Tom Danielson

La nouvelle de la semaine dans le monde du cyclisme pro est résolument la signature, pour la saison 2004, de Tom Danielson (équipe Saturn) chez l’équipe italienne Fassa Bortolo dirigée par GianCarlo Ferretti qui n’est plus à présenter dans le milieu. Il y retrouvera Dario Frigo, Allessandro Pettachi et Aitor Gonzales entre autre. Michele Bartoli est annoncé comme partant pour la saison prochaine, ce qui est dommage pour couvrir le registre des Classiques.

Danielson a fait toute une saison 2003 et s’inscrit logiquement comme le grand espoir du cyclisme américain, après Greg LeMond et Lance Armstrong. Ca fait plaisir de voir que tout comme eux, Tom n’a pas hésité une seconde à rallier l’Europe et une équipe de top niveau, dirigée par "l’homme de fer". Trop de cyclistes nord-américains préfèrent en effet se cantonner aux courses américaines ou l’on peut courir pour soi et faire rapidement d’intéressantes sommes d’argent. Danielson a très bien vu que Saturn ne lui permettrait pas d’aller plus haut encore, lui qui en a pourtant les moyens physiques de toute évidence tant il est apparu facile dans de nombreuses courses cette saison. Rappelons que Danielson a gagné au début de la saison le Tour de Lankawi devant certains pros européens confirmés. Il a récemment gagné le Mount Washington Hill Climb race, ce qui situe ses capacités de grimpeur. Souvent présenté comme tel, il semble être capable d’exceller également au CLM. En fait, personne ne connaît ses réelles limites et Ferretti l’a compris avant tout le monde. Avec lui, il détient peut-être le prochain vainqueur américain du Tour, une fois le règne d’Armstrong terminé! Bref, une excellente alliance entre un directeur sportif qui a 30 ans de métier, qui sait comment développer les jeunes et motiver ses coureurs, et un jeune coureur justement qui a eu la tête de s’épauler de gens compétents autour de lui et qui dédient leur vie au cyclisme. Et dans cette optique, les italiens sont tout simplement les meilleurs…

Fouillez nos archives!