Vers deux cyclismes distincts ?

"C’est une mini-bombe qui secoue de nouveau le monde du cyclisme professionnel aujourd’hui puisqu’on apprend qu’Oscar Pereiro, officiellement 2e du Tour mais potentiellement son vainqueur si Floyd Landis était convaincu de dopage à la testostérone, a fait usage de salbutamol durant le Tour, les échantillons prélevés lors de la traversée des Alpes en contenant significativement":http://veloptimum.net/velonouvelles/7/ART/1jan/Monde18.html. Rappelons que le salbutamol est un béta-2-agoniste retrouvé dans les pompes utilisées couramment par les individus souffrant d’asthme. De telles pompes sont très en vogue dans tous les pelotons du monde puisqu’elles dilatent les bronches et améliorent du fait même leur capacité de faire transiter l’oxygène vers le sang. L’affaire ne sort que maintenant puisque Pereiro avait fourni, suite à son contrôle positif, une de ces fameuses autorisations d’utilisation à des fins thérapeutiques (AUT) délivrée par l’UCI. L’UCI avait donc classé l’affaire sans suite. Mais l’Agence française de lutte contre le dopage (AFLD) n’entend pas en rester là et a contacté Pereiro pour lui demander les raisons médicales de cette AUT, soupçonnant que les AUT servent, dans de nombreux cas, à cacher une pratique dopante. Advenant le cas ou Pereiro serait incapable de justifier une telle AUT, l’AFLD pourrait ouvrir une procédure disciplinaire contre le coureur. Il pourrait connaître des sanctions allant de la dépossession de sa 2e place sur le Tour 2006 voire son exclusion du Tour 2007. Pereiro a jusque jeudi prochain pour fournir les documents. Que peut-on dire de cette nouvelle affaire ? Premièrement, le cas Pereiro soulève tout le problème des AUT, un problème bien connu depuis des années maintenant puisque "leur nombre a été fortement à la hausse récemment":http://www.lemonde.fr/web/article/0,1-0@2-3242,36-811030,0.html. L’UCI tarde à faire le ménage là dedans, plutôt occupée à préserver ses intérêts avec le ProTour. Saluons le courage et la détermination de l’AFLD – en collaboration avec Conseil de prévention et de lutte contre le dopage (CPLD) et ASO – qui ose enfin aller plus loin, peu importe s’il leur faut faire cavalier seul et peu importe si le cadre d’action légal est dépassé. Cela bouscule les habitudes, cela défonce quelques portes, cela remet en question les règles actuelles mais cela est tellement nécessaire, la preuve étant faite qu’avec les outils actuels, la lutte contre le dopage est très limitée. Mais surtout, cette affaire nous montre toute la sclérose de l’UCI, plus que jamais de connivence avec les équipes pour minimiser le dopage dans le cyclisme. Le ProTour demeure son moyen d’action privilégié pour lui permettre d’imposer ses règles et sa vision du cyclisme, peu importe ce qu’en pensent les organisateurs de courses cyclistes, pourtant souvent là bien avant l’UCI. Fort heureusement, l’UCI n’est plus assez forte pour maintenir le couvercle sur la marmitte qui est désormais pleine à craquer. Les affaires de dopage se multiplient comme les conflits avec de nombreux autres acteurs du cyclisme et du sport en général. La barque prend l’eau et dans ce contexte, il nous apparaît très sain que de plus en plus d’organismes osent défier l’UCI, osent s’en dissocier. Ce fut d’abord l’AMA, puis ASO et maintenant le regroupement des organisateurs des trois grands tours. L’AFLD, la Fédération Française de Cyclisme, le CPLD sont également de plus en plus critique envers l’inaction de l’UCI. Dans ce cas-ci, l’AFLD n’hésitent pas à aller plus loin que l’UCI et vérifie elle-même pourquoi l’AUT a été délivrée. Dans ce contexte, deux cyclismes sont peut-être en train d’émerger progressivement: celui de l’UCI et du ProTour d’un côté et celui des organisateurs des trois grands tours de l’autre. Celui de l’UCI vous offrira un sport-spectacle sur fond d’une mondialisation utopique du cyclisme. Il vous offrira aussi un cyclisme mensonger puisque la lutte contre le dopage sera réduite au minimum. Il vous conviera à vous extasier des exploits d’un Vinokourov sur-vitaminé dans un pseudo Tour de France réduit à 2 semaines seulement (raison évoquée, pour lutter contre le dopage!) ou dans des épreuves d’un jour comme la Hew Classic ou le tout nouveau GP du Japon. De l’autre, celui proposé par les organisateurs des trois grands tours vous offrira un cyclisme reposant sur ses racines historiques, soit les plus grandes épreuves qui ont façonné la légende de ce sport. Vous y trouverez un peloton peut-être moins nombreux, mais vrai car les coureurs soupçonnés ou convaincus de dopage en seraient exclus et ceux présents astreints à des règles d’éthique strictes et un suivi de performance méthodique. Vous y trouveriez des courses probablement plus vivantes parce qu’animées par de petites équipes locales aussi sélectionnées par l’organisateur et ayant un fort désir de faire la course, de se montrer. Si jamais cela se produit, notre choix est clair!

16 Commentaires

  1. spinazzola
    Soumis le 19 janvier 2007 à 3:26 | Permalien

    e tant que medecin il n’y a pas de quoi fouetter un chat; vous pouvez vous “pomper” tant que vous voudrez à la ventoline, ça vous ferapas avancer plus vite; rien à voir avec ces filousn de amstrong et landis; arreter avec ces polemiques qui n’ont pqs de raison d’etre

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  2. Soumis le 19 janvier 2007 à 4:42 | Permalien

    exact mais un mec qui est pas asthmatique et qui prend du salbutamol, ca s’appelle un dopé

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  3. pivert
    Soumis le 19 janvier 2007 à 8:21 | Permalien

    Un dopé c’est aussi un mec qui s’entraîne beaucoup (Landis aurait roulé 20 000 km avant d’arriver au Tour).
    Alors est-ce que le dopage est la seule explication de sa victoire?
    Tout ça n’est qu’un moyen de gagner de énormément d’argent en peu de temps.
    Regarder le football, l’athlétisme….
    Un sport propre dans une société saine et équilibrée tout le monde en rêve!
    Y a du boulot…

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  4. Cyclick
    Soumis le 19 janvier 2007 à 10:06 | Permalien

    Si Landis (1er) et Pereiro (2e) sont jugés coupables de dopage sur le Tour 2006, et qu’ils sont exclus du classement, alors la victoire reviendrait au 3e ? Me souviens meme plus c’est qui, de toute facon c’est d’aucun intérêt, qui dit qu’il n’est pas dopé lui aussi ce dit 3e… 🙁

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  5. Bark
    Soumis le 19 janvier 2007 à 12:23 | Permalien

    “Saluons le courage et la détermination de l’AFLD – en collaboration avec Conseil de prévention et de lutte contre le dopage (CPLD) et ASO”
    Que vient faire ASO dans le cas Pereiro?????????
    Sauf si…

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  6. Soumis le 19 janvier 2007 à 12:43 | Permalien

    Ton article est très intéressant, je l’ai mis pour demain en lien dans un de mes articles “dopage quand tu nous tiens”

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  7. Rikki
    Soumis le 19 janvier 2007 à 7:33 | Permalien

    Bonjour,
    j’ai lu dans un article de deux ans je crois, que si on suit les prescriptions de ces ordonnances, 40 % des coureurs seraient asthmatiques..‘a verifier car de memoire)
    de qui se moque t on ?
    Qu’ont fait les journalistes TV pas une enquete la dessus.
    Rien non plus de la part des orgnisateurs ou fédération..
    Etant moi meme asthmatique..je peux vous dire qu’un asthmatique ne poura jamais faire autant d’effort du a des secretions qui obturent ses bronches..

    Oui c’est bien faire et aussi au cyclisme et a ces gens qui ne prennent pas leur responsabilité a temps en laissant pourrir la situation..
    Comment une federation ou organisation peut elle croire qu’il y a autant d’asthmatique dans le peloton professionnel..

    Franchement que de tels gens restent a leur poste me degoute un peu et meme beaucoup..
    Quand au medecin plus haut , sa reponse ne l’honore pas..
    La ventoline est la pour lutter contre la souffrance pas pour faire le gigolo ‘voleur’ sur un velo

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  8. insensé
    Soumis le 19 janvier 2007 à 11:04 | Permalien

    Drôle de réaction que celle de Spinazolla qui de surcroit se présente comme étant médecin. Le Salbutamol à lui seul ne permet pas d’aller plus vite, mais en dilatant les bronches, permet de créer une sorte de capacité pulmonaire supplémentaire. Cette molécule est souvent à la base d’un système qui consiste à améliorer l’ensemble du système d’oxygénation du sang. Alors déceler ce produit dans le sang d’un coureur est une chose grave et la polémique qui s’en suit à toutes les raisons d’exister.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  9. martidup
    Soumis le 20 janvier 2007 à 2:21 | Permalien

    je suis cycliste depuis peu, donc je m’interesse un peu plus a tout ce qui entoure le cyclisme !!!! Et tout ce que je vois c’est du dopage, enfin, pour ce qui est de l‘élite, je crois qu’il y a de bien plus grands champions sur nos pistes cyclables. En parfait accord avec la fin de l’article, a quand des epreuves vivantes, avec de vrais coureurs ???

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  10. the K man
    Soumis le 20 janvier 2007 à 9:31 | Permalien

    Alors 2 “cyclisme” sont peut-être en train d‘émerger? ben voyons Les organisateurs des grands tours, tout comme l’UCI, veulent “garder la face” ils s’y prennent de façon différente voila tout. Ils veulent autant d’un cyclisme spectacle l’un que l’autre peut importe la façon, le seul mot d’ordre “ne vous faites pas piquer les gars”. Dans les années 70-80-90 les coureurs étaient également dopés, les organisateurs le savaient, ont-ils fait quelques choses? non Aujourd’hui devant un opinion publique contre le dopage tient tient ils sortent de leur torpeur, “sauver la face” comme je disais.

    Pour moi une question demeure toujours sans réponse, pourquoi s’acharner sur un sport (le cyclisme) alors que l’opération puerto et Fuentes lui même indique qu’il y a d’autres sports impliqués, pourquoi s’acharner sur un courreur (Ulrich) alors qu’il y a en des dizaines d’autres qui ont été blanchis (ils devraient tous être dans le même bateau non?), et pourquoi sortir le seul nom de Pereiro alors qu’il y a eu au moins une dizaine d’autre cas de dopage lors du dernier Tour de France??? posez-vous la questions.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  11. bark
    Soumis le 20 janvier 2007 à 1:36 | Permalien

    L’opinion du médecin de la CSC
    Le médecin de l’équipe CSC Joost De Maeseneer s’est exprimé dans le quotidien belge au « De Morgen » au sujet de l’affaire Pereiro « C’est une bombe qui a explosé pour rien. Le salbutamol est un produit pour des gens qui souffrent de l’asthme. Mais pour ceux qui ne sont pas asthmatiques, il n’a pas d’effet»

    Joost De Maeseneer ajoute « L’affaire Landis est un malentendu administratif. Rien de plus. Les Français n’ont rien trouvé de mieux que de lancer cette faire dans la presse. J’ignore ce qu’il en est exactement mais il s’agit à mon avis d’un règlement de compte entre la France et l’UCI »

    Oscar Pereiro a certes été négligeant mais on peut se demander si l’Agence Française de la Lutte Antidopage n’a pas été aussi négligente car on se demande comment il est possible qu’elle n’a pas encore clôturé les dossiers “Tour de France 2006” alors que la saison 2007 vient de débuter.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  12. insensé
    Soumis le 21 janvier 2007 à 7:56 | Permalien

    Bark croit les mafieux de la camorra cycliste, mais pas les honnêtes gens, qui certes, avec de la maladresse de tant à autre, tentent de combattre ce fléau.

    Monsieur Bark, Le Salbutamol est un VASO DILATATEUR DES BRONCHES qui, permet lors d’une crise d’Asthme, de dilater les bronches, qui par réaction allergique, se contracte. Cette molécule permet aussi de dilater le col de l’utérus chez la femme en phase d’accouchement. Ce n’est pas un anti-allergique, mais bien un produit qui agit sur la musculature bronchique. EN CLAIR, contrairement à ce qu’affirme ce toubib mafieux, cette molécule favorise le transport des molécules d’oxygène dans le sang chez le sujet sain et c’est bien pour celà que ce produit a été inscrit au tableau des produits dopants et utilisé par près de 70% du peloton.
    Car comme tout un chacun le sait, 70% de la population mondiale est asthmatique. De qui vous moquez vous Mr. Joost de Maeseneer????

    Osez rajouter que l’affaire Landis est un malentendu administratif, c’est n’importe quoi, et c’est bien ce n’importe quoi qui continue de semer le trouble dans ce sport. C’est bizarre, il y a toujours un flamand pour prendre la defense des coureurs dopés, avocats, médecins, journalistes pro dopage, se recrutent essentiellement parmi les hollandais et les belges de langue flamande. Comme ils adorent les français……Bizarre……

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  13. marten
    Soumis le 22 janvier 2007 à 12:39 | Permalien

    Je me distance des propos sur le dopage de mes compatriotes bataves.
    Je suis anti-dopage.
    Pas de secret médical pour les sportifs.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  14. polo
    Soumis le 22 janvier 2007 à 12:44 | Permalien

    Insensé et Monsieur Martel font, encore une fois, preuve de leur manque de connaissance médicale et d’un peu de démagogie.

    Un athlète dont les fonctions respiratoires sont déjà à 100%, et qui disons prenait quelques coups de Salbutamol, ne verra PAS ses poumons soudainement s’agrandir et achimené 120% d’oxygene au muscle.

    C’est la raison pourquoi la WADA (corrompue la Wada??) accepte les certificats assez facilement. Le Salbutamol ne sert à RIEN si un athlète n’en a pas besoin, un placebo au mieux. PLusieurs en prennent, certes, mais probablement par crainte d’etre un de ceux qui en a besoin que parce que ça les aide vraiment.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  15. crevette masquee
    Soumis le 22 janvier 2007 à 4:24 | Permalien

    “plusieurs en prennent”

    polo fait preuve d’une naïveté incroyable. Si ce n’est pas l’EPO (Armstrong) la testostérone (Landis) ou le salbutamol (Pereiro) qui font le champion, pourquoi prennent-ils quand même ces produits ?

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  16. insensé
    Soumis le 22 janvier 2007 à 11:54 | Permalien

    Etant de formation scientifique, je ne me laisse pas impressionner par ces propos de Polo, vraisemblablement piqué dans sur le web dans la bouche des ayatollas du dopage autorisé.
    Le fait que la WADA accepte les certificats, n’est pas en soi la démonstration scientifique de la non validité de mes propos sur cette molécule.
    Les certificats, c’est le règlement et les règlement ça n’a rien à voir avec les vérités scientifiques.
    La vérité scientifique, c’est que le Salbutamol va dilater les bronches en agissant sur les recepteurs beta2 des muscles lisses des bronches et “élargir” la plomberie pour finalement favoriser le transport de l’air dans les poumons.
    C’est l’effet recherché par le coureur. Est ce que celà a été démontré en double aveugle dans une étude significative. A ma connaissance pas, mais c’est en tous cas l’effet recherché par les toubibs véreux du peloton. C’est une sorte de molécule de départ dans tout le système du dopage sanguin qui va trouver toute sa plénitude avec l’epo ou tout autre produit agissant sur le transport de l’oxygène dans le sang.
    Pourquoi y a t’il près de 60% des coureurs du peloton à courir avec de tels certificats ???
    Environ 2 millions de français on un besoin quotidien de Salbutamol, càd près de 3% de la population.
    Pourquoi 60 à 70% chez les coureurs ???
    C’est la démonstration de mes propos.

    Polo, où vous êtes médecin et là je suis prêt à débattre sérieusement avec vous sur ce sujet, car beaucoup de chose peut en effet être discuté sur l’effet recherché et l’effet réel,je le conçois, mais si c’est simplement pour envoyé des arguments piqués sur le web dans la bouche de pseudo-scientifique vereux, vous feriez mieux de vous abstenir, car votre argument sur les raisons de l’utilisation de cette molécule dans le peloton est carrément ridicule.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)

Fouillez nos archives!