Tous les jours, la passion du cyclisme

(Très) décevant Milan SanRemo

On avait tous anticipé une lutte à finir entre les trois géants du cyclisme actuel que sont Van Der Poel, Van Aert et Alaphilippe.

Ben non.

Rien.

Vous avez compris Ganna et Ineos vous?

Jusqu’au pied du Poggio, le scénario classique: échappée matinale reprise, ca roule vite. Bien.

Puis rien. La grande bataille n’a pas eu lieu.

Au pied du Poggio, Ganna, le dragster italien de l’équipe Ineos, a mis en route. Pour qui, pourquoi ? Kwiatkowski? Pidcock? Vraiment?

Du coup, Caleb Ewan a saisi l’aubaine. Au sommet du Poggio, c’était l’immense gagnant. Inespéré même: le gus est au sommet d’une montée de 3,6 kms avec des puncheurs comme VDP, Van Aert et Alaphilippe. On croyait rêver.

La merde, c’est qu’il n’avait plus d’équipier. Philippe Gilbert à la trappe.

Le seul qui a tenté quelque chose sur le Poggio, c’est Loulou Alaphilippe, mais bien trop tard, et bien trop peu. Van Aert a certes relayé, mais sans efficacité. VDP? Rien. S’est contenté de suivre. C’est vrai que Ganna avait imprimé un rythme très soutenu depuis le pied.

Saluons sans réserve l’intelligence de Jasper Stuyven, qui a eu la lucidité de partir au bon moment, et les jambes aussi. En présence d’une aussi belle brochette de favoris et de sprinters, et au niveau professionnel ou la stratégie d’équipe joue beaucoup, la chance sourit souvent au premier qui prend l’initiative.

Une fois parti, ben les autres derrière ne voulaient plus risquer de perdre. Donc personne n’a relayé.

Je pense que Stuyven doit sa victoire au relais que lui a servi Soren Kragh Andersen. Sans ce relai, Stuyven se serait fait reprendre à 50m de la ligne et c’est Ewan qui aurait gagné.

Peter Sagan 4e, quant tu sais que le bonhomme est hors de condition, tu te dis que même si le rythme était soutenu sur le Poggio, ca n’a quand même pas roulé à bloc.

Le grand perdant du jour s’appelle Caleb Ewan. En haut du Poggio, il avait gagné. En bas, il avait perdu. Incroyable.

Les autres perdants presque honteux, c’est Ineos. Je suis sévère certes, mais à quoi aura servi l’effort de Ganna dans le Poggio? Rien. Sweet nothing.

Pidcock a certes tenté de relancer dans la descente, mais trop peu trop tard: il fallait partir à mi-pente du Poggio! Et si Kwiatkowski a fait rouler son équipe pour lui, je lui suggère de ne pas faire le coup trop souvent: ses équipiers n’ont pas dû apprécier. Sur la ligne, les Ineos sont 15e (Pidcock) et 17e (Kwiatkowski). Pas vraiment un succès.

Bref, une édition à oublier. Qui dans un an se souviendra de la victoire de Stuyven?

Personne.

Partager

Précédent

Ambiance

Suivant

Retour sur Milan SanRemo

41 Commentaires

  1. marius

    J’ai regardé la course avec les commentaires italiens. Et eux aussi se demandaient après coup, pourquoi n’avoir pas joué la carte Ganna en poursuiteur. Son train d’enfer dans le Poggio a simplement empêché au trio de délivrer ses attaques foudroyantes. Trio que j’ai trouvé émoussé, surtout MVDP, sans doute pas remis de son Tirreno Adriatico. Au final, beaucoup de monde a basculé dans la descente et une autre course à commencé. On connais la suite.
    Le grand perdant, c’est Wout Van Aert, le plus fort à la pédale hier.

    5
    0
  2. piroux

    Salut Laurent,

    Le scénario était prévisible à cause de la présence de trois fantastiques et la maigre difficulté que propose le POGGIO. Mais ce n’est pas surprenant de voir Cabel à ce niveau en haut d’une bosse (ce n’est pas un col), mais il n’avait pas gagné en haut du POGGIO encore fallait-il qu’il bénéficie de l’emballage final d’un de ses adversaires.

    5
    0
  3. Mathieu

    Pas d’accord avec les commentaires négatifs concernant MDR.
    J’ai 40 MDR en mémoire. Je suis un vieux et sérieux suiveur.
    Et pour moi, le résultat était attendu. La victoire d’un outsider me paraissait probable. C’est MSR dans toute sa beauté .Il est fréquent dans cette course longue et peu sélective de voir un outsider et même un inconnu triompher ( pour souvenir Gomez en 1982…).
    Il suffit de lire le palmarès pour voir l’alternance des noms de grands champions et d’outsiders.
    Donc pour moi, un vrai et beau MSR.

    18
    3
  4. Wolber

    La victoire d Éric Maechler avait été aussi une surprise. Fin des années 80…

    6
    0
  5. Edgard Allan Poe

    J’ai hésité entre un entrainement long sous le soleil, mais avec un vent du nord glacial et violent, et la course…sur internet. Le tout est de ne pas se faire spolier le classement au retour, par les médias ou les copains cyclistes.
    D’ailleurs, pas de vrai résumé disponible sur le net : uniquement des bribes ( le dernier km, le Poggio jusqu’à mi-pente, la fin de la descente)…bonjour le jeu de piste !
    Bref, je rejoins les commentaires précédents, dont celui de Marius. Pour moi, MVDP en a trop fait lors de sa 2ème victoire sur Tirreno. Je suis « inquiet » pour cet homme : on ne passe pas impunément d’une saison de cyclo vers la route, et le VTT sans marquer de réel temps de repos, qui plus est sachant qu’il ne ménage jamais sa peine, et court toujours avec un grand panache. Il doit rouler vraiment piano à l’entrainement. Je ne sais pas s’il a un compte Strava.
    La tactique d’Ineos était la bonne, au regard de leur effectif d’hier. Il leur a simplement manqué le dernier étage de la fusée. Ni Kwiato, ni Pidcock n’auraient été capable de contrer ou même de rester dans les roues d’une attaque violente des 3 « magnifiques ». Imprimer un tempo de dingue permettait de prévenir les velléités des 3. Tout juste aurait il fallu se détacher à un km du sommet.
    Ensuite, nul ne peut faire la différence dans ce type de descente, car les épingles à cheveux ne peuvent se négocier très vite. A la limite, un coureur seul avec 15/20 secondes en haut de la descente, du genre Nibali, peut jouer la gagne, mais impossible de réellement lâcher des poursuivants dans ta roue pour courir vers la ligne. En plus, on ne le dit pas assez, mais les pros ne prennent pas de risques très élevés dans les descentes. Il en va de leur saison, de leur carrière. Kamikazes des courses amateurs…des petites courses amateurs, passer votre route !
    Je modérerais ton propos Laurent, sur le premier qui attaque…C’est pas faux, mais je dirais le premier qui attaque…le plus près possible de l’arrivée.
    Longtemps MSR s’est couru ainsi, notamment du temps où la longueur de l’épreuve en faisait une épreuve de préparation.
    Caleb Ewan est un malin, qui exploite au maximum ses capacités.
    Sagan, hors de forme, c’est déjà un niveau supérieur aux 9/10 ème des coureurs français…pour ne pas dire tous les coureurs français, avec l’exception d’Alaphilippe sur les classiques. C’est déjà pas mal.

    14
    3
    • LeveTôt

      Voilà un commentaire pertinent et juste. Tout a été dit, belle analyse. J’ajouterai que ce n’est pas parce qu’une prédiction, aussi juste soit-elle, ne se réalise pas qu’il faut être déçu ou en dénigrer le résultat…

      0
      0
  6. plasthmatic

    Moi, Laurent, je m’en souviendrai. Quand même.
    Et toi aussi j’en suis sûr, ton effet rhétorique final à part !
    Quant à la ‘surprise’, il est difficile de dire que le garçon n’avait pas l’étoffe d’un vainqueur possible avant même le kilomètre zéro. Ou alors les victoires ne sont autorisées qu’à peu de coursiers. Jasper Stuyven est tout sauf un inconnu ou un faire-valoir, pire, un faire-nombre, sauf aux yeux de qui le cyclisme n’existe que par ce qui brille (ou qu’on met en pleine lumière). Je me souviens de sa victoire sur Kuurne il y a quelques années, rien qu’un truc pareil te signe un bonhomme. Et hier, même s’ils se sont regardés un peu, c’est ça le cyclisme, qu’on demande à son boîtier de pédalier s’il l’a méritée, la ligne tout au bout. Sans le retour de Soren Kragh Andersen, Stuyven ne gagne pas, c’est certain. Mais c’est aussi ça le cyclisme. Sinon on met tout le monde sur home-trainer, on mesure les watts, et c’est fini, vive le vélo.

    Milan-San-Remo t’a peut-être déçu de ce que tu en as trop attendu, Laurent ?
    C’est une course monotone, par nature, sans la péjoration. Avec juste un feu d’artifice au bout. Hier une mèche a bien été allumée, pas à l’endroit le plus habituel, pas par le bonhomme le plus attendu. Mais très belle victoire.

    Pour finir, je me suis posé une question, déjà avant le final : Mathieu Van der Poel était-il aussi motivé par cette course que pour un Ronde, ou des Strade Bianche ?

    23
    1
    • Pierre Lacoste

      «Autrement les victoires seraient réservées à quelques coursiers». Bien observé. Justement, pourquoi espérer une course «classique», réservée à seuls deux trois grands coureurs du moment? Je préfère les surprises, d’autant que les trois en question auront amplement l’occasion de se faire valoir tout au long de la saison…ce qui en soit est prévisible. Pas besoin de confirmer à chaque course, même MSR, non? Par ailleurs, il fallait d’abord que Stuyven soit là bien placé en fin de course pour profiter de son sens de la course et sa forme manifestement au point.

      4
      0
  7. Edgard Allan Poe

    Même réflexion que toi, Plasthmatic. Pour MVDP, c’était une belle sortie d’entrainement, sans trop puiser dans les réserves, au soleil. Tous les yeux étaient tournés vers lui, nickel pour le sponsor. Et si le déroulement de la course l’avait favorisé, pourquoi ne pas gagner aussi…
    Mais dans ces objectifs perso, c’est un cran en dessous du Tour des Flandres et de Paris Roubaix – s’il peut se courir-. Trop d’incertitudes sur MSR. Trop ouvert.

    11
    0
    • noirvélo

      D’accord avec toi , Mathieu ne s’est pas pris la tête , MSR , il peut la gagner , c’est sûr , mais pour lui , c’est une course bien plus problématique que le « Ronde  » ou Roubaix , des courses qu’il a dans ses gênes et qu’il s’est probablement fixées comme objectifs prioritaires … Mais comme disait Coluche : « Tant que je gagne, je joue … « 

      1
      2
  8. Bernard

    D’accord sur l’analyse globale. Est-ce que MVDP n’a pas une équipe trop faible pour ces classiques, ce qui explique ses placements limites, l’empêchant de réagir au moment voulu?

    1
    0
    • noirvélo

      En principe pour remonter dans le peloton et …. y rester le temps qu’on veut , on peut y aller seul en prenant les bonnes roues , surtout lorsqu’on est habile et fort comme Mathieu !! D’ailleurs je trouve qu’il a beaucoup « musardé » en queue de peloton les soixante dernières bornes …

      2
      1
  9. Edgard Allan Poe

    Hier, il pouvait compter sur De Bondt, Vakoc, Vermeersch. Ce n’est pas les moindres coureurs du peloton, mais c’est sûr que c’est pas Ineos, ni Jumbo ou Qsteps.

    3
    0
  10. noirvélo

    EAP ,
    je n’ai pas hésité , soleil , zef fort et glacial mais 100 bornes de plat (seul en échappé comme de bien entendu!) pour « mériter » le canapé et son MSR … (oui, j’ai cédé à Eurosport , je l’avoue …)
    Alors moi , je suis hyper content que les « trois fantastiques » (qui ne sont que des êtres humains !) se soit loupés !!! Ras le bol que tout le monde en parle , les voit tous les trois sur le podium , dans l’ordre ou le désordre , votre ordre de préférence en tous les cas !!! Les médias , vous , ma voisine , le curé , le buraliste et ma mère qui en rajoute !!! Ca veut dire quoi ? que les autres sont nuls ? qu’ils n’ont pas de c……s ? Quel irrespect pour un peloton de 237 coursiers entrainés à se taper 300 bornes pour 10% (voire certains 5% ) de leur salaire , qui parcourent la même distance à 43 km/h de moyenne ?
    Super heureux pour Stuyven qui a été fort dans ses cannes , dans sa tête , qui a été opportuniste et malin , qui a gagné au « cordeau » mais nettement et proprement , c’est tellement mérité et ça donnera une leçon à certains … et pourvu que ça dure , que des guerriers de sa trempe se mettent à oser , à « décomplexer » sur les prochaines échéances et que les DS leurs lachent la bride !!!
    Et non EAP , il n’y a pas que Julian en France , il y a aussi Turgis , qui seul contre tous se bagarre pour chercher de vraies « places  » dans des Classiques , 10e avec ce plateau et qui doit composer avec les anciennes gloires Terpstra et Boasen Hagen qui ne l’ont sûrement pas beaucoup aidé … Turgis et Cosnefroy dans des équipes « top étrangères » , ça aurait de la gueule …
    En tous les cas , Jasper , bravo , MSR est pour toi cette année 2021 !!!

    15
    1
    • mica

      Tu évoques les 300 bornes pacourues à 43 de moyenne, avec vent favorable….
      Je te rapellerais la moyenne de E. Merckx, vainqueur en 1967 à 44, 805 Km/h de moyenne pour les 288 Km! Sans commentaire……

      3
      8
  11. Edgar Allan Poe

    J’ai pas dit qu’il n’y a qu’Alaphilippe en France. Mais j’ai dit, et j’affirme, faits à l’appui, en répondant à la petite provocation de Laurent sur Sagan, qu’un Sagan en petite forme reste meilleur que 90% des coureurs français sur le terrain des classiques. Preuve en est que Sagan fait 4 hier, d’ailleurs. Je mets Sénéchal et Cavagna à part, mais pour le reste, il suffit de regarder les classements de Sagan sur les 5 dernières années en comparaison des français. Je ne commente, ni n’interprete. Je fais un constat.

    7
    2
    • noirvélo

      Exact .
      Oui , j’ai oublié Senechal et Cavagna qui performent … aussi dans une équipe étrangère !

      1
      1
  12. Kekun

    Pas la même lecture de course que moi!

    Moi j’étais bien heureux qu’un mec de classique fasse la barbe aux archi favoris comme un Cance était capable de faire. C’est une lecture et une belle lucidité alors que les autres se regardaient tous! D’ailleurs Alaphilippe passe son temps à regarder en arrière, après on se demande pourquoi il tombe, regarde en avant bordel! Tu es capable de rien faire sans tes coéquipiers? On n’est Freire ou même Ewan à se servir des équipes quand la tienne est absente!

    Bref, pour une course aussi longue qui se joue dans 2 bosses, c’était plutôt sympa!

    9
    1
  13. noirvélo

    Je suis aussi heureux pour Segafredo qui sponsorise quand même deux équipes cyclistes masculine et féminine , et , vu les succès obtenus tous les deux en terre italienne ce WE ! ( Trophée Binda , vainqueur Elisa Longo Borghini !) elle va sortir deux nouvelles machines à café , la « San Rémo » et la « Binda » …. nous sommes pas loin du 1er avril et je rigole comme souvent , quoique, ce serait le moment …

    2
    1
  14. Chouchou

    Ce sont les médias qui nous ont survendu ce MSR avant la course, du coup il peut paraitre décevant par rapport à nos espoirs sur le « trio magique ».
    Pour ma part j’avais déjà compris qu’il ne fallait rien attendre de spectaculaire de la part de MVDP en lisant ses déclarations d’avant course.
    Dans le groupe de 17 qui s’est joué la victoire, il y avait 3 équipes représentées par 2 coureurs. Difficile pour les individualités qui avaient la « pancarte » de faire trop d’efforts sous peine de se faire contrer alors qu’il n’y avait plus de difficulté pour faire la différence. Certains avaient même su très vite que ce serait un sprint vu le nombre et surtout le pur sprinter Ewan qui était avec eux.
    Après avoir suivi les Strade Bianche et Tirreno Adriatico fantastiques, MSR semble bien fade mais c’est sa longueur et son profil qui offre une course spéciale.
    On a quand même échappé au sprint massif d’il y a quelques année.

    3
    2
  15. Lbi

    Aussi ch…. que d habitude 🙂
    On retiendra le trait d d’humour sur colombo, de la guewiss, qui n avait pas mené l’enquête selon les commentateurs français. Pour faire passer la longueur du direct. Pour le reste, ce parcours n’offre que peu de suspense, il est même dangereux de lancer des coureurs plein pot avec leur fatigue sur des petites routes comme ça.

    1
    4
  16. Laurent

    Bonsoir,
    Je vous trouve sur cette édition qui certes ne nous a pas réservée un grand spectacle.
    Maintenant, ceux sont les coureurs qui font le show et il est clair que les 3 grandes stars du moment (Alaphilippe, MVDP, VVA) n’ont pas tenu leur rang de grandissimes favoris et nous ont offert un pauvre spectacle. Cela arrive.
    Il me semble qu’il faille respecter le vainqueur qui a parfaitement joué le coup. Il a été le plus fort.

    4
    0
  17. Bonjour, je ne suis pas déçu, chez nous, en Belgique, Jasper Stuyven n’est pas un inconnu ! Milan-San Remo ce n’est pas une épreuve pour le premier venu ! Stuyven est un coureur courageux il a fait le bon choix pour une superbe victoire ! On nous a rabattu les oreilles toutes l’épreuve avec des Van Der Poel, des Van Aert et des Alaphilippe à tous les tournants, résultats trop frileux pour faire le travail sans leurs équipiers pour leur beurrer la tartine… Des gros lourds, voilà le constat !

    Toute mon admiration pour Jasper Stuyven et Soren Kragh Andersen

    15
    0
    • noirvélo

      Et une mention spéciale à Tim Declercq qui prend du vent pendant près de 250 bornes et Charles Planet , diabétique , qui participe entièrement à la « matinale » et fini l’épreuve très bon dernier .

      2
      0
  18. Edgar Allan Poe

    Kekun, Alaphilippe est hyper nerveux sur un vélo, n’arrête pas de se retourner, zigzague, et fait des écarts conséquents. C’est dû au glucose : chaque fois qu’il entend un bruit, il a peur d’avoir tombé de sa poche un sachet de glucose, une barre de céréales, un tel, si précieux chez Qsteps, qu’on descend même en bas des ravins pour faire les poches des coureurs qui ont chuté et récupérer les pépites de sucres.
    Et quand on a un peu traîné dans les pelotons, on a tous rencontrés des coursiers hyper actifs.

    15
    0
    • Lbi

      Je pensais justement à bramati, ce bon directeur sportif qui vient blanchir les suspects avant l’enquete. Vu et pris mais pas pris.

      4
      1
    • noirvélo

      EAP,
      c’est bien d’en parler et de partager , au moins , nous , nous sommes prêts … On nous « vend » du gentil coureur , talentueux , souriant , en ménage avec le fantasme actuel des cyclistes branchés , à longueur d’années . Moi j’aime bien y croire , un temps ,pourquoi pas , ce n’est pas bon d’être toujours négatif , mais comme toujours , la presse fait mal son boulot , elle en fait trop et pas bien … Et je ne sais jamais si c’est elle ou ma lucidité qui me pourri mes avis à défaut de mes jugements …
      Et personne d’entre nous n’est aussi « nerveux sur un vélo  » après 300 bornes à 43 de moyenne , ou j’me trompe ? Tu prends quoi toi là ??? Lol …

      3
      1
  19. Vous pourrez bientôt équiper votre vélo de pneus créés par la NASA: ‘Sans air et increvables’

    https://fr.businessam.be/weekend-fr-vous-pourrez-bientot-equiper-votre-velo-de-pneus-crees-par-la-nasa-sans-air-et-increvables/

    1
    0
    • noirvélo

      Laissons les arriver , et à quel prix ?!! Pour crever une fois tous les deux ans même avec de vieux pneus , je peux m’en passer … Je laisse cette technologie à ceux qui « marchent comme des avions » …

      1
      0
  20. Wolber

    Oui, on a déjà des chambresà air orange qui font gagner 2 grammes à 30 euros pièce. Que je n ai jamais acheter!

    1
    0
  21. Edgar Allan Poe

    Et oui, Wolber. Il y a 25 ans, les chambres en latex avaient des avantages : plus souples, pouvant être un peu plus gonflées que les chambres classiques sans perdre en confort et surtout plus légères et avec presque pas de risques de pincement. Pour quelques francs de plus. Aujourd’hui, pas franchement d’intérêt au regard du progrès réalisés sur les pneus, et surtout un prix exorbitant. Reste la filière asiatique.
    Peut on parler de gentrification du cyclisme ?

    2
    2
  22. Wolber

    Aujourd’hui la clientèle cible des fabriquants de velo pour la plupart anglo saxons est le cadre dynamique de start up, barbu , tatoué portant une montre à quartz qui ,avec sa tenue Rapha et son Scott à disques de 9800 euros , va boire un café dans un bar pour cycliste après une longue sortie dans la périphérie d une grande ville. Hyper connecté, et donc équipe d un GPS énorme au guidon , Il publie , bien sur, son exploit du jour sur Strava où ses amis ne manqueront pas de lui mettre un Kudo et le qualifié de guerrier.
    Je crois que l on peut parler de gentrification . 😊

    Les chambres à air orange sont des turbolito qui font gagner 2 grammes pour 30 euros.

    6
    0
    • noirvélo

      Tes « clichés » qui sont souvent critiqués par une « populasse bien pensante et hyper tolérante  » ( mon Dieu , surtout ne pas juger !) sont bien vivant et participent à ma philosophie caustique tout à fait apparentée à la tienne et à celle d’EAP entre autres…
      Maintenant , n’oublie pas que ces « hipster new age » vont bientôt faire un « break » , le joli mois de mai se profile à l’horizon avec son cortège de raquettes de tennis , eh oui , Roland Garros !!! En rien , il ne négligent leurs classiques , l’occasion de faire prendre l’air à leur dernière raquette « Nadal Replica » dont le cordage a évidemment la même tension et va leur refiler le traditionnel « tennis elbow » au bout de trois jours … Pour les signatures , leur dernier « Mont Blanc » à corps carbone et plume titane sera de toutes façons encore un peu trop lourd mais heureusement si brillamment stylé et « à la page » … comme tout le reste ! ouf …

      1
      2
      • noirvélo

         » Oups , J’ai « froissé » un joueur de tennis propriétaire d’un « Mont Blanc » , entre autres … désolé .

        0
        0
  23. Edgar Allan Poe

    J’avais le même cliché que toi en tête, Wolber, quand j’ai parlé de gentrification. J’ai pas osé pousser plus loin.
    Les mêmes qui veulent m’expliquer comment on fait du fractionné, et qui dynamitent les entraînements hivernaux, tellement sûrs de leurs méthodes modernes hyper pointues. Ils ont un coach, parfois. Un entraîneur qui leur soutire quelques centaines d’euros chaque mois.
    Après, à mi course, j’ai beau tourner la tête de partout, façon Alaphilippe, enfin presque, je ne les vois plus dans le peloton.
    Ça le fait moins pour le selfie passé la ligne…

    4
    0
  24. Wolber

    EAP, dans ma caricature j ai oublié de précisé l importance de pédaler pour mon cycliste barbu et surtout , surtout, de le faire savoir …via les réseaux « anti sociaux »😊

    2
    0
  25. lbi

    Ah les gars vous m’avez bien fait rire. Le portrait est très réussi.
    Ca peut être aussi le français de 50 ans, chef d’entreprise, qui se balade à l’entrainement avec un casque et une énorme visière jusqu’au nez, et qui t’explique par a+b comment ton corps fonctionne et ce que tu dois faire pour perdre les 30 kilos qui te séparent de lui. Et comment les entraînement 30/15 marchent, parce que fractionné c’est ringard et désuet. Il faudra en plus aussi l’attendre en haut de la première bosse.

    2
    0
  26. lbi

    EAP, on risque toujours pas de se croiser en course, et surement qu’ils garderont encore le pognon des licences pour payer un bel hotel aux pros aux chpts du monde.

    1
    0
  27. Edgar Allan Poe

    Ibi, Wolber, Noirvelo… je vais partir pédaler d’ici une demi heure. Mais avant, je dois absolument faire un selfie en tenue devant une tasse de café. Ça vaudra bien quelques kudos ?
    Ibi, tu penses qu’on croise le fer sur les courses ?
    En tous cas, ce chef d’entreprise, je l’ai côtoyé ! Avec son Aero et ses freins à disque qui touchent à chaque relance🤣😁😂
    J’en connais aussi qui font 20 bornes d’entraînement : 10 d’échauffement, puis 2 tentatives de KOM avec vent hyper favorable, et retour à la maison.
    Je n’ai jamais fait des moyennes extraordinaires à l’entraînement. Je roule parfois avec un ancien pro, qui m’expliquait qu’à l’époque, il roulait à 25/26 de moyenne, notamment quand il s’entraînait avec un autre pro qui a pourtant été maillot à pois sur le TdF. Les comptes Strava de certains pro affichent aussi une certaine modération sur les moyennes. Et puis, Ok je sait pas si les kms ont été accomplis en groupe, voire derriere scooter. Bref, les 3eme caté et les Pass s’entraînent autour de chez moi à 32 km/h, les pros à 26. Chercher l’erreur !
    Au fait, Froome exit de chez Sky, performance en chute libre, avec une grave chute, j’en conviens.
    Retour du Cav chez Qsteps, il va bientôt marcher sur l’eau!
    Chercher l’erreur ! 🤔🤭

    1
    1
  28. Lbi

    Mdr.
    Oui on risque de se croiser.
    Froome c est l armstrong de 2010. Comme tous il va prendre les sous, arreter un peu d allumer la chaudière et retrouver son niveau d avant produit. Nullos par rapport aux autres pros sains.

    0
    1

L’auteur de ce blog encourage tous les lecteurs à laisser un commentaire en réaction à l’article du jour, cela contribue à enrichir le propos. Vous pouvez contribuer à la qualité de ce site en utilisant un langage décent, poli et respectueux d’autrui, et en étant pertinent et concis envers le sujet traité. L’auteur peut modérer les commentaires, et se réserve le droit de censurer sans avertissement les commentaires considérés hors sujet, diffamatoires, irrespectueux d’autrui, portant atteinte à l’intégrité d’une personne ou encore haineux.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.