SRAM Red eTap AXS: une révolution!

C’est le buzz sur beaucoup de sites Internet de vélo ces jours-ci, le nouveau groupe Sram Red étape AXS.

Et avec raison!

En un mot, ouf! Ça va faire mal, très mal à Campagnolo et Shimano. C’est pas compliqué, avec ce groupe Sram ouvre la voie du futur et invite à un complet redesign de ce qu’on appelle un « groupe » pour un vélo.

Premier élément important, le sans fil. Alors que Shimano et Campagnolo ont certes des groupes électroniques, on continue de se faire chier avec des câbles… Sram a réglé le problème, et les deux autres compagnies tardent à emboiter le pas. Le sans fil, c’est quand même plus simple au montage, et à l’entretien.

Deuxième élément important, Sram révolutionne les braquets en proposant quelque chose de totalement différent, ceci afin de maximiser la progressivité, un facteur dont je parle moi-même depuis 20 ans à mes collègues cyclistes, roulant 11-23 justement pour cette raison.

Exit les traditionnels 53-39, 52-36 ou 50-34 et des cassettes avec départ 11 et choix d’arrivée en 23, 25, 27 (commun) ou 29, Sram innove en proposant 50-37, 48-35 et 46-33!!! Vous avez bien lu. Derrière, la cassette propose un départ 10 – nouveauté pour la route – et des arrivées 26, 28 voire un non-traditionnel 33. L’étagement gagne.

Le nouveau groupe Sram propose d’autres innovations intéressantes, notamment un insert avec du gel au niveau du dérailleur arrière permettant de réduire le mouvement de ce dérailleur lorsque le vélo roule sur des terrains moins réguliers. Pourquoi? Parce qu’ainsi, ce groupe peut être utilisé pour du gravel bike voire du cyclo-cross.

La chaine a été retravaillée également, proposant un profil plat sur le haut. Intéressant, ne serait-ce qu’au niveau du look.

Le groupe propose également une personnalisation via une application fonctionnant sur téléphones intelligents. C’est l’avenir! L’élément le plus intéressant c’est que vous pouvez choisir entre deux modes, un mode « séquentiel » et un mode « compensation » proposant une assistance aux changements de vitesse.

En mode « séquentiel », le dérailleur avant est ajusté lors d’un changement de vitesse à l’arrière, afin de garder un différentiel de braquet raisonnable. En mode « compensation », c’est plutôt le dérailleur arrière qui s’actionne en fonction d’un changement de plateau sur l’avant, ceci afin de réduire l’impact au niveau de la cadence. Brillant!

Comme quoi, y’a pas juste en Formule Un qu’on peut imaginer des assistances au changement de vitesse…

Le nouveau groupe Sram propose également une version « un plateau », permettant de s’affranchir d’un dérailleur avant. Particulièrement intéressant pour les vélos de cyclo-cross ou de gravel…

À consulter, cet article sur CyclingNews donnant d’autres détails.

Bref, c’est une véritable révolution selon moi que nous propose aujourd’hui Sram. La voie de l’avenir, assurément. Campagnolo, qui a fait son nom grâce à l’innovation justement au début de son existence, fait malheureusement pâle figure avec son groupe mécanique 12 vitesses, n’ayant pas encore pu offrir un groupe électronique (avec fils) du même type. Plus encore, Campagnolo n’a offert que deux cassettes 12 vitesses jusqu’ici, avec des étagements moins intéressants (le 29 ou le 32 en plus… fait pour grimper aux arbres… qui a besoin, en route, d’un 34-32, à part pour certains trucs très spécifiques comme le Zoncolan ou l’Angliru?).

Les groupes électroniques Shimano fonctionnent bien, très bien, mais paraissent aujourd’hui un peu dépassés par la technologie Sram.

La bonne nouvelle dans tout ça, c’est que Sram va forcer la concurrence à réagir. Gageons que de nouveaux développements technologiques seront aussi proposés par les autres compagnies dans les 24 prochains mois. À quand un groupe proposant une intégration électronique plus poussée encore, avec capteur de puissance complètement intégré et une cassette « deux pièces » modulable en fonction du terrain (plat, montagne, etc.)?

14 Commentaires

  • Yvon
    Soumis le 7 février 2019 à 4:58 | Permalien

    A t’on une idée des tarifs et de l’implantation sur les vélos actuels sans trop de modifications. Merci

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • Yann Drummond
    Soumis le 7 février 2019 à 5:28 | Permalien

    Est-ce que c’est si révolutionnaire ? Ca fait longtemps qu’on peut choisir le mode de fonctionnement chez Shimano Di2 et en parlant de Shimano, je pense qu’ils vont bientôt sortir un 12 vitesses sans-fil. Je fais des souci pour Campagnolo qui semble perdre des parts de marché.

    Notons aussi que les cassettes ne seront plus compatibles avec les moyeux Sram/Shimano actuels, je comprends mais ça va couter plus cher.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 2 votes)
  • David De Grandpré
    Soumis le 7 février 2019 à 8:59 | Permalien

    Ce qui était révolutionnaire aussi était la stratégie marketing de lancement. Habituellement, les annonces sont faites et le produit est disponible au compte goute des semaines plus tard. Dans leur cas, toutes les grandes marques (Trek, Specialized, Canyon, …) avaient des vélos en vente sur le nouveau groupe le jour même du lancement. Ils avaient même fourni des groupes aux testeurs des semaines à l’avance (probablement sous NDA) pour que les ‘long term review’ soient disponibles le jour du lancement (5 étoiles cyclingnews!)

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +2 (from 2 votes)
  • Wolber
    Soumis le 7 février 2019 à 1:27 | Permalien

    Sram perfectionne encore son groupe haut de gamme proposé entre 3500 et 4000 euros …soit le prix d un velo de course haut de gamme.
    Pour l instant la firme américaine ne semble pas vouloir étendre sa technologie sur ses groupes inférieurs comme le Force., au moins.
    Dommage car une transmission sans aucun fil préfigure évidemment le mode de fonctionnement du futur. ( Shimano y travaille, quand à Campa …).

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • Serge
    Soumis le 7 février 2019 à 2:26 | Permalien

    Et oui Laurent, Shimano propose depuis 2 ans cette technologie sur téléphone. Suivant le profil de ma sortie ou de ma cassette, je choisis le mode de passage des vitesses que j’ai programmé à l’avance et les choix sont pléthoriques ( vitesse de passage, nombre de vitesses par impulsion, auto ou semi-automatique…). En fin de sortie tu as même un rapport sur le nombre de changements de vitesses ou de plateaux. En roulant tu peux sélectionner deux modes différents sans utiliser le téléphone. Et je te parle pas des autres options ( passer les pages de son Garmin depuis ses manettes, programmation des manettes et alarmes). Il faut aussi parler de l’autonomie de la batterie. Bonne étude mon ami.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +1 (from 1 vote)
  • noirvélo
    Soumis le 7 février 2019 à 5:30 | Permalien

    Là, je me rends compte que je vieillis , que je décroche …
    J’aime le vélo , j’ai toujours aimé le beau matos et çà, ça ne change pas, mais je ne suis plus . L’électronique à outrance , l’assistance , l’œil rivé en permanence sur le GPS , le capteur de puissance , le cardio , le compteur , non , vraiment non . Evidemment,ça ne peut que réjouir les jeunes de 20-30 ans, 40 aussi , et , soyons fous , certains cinquantenaires qui veulent rester « chebran », moi , non!Le vélo perd de son âme et je ne veux pas me retrouver en face d’un poste de pilotage de vaisseau spatial en risquant de me prendre une voiture en stationnement à cause d’une erreur de GPS ou en cherchant une connexion ;pour moi , le vélo ce n’est pas çà , c’est « tout Campa Record  » vissé sur mon Levacon titane avec mes roues DT Swiss oxyc qui semblent me porter … 4 cables en acier que je n’ai pas besoin de changer (ils sont bien montés , je suis du métier ),tout baigne , pas de bruits, le feulement des Schwalbe one … J’ai encore la force d’actionner mes poignées à la main (pas par la transmission de pensée!)
    A l’heure où les anciens et certains « d’jeun’s » qui se la pètent , se « refont des ou leurs vélo vintage » pour rouler en « Eroica »…
    Et puis , 12 vitesses , pas 15 ? c’est mieux 15 , non ? Alors attendons, et économisons parce que le vélo va régulièrement flirter avec les 10 000 euros (en moyenne !) . Moi , ma seule préoccupation , c’est la disponibilité des pièces Campa Record (je reste en 11v) et la survie de cette marque qui a bercé toute ma jeunesse et qui flatte encore allègrement ma rétine !
    Non , je n’adhère plus , la technologie à outrance a remplacé la sophistication des pièces bien travaillées , la jolie petite mécanique , qui , paradoxalement , manquera à cette nouvelle génération inculte et sans charme , sans humour , l’œil rivé en permanence sur son portable …
    Et puis savez vous que l’assistance par batterie fait tourner de plus en plus les centrales nucléaires dont personne ne veut ? …

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +19 (from 21 votes)
  • Wolber
    Soumis le 7 février 2019 à 11:58 | Permalien

    Merci, Noirvelo…merci.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +5 (from 5 votes)
  • Wolber
    Soumis le 8 février 2019 à 12:52 | Permalien

    Oui je dois aussi avouer que depuis quelque temps les nouveautés qui il y a encore quelques années m aurait fait saliver, ne provoquent plus grand chose aujourd’hui . Comme cette  » fameuse transmission  » Sram qui préfigure l avenir de la transmission.

    D une manière générale , tous ces vélos profilés, taillés à la serpe, freinés par des disques qui frottent( beurk) montés sur des roues de 80 mm , véritables usines à gaz à monter ( les mécanos s amusent bien) me laissent de plus en plus indifférent. Je les trouve très laids, ces vélos, et je m en excuse auprès de ceux qui en possèdent.
    Je comparais dernièrement un Super six evo et un Systèm six de la même couleur de chez Cannondale.
    D un côté , un velo de  » coursier » moderne, léger, avec des passages de gaines encore accessibles , doté d un cintre recouvert de … tresse et de l autre ,un monstre jaune, au poste de pilotage…inattrapable , à la potence inreglable rapidement, aux gaines enfouies et avec des roues qu il serait difficile de changer rapidement .

    Comme tant d autres, j ai connu les pedales à cale pieds qui marquait mes Adidas  » Eddy Merckx » à lacets, et les manettes de dérailleur au cadre, et aujourd’hui ,bien sur, , je raffole de pouvoir passer mes vitesses depuis ma  » cocotte » de frein…oui , toutes ces  » nouveautés » me laissent de plus en plus indifférent…

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +5 (from 5 votes)
  • Edgar Allan Poe
    Soumis le 8 février 2019 à 3:11 | Permalien

    Pour aller dans le sens de Noirvélo ou de Wolber, je crois pouvoir dire que ces systèmes électriques ne sont pas encore très fiables. Autour de moi, j’ai un ami qui a du abandonner un cyclo-cross récemment, changement de vitesse bloqué. Idem pour un coureur qui n’a pu faire une grimpée chrono (col de Serre de Mure), le DI2 bloqué sur le gros plateau. Enfin, un autre m’explique, que sur les routes pourries de chez pourries, en Ardèche, il doit passer régulièrement (4 à 5 fois/an) chez le marchand de cycles pour faire régler son changement de vitesse car plus aucun réglage n’est accessible aux non initiés…Ça fait réfléchir avant de saigner son compte en banque !
    Le marketing devient débile : Sagan roule sur un vélo en alu qui dépasse allègrement les 8 kgs; les mécanos ont des visseuses pour changer les roues des coureurs sur le bord de la route, en cas de crevaison; beaucoup achètent des chaussures avec des lacets alors que les boas permettent de régler le serrage à sa guise en roulant…Si un jour une marque connue sort un vélo sans dérailleur, avec un petit pignon d’un côté de la roue arrière, et un gros de l’autre côté, on verra des gens s’arrêter sur le bord de la route pour changer le coté de la roue arrière avant un col…comme avant l’invention du dérailleur arrière !

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +6 (from 6 votes)
  • Delbos
    Soumis le 8 février 2019 à 3:58 | Permalien

    Bonjour,

    Pour les nostalgiques des groupes tout méca…je comprends, un vélo simple c’est bien, ça marche bien…rien à dire question de goût. Par contre, faire passer les jeunes (j’ai 44 ans ;)) pour des débiles qui roulent rivés sur leur smartphone…c’est un peu réducteur je pense ;).

    Pour ce groupe, je suis partagé. Il est magnifique..le pédalier par exemple. Superbe pièce mécanique. Les cassettes aussi.

    En revanche, concernant la progressivité des vitesses. Il y du mensonge qui s’y cache! Je m’explique:
    On nous vend une magnifique progressivité du fait qu’il y a 1 dent d’écart du 10 au 17…oui et non. Si on prend le 50X10 par exemple, il faut comprendre que 50X10 correspond à 55X11! ou encore 60X12!!! autrement dit, il ne sera que très peut utilisé. Il faut raisonner en vitesse. si on se met sur une plage allant de 30 km/h à 45 km/h à 90 tr/mn, avec un plateau de 50, ça veut dire qu’il va falloir se situer entre 50X19 (30km/h) et 50X13 (44,8 km/h à 92 tr/mn). Sur cette plage, le sram a 6 vitesses (13-14-15-16-17-19).
    On prend la même avec un plateau de 50 et une cassette campa 12v 11-29, on va avoir également 6 vitesses sur cette plage, avec exactement les mêmes développements…donc pas vraiment de révolution!
    En revanche, ce qui change vraiment c’est 2 choses:
    1: La plage de développement plus avec développement maxi inédit, avec le 50X10, et contrairement à ce que dit l’article, le développement mini au rapport 1 avec le 33X33 (33X46 avec cassette 10X33).
    2: l’écart faible entre le petit et grand plateau. ça c’est vraiment bien.

    Donc je dirais pas que c’est une révolution. Mais c’est intéressant, ça c’est certain. J’espère que SRAM va sortir des cassettes en départ 11V, 10 honnêtement, c’est pas si utile pour la plupars d’entre nous et ça permettrait de mettre un 18 dents entre le 17 et le 19 avec du coup….7 vitesses sur la plage 30-45 km/h sur le grand plateau!

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +4 (from 4 votes)
  • noirvélo
    Soumis le 8 février 2019 à 8:43 | Permalien

    @ Wolber , merci , on s’entend !

    Oui , les vélos actuels sont de plus en plus laids , (voir le vélo de R. Porte !!!) , les BMC , les Scott ,tout est intégré (pour quel aérodynamisme ?) n’ont-ils jamais de vent de coté ? ( je sais je me répète souvent mais c’est aussi l’actualité récurrente qui le favorise !), des vélos « plastoc » où on ne voit plus la fibre noire …Est-ce si mal fini dessous qu’un en vient à la recouvrir de tant de peinture et de vernis clinquants …??? Heureusement que quelques artisans de l’acier se multiplient pour notre plus grand bonheur et là , il y a encore de magnifiques choses à voir … Idem pour les roues montées à la main à partir de super moyeux, de super jantes et de super rayons … Je ne veux pas râler surtout et sur tout ….

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +4 (from 4 votes)
  • Wolber
    Soumis le 8 février 2019 à 3:12 | Permalien

    P….., oui , Alex Stieda , il etait aller la chercher seul son etape , un vire vire en banlieue parisienne. ÉCHAPPE SEUL …qu il avait gagner.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • Wolber
    Soumis le 8 février 2019 à 3:15 | Permalien

    Chuis pas dans le Tour de l actualité là…? Désolé Laurent.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • Vincent L
    Soumis le 11 février 2019 à 10:40 | Permalien

    Pour résumer c’est un 10 vitesses avec départ 12 dents et un 33 X 33 pour la montagne

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)

Soumettre un commentaire

Pas d'accord? Une précision à ajouter? Une erreur à signaler?

Contribuez vous-aussi au succès de La Flamme Rouge en laissant un commentaire constructif: vos commentaires sont très importants pour moi! Depuis 2003, ils ont contribué significativement à enrichir et à dynamiser ce site.

Régulièrement dès avril 2013, La Flamme Rouge publiera sur sa page principale un commentaire s'étant distingué des autres soit par son originalité, son apport au débat, sa critique constructive, son humour ou encore sa pertinence.

Vos commentaires engagent cependant votre responsabilité. Ayez s'il vous plait la courtoisie de signer votre commentaire de votre nom (La Flamme Rouge s'engage par ailleurs à préserver la confidentialité de votre adresse courriel). En tout temps, soyez pertinent et concis par rapport au sujet traité par l'auteur de ce site, et usez toujours d'un langage décent, poli et respectueux d'autrui.

L'auteur de ce site se réserve le droit de censurer sans avertissement les commentaires considérés hors sujet, de mauvais goût, diffamatoires, irrespectueux envers autrui, portant atteinte à l'intégrité d'une personne ou encore haineux.

Les champs requis sont marqués par *

*
*

Fouillez nos archives!