Tous les jours, la passion du cyclisme

 

Quel Tour pour Chris Froome?

Ca n’a surpris personne tant les rumeurs étaient persistantes depuis plusieurs semaines déjà: Chris Froome, 35 ans, rejoindra en 2021 la formation Israel Start-Up Nation, formation qui compte en son sein trois Canadiens: Guillaume Boivin, Alexander Cataford et James Piccoli.

Chris Froome fera donc encore partie d’Ineos en août prochain, alors que le Tour de France s’élancera de Nice.

Cela pose LA question: quel Tour pour Chris Froome?

Sera-t-il même au départ pour Ineos? Vu l’annonce de son départ, on pourrait en douter! Si Richard Carapaz a déjà été désigné leader sur le Giro, on pourrait être tenté d’y aligner aussi Froome, question d’avoir un leader de rechange…

Je pense toutefois que Froome sera au départ du Tour pour Ineos, qui s’y présentera avec pas moins de trois leaders: Bernal, Thomas et Froome. Les enjeux sont tellement énormes aujourd’hui qu’Ineos verra assurément dans la présence de ces trois coureurs une garantie que le Tour ne peut pas lui échapper, même en cas d’imprévus comme des chutes, fréquentes en première semaine. On aura des leaders de rechange, et si les trois sont pleinement opérationnels, on sait que Bernal est probablement aujourd’hui le plus fort des trois, garantissant une « hiérarchie naturelle » entre eux.

Froome poursuit par ailleurs une cinquième victoire sur le Tour, ce qui lui permettrait d’entrer dans le sélect « Club des cinq » avec Anquetil, Merckx, Hinault et Indurain. Cette perspective le motive très certainement, et il sera revanchard afin de prouver au monde entier qu’à 35 ans et après un an d’arrêt suite à sa chute sur le Dauphiné 2019, il n’est pas encore fini. J’ai toutefois de sérieux doutes face à la concurrence!

Vers un podium entièrement Ineos en septembre prochain à Paris? Pas impossible!

Israel Start-Up Nation en hausse

Mine de rien, l’équipe israélienne qui a connu des débuts modestes en 2015 présente désormais une formation de premier plan en WorldTour, avec l’arrivée de Froome pour 2021 bien sûr, mais aussi déjà dans les rangs des coureurs comme Dan Martin, Alex Dowsett, André Greipel, Ben Hermans, Daniel Navarro, Nils Politt ou encore Davide Cimolai.

Espérons que l’équipe pourra conserver son intérêt pour les coureurs canadiens, les débouchés pour ces derniers étant rares actuellement au plus haut niveau.

Partager

Précédent

L’aventurier

Suivant

Rafraichissant!!!!! Mais aussi vrai!

  1. Edgard Allan Poe

    Armstrong n’a pas gagné 5 fois ?
    Je déplore que le cyclisme s’aligne maintenant sur un fonctionnement « footballistique », à savoir que c’est le compte en banque des l’equipe qui fait le jeu de la course.
    Que peut on attendre du prochain tour ? Jumbo vs Ineos… pour quel spectacle ?
    Néanmoins, le cyclisme est ici un microcosme sociétal contemporain : une grosse concentration de richesses, des miettes pour les autres…
    J’vais aller pédaler en montagne, ça me calmera avec la récompense ultime : la descente d’un col!

    0
    0
  2. Lbi

    Avoir 3 leaders leur permettra d en mettre deux sur le podium, et en cas de chute de bernal, d avoir une solution de rechange, pas comme en 2014. Eap, la il faut attendre la fin de journée !

    0
    0
  3. Thierry mtl

    Les sorties de Bernal sur Strava doivent faire peur à la concurrence. Met-il son computer sur le scooter de son frère pour déranger ses opposants ?

    0
    0
  4. Mahet

    Il y a un parametre que tous le monde à éluder quant on évoque INEOS : QUI VA REMPLACER NICO PORTAL???? il n’y a pas que les coureurs dans une équipe! vedettes soient ils… il y la proximité affective qu’avait Froomey avec son Ds était sans doute pour une grosse partie de ses succès quid de la période à venir ???? C’est étrange mais pour moi pour la première fois j’ai des craintes pour INEOS qui va tourner une page d’histoire.

    0
    0
  5. noirvélo

    Oui EAP , le cyclisme pro , je le « relativise » , de plus en plus , technologique, pharmaceutique, « inhumain » et « prioritairement bancable » … Je reste amoureux du vélo, mais uniquement de ce qui « m’arrange » , des moments choisis (plus du passé que du présent), des images qui marquent (pas forcément « saines » à 100% donc dans le doute permanent!)mais que je transforme en le dopant de « naturel & virtuel »…
    Oui, mes sorties en Forêt Noire et dans les Vosges se résument en des échappées « solitaires » (sauf en groupe certains dimanches « sociaux » !), sans public , sans assistance , le vélo « nickel-chrome » , la « canne glabre », le « bronzage cycliste, enfin », les mains sur les cocottes (un peu comme le « Gitan »!), le sourire non « feint » lorsque le « zef me pousse au cul » , plus « nuancé et commercial » lorsque le « talus » me présente sa facture  » en hausse de 12% » …
    Et je peine (tous les ans un peu plus!) à cravacher pour rejoindre Gilbert , j’en viendrais presque à regretter que « Rallerandro » ne soit pas dans ma roue … Mais le « sentir avec instinct » n’est-il pas plus sage ou précieux que de le « savoir avec logique » ?? …

    0
    0
  6. Lbi

    Le cyclisme pro est un spectacle. A voir en tant que tel. D ailleurs c est tellement dur que le dopage ou rééquilibrage minimum est sûrement souhaitable. Les seuls propres qui performent sont sujets aux blessures (moncoutie) et n arrivent pas à finir les grands tours.

    0
    0
  7. Edgar Allan Poe

    Lbi, dans le sport cycliste, il existe une règle immuable : c’est les coureurs qui font la course. A partir de là, si l’on considère très schématiquement qu’un peloton de dopés roule 2 ou 3 km/h plus vite qu’un peloton non dopé, ton rééquilibrage minimum/dopage n’a plus lieu d’être. Il suffirait que tout le peloton ne se dope pas pour qu’il n’y a pas besoin de dopage…
    Mon raisonnement est très basique, j’en conviens, mais la réalité est là.
    Mais je n’ai pas assez de candeur pour croire que ce soit un jour possible, ou que ça ne l’ait été dans le passé…

    0
    0
  8. Lbi

    En fait, oui. Comme toujours tu as raison. Mais le combat semble perdu d avance. Pour des misérables comme gallego, il faut lutter. Mais dépenser son énergie contre le rechauffement climatique a plus d’intérêt.j ai été effaré d entendre les grillons (ou autres) près de grenoble cette année. C etait jamais arrivé. On se serait cru dans le midi.

    0
    0

L’auteur de ce blog encourage tous les lecteurs à laisser un commentaire en réaction à l’article du jour, cela contribue à enrichir le propos. Vous pouvez contribuer à la qualité de ce site en utilisant un langage décent, poli et respectueux d’autrui, et en étant pertinent et concis envers le sujet traité. L’auteur peut modérer les commentaires, et se réserve le droit de censurer sans avertissement les commentaires considérés hors sujet, diffamatoires, irrespectueux d’autrui, portant atteinte à l’intégrité d’une personne ou encore haineux.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.