Paris-Nice: on entre dans le vif du sujet

Après trois étapes qui favorisaient les sprinters, voilà qu’on entre dans le vif du sujet sur cette édition de Paris-Nice, la course au soleil.

Pas que les étapes précédentes ont été ennuyeuses… et il faut remercier le vent pour avoir contrebalancé les effets indésirables des oreillettes. Certains coureurs ont toutefois payé le gros prix de ces bourrasques, en premier Warren Barguil touché lundi aux cervicales. On lui souhaite de retrouver son niveau à temps pour le Tour de France cet été et ca devrait le faire, les blessures étant somme toute moins graves qu’anticipées. Rigoberto Uran et Fabio Aru ont également déjà abandonné. Pour Aru, qu’est ce qui se passe?!

Aujourd’hui, l’étape est longue (212km) et comporte de nombreuses bosses dans les 60 derniers kilomètres, de quoi donner des occasions aux coureurs pour attaquer. Je vois bien un baroudeur comme Philippe Gilbert s’imposer.

Jeudi, ce sera le chrono de 25 bornes, avec une belle patate après 15 km de course. Même si c’est court, on saura qui peut jouer le général au terme de cette étape que les leaders ne pourront pas louper.

Vendredi, sans grand intérêt mais… ce sont les coureurs qui font la course.

Le week-end sera différent, avec samedi l’arrivée en altitude au col de Turini après 15 kms d’ascension à 7% de moyenne. Là, plus question de se cacher. Je vois une belle lutte par exemple entre Romain Bardet, qui a bien manoeuvré sur les trois premières étapes, et Egan Bernal sur qui mise la Sky. Attention également à son coéquipier Kwiatlowski qui a des ambitions grandissantes sur les courses par étape. Ce Paris-Nice pourrait lui donner l’occasion de convaincre tout le monde que ses ambitions sont justifiées.

Dimanche autour de Nice, une étape comme je les aime: courte (110kms), sans un kilomètre de plat, présentant de superbes paysages notamment du côté de La Turbie, la course se jouera probablement là.

Pour le général, je vois une lutte entre ces coureurs qui ont bien manoeuvré jusqu’ici: Romain Bardet, Egan Bernal, Michal Kwiatkowski, Luis Leon Sanchez, Nairo Quintana et Bob Jungels. Tous les autres m’apparaissent déjà trop loin au général, incluant Soler le vainqueur sortant, à plus de 12 minutes. Et sur les premières étapes, on a senti que Romain Bardet, Egan Bernal et Michal Kwiatlowski semblaient bien décidés à batailler pour la gagne, avec Luis Leon Sanchez, un ancien vainqueur de l’épreuve (2009).

Allez, je mise Bardet! Après tout, le dernier vainqueur français de Paris-Nice est… Laurent Jalabert, en 1997. Il est temps!

19 Commentaires

  • mica
    Soumis le 13 mars 2019 à 2:23 | Permalien

    Stupeur pour les téléspectateurs Français (j’ exagére un peu), mais on retrouve aux commentaires les mêmes protagonistes.
    Je croyais que « l’ emploi » de consultant n’ était pas un travail à l’ année et encore moins un emploie à vie….pourtant certains semblent s’ y accrocher et un renouvellement ne serait pas de trop.
    A moins que l’ attachement au service public Français soit plus fort que tout; pourtant , »en carriére », comme pour certains roitelets de la balle jaune, l’ exil fiscal était de rigueur, tout comme l’ exil pour « facilitation » de dopage…..

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +2 (from 12 votes)
  • Edgar Allan Poe
    Soumis le 13 mars 2019 à 2:55 | Permalien

    Hum…d’accord avec toi Mica. Je travaille dans une entreprise où les recrutements se font en vertu de compétences identifiées. Il n’en est pas forcément de même pour les consultants sport du service public.
    Aujourd’hui, l’étape risque d’être rapide. Le vent souffle Nord-Est, et les 170 premiers kms vont se faire vent dans le dos. Les bosses dans le final sont courtes, et pas si dures qu’il n’y parait, surtout pour des pros. Les écarts entre favoris devraient être faibles, et un puncheur pourrait effectivement sortir du lot. Gilbert semble encore un peu faible, dans 15 jours il volera.
    Kwiato ? Bernal ? Quintana (un peu court pour lui), Soler, Sanchez ? Sosa ?

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +1 (from 3 votes)
  • mica
    Soumis le 13 mars 2019 à 3:35 | Permalien

    EAP: Je ne parlais même pas vraiment de compétence( car la compétence, ils l’ ont, surtout d’ ailleurs celle de passer sous silence l’ essentiel).
    Je voulais surtout signifier un état d’ esprit….finalement, ils commentent comme ils courraient il n’ y a pas si longtemps.
    Souvent leur passé ne plaide pas pour eux, et soyons sûr que, par corporatisme, ils mentiront toujours au moins par omission.
    Pour les consultants des chaines privées cela passe encore, mais pour le service public cela passe très mal.
    Ils devraient, au moins par décence, « faire tourner » tous les 2 ou 3 ans.
    J imagine les émoluments qui vont avec et l » attachement de certains à exploiter un filon qui dure depuis des dizaines d’ années….à l’ heure des économies il faudrait réfléchir …

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +3 (from 9 votes)
  • thierry
    Soumis le 13 mars 2019 à 8:51 | Permalien

    Au Québec sur « sportsnet one » en pm, avec qqs heures de différé.

    Gros ménage par les bordures. Sanchez perdra trop de temps dans le grand col.
    La Sky est bien placée. Bernal à mon avis.

    Ceux tombés au combat (comme Yates) tenteront de gagner des étapes. Ca mettra un peu le bordel.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +3 (from 3 votes)
  • wolber
    Soumis le 13 mars 2019 à 9:02 | Permalien

    3 étapes pour débuter ce Paris Nice assez tristes prévues pour qu’ il ne s y passe rien.
    Et si la récré était sifflée pour les équipes françaises , cet après midi?

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • mica
    Soumis le 13 mars 2019 à 11:24 | Permalien

    Il est, actuellement, dans le peloton, pas mal de Norvégiens de valeur à l’ image de Cort Nielsen vaiqueur ce jour.
    Ces Norvégiens sont, en quelque sorte, les « fils spirituels » de Thor Huschovd qui fut en son temps champion du monde et vainqueur de multiples étapes au TDF? il y a de cela 10 à 15 ans. une génération de Norvégiens s’ interessa au vélo à ces occasions et cela porte ses fruits maintenant…pour combien de temps? On ne sait pas.
    Le pays voisin, la Suéde, de culture semblable n’ a plus de champions, apés avoir eu des coureurs interessants. Ah…les fréres Petersson! mais il y a bien longtemps (n’ est ce pas LBA?) mais les modes passent….
    Aujourd’ hui, le peloton n’ a pas été méchant avec les échappés, à aucun moment, une véritable poursuite ne s’ est engagée avec des relais dignes de ce nom.( voir une corse clm par équipe, ou une poursuite par équipe sur piste (même si certains me diront que ça n’ a rien à voir…et pourtant si….!)
    Le seul Pozzovivo fut longtemps seul à la manoeuvre, c’ est dire si l’ entreprise du peloton était vouée à l’ échec.
    Décidemment même ces courses à étapes de 7 jours reproduisent exactement les stéréotypes des grands tours. On n’ en sort pas, mais étapes interessantes quand même et certainement usantes.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: -3 (from 13 votes)
  • slam99
    Soumis le 13 mars 2019 à 12:53 | Permalien

    Eh bien! 4e étape de Paris-Nice, une échappée costaude qui tient et tout un numéro de Magnus Cort au final. Les pronostics de Laurent tiennent la route: Kwiatkowski prend la tête du général et Gilbert obtient une excellente neuvième place pour remontée en 3e place au général.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +2 (from 2 votes)
  • wolber
    Soumis le 13 mars 2019 à 9:04 | Permalien

    Entièrement d accord avec toi Mica , la réduction des grands tours a 15 jours ne modifierait en rien leur déroulement.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +1 (from 3 votes)
  • LBA
    Soumis le 14 mars 2019 à 4:28 | Permalien

    Pour les Tours « modernes », qui garantissent des écarts réduits les tout derniers jours en traçant un parcours sans difficulté (à la hauteur du niveau du peloton) toute une longue première partie, peut-être. Suspense par élimination d’évènements!
    Quoique, il faudra bien servir les intérêts des sprinteurs, et de 15 jours on passera à 10.
    Le plus beau Tour depuis longtemps (1948 ?) est à mon sens l’édition 1987. Elle a duré 26 jours, et fut riche d’évènements du début à la fin. C’était le dernier organisé (la course) par Félix Lévitan, avant que les modernes Leblanc et Prudhomme remplace l’intelligence par la communication.
    A mon sens, ce n’est de réduction que le Tour a besoin, c’est d’intelligences! Et je ne parle pas de ne mettre que des étapes de montagne toute identique.
    Idem pour la Vuelta, au parcours trop répétitif. Le Giro est un peu mieux, c’est d’ailleurs la plus belle course, le Tour gardant une prédominance par son privilège du moins de juillet.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +8 (from 8 votes)
  • Edgar Allan Poe
    Soumis le 14 mars 2019 à 6:06 | Permalien

    LBA, j’ai pu échanger hier avec le vainqueur du Ventoux au TdF 87. Pas osé lui dire que tu publiais un bouquin sur la question. Je lui ai parlé de sa victoire au championnat de France amateur après 100 bornes seul devant. Ca l’interpelle plus que le TdF 87, apparemment.
    Son fiston était devant toute la journée : « je suis parti en début d’étape, et quand j’ai vu De Gendt et De Marchi qui rentraient dans l’échappée, j’ai compris qu’on irait loin »!
    Il y avait du monde à l’arrivée, beaucoup de monde. Ça rassure. Le vélo dans cette zone reste populaire, ce n’est pas le cas partout en France. Il faut dire que Pélussin fut le meilleur club de FRance dans les années 80. Ça draine des passions, des vaccins à coup de rayons de vélo !
    Incroyable : Pozzovivo qui passe devant moi en tirant le peloton. Je me suis pincé, croyant voir la vierge. Comme tu le disais, LBA, son dernier relais remontait à la catégorie minime.
    Au fait, pourquoi roulait-il ? Pas compris.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +6 (from 6 votes)
  • Thierry
    Soumis le 14 mars 2019 à 6:20 | Permalien

    eap

    Pozzo.
    Peut être avait-il vu la vierge lui aussi.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +1 (from 1 vote)
  • mica
    Soumis le 14 mars 2019 à 6:40 | Permalien

    EAP: Je pense que quand le peloton ne veut pas vraiment revenir sur des échappés (pour une raison ou pour une autre, et qui peuvent nous échapper), ils mettent 1 ou 2 coureurs à rouler. (plutôt à roulotter, à leur niveau quand même)
    Tout cela, souvent, sans grande conviction, mais ça sauve les apparence. Il est sur que des relais appuyés d’ une trentaine ou quarantaine de secondes par une dizaine de coureurs motivés, auraient assez vite raison d’ une échappée de coureurs bien moins nombreux et usés par de longues heures sur le devant de la course.
    Et là, le théorème de Chapatte s’ appliquerait à plein (environ 1 mn par tranches de 10 Km.)
    On peut noter que c’ est aussi la même chose entre la poursuite individuelle et la poursuite par équipe, soit environ 6 secondes au Km, ce qui est équivalent à la minute touts les 5 Km. ( on va me dire que ce n’ est pas comparable….pourtant, si, ça l’ est tout à fait!)

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 4 votes)
  • mica
    Soumis le 14 mars 2019 à 6:42 | Permalien

    Derniére phrase je voulais dire: « une Mn touts les 10 Km »….bien sûr!

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +1 (from 5 votes)
  • Wolber
    Soumis le 14 mars 2019 à 6:48 | Permalien

    Effectivement l édition 87 a été magnifique. J ajouterais 83 et 84 avec des parcours quasi similaires. 89 , évidemment aussi , quoique le parcours préfigurait déjà » l ère moderne » , d ailleurs je ne sais plus si Leblanc etait déjà à l œuvre.
    Oui, la com à la place de la coursé et pour ce qui est de l intelligence , les oreillettes , l a remplace.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +3 (from 3 votes)
  • LBA
    Soumis le 14 mars 2019 à 4:02 | Permalien

    Merci EAP.
    En 1987, il avait aussi fait un gros coup au Pays Basque. Tenir Wilches et Herrera à l’assaut des gros pourcentages, waow! Et aussi Dijon. Mais il y a eu le Vercors, le coup de Léoncel, et la connerie de la Maurienne. Il y a matière à écrire. D’ici un mois, ce devrait être en libraire.
    Leblanc est arrivé en 88 après l’affaire Delgado, sur laquelle il faut lire de Mondenard. Lévitan avait été proprement viré au printemps 87, suite à quoi une transition multiple et précaire avait été installée par les financiers du journal L’équipe.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • Thierry mtl
    Soumis le 14 mars 2019 à 5:13 | Permalien

    Après le vent, les bordures, les valons et le clm, Hugo Houle se retrouve 11e de Paris Nice tout en protégeant Sanchez. Gros printemps Hugo.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +3 (from 3 votes)
  • Dany
    Soumis le 14 mars 2019 à 5:46 | Permalien

    Ecart 19 secondes sur 4km

    Records Poursuite individuelle sur 4 000 m
    4:07.251 Ashton Lambie Usa 31 août 2018

    Poursuite équipe sur 4 000 m 3:48.012 Australie 28 février 2019

    Ah… Pélussin,quel club…que de souvenirs…

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +1 (from 1 vote)
  • Thierry
    Soumis le 14 mars 2019 à 6:32 | Permalien

    Cataford Alex, D’Ottawa, est sur Tireno

    Bardet est encore pris en défaut sur un Clm. Il doit travailler ca a fond, sinon point de grand tour.
    Bernal et Yates, plus jeune que lui, s’y appliquent.
    Yates s’améliore de façon stupéfiante dans l’exercice.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • mica
    Soumis le 15 mars 2019 à 1:54 | Permalien

    Dany: tes chiffres sont exacts, je vois que tu suis, merci!

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)

Soumettre un commentaire

Pas d'accord? Une précision à ajouter? Une erreur à signaler?

Contribuez vous-aussi au succès de La Flamme Rouge en laissant un commentaire constructif: vos commentaires sont très importants pour moi! Depuis 2003, ils ont contribué significativement à enrichir et à dynamiser ce site.

Régulièrement dès avril 2013, La Flamme Rouge publiera sur sa page principale un commentaire s'étant distingué des autres soit par son originalité, son apport au débat, sa critique constructive, son humour ou encore sa pertinence.

Vos commentaires engagent cependant votre responsabilité. Ayez s'il vous plait la courtoisie de signer votre commentaire de votre nom (La Flamme Rouge s'engage par ailleurs à préserver la confidentialité de votre adresse courriel). En tout temps, soyez pertinent et concis par rapport au sujet traité par l'auteur de ce site, et usez toujours d'un langage décent, poli et respectueux d'autrui.

L'auteur de ce site se réserve le droit de censurer sans avertissement les commentaires considérés hors sujet, de mauvais goût, diffamatoires, irrespectueux envers autrui, portant atteinte à l'intégrité d'une personne ou encore haineux.

Les champs requis sont marqués par *

*
*

Fouillez nos archives!