Tous les jours, la passion du cyclisme

 

Vers une Affaire de Padoue?

Selon la Gazzetta Dello Sport et son journaliste d’expérience Luigi Perna, la justice italienne serait sur le point de rendre public un nouveau scandale de dopage dans le milieu du cyclisme et dont l’acteur central serait le sulfureux Michele Ferrari.

On ne sait pas encore grand chose de cette nouvelle enquête supervisée par le parquet de Padoue, d’où le nom « Affaire de Padoue ».

Des journalistes ayant accès à certaines informations n’ont cependant pas hésité à qualifier ce scandale comme potentiellement plus gros encore (« molto piu grande« ) que celui de l’Affaire Puerto en Espagne en 2006.

En somme, on dévoilerait un vaste réseau de dopage organisé par Ferrari dont les activités principales ne se limiteraient pas qu’au dopage, mais aussi à la contrebande, à l’évasion fiscale et au blanchiment d’argent. Rien que ça! On évoque jusque 30 millions d’euros (!!!) qui auraient circulé sur divers comptes bancaires en Suisse dans le but de se souscrire à l’impôt et de financer des activités illicites.

Les preuves auraient été rassemblées au moyen de saisies de documents, de perquisitions menées en Suisse, dans la principauté de Monaco et en Espagne, ainsi que d’écoutes téléphoniques: « Migliaia di pagine di documenti, verbali, intercettazioni telefoniche e ambientali, perquisizioni e rogatorie internazionali in Svizzera, nel Principato di Monaco e in Spagna. » Le spécialiste italien de la marche olympique Alex Schwazer, piqué positif à l’EPO peu avant les Jeux Olympiques de Londres, aurait également contribué à renseigner l’existence d’un tel réseau.

Michele Ferrari et son fils Stefano auraient ainsi usé de leur société 53×12 comme une parure pour monter un vaste système de dopage « clef en main » incluant de l’évasion fiscale dont ils bénéficiaient directement puisque les cyclistes impliqués pouvaient ainsi plus aisément les payer pour leurs « services ». Le système aurait également garanti aux coureurs l’accès à des avocats en cas de contrôles positifs. On avait tout prévu!

Ces coureurs auraient signé des contrats avec une société de Monte Carlo appelée T&F Sport Management détaillant les pratiques du réseau. Ces contrats, non enregistrés à l’UCI, auraient été comparés par la justice italienne à ceux officiels entre les coureurs et leur équipe et dûment enregistrés à l’UCI, permettant de révéler des pratiques parallèles. Les coureurs de 20 équipes professionnelles auraient ainsi fait l’objet de vérifications!

Parmi les noms de coureurs qui circulent jusqu’à maintenant, ceux de Michele Scarponi, Denis Menchov, Alexandr Kolobnev, Vladimir Gusev, Vladimir Karpets, Mikhail Ignatiev et Evgueni Petrov.

Parmi les personnes visées par l’enquête, Michele Ferrari et son fils bien sûr, mais aussi des directeurs de banque à Lucerne et Neuchatel en Suisse, ainsi que des avocats.

L’enquête serait bouclée d’ici la fin du mois et plus de détails seront donc connus par la suite. Restons donc prudents pour le moment sur cette nouvelle affaire et son interprétation, car nous n’en savons que très peu. Ce qui me rassure, c’est qu’elle émane de la justice italienne, et non du milieu cycliste: c’est le gage qu’elle ira probablement au fond des choses!

Voilà donc une nouvelle histoire à suivre et qui ne sera pas moins intéressante que l’Affaire Armstrong puisqu’elle concerne des pratiques récentes, voire encore en cours, au sein du peloton professionnel.

Partager

Précédent

Lance Armstrong ne doit pas tomber seul

Suivant

Rabobank out!

  1. delirium89

    c’est dingue j’arrive pas a comprendre pourquoi un mec comme Ferrari qui est dans le colimateur depuis 15 ans continu à faire ça? la passion du vélo surement!!!

    0
    0
  2. marten

    Et maintenant, c’est Rabobank qui arrête le sponsoring…..

    0
    0
  3. Pitechoune

    Scarponi… bientôt peut être Nibali et John Gadret gagne le Giro 2011…

    0
    0
  4. Cycliste bronchiteux

    Ce qui est vraiment hallucinant, c’est qu’un mec comme Ferrari n’ait pas encore été mis hors d’état de nuire.
    En attendant, les italiens font le boulot et ça fait bien plaisir.

    0
    0

L’auteur de ce blog encourage tous les lecteurs à laisser un commentaire en réaction à l’article du jour, cela contribue à enrichir le propos. Vous pouvez contribuer à la qualité de ce site en utilisant un langage décent, poli et respectueux d’autrui, et en étant pertinent et concis envers le sujet traité. L’auteur peut modérer les commentaires, et se réserve le droit de censurer sans avertissement les commentaires considérés hors sujet, diffamatoires, irrespectueux d’autrui, portant atteinte à l’intégrité d’une personne ou encore haineux.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.