Tous les jours, la passion du cyclisme

Roglic: cette fois, il a tenu!

Lorsque Carthy et Carapaz ont mis les gaz à un peu plus de trois kilomètres de la ligne hier, on a tous retenu notre souffle: alors isolé, Roglic allait-il tenir?

Ben il a résisté cette fois. L’étape de demain étant en principe une formalité, il tient probablement sa victoire sur un grand tour en 2020. Pas le Tour de France, mais la Vuelta fera bien l’affaire.

Un doublé probable d’ailleurs, après sa victoire l’an dernier sur la même course.

Les secondes engrangées sur le chrono plus tôt dans la semaine se sont avérées très précieuses hier pour Roglic dans ces trois derniers kilomètres. Je pense que si le slovène a joué les bonifs à l’arrivée de l’étape vendredi, c’est la preuve qu’il n’était vraiment pas tranquille pour cette dernière arrivée en altitude de la course.

Il pourra très bientôt souffler… et se reposer, deux podiums (1er et 2e) sur les grands tours en trois mois, un Liège-Bastogne-Liège, ouf, il a beaucoup donné en cette courte saison.

Le podium est normalement fixé, Roglic, Carapaz et le surprenant Carthy, 26 ans, sans grand résultat probant jusqu’ici chez les professionnels où il évolue depuis 2013.

Carapaz, laissé-pour-compte par Ineos?

Je sais pas vous, mais je trouve qu’Ineos n’a pas suffisamment encadré Richard Carapaz sur cette Vuelta.

On ne peut rien reprocher au coureur équatorien, il s’est très bien battu, sans équipe ou presque. Encore hier, il a bien joué son va-tout dans les derniers hectomètres de l’étape.

Carapaz est le vainqueur du Giro 2019, donc un protagoniste sérieux à la victoire finale sur la Vuelta cette année et vous l’envoyez sur l’épreuve avec très peu d’équipiers capables de lui filer un bon coup de main, surtout en montagne.

Pas sérieux, Ineos!

Chris Froome n’a pas été l’ombre de lui-même, et c’était pas les Amador, Golas, Rivera, Van Baarle et Wurf qui allaient casser la baraque en montagne. Sosa aurait pu faire plus, mais il s’est complètement loupé, ne répondant pas aux attentes placées en lui.

Ceux qui peuvent se mordre les doigts sur cette fin de Vuelta, c’est Ineos selon moi: avec une autre équipe, c’est peut-être Carapaz qui serait en rouge aujourd’hui.

Les jeunes en 2020, l’explication

Les jeunes coureurs ont marché fort cette saison, particulièrement sur les grands tours. Ce fut une surprise.

J’aime bien l’explication avancée par Alain Gallopin: les coureurs plus âgés auraient très mal gérés cette courte saison, courant trop en août dernier, et trop rapidement sur des conditions physiques pas optimales après des mois de préparation perturbée en mai, juin et juillet due à la Covid.

Autrement dit, ils ont voulu mettre les bouchées double en août, et ça n’a pas suivi derrière.

Exemple: Vicenzo Nibali. Présent le 1er aout sur les Strade Bianche, il embrayait sur le Gran Trittico Lombardo le 3, puis Milan-Turin le 5, Milan SanRemo le 8, le Gran Piemonte le 12, le Tour de Lombardie le 15, le Giro dell’Emilia le 18, puis les Championnats nationaux d’Italie le 23. Il rajoutait enfin Tirreno-Adriatico du 7 au 14 septembre et s’est présenté au départ du Giro dell’ Appennino le 19, à la course sur route des Mondiaux le 27, puis a attaqué le Giro le 3 octobre.

Cramé.

Au lieu de ca, Tao Geoghegan a fait la Route d’Occitanie du 1er au 4 août, puis a abandonné le Tour de l’Ain (7 au 9 août), a abandonné le Tour de Lombardie et le Giro dell Émilia les 15 et 18, s’est aligné sur Tirreno début septembre et puis basta! Que le Giro le 3 octobre par la suite. Pas de Mondiaux, pas d’autres courses.

On a vu le résultat.

Le truc des jeunes coureurs en 2020, ce serait ça: plus de fraicheur. Dans un cyclisme aujourd’hui très homogène, c’est peut-être ça la carte à jouer dorénavant pour briller, surtout sur les courses par étape: jouer la fraicheur.

Gaudu fait oublier Pinot?

Avec deux belles victoires d’étape en montagne, David Gaudu chez FDJ a fait oublier Thibault Pinot en cette fin de saison.

Il faudra voir l’an prochain comment se distribueront les responsabilité chez Madiot, Gaudu étant en net progrès. Le Français termine également deuxième du classement du meilleur jeune, derrière Enric Mas.

Je suis content pour lui.

Guillaume Martin, la récompense

Un autre qui s’est récompensé de tous ses efforts cette saison, c’est Guillaume Martin qui ramène à Madrid le maillot de meilleur grimpeur.

Voilà assurément de quoi bâtir sa confiance en prévision de la prochaine saison. Âgé de 27 ans, un âge souvent présenté comme l’âge de la maturité en cyclisme professionnel, Martin entre dans ses belles années je pense. On reparlera de lui j’en suis sûr la prochaine saison.

Education First, un grand succès

Très belle Vuelta pour l’équipe américaine de Mike Woods et Hugh Carthy, avec au final trois victoires d’étape (Woods, Carthy et Cort Nielsen) et une troisième place au général.

Mike Woods peut être satisfait de son Tour d’Espagne je pense, une victoire d’étape, de belles perfs en montagne, et un équipier solide pour Carthy. L’année prochaine, ce sera toutefois pour Israel Start-Up Nation de… Dan Martin!

Movistar, triste bilan?

La Vuelta pour les équipes espagnoles, c’est important.

Et la plus importante d’entre elles, Movistar, n’était pas venu faire de la figuration.

Bilan, une victoire d’étape avec Marc Soler tôt dans la course, une 5e place au général avec Enric Mas et Alejandro Valverde qui termine 10e, à 40 ans.

La Movistar raffle quand même le classement par équipe, toujours important pour cette équipe. Mince consolation selon moi.

Un examen de conscience est probablement dû pour l’équipe durant l’intersaison. Mas semble montrer ses limites, Valverde ne sera pas éternel pour la gagne c’est évident, Betancur tu ne peux pas miser sur lui, seul Marc Soler, à 26 ans, semble être une vraie garantie pour les prochaines années.

Ca va prendre du renfort…

Partager

Précédent

Les mentions légales

Suivant

Le Ronde, de l’intérieur

  1. yvon

    Les français commencent à avoir ces coureurs comme Armirail ou Cavagna capables de tout bien faire de tirer les pelotons pour essouffler les sprinters en côte, où sont les vrais grimpeurs capables de fair des raids en montagne.
    Les Groupama sont bien plus intéressants à voir courir quand Pinot est absent. Peters est très rassurant malin volontaire son intelligence complète ses qualités physiques avec ses 2 copains ils ont bien fini la Vuelta. Laurent tu va pouvoir souffler, bon hiver.

    2
    0
  2. Wolber

    Chris Froome a été l ombre de lui même sur cette Vuelta. Et si… et si le Kenyan blanc n était pas tout simplement revenu à son niveau intrinsèque. ?

    5
    1
  3. SERGE

    Comme le dit Yvon, la saison se termine et nous allons TOUS pouvoir souffler après ces eux mois d’orgie de vélo. Je pense que Laurent doit être content car cette concentration d’évènements semble l’avoir reboosté…Venga !!!
    Concernant les coureurs français, ils semblent être plus décomplexés quand ils n’ont pas de leader de deuxième plan (Bardet et Pinot n’étant pas du niveau des ROGLIC et compagnie et le veulent-ils ?). Quand tu vois ce que font Guillaume MARTIN, David GAUDU, Bruno ARMIRAIL, Dorian GODON et Nans PETERS, ce n’est que du bonheur. Malheureusement, je vois déjà des articles faisant de David GAUDU un possible prétendant au TDF.. Pauvres journalistes, regardez comment ce gagne un grand tour, il faut une équipe de monstres et pas seulement du talent. Bonne fin de saison à tous.

    8
    0

L’auteur de ce blog encourage tous les lecteurs à laisser un commentaire en réaction à l’article du jour, cela contribue à enrichir le propos. Vous pouvez contribuer à la qualité de ce site en utilisant un langage décent, poli et respectueux d’autrui, et en étant pertinent et concis envers le sujet traité. L’auteur peut modérer les commentaires, et se réserve le droit de censurer sans avertissement les commentaires considérés hors sujet, diffamatoires, irrespectueux d’autrui, portant atteinte à l’intégrité d’une personne ou encore haineux.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.