Paris-Tours: ca sera intéressant!

On court dimanche la… 112e édition de Paris-Tours, qui se dispute depuis des années le surnom de « course aux feuilles mortes » avec le Tour de Lombardie.

Réglons ca tout de suite: pour moi, pas de doute: la « course aux feuilles mortes« , c’est la Lombardie. Case closed.

Habituellement, je ne me passionne pas vraiment pour cette course qui, une fois sur deux, couronne un sprinter. Au mieux, ca faisait de belles photos du peloton qui passe devant deux ou trois chasseurs dans les champs de la Beauce!

Mais ca sera probablement différent cette année.

Signe des temps, les organisateurs s’inquiètent assurément de la baisse de popularité du cyclisme et ont donc revu le final de la course, dans le but évident d’ouvrir la course à des attaques de baroudeurs, question de faire une fin de course plus intéressante, plus imprévisible.

On a d’abord réduit la distance totale à 215kms, comparé à 234 en 2017.

On a ensuite introduit 12,5km de « chemins de vigne » et 7 côtes additionnelles dans les 60 derniers kilomètres, afin de produire une course de mouvement.

Qu’est ce qu’un « chemin de vigne »? C’est un chemin étroit serpentant entre des vignobles (dimanche, ceux de Vouvray, une appellation que je chéris tout particulièrement, miam!) et présentant souvent des changements brusques de dénivelé.

Voilà qui sera propice à lancer des attaques, le peloton perdant rapidement les fuyards de vue.

La dernière bosse, la côte de Rochecorbon, intervient à 10 bornes de l’arrivée.

Bref, ca sera nettement plus compliqué pour les sprinters cette année…

Les favoris

Je donne favoris des puncheurs-baroudeurs capables d’enrouler du braquet, mais aussi de passer des bosses courtes et pentues. Et ayant une petite pointe de vitesse!

Chez Quick Step, Philippe Gilbert et Yves Lampaert ont un bon coup à jouer. Attention également à Niki Terpstra, même si on ignore sa condition actuelle.

Simon Geschke (Sunweb) m’a surpris sur les Mondiaux, étant présent très loin dans la course. Attention à lui.

Olivier Naasen ne devrait pas être loin du compte non plus.

Arnaud Démare représente une excellente chance française sur un tel parcours.

Si ca arrive quand même au sprint, Dylan Groenewegen sera un sérieux client pour Demare.

Et j’ose ajouter à cette liste le Québécois Guillaume Boivin chez Israel Academy, qui a une excellente condition actuellement. Guillaume peut gagner cette course, il faut y croire! Un autre Québécois sera présent, Antoine Duchesne chez Groupama-FDJ.

Un plateau plus intéressant en Italie

Le plateau de Paris-Tours est quand même un peu décevant. C’est que les meilleurs coureurs sont actuellement en Italie, sur une succession de courses de fin de saison culminant avec le Giro di Lombardia le 13 octobre prochain: Giro dell’ Emilia (samedi), Tre Valli Varesine (le 9), Milano-Turino (le 10) et Gran Piemonte (le 11).

51 Commentaires

  • Soumis le 5 octobre 2018 à 12:17 | Permalien

    Ces bosses risquent de faire mal en fin de saison…

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +1 (from 1 vote)
  • mica
    Soumis le 5 octobre 2018 à 2:58 | Permalien

    Paris Tours: les organisateurs nous sortent leur nouvelle arme secréte: des chemins de vigne plus ou moins en terre battue ou empiérrés, je ne suis pas trop pour ça. Cette course était LA course des sprinteurs et des hautes moyennes…pourquoi supprimer cela?
    Dans les années 60, les organisateurs avaient fait preuve de plus d’ originalité en proposant 2 ou 3 Paris Tours « sans dérailleur » donc avec braquets trés réduit (certainement 15 ou 16 à l’ arrière et nous avions eu droit à une course trés rapide (plus de 45 Km/h il y a prés de 60 ans)…..
    EAP: dans le post précedent tu mettais en lien le « coup de geule » de P. Gilbert concernant Binche-Chimay-Binche ou les motos vinrent ,encore une fois, interférer avec la course…eh oui, un scandale de plus qui n’ a guére ému les contributeurs de ce site…à croire que l’ on a droit de tricher en toute impunité dans ce sport! (attention , ce ne sont pas les coureurs qui trichent, mais ceux qui laissent faire..organisateurs ..commissaires …journalistes..)
    Généralement les coureurs n’ évoquent pas ces aides, car globalement elles profitent à tous, et un jour ou l’ autre ils en ont bénéficié ou en bénéficieront.
    Cependant de temps en temps quelques langues se délient…pour cela il faut déja étre un « grand du peloton » pour ne pas se faire taper sur les doigts et briser ,un temps, cette « omerta » ; une de plus!
    Il y a quelques mois Dan Martin ou Greipel s’ étaient exprimés à ce sujet…sans réaction de la part des « autorités ». Méme Lefévére avait protesté, disant que les motos de la télé (entre autre) choisissaient souvent le vainqueur des épreuves.
    Au TDF, Dumoulin avait fait la remarque selon laquelle Roglic avait été trés avantagé lors d’ une descente de col dans les Pyrénnées, relançant entre chaque virage pas trés loin des motos.
    Bref les langues se délient un tout petit peu, mais cela semble « étouffé » en haut lieu, certains voulant s’ imaginer, ou se persuader, que c’ est négligeable, ce qui est loin d’ étre le cas!
    Remarquez que le lien mis recemment par un contributeur de LFR sur le final de Paris Roubaix 1965 est édifiant. Van Looy est litéralement « aspiré » par divers véhicules pendant de longues minutes…et, bien sur il gagne son troisiéme PR.
    Cela ne dàte donc pas e la derniére Lune, et combien de courses ont été, ou sont gagnées de la sorte; on ne le saura jamais, mais il serait temps de mettre un peu d’ ordre.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +5 (from 15 votes)
  • Wolber
    Soumis le 5 octobre 2018 à 3:47 | Permalien

    Effectivement l apparition de ces chemins de terre ( pour faire vendre des Gravels,???) pour compenser l apathie des pelotons due aux verrouillages des courses par des équipes surpuissantes téléguidées via les oreillettes permettant un véritable retour sur investissement. Voila la vraie plaie du cyclisme et comme on ne veut pas l admettre , on « lutte » en ajoutant rajoute des bosses à 25% et des chemins de terre …

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +7 (from 7 votes)
  • mica
    Soumis le 5 octobre 2018 à 4:02 | Permalien

    Wolber: d’ accord avec toi, mais c’est souvent.
    Pour les chemins et nids de poules il y a le VTT le cyclo cross, les strada blanca, Paris Roubaix, le T des Flandres….On pourrait laisser Paris Tours aux sprinteurs…un vrai sprint (pas en faux plat montant), bien lancé (mais il est vrai qu’ avec leur surmultiplié on y a de moins en moins droit) reste un grand moment du cyclisme; et la classique des sprinteurs devrait perdurer!
    Quand aux cotes à 25%, voir les meilleurs monter à 10 à l’ heure, veut dire que certains sont à 7 ou 8, pour moi, ce n’ est plus du cyclisme sur route.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +2 (from 12 votes)
  • Edgar Allan Poe
    Soumis le 5 octobre 2018 à 4:19 | Permalien

    Ah ah…l’insulte suprême pour un cycliste : quand tu montes en zigzaguant, façon Dumoulin à Innsbruck, et que ton compteur émet un signal sonore pour te dire qu’il va s’éteindre car il ne décèle pas une vitesse de déplacement suffisante !

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +7 (from 9 votes)
  • Djm
    Soumis le 5 octobre 2018 à 6:27 | Permalien

    Les sprinters, c’est la plaie du cyclisme. Rouler en sachant qu’il y un un suceur véloce derrière toi, c’est démotivant. Qu’ils aillent sur la piste. Heureusement que Paris-Tours à quelques bosses en fin de parcours, pour amener un peu d’incertitude sinon il aurait pas grand monde au départ.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +3 (from 15 votes)
  • pijiu
    Soumis le 5 octobre 2018 à 6:54 | Permalien

    Certains ne sont jamais contents. Parcours chiant? La faute aux organisateurs. Modification de parcours pour mettre plus de suspense? Les organisateurs sont des vendus qui trahissent l’histoire de la course…

    Laissons le bénéfice du doute aux organisateurs. Peut-être veulent-ils tester une nouvelle formule sur deux-trois éditions avant de trouver un nouvel équilibre genre Milan-San Remo (arrivée au sprint dans 80% des cas, mais une échappée parfois pour avoir un peu de suspens et motiver les attaquants).

    A mon avis, ce n’est pas qu’une question de mode ou de faire vendre du vélo gravel. Regarder les Strade Bianchi, course surgie de nulle part et aujourd’hui presque classique, par la force du parcours et pas du carnet de chèque (type Tour d’Abu Dhabi). Presque toutes les éditions sont passionnantes. Faites un sondage dans le peloton pro aujourd’hui : probablement 80% des coureurs préféreraient avoir les Strade Bianchi à leur palmarès que Paris-Tours. Cela doit interroger – à juste titre – les organisateurs de cette dernière course.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +9 (from 15 votes)
  • Wolber
    Soumis le 5 octobre 2018 à 12:56 | Permalien

    Je pense pas que se soit les parcours qui soient chiant…meme devant Liege Bastogne Liege on arrive à s emmerder. A quand un final empierré ou un mur final dans les Ardennes?

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +1 (from 3 votes)
  • noirvélo
    Soumis le 5 octobre 2018 à 1:22 | Permalien

    Je me réjouis simplement pour les dernières semi – classiques italiennes et pour le Tour de Lombardie qui est pour moi la seconde plus belle Classique après le Ronde ; les paysages y font pour beaucoup et puis c’est la dernière , la vraie « course aux feuilles mortes », cette lueur de mi octobre teintée de mélancolie …

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +6 (from 8 votes)
  • Yvon
    Soumis le 5 octobre 2018 à 2:11 | Permalien

    Il n’y a pas que les sprinteurs qui ont gagné Paris Tours puisque Messieurs Durand et Virenque étaient échappés et Virenque a tenu jusqu’au bout et gagné Paris Tour,il courait pour une équipe belge qui gagne très ou trop souvent.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +5 (from 5 votes)
  • Edgar Allan Poe
    Soumis le 5 octobre 2018 à 2:50 | Permalien

    Des mauvaises langues disent même que ça lui aurait coûté assez cher.
    Quelle belle dernière phrase, Noirvelo. Le palmarès ne trompe pas. Hinault en 84, splendide. Les grands lacs …!

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +2 (from 2 votes)
  • tylerkay
    Soumis le 5 octobre 2018 à 6:13 | Permalien

    Ceux qui protestent contre les motos sont toujours les perdants (du jour).

    Comme l’arbitrage au football, et il y a au moins autant de fantasme.

    Certaines motos roulent trop près des coureurs, certaines fois les avantages (peut-etre), d’autres fois les désavantages (peut-etre). Bien sur qu’il faut lutter contre.

    Ce qui ne veut pas dire que tout cela soit un complot, qu’il faille croire sur parole un coureur, ni que cela est une influence décisive.

    @mica : « mais cela semble « étouffé » en haut lieu » : pourquoi? quelles raisons? Tes accusations sans preuve et théorie du complot me rendent hermétique au reste.

    N.B. : Gilbert parlait de moto 5m devant le peloton. 5m (7m avec le vélo), c’est la distance considérée en triathlon comme celle de fin d’aspiration (ie il faut rester a au moins 5m du coureur précédent)…

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: -3 (from 9 votes)
  • Thierry mtl
    Soumis le 5 octobre 2018 à 6:51 | Permalien

    Incroyable quand même. Floyd Landis se sert l’argent récolté par la dénonciation d’armstrong pour investir dans le développement du cyclisme canadien et québécois.
    Aux couleurs de Floyd of Leadville, l’equipe part sur un high.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +2 (from 6 votes)
  • mica
    Soumis le 6 octobre 2018 à 3:02 | Permalien

    tylerkay: je te trouve de mauvaise foi; P. Gilbert n’ avait pas une chaine d’ arpenteur pour mesurer les 4 , 5 ou 6 m…mais il sait ce qu’ il dit et si il a « ouvert sa geule » c’ est que cela le méritait.
    De toute façon, ce sujet est tabou…..comme tant de sujets dans le vélo et l’ argument qui consiste à dire que les motos « génent » les coureurs me fait bien rire (bon, peut étre quelquefois exceptionellement et sur quelques secondes.)
    Pour la distance que tu évoques en triathon, rien a voir, la régle des 5 ou 7m, car l’abris fourni par une moto avec 2 passagers et bardée de matériels, caméras et le reste est sans commune mesure avec celui proposé par un fréle cycliste. ( pourtant non négligeable). Et tout ceci sans parler des voitures, dans la montée des cols en particulier.
    Allez, nous n’ en sortirons pas et comme chaque fois que quelque chose « coince » dans le cyclisme, on dit que c’ est « culturel » et ils sont nombreux à ne vouloir rien changer…à commencer par les organisateurs, dirigeants, commentateurs (ce sont dailleurs souvent les mêmes).

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +7 (from 13 votes)
  • Lbi
    Soumis le 6 octobre 2018 à 4:35 | Permalien

    Super article Laurent,
    Content de te revoir en forme!

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +4 (from 4 votes)
  • mica
    Soumis le 6 octobre 2018 à 6:50 | Permalien

    Hors sujet, mais dans la triste actualité quand même.
    Décés par crise cardiaque du jeune Belge Duquennoy, aprés M. Goaerts et Daan Myngher, entre autre, je trouve que ça fait tragiquement beaucoup, on peut ajouter que le jeune Tanguy Turgis doit interrompre sa carriére pour anomalie cardiaque (il vaut donc mieux détecter avant qu’ il ne soit trop tard!)
    Pour les jeunes Belges, je trouve que cela troublant ….des produits dangereux ne circuleraient ils pas sous le manteau dans ces régions nordiques?
    Une telle « épidémie » frappait le cyclisme dans les années 80, principalement aux Pays Bas et en Belgique( plusieurs dizaines de morts) et les « produits » de l’ époque n’ y étaient pas pour rien! (peut étre principalement à visée anabolisante…mais je ne suis pas médecin..)
    Un « retour en arriére » aurait vu le jour en Belgique que cela ne m’ étonnerai pas.
    On peut noter le quasi anonymat de ces jeunes…auraient ils tendance à « bricoler » dans leur coin, hors de tout encadrement ou structure; peut étre.
    A choisir, on peut penser que l’ EPO prise sous encadrement est finalement moins dangereuse (micros doses) non pas que je veuille la réhabiliter ou promouvoir les micro doses.
    Le cyclisme devient bien triste…..

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +4 (from 10 votes)
  • Thierry mtl
    Soumis le 6 octobre 2018 à 7:18 | Permalien

    T’as raison Mica. C’est pas normal et cela defi les probabilités.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +4 (from 8 votes)
  • noirvélo
    Soumis le 6 octobre 2018 à 10:41 | Permalien

    De Marchi a gagné ce jour le Tour d’Emilie et ça me ravit
    parce qu’Alessandro est un pur attaquant et par ailleurs
    un très bon coéquipier ; j’aime bien ce genre de coureur qui fait vivre la course tout en restant discret .
    Un commentateur de l’Equipe l’a qualifié de « second couteau » sans méchanceté , (ce qui est quand même vrai)
    mais en attendant , à trente ans , il a gagné sa première
    semi-Classique italienne sur un sacré parcours , et avec la manière , échappé et seul sur la ligne sous la pluie !
    bravo à lui …

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +5 (from 5 votes)
  • Christian
    Soumis le 6 octobre 2018 à 10:48 | Permalien

    Pour être dans le sujet : pijiu, je suis tout à fait d’accord avec toi.

    Paris-Tours est La classique des sprinteurs. Mais il faut être réaliste, ce type de course n’intéresse plus personne, sauf peut-être les 3 derniers km pour le sprint.

    Il est donc logique d’essayer de se réinventer, après plus de 100 ans d’existence! Je donne la chance au courreur! Même si comme dit plus tôt, si on supprimait les oreillettes, on reverrait à nouveau une belle course.

    Il est à noter qu’aux derniers championnats du monde, les oreillettes étaient interdites. Et bien ce fut selon moi la plus belle course depuis… celle des JO, ou les oreillettes étaient interdites également!

    Les chemins dans les vignes, ca doit être très sympa!

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +5 (from 5 votes)
  • Christian
    Soumis le 6 octobre 2018 à 11:00 | Permalien

    Et maintenant, le hors-sujet, classique de Mica : l’aspiration des motos.

    tylerkay, tu critiques assez violemment Mica. Je ne suis pas toujours d’accord avec lui et avant de me rendre compte du phénomène, j’avais tendance aussi à ne pas trop y croire.

    Puis est arrivé la dernière étape de montagne du Giro (2015 je crois). Nibali a attaqué et le maillot rose (Chavez je crois) est en difficulté.

    A 2 reprises, on revient sur Nibali avec plan d’hélicoptère. On voit clairement 2 motos le tirer. Il est dans leurs roues!! Une seconde après, on voit les motos accélérer (et sortir du champ de la caméra)!

    Cette situation s’est reproduite à au moins 2 reprises! Vu la réaction des motos dans la seconde, il est clair qu’elles étaient prévenues par radio qu’on repassait au plan sur Nibali.

    Du travail d’amateur… mais qu’a agi comme un véritable révélateur pour moi.

    J’imagine qu’ils s’y prennent mieux la plupart du temps et je crois qu’il y a effectivement un « complot » ou en tout cas des « arrangements » pour soutenir des courreurs. Cela se fait devant nous, sous nos yeux!

    Mais par la magie de la réalisation, on ne voit quasiment rien. Ces quelques fugaces secondes doivent nous faire prendre conscience de l’ampleur du phénomène.

    Que des courreurs commencent à le dire, connaissant la loi du silence dans le peloton, c’est que cela dépasse de très loin les limites de l’acceptable.

    Le stratagème est tellement éculé que les commentateurs d’Eurosport en parlent sans arrêt, ca les fait rigoler!

    Pour eux, ca fait partie de la course. « Il aurait du prendre l’aspiration de la moto pour attaquer ». « Il joue bien le coup en se mettant dans le sillage de la moto ». Etc.

    Bref, les courses sont faussées.
    C’est clairement organisé.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +8 (from 10 votes)
  • Soumis le 6 octobre 2018 à 11:03 | Permalien

    Le cyclisme à la conquête des chemins

    https://www.lemonde.fr/cyclisme/article/2018/10/06/le-cyclisme-a-la-conquete-des-chemins_5365682_1616656.html

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +2 (from 2 votes)
  • noirvélo
    Soumis le 6 octobre 2018 à 11:39 | Permalien

    @ Otto ,

    Les chemins , oui , mais pas trop non plus et pas sur toutes les épreuves en ne négligeant pas la sécurité car il ne faut pas oublier les multiples dangers de la course; les organisateurs ne l’avoueront jamais mais les chutes font le spectacle , rien qu’à voir , à revoir , à « rerevoir » la gamelle de Gilbert sur le Tour !!! c’est vendeur et super excitant pour idiots en tous genres …
    En priorité j’opte donc pour l’abandon TOTAL des oreillettes , et une gestion des plus strictes de la circulation motocycliste en … conformité avec mica et Christian !
    Parce qu’une chose est sûre , pour les organisateurs , la course « PURE » est secondaire , mais les effets spectaculaires (donc artificiels et pervers) du « SPORT SPECTACLE  » sont , malheureusement , pour nous puristes ,experts , et , (un soupçon romantiques!) , prioritaires …

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +5 (from 5 votes)
  • Lbi
    Soumis le 6 octobre 2018 à 12:51 | Permalien

    Le tour et d autres courses essaient a tout prix de ne pas filmer les dizaines de voitures derriere le peloton et la, je peux vous dire que ca fausse la course notamment en montée
    J ai vu valverde faire du derrière voiture dans la montee du semnoz juste apres les premiers, a une ou 2 minutes de la tête de course
    Enorme triche passée sous silence!

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +5 (from 5 votes)
  • mica
    Soumis le 6 octobre 2018 à 1:29 | Permalien

    Christian: je ne peux être que d’ accord avec toi, je serai cependant un peu plus prudent quand tu dis que c’ est organisé. Tu as peut être raison dans certains cas, mais généralement ça résulte de la grande pagaille qui règne au coeur de la course et du laisser faire qui préside dans le cyclisme.
    Quand aux journalistes – consultants qui rient de cela, je ne les vois ni ne les entend, refusant de payer tout abonnement. Je pense qu’ ils en rient pour, en quelque sorte, banaliser le probléme et faire « gober » que tout ça est marginal.
    En fait le cyclisme se nourrit de cela depuis fort longtemps (voir les derniers Km de Paris Roubaix 1965, par exemple dans le site de l’ INA°
    Je le répète le cyclisme est un sport à résistance aérodynamique et la moindre aide,à ce niveau, peut devenir (devient) prépondérante!
    lbi: d’ accord aussi avec toi, même en côte, les images du Dauphiné, cette année, montraient Soler préférant rester « dans les voitures », bien abrité à quelques encablures des premiers, plutot que revenir directement dans le groupe des meilleurs, ou il aurait été moins « aspiré ».
    Après certaines prises de conscience de la part même de quelques coureurs, la balle serait dans le camp de l’ uci, mais ne révons pas! ( il y aurait un sacré chantier à engager pour Mr Lappartient, mais il ne se ferait pas que des amis!)
    Quelque journaliste (genre Thierry Vilardy) pourrait mener une enquête; ce ne serait pas difficile, il suffirait de visionner des images d’ hier ou de maintenant. A ce propos je trouve certains silences assourdissants : que disent Bassons, ou Vayer, ou « sport et vie » ou Dr de Mondenard (même si ce n’ est pas son domaine).

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +1 (from 11 votes)
  • Soumis le 7 octobre 2018 à 3:12 | Permalien

    à @noirvelo et ceux qui pensent comme lui et que j approuve à 100% ,à propos de l aspiration:
    voici ce que disait Bahamontes à propos de Virenque
    Concernant Richard Virenque : « Le légendaire grimpeur espagnol est tout sauf un admirateur de celui qu’on désigne comme son successeur, Richard Virenque, en passe de remporter le grand prix de la montage pour la 7e fois: « Record ? Du pipeau ! Que Virenque batte mon record est une honte pour le cyclisme et l’histoire du Tour de France. On l’a emmené dans un carrosse à chaque montagne. Hinault a beaucoup à taire. Il sait que l’organisation a permis à Virenque d’atteindre chaque sommet en solitaire grâce aux deux voitures qui se plaçaient devant lui et les six motos qui l’entourent, créant un entonnoir d’air qui lui permettait de grimper sur un plateau d’argent, ça ce n’est pas courir. »

    AFP
    cet extrait d article est un copier coller qui provient du lien « Bahamontés taille Virenque et Lance Armstrong… » paru dans sport365.com

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +11 (from 13 votes)
  • mica
    Soumis le 7 octobre 2018 à 5:04 | Permalien

    rupcap. : Merci de rapporter les propos de Bahamontès, ils sont sans équivoque même s’ ils datent de pas mal d’ années.
    Pour ma part, je me permettrais de nuancer un peu tout de même. En cote l’ aspiration n’ est pas toujours primordiale , c’ est un peu au grés de la pente; il est sur que sur du 10% ou plus , l’ aspiration ne joue pas beaucoup, en deça elle joue, bien sur, un rôle.
    Et, citez moi un col qui ne passerait jamais sous les 10% …Il ne doit pas en exister beaucoup donc, globalement, Bahamontés avait raison.
    C’ est une piéce de plus à un dossier déja bien épais…..

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +2 (from 12 votes)
  • p'tit lucien
    Soumis le 7 octobre 2018 à 6:36 | Permalien

    ouais hé, le premier vrai successeur de Bahamontes c’est Lucien Van Impe, ho !

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +3 (from 3 votes)
  • noirvélo
    Soumis le 7 octobre 2018 à 10:39 | Permalien

    @ rucpap ,

    merci , mais c’est mica le pape de « l’aspi » avec qui je partage tout de même la révolte . Il est d’ailleurs temps que les autorités s’en occupent …
    En se qui concerne l’aspi en montée , elle est tout de même importante car elle correspond à une roue à suivre , à accrocher , sans oublier le vent en montagne qui a aussi sa part d’importance ( mt Ventoux) , vaut mieux se mettre bien à l’abri dans un « bon coin de moto » (avec un motard et un assistant bien portants si possible !) en restant bien concentré .

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +6 (from 6 votes)
  • Edgar Allan Poe
    Soumis le 7 octobre 2018 à 11:46 | Permalien

    Je ne veux pas relancer les débats sur les motos, d’autant que le Grand Prix Beghelli était éloquent à ce sujet aujourd’hui. A réécouter pour les commentaires de Guimard sur le sujet lors des 10 dernières bornes et de la chute potentiellement créée par une moto caméra qui traînait au milieu du peloton.
    Par contre, il faut différencier un abri (du vent), d’une aspiration. C’est à dire que même en montagne, si l’aspiration ne joue pas trop, disons moins que sur le plat, l’abri du vent peut quand même etre conséquent. Et les motos sont parfois sur les côtés aussi!
    Mica, désolé, mais il est plutôt rare qu’un col, sur le tour de France, franchisse les 10% de déclivité. Quand c’est le cas, ce n’est en général que sur quelques hectomètres, comme hier dans le tour d’Emilie, où, dans la montée du Gran Sasso, on évoquait 18%. Guimard a fait remarquer que chaque année cette ascension prend du dénivelé, et que lorsqu’on parle de 18%, il faut savoir sur quelle distance.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +4 (from 4 votes)
  • Lbi
    Soumis le 7 octobre 2018 à 11:58 | Permalien

    Mica fais soudet puis bagargui tu verras!
    Sinon la course etait bien cet aprem
    Enfin ils arretent les grandes nationales pour nous eviter la sieste

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +6 (from 6 votes)
  • noirvélo
    Soumis le 7 octobre 2018 à 12:49 | Permalien

    Bel épilogue à Paris-Tours , à trois ,  » Le fort, le malin et le fatigué  » (western cycliste 2018) lorsque deux se chamaillent , le troisième larron a juste besoin d’être un peu intelligent et quand-même assez fort pour rallier l’arrivée seul … Andersen , le malin (et fort un peu quand même ! ) ne nous en a pas « conté  » …
    Bravo à lui, et d’avoir aussi évité les pierres les plus coupantes , un garçon « éclairé » en plus …

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +4 (from 4 votes)
  • Christian
    Soumis le 7 octobre 2018 à 4:54 | Permalien

    @ Mica

    Quand je vois les motos tirer sur le moto et à la seconde ou elles passent à l’image accélerer pour sortir du plan, on peut dire que c’est organisé.

    Après, sans doute que le « tirage » des motos est plus oui moins fortui : il y en a tellement partout que forcément cela fini par arriver.

    Bahamontes vient me conforter dans mon ressenti.

    J’ai été stupéfait du nombre de motos sur Paris-Roubaix 66. Déjà à l’époque il y en avait partout! On comprend que c’est une culture et pourquoi il est difficile de mettre fin à ces pratiques.

    Je n’ai pas vu la course mais apparemment, changement total de scénario.

    Tant pis pour les sprinters, tant mieux pour nous!

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 6 votes)
  • Dany
    Soumis le 8 octobre 2018 à 3:15 | Permalien

    Le fort pratiquement seul maintient les 30s avec les 3 de derrière et passe même à 44s. Impressionnant. Le rat, pardon,le malin aurait pu au moins relayer en sous-régime; et le fatigué qui a le culot de vouloir la 2eme place.Triste spectacle.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +2 (from 8 votes)
  • alano39
    Soumis le 8 octobre 2018 à 3:42 | Permalien

    Cette nouvelle formule de Paris Tours me laisse dans le doute. Il ne faut pas brimer les initiatives et clairement cette course était en perte de vitesse depuis quelques années en raison notamment d’un calendrier international trop chargé.
    Ceci dit, les chemins de vigne sont trop risqués au niveau des crevaisons et ils font peser un trop grand aléa sur la course qui perd en fluidité. Il faudrait un peu plus les nettoyer et peut être recourir a un empierrement pour éviter les crevaisons.
    Tepstra a une fois encore été victime de son sale tempérament. A s’énerver contre Cosnefroy il a perdu toute lucidité et a perdu la course. Il avait intérêt à soit jouer la gagne au sprint soit attaquer. Ce mec traîne une mauvaise réputation dans le peloton et je pense qu’elle n’est pas usurpée.
    Il s’inscrit dans la confrontation directe avec certains coureurs et donc se perd en luttes inutiles. Il paye son mauvais caractère et cette agressivité mal maîtrisée. Dommage car il était le plus fort des 3. Cosnefroy n’a jamais récupéré de son effort solitaire pour revenir devant et il était heureux d’être là. Il n’est pas un super sprinteur et donc ne jouait pas au rat. Et puis avec Naessen derrière il n’avait pas à rouler et Tepstra qui a plus de 30 ans le savait très bien. Il lui fallait assumer ce fait de course et aménager a stratégie en conséquence au lieu de se murer dans une stratégie de faire perdre l’autre. S’il réfléchit bien, Cosnefroy qui fait 3 a plus gagné que lui à qui la victoire tendait les bras. Lefévère devait être vert de rage d’assister à un tel gâchis. Tepstra a montré ses limites de leader, lequel est un coureur qui accepte d’être le coureur cible et qui essaye de feinter ses adversaires pour gagner. Il faut des nerfs et une intelligence de course. Il a l’intelligence de course mais pas les nerfs. Dommage et bravo à Andersen qui lui a fait preuve d’un opportunisme brillant. Il mérite sa victoire dans une course tronquée par les crevaisons.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +6 (from 14 votes)
  • plasthmatic
    Soumis le 8 octobre 2018 à 6:18 | Permalien

    Quel drôle de choix que ces chemins.
    A quand les clous de tapissier pour donner du piquant à la course ?

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +5 (from 5 votes)
  • Le Bourrin Ardéchois
    Soumis le 8 octobre 2018 à 6:29 | Permalien

    A propos des motos. Cela fait 50 ans que le problème est évident et qu’aucun progrès n’est constaté. C’est donc un problème structurel à poser comme tel. La compréhension n’est sans doute pas simple, il faut que des gens s’y attèlent comme il faut en étant payés pour ça (des journalistes par exemple). Ensuite, les solutions seront forcément dommageables pour certains privilèges et intérêts. Peut-être par exemple faut-il revoir la possibilité de faire venir des invités… On toucherait là à la haute société, ce qui est impossible sans d’importants appuis. Ce qui est sûr, c’est que les rodomontades sont sans effets.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +8 (from 8 votes)
  • Dany
    Soumis le 8 octobre 2018 à 2:47 | Permalien

    A propos du dopage.Ça fait 100 ans que le problème existe…
    Ce qui est sûr, c’est que les rodomontades sont sans effets.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 6 votes)
  • Dany
    Soumis le 8 octobre 2018 à 2:55 | Permalien

    Je suis bien d’accord que Tepstra n’a pas les nerfs solides mais quand on n’a que 30 secondes d’avance et qu’on joue la gagne,on partage les relais ce que ne faisait presque pas Andersen.On a tous compris que Cosnefroy était cuit. D’ailleurs chapeau de revenir sur Tepstra.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +3 (from 7 votes)
  • lbi
    Soumis le 8 octobre 2018 à 10:09 | Permalien

    ²A propos des rodomontades. Ce qui est sur, c’est qu’on emploie plus ce mot depuis 100 ans. 🙂

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +2 (from 6 votes)
  • Wolber
    Soumis le 9 octobre 2018 à 1:52 | Permalien

    Malgré les présences de Cosnefroy et Madouas, jeunes pros en devenir, la faiblesse des coureurs français etait encore une fois flagrante . De manière générale , ils subiront ce Paris Tours à l image d Adrien Petit pourtant bien placé sur les premiers chemins et puis loin à l arrivée.
    Pas de capacité à faire mal, à provoquer les situations, une classique passer à filocher , devenue un magnifique clip promotionnel pour la Tourraine.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: -5 (from 5 votes)
  • lbi
    Soumis le 9 octobre 2018 à 3:14 | Permalien

    Depuis longtemps il y a un fossé entre les sky quickstep et dans une moindre mesure lotto et sunweb (barguil…) qui embauchent les meilleurs coureurs et les dopent comme il faut, et les autres… Ils font gagner n’importe quels coureurs de leurs équipes. Tu peux changer comme tu veux le parcours, face aux anciens médecins de la quickstep… dur dur….

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: -4 (from 6 votes)
  • nikko
    Soumis le 9 octobre 2018 à 4:04 | Permalien

    Mimosa s’en va :

    https://sport.francetvinfo.fr/cyclisme/sylvain-chavanel-raccroche-son-velo-dix-huit-ans-lage-de-raison

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +3 (from 3 votes)
  • noirvélo
    Soumis le 9 octobre 2018 à 12:56 | Permalien

    @ Nikko,42,

    et 2e du RONDE en 2011 … et s’il doit avoir un regret , c’est bien celui-là … ( oubli dans son palmarès sur le site que tu nous a présenté ) ; moi je n’ai pas oublié , j’en suis encore frustré pour lui !

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +5 (from 5 votes)
  • lbi
    Soumis le 10 octobre 2018 à 4:35 | Permalien

    mica
    gp beghelli en replay sur l’equipe21 ; guimard dénonce plusieurs fois le derrière moto, ridicule; il dit : on est pas derrière derny sur piste!!!
    il le dit plein de fois, course faussée…

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +3 (from 5 votes)
  • Wolber
    Soumis le 10 octobre 2018 à 5:54 | Permalien

    Gilbert à Paris Tour n aurait il pas bénéficier de l abri de sa voiture pour rentrer sur la tete de la course après sa crevaison?

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +1 (from 1 vote)
  • thierry mtl
    Soumis le 10 octobre 2018 à 10:18 | Permalien

    Nouvelles dents et nouveau contrat (plus de 10 million d’euro…), Bernal est de retour en course et il est déjà dans le top 10 aujourd’hui ! Pas de remise en forme nécessaire.

    Pinot a une excellente saison. Une grande constance. Il prouve qu’il peut aussi gagner des courses d’un jour. Il ne mise pas sa carrière sur le tour.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +7 (from 7 votes)
  • slam99
    Soumis le 10 octobre 2018 à 10:30 | Permalien

    Pas très glorieuse cependant cette victoire de Pinot sur Milan-Turin, après que Gaudu – son coéquipier! – ait fait chuté Lopez juste avant la flamme rouge…

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: -8 (from 12 votes)
  • bigmouse
    Soumis le 10 octobre 2018 à 1:05 | Permalien

    des images de l’écart de gaudu lorsqu’il se releve?

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +1 (from 1 vote)
  • Dany
    Soumis le 10 octobre 2018 à 2:23 | Permalien

    Je n’aurais jamais cru que le public puisse se comporter de cette façon:
    Le samedi 8 août 1992,la Clasica San Sebastian est ma première course professionnelle:
    « Ce jour là, la pluie était si violente qu’elle faisait mal. Peu après le départ sous ces trombes glacées, je me suis retrouvé relégué en queue. Au fil des heures, j’ai eu beau lutter, je grelottais toujours. Bientôt, je chassais derrière le peloton : j’étais dernier… Il y a eu 50 abandons. Je suis arrivé bon dernier sur cent onze. J’ai franchi la ligne d’arrivée avec près de 30 mn de retard sur le vainqueur. J’ai grimpé la dernière côte sous les huées et les rires des Espagnols. Ils se foutaient carrément de moi : « Eh, regarde, le dernier, la tête qu’il fait. »

    https://www.agoravox.fr/culture-loisirs/sports/article/dopage-represailles-et-omerta-208173

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +4 (from 4 votes)
  • Wolber
    Soumis le 11 octobre 2018 à 2:24 | Permalien

    Lemond croyait qu a 32 ans , il etait trop vieux. Le cyclisme actuel doit encore lui apporter beaucoup de questions.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +2 (from 2 votes)
  • Wolber
    Soumis le 11 octobre 2018 à 11:05 | Permalien

    49, voila , on aura quasiment tout compris du système Armstrong. Des champions dopés c est sûrement le seul qui pratiquait la délation. Je n oublierai pas que Pantani a été pris l année ou le texan a commencé son récital.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +1 (from 1 vote)

Soumettre un commentaire

Pas d'accord? Une précision à ajouter? Une erreur à signaler?

Contribuez vous-aussi au succès de La Flamme Rouge en laissant un commentaire constructif: vos commentaires sont très importants pour moi! Depuis 2003, ils ont contribué significativement à enrichir et à dynamiser ce site.

Régulièrement dès avril 2013, La Flamme Rouge publiera sur sa page principale un commentaire s'étant distingué des autres soit par son originalité, son apport au débat, sa critique constructive, son humour ou encore sa pertinence.

Vos commentaires engagent cependant votre responsabilité. Ayez s'il vous plait la courtoisie de signer votre commentaire de votre nom (La Flamme Rouge s'engage par ailleurs à préserver la confidentialité de votre adresse courriel). En tout temps, soyez pertinent et concis par rapport au sujet traité par l'auteur de ce site, et usez toujours d'un langage décent, poli et respectueux d'autrui.

L'auteur de ce site se réserve le droit de censurer sans avertissement les commentaires considérés hors sujet, de mauvais goût, diffamatoires, irrespectueux envers autrui, portant atteinte à l'intégrité d'une personne ou encore haineux.

Les champs requis sont marqués par *

*
*

Fouillez nos archives!