à élever leur niveau de performance est incroyable. Celui qui aurait citer Hindley parmi les premiers du général , il y a 2 semaines aurait étonner tout le monde. On appellera ça une révélation.

    6
    1
  15. Thierry mtl

    Dans un Giro étonnant, Hinley est étonnant…

    Au moins on ne l’a pas forcé à attendre Wiclo sur le Stelvio et il a pu briller de plein 🔥.

    Puis Wilco a ressuscité sur la dernière montée. Seul et Laissé pour mort par son disciple. Il est revenu parmi les hommes.

    0
    0

L’auteur de ce blog encourage tous les lecteurs à laisser un commentaire en réaction à l’article du jour, cela contribue à enrichir le propos. Vous pouvez contribuer à la qualité de ce site en utilisant un langage décent, poli et respectueux d’autrui, et en étant pertinent et concis envers le sujet traité. L’auteur peut modérer les commentaires, et se réserve le droit de censurer sans avertissement les commentaires considérés hors sujet, diffamatoires, irrespectueux d’autrui, portant atteinte à l’intégrité d’une personne ou encore haineux.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.