Tous à la Classique des Appalaches!

La prochaine Classique des Appalaches s’annonce à la hauteur de son modus operandi: unique, épique, mythique.

Les organisateurs se sont pliés en quatre pour nous organiser toute une course/cyclosportive, aussi il faut que la communauté cycliste soit au rendez-vous.

Ceci est donc un appel, carrément: venez sur la Classique!

Vous ne serez pas déçu: ce sera beaucoup plus qu’une simple épreuve de cyclisme sur route.

Ca sera notamment un beau party à l’arrivée! Quoi de mieux pour bien conclure une saison?

Les organisateurs nous promettent en effet une délicieuse poutine au braisé de cerf à l’arrivée, spécialement préparée avec soin par le pub local L’Ours Noir. Vous aurez aussi droit à une bière spécialement brassée pour l’occasion par la micro-brasserie Isle de Garde dans la foulée, question d’étancher la soif. Le tout au sommet du Mont Arthabaska, avec le groupe Vocelle and the CrashRoads pour alimenter l’ambiance festive.

Pour vous convaincre encore de vous inscrire, les organisateurs offrent également une formule « quattro », si vous vous inscrivez à quatre: 15% de rabais sur le forfait, peu importe le choix de parcours. Voilà qui encouragera les équipes à s’inscrire d’ici peu!

Côté parcours, rappelons que trois possibilités s’offrent aux participants: le Découverte, avec 70 kilomètres et 1000m d’ascension, le Panoramique, avec 107 kilomètres et 1800m d’ascension, ainsi que le Classique, 135 kilomètres (dont 45 kms de terre battue) et 2700m d’ascension. Ca vaut pour la cyclosportive. Il y a aussi les courses formelles, pour toutes les catégories de coureurs, du Sénior 1-2 au Maître A et B.

J’ai reconnu le parcours « Classique » en juin dernier en compagnie d’Alexis Pinard, président du comité d’organisation, et je peux vous dire que ce sera difficile. C’est toutefois la condition pour pouvoir dire à l’arrivée « Unique, Épique, Mythique »…

Le style d’épreuve qui créée des liens entre les participants qui seront, l’espace de quelques heures, des partenaires de souffrance plutôt que des adversaires…

Au plaisir de vous y retrouver le 17 septembre prochain!

9 Commentaires

  • Le Pitre
    Soumis le 12 août 2016 à 1:25 | Permalien

    Hors sujet, d’actualité: cette nuit, un gars a roulé sur le plat et sans vent à 63,6 km/h de moyenne sur 43 secondes (dans la roue de 2 autres les 2 premiers tiers), DEPART ARRETE! J’invite chacun d’entre nous qui pédale à rouler à sa vitesse maximale sur quelques secondes sur le plat sans vent, histoire de bien se rendre compte de ce que signifie le niveau atteint par les plus forts, les mieux entrainés, les mieux encadrés, les mieux équipés. On peut ensuite extrapoler à toute activité humaine, qu’elle nous soit perceptible (comme là) ou moins (ex: le jeux d’echecs, le tennis de table, les mathématiques, etc…).
    Et bonne fortune à la Classique des Appalaches, mais sans moi qui ne traverserait tout de même pas l’océan!

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +2 (from 2 votes)
  • mica
    Soumis le 12 août 2016 à 2:25 | Permalien

    Merci Le Pitre, d’ouvrir les discussions sur la piste : En effet les 750m de la vitesse par équipe ont été « abattus » en 42,5 s par les anglais. Je me suis amusé à calculer ce que j’ appelle « la vitesse de croisiére », c’est à dire celle obtenue en « défalquant » le temps du au départ arrété (- 5,5 s environ) et l’ on obtient 72 km/h de moyenne.
    On peut remarquer aussi qu’ en poursuite par équipe(4Km), les meilleures équipes roulent a prés de 64Km/h, toujours en vitesse de croisiére.
    Les records  » s’ affolent » depuis maintenant plus de 20 ans, l’ amélioration principale étant due à l’ utilisation des roues lenticulaires, infiniment plus aérodynamique. En effet les rayons d’ une roue classique brassent l’ air de maniére très importante et diminuent le rendement de façon drastique.
    Il faut noter qu’ a son passage au point haut, le rayon supérieur « avance et tourne » et va 2 fois plus vite que le cycliste et sa machine.
    Imaginez une série de rayons fendre l’ air à 120Km/h et vous comprendrez l’ effet « néfaste » des rayons! Eh oui le cyclisme(sur du plat) est presque purement à résistance aérodynamique. (d’ ou l’ importance des « abris aéros. même si certains veulent les « occulter ».)
    Pour en finir et encore une fois pour souligner l’aspect aérodynamique du cyclisme, je rappellerai que le record de l’ heure cycliste dans un vélo caréné vient d’ étre battu : 92,5 Km dans une heure, par le suisse (inconnu) Francesco Russo. Oui, j’ ai bien dit 92,5 km/h…..Pendant 1 heure! (sur le circuit Dekra en Allemagne, donc pas d’ influence facilitatrice des vents ou dénivellés.)

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +2 (from 2 votes)
  • Raymond M. SIGOUIN
    Soumis le 12 août 2016 à 2:24 | Permalien

    Quand même curieux, 2 CYCLOS la même fin de semaine à moins de 110 km l’une de l’autre, Megantic aurait dû avoir la priorité de date….
    ON (CYCLOSPOTIVE ST-DONAT LE NORDET) s’est fait prendre notre date par Gatineau il y a quelques années et on (FQSC) avait refusé qu’on la fasse en même temps pcq pas à 250 km l’une de l’autre alors que l’on avait réservé notre date bien avant Gatineau…..

    C’est pas très juste pour Megantic, ça fait que l’on va encourager Megantic.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +3 (from 9 votes)
  • Vincent C
    Soumis le 13 août 2016 à 7:41 | Permalien

    Totalement hors sujet mais je ne peux pas croire que tu as passé à côté de ça Laurent!

    https://www.youtube.com/watch?v=uvxR36ScTis&feature=share

    Mais quel détestable personnage Bernard Sainz

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +1 (from 1 vote)
  • mica
    Soumis le 14 août 2016 à 5:21 | Permalien

    Bravo aux cyclistes Canadiennes pour leur perf. en poursuite par équipe et très belle médaille de bronze!
    Nos Françaises sont très loin de cela, idem pour les poursuiteurs Français, incapables de se qualifier, alors on nous dit: dans quelques années……, peut étre, mais nous serons(chez les hommes) à 3mn 55, quand les autres seront à 3mn 48 ..la honte, mais ASO a bien pratiquement rayé les chronos des compét., alors ils pourraient aussi tenter de faire rayer la poursuite par équipe du programme des JO? (c’ est déjà fait pour la poursuite individuelle)
    Maintenant, place à l’ omnium, épreuve hybride, ou le meilleurs est mélangé à l’ ecxécrable, ce dernier étant les courses en peloton, avec ses chutes, sa part de chance, ses impondérables, ses éventuelles magouilles….

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: -8 (from 8 votes)
  • Le Pitre
    Soumis le 15 août 2016 à 2:08 | Permalien

    Il n’y a pas que le Tour de France!
    Elle ne fera pas le Tour de l’Espagne, loin de là, mais la Vuelta qui arrive présente un plateau et un parcours alléchants.
    Une mention à Chris Froome qui, une fois de plus, met en jeu son prestige en rompant avec la tradition selon laquelle le vainqueur du Tour achevait sa saison fin juillet!

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +3 (from 3 votes)
  • coslo
    Soumis le 15 août 2016 à 8:00 | Permalien

    Laurent,

    Voici ce que j’ai comme message de mon anti-virus
    Norton.

    Ça dit que le site de laflammerouge est malveillant !

    Étrange !

    https://safeweb.norton.com/report/show?url=http:%2F%2Flaflammerouge.com%2F&product=other&version=22.7.0.76&lang=0C01&source=toolbar

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • mica
    Soumis le 16 août 2016 à 6:27 | Permalien

    @ Le Pitre: oui enfin, tour d’ Espagne ou eniéme séance de ratrapage ,pour quelques  » acteurs » qui se connaissent par cœur, après le giro.. le TDF..
    Y aura t’ il une vrai course….. un peu comme si après les J O il y avait maintes épreuves pour se « refaire », bref, je doute de la sportivité et de la probité de ces épreuves multiples en cyclisme, et encore une fois 3 semaines, et puis ce sera l’ Espagne….toujours un peu « sulfureuse ».

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: -2 (from 4 votes)
  • Le Pitre
    Soumis le 17 août 2016 à 11:59 | Permalien

    Pourquoi une course « de rattrapage », « se refaire »? Une course, et une belle, qui se suffit à elle-même.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)

Soumettre un commentaire

Pas d'accord? Une précision à ajouter? Une erreur à signaler?

Contribuez vous-aussi au succès de La Flamme Rouge en laissant un commentaire constructif: vos commentaires sont très importants pour moi! Depuis 2003, ils ont contribué significativement à enrichir et à dynamiser ce site.

Régulièrement dès avril 2013, La Flamme Rouge publiera sur sa page principale un commentaire s'étant distingué des autres soit par son originalité, son apport au débat, sa critique constructive, son humour ou encore sa pertinence.

Vos commentaires engagent cependant votre responsabilité. Ayez s'il vous plait la courtoisie de signer votre commentaire de votre nom (La Flamme Rouge s'engage par ailleurs à préserver la confidentialité de votre adresse courriel). En tout temps, soyez pertinent et concis par rapport au sujet traité par l'auteur de ce site, et usez toujours d'un langage décent, poli et respectueux d'autrui.

L'auteur de ce site se réserve le droit de censurer sans avertissement les commentaires considérés hors sujet, de mauvais goût, diffamatoires, irrespectueux envers autrui, portant atteinte à l'intégrité d'une personne ou encore haineux.

Les champs requis sont marqués par *

*
*

Fouillez nos archives!