Tous les jours, la passion du cyclisme

 

Vers une affaire Baden Cooke ?

Le journal Le Monde publiait hier une conversation téléphonique entre une femme, Sandrine, présumement la conjointe du coureur pro Baden Cooke à l’époque, et l’ex-coureur pro Philippe Boyer, soupçonné de traffic de produits dopants au bénéfice des coureurs encore en activité. Cette conversation a été enregistrée par la DRPJ de Versailles en 2001. Il faut la lire, c’est éloquent.

En gros, Cooke était victime d’un sérieux malaise suite à l’injection d’une dose d’amphétamines probablement avariée. Il est intéressant de voir l’état de panique des deux interlocuteurs devant la gravité de la situation, Cooke étant au plus mal.

Doit-on penser qu’on a là les éléments d’une nouvelle affaire de dopage dans le cyclisme ? La Flamme Rouge pense que non. D’une part, Cooke n’était pas à l’emploi de la Française des Jeux à l’époque. De plus, rien ne prouve que l’usage de cette dose d’amphet était destinée à améliorer ses performances sportives. L’usage était peut-être purement festif. Enfin, Cooke n’a jamais, jusqu’ici, échoué un test antidopage suite à une course.

Ce qui est intéressant de cette histoire, c’est la volonté de Cooke à nier les faits. Hors, la police détient une preuve irréfutable puisque l’enregistrement a été fait. En niant de la sorte, Cooke contribue lui-même à se discréditer.

Ce qui est inquiétant dans cette histoire, ce sont les raisons pour lesquelles Cooke avait besoin de se shooter aux amphet cette journée-là. Hors, de nombreux ex-coureurs qui ont parlé du dopage ont tous faits état de la dépendance des coureurs face à ces produits. On sait que de nombreux coureurs doivent se shooter pour une simple soirée de fin de saison, ne pouvant plus se passer de certains produits stimulants. Cooke aurait-il été pris dans cet engrenage ?

C’est en tout cas un élément de plus qui peut révéler toute l’étendue du problème du dopage dans le monde du cyclisme. Pour la première fois ce week-end, Jean-Marie Leblanc l’a d’ailleurs reconnu, soulignant que contrairement à 1998 et l’affaire Festina, les récents événements montrent qu’on doit, outre le dopage lui-même, également s’attaquer au problème de dépendance reliée à ces substances dopantes…

Verbruggen, lui, continue de s’enliser dans sa médiocrité.

Par ailleurs, on lisait, dans un très intéressant article du journal Le Monde sur Paris-Roubaix, qu’un spectateur sur le bord de la route a déclaré « les gens qui aiment vraiment le vélo ne veulent pas qu’on les emmerde avec le dopage. ». La Flamme Rouge est exactement de l’avis contraire : c’est parce qu’on aime, qu’on adore, qu’on se passionne pour le vélo qu’on ne cessera pas de parler de ce fléau du dopage, car il s’agit là du premier moyen à utiliser pour purger notre sport.

Partager

Précédent

Bckstedt back !

Suivant

Ca va mal !

3 Commentaires

  1. abill

    qu’on lutte un max contre le dopage ok et encore ok!mais qu’on arrete de nous ennuyer en permanence avec çà.les journalistes ont semble-il (j’en suis persuadé)la haine des cyclistes.

    on oublie que ce fléau est commun à tous les sports et à toute la vie tout simplement.peut-on croire que nos vieux(trop)députés sont “clairs” quand ils nous votent des lois à 4heures du matin?et que dire de nos jeunes qui se droguent jusqu’à en mourir;ne devrait-on pas attaquer ce probleme plus serieusement?

    qui pourrait m’affirmer que les cyclistes sont des voyous ou des délinquants?leur réussite vous dérange-t-elle?

    occupons-nous des problemes et cessons d’en parler sans arret pour se donner bonne conscience alors qu’on ne fait rien de valable.

    dire du bien dire du mal pourvu qu’on en parle!

    non ce n’est pas bon.mieux vaut faire.

    je suis pour une lutte solide.le pardon la 1°fois,l’exclusion definitive la 2°.cette methode doit fonctionner j’en suis persuadé .la peur est le début de la sagesse.si notre ministre des sports pouvait lire cet appel!il saurait en plus mon admiration pour le grand sportif qu’il a été.

    je salue tous les sportifs qui auront bien voulu me lire.

  2. abill

    qu’on lutte un max contre le dopage ok et encore ok!mais qu’on arrete de nous ennuyer en permanence avec çà.les journalistes ont semble-il (j’en suis persuadé)la haine des cyclistes.

    on oublie que ce fléau est commun à tous les sports et à toute la vie tout simplement.peut-on croire que nos vieux(trop)députés sont “clairs” quand ils nous votent des lois à 4heures du matin?et que dire de nos jeunes qui se droguent jusqu’à en mourir;ne devrait-on pas attaquer ce probleme plus serieusement?

    qui pourrait m’affirmer que les cyclistes sont des voyous ou des délinquants?leur réussite vous dérange-t-elle?

    occupons-nous des problemes et cessons d’en parler sans arret pour se donner bonne conscience alors qu’on ne fait rien de valable.

    dire du bien dire du mal pourvu qu’on en parle!

    non ce n’est pas bon.mieux vaut faire.

    je suis pour une lutte solide.le pardon la 1°fois,l’exclusion definitive la 2°.cette methode doit fonctionner j’en suis persuadé .la peur est le début de la sagesse.si notre ministre des sports pouvait lire cet appel!il saurait en plus mon admiration pour le grand sportif qu’il a été.

    je salue tous les sportifs qui auront bien voulu me lire.

  3. abill

    qu’on lutte un max contre le dopage ok et encore ok!mais qu’on arrete de nous ennuyer en permanence avec çà.les journalistes ont semble-il (j’en suis persuadé)la haine des cyclistes.

    on oublie que ce fléau est commun à tous les sports et à toute la vie tout simplement.peut-on croire que nos vieux(trop)députés sont “clairs” quand ils nous votent des lois à 4heures du matin?et que dire de nos jeunes qui se droguent jusqu’à en mourir;ne devrait-on pas attaquer ce probleme plus serieusement?

    qui pourrait m’affirmer que les cyclistes sont des voyous ou des délinquants?leur réussite vous dérange-t-elle?

    occupons-nous des problemes et cessons d’en parler sans arret pour se donner bonne conscience alors qu’on ne fait rien de valable.

    dire du bien dire du mal pourvu qu’on en parle!

    non ce n’est pas bon.mieux vaut faire.

    je suis pour une lutte solide.le pardon la 1°fois,l’exclusion definitive la 2°.cette methode doit fonctionner j’en suis persuadé .la peur est le début de la sagesse.si notre ministre des sports pouvait lire cet appel!il saurait en plus mon admiration pour le grand sportif qu’il a été.

    je salue tous les sportifs qui auront bien voulu me lire.

L’auteur de ce blog encourage tous les lecteurs à laisser un commentaire en réaction à l’article du jour, cela contribue à enrichir le propos. Vous pouvez contribuer à la qualité de ce site en utilisant un langage décent, poli et respectueux d’autrui, et en étant pertinent et concis envers le sujet traité. L’auteur peut modérer les commentaires, et se réserve le droit de censurer sans avertissement les commentaires considérés hors sujet, diffamatoires, irrespectueux d’autrui, portant atteinte à l’intégrité d’une personne ou encore haineux.