Tous les jours, la passion du cyclisme

 

Paris-Nice: magnifique Antoine Duchesne!

Capture d’écran 2016-03-13 à 20.42.52Quel week-end de course mes amis!

Paris-Nice m’a ravi. J’étais debout avant-hier samedi devant mon ordinateur, alors que le québécois Antoine Duchesne (Direct Énergie) se battait sur ces interminables pentes de la côte de Duranus: un passage en tête signifiait qu’il allait pouvoir endosser le maillot de meilleur grimpeur de l’épreuve.

Et il l’a fait! Magnifique!

Restait le plus dur hier: garder ce maillot au terme d’une étape nerveuse (seulement 134 kms) mais accidentée sur les pourtours de Nice.

Et il l’a refait! Magnifique!

Antoine Duchesne s’est en effet glissé tôt dans l’étape dans une échappée pour aller grapiller – il fallait le faire – les quatre premiers « grimpeurs » de l’étape: côte du Durans, côte de Levens, côte de Chateauneuf, col de Calaison sur les 70 premiers kms.

Chapeau bien bas l’artiste! Duchesne signe là une des belles performances du cyclisme canadien sur la scène du WorldTour depuis 10 ans. Plus encore, c’est l’attitude que j’ai particulièrement aimé: à l’attaque sur les deux dernières étapes, sûr de ses moyens. Je suis certain qu’Antoine Duchesne a pris conscience de certaines choses durant ce Paris-Nice et qu’il évoluera désormais à un autre niveau, pour notre grande satisfaction.

Contador, le panache

Pour le reste, il y a eu une course hier grâce à un seul coureur, Alberto Contador.

J’aime Alberto Contador, car j’ai toujours retrouvé en lui du Pantani: un coureur offensif, imprévisible, intelligent, et volontaire. C’est électrisant de le voir évoluer.

On est loin d’un Richie Porte attentiste et courant le plus souvent à l’économie.

Contador a allumé tout le monde hier dès le 50e kilomètre environ, dans la côte de Chateauneuf: ne se contentant pas d’attendre sagement la dernière difficulté du jour – le col d’Èze – comme beaucoup, il allumait tout le monde à plus de 80 kms de l’arrivée!!

Loin d’être découragé de s’être fait reprendre par le paquet au pied du col d’Èze, Contador a remis ça à plusieurs reprises dans la dernière ascension pour finalement réussir, à force d’insister, à se dégager. Il aura fallu une descente plein pot de Geraint Thomas et l’aide de… Tony Gallopin – malgré la présence de Tim Wellens devant pour Lotto – pour que le gallois réussisse à sauver son maillot jaune sur la Promenade des Anglais et ce, pour 4 malheureuses secondes. Il peut aussi dire merci (et lui donner un gros chèque) à son coéquipier Sergio Henao.

Bref, toute une étape hier qui nous a tenu en haleine dans le final. Contador tout de même, quel coureur! Richie Porte complète ce podium de Paris-Nice 2016.

Pour le reste, on retiendra de l’épreuve la 4e place d’Ilnur Zakarin, le vainqueur surprise du Tour de Romandie l’an dernier, et qui confirme en quelque sorte ce résultat. Deux Français terminent dans le top-10, Tony Gallopin 8e et Romain Bardet 9e, ce dernier ayant cependant davantage subi la course selon moi. Déception, du moins pour moi, du côté d’un autre Français, Pierre Rolland, seulement 18e du général à plus de 4 minutes: si c’est ça les techniques modernes d’entrainement de Jonathan Vaughters, il confirme mon impression depuis quelques années, c’est à dire qu’avec lui, c’est beaucoup de bla bla et pas grand chose derrière.

Grosse impression aussi du côté de… Ian Stannard, souvent présent tard dans les étapes accidentées, malgré un gabarit pour le moins peu adapté. Celui-là sera à surveiller sur les Flandriennes, c’est moi qui vous le dit…

Milan SanRemo

Plus tard cette semaine Tirreno-Adriatico se termine, avec comme prochain rendez-vous la Primavera (première grande classique de la saison), Milan SanRemo, et son si particulier Poggio dans le final. On entre dans le vif du sujet!

Partager

Précédent

Paris-Nice, Tirreno: les Canadiens devant!!

Suivant

Paris-Nice: où Contador l’a-t-il perdu?

15 Commentaires

  1. Patrick

    Il me semble que Contador a attaqué non pas dans la côte de Chateauneuf mais celle de Peille, plus difficile et plus près de l’arrivée. Quant à Porte, il est quand même sorti seul derrière à la pédale puis à relayé. J’ajouterai dans la critique qu’il peut arriver que deux coureurs de la même équipe ait intérêt à rouler à deux échelons différents de la course, comme hier Wellens et Gallopin. Et ils ont bien fait, n’est-ce-pas, victoire d’étape et place au général sauvegardée.
    Comme souvent, le retour du Col d’Eze sur Nice a été trop long. Il y a des moyen de faire mieux, en montant par des routes en lacets depuis le bord de mer, depuis St Laurent puis Eze, puis en descendant par à où ils montent habituellement. Messieurs les organisateurs…

    0
    0
  2. zenon

    Contador a bien attaqué dans Peille, j’étais au bord de la route et il est passé comme une fusée, quelle impression !
    Pour la redescente sur Nice, il est raisonnable de redescendre par la moyenne corniche car par la grande corniche, il y aurait des morts par vol plané et écrasement sur la ville de Nice.
    Cela correspond à une volonté de l’organisateur de laisser planer un suspens jusqu’aux derniers mètres et cela fut réussi.
    L’étape de la veille aurait pu se terminer alternativement sur deux redoutables bosses: le Mont Vial ou les granges de la Brasque et même en conservant l’arrivée à Madone de Fenestre, ils pouvaient passer par la Tour-sur-Tinée avec une route à plus de 20% qui permettait aux grimpeurs de faire un vrai trou

    0
    0
  3. LaVoitureCaPue

    Un paris nice de merde … malgré une superbe dernière étape … qui n’aura servi a rien.

    – Contador fait le job, ouf, heureusment qu’il est là.
    – Thomas c’est un rouleur, il a fait ce qu’il sait faire, a gagner avec ses qualités, c’est battu dans ses faiblesses et il mérite sa victoire.
    – Porte ne sait que bourriner les 3 derniers bornes et il a fait ce qu’il sait faire. Quand ça attaque de loin, il est laché, on va pas lui demander de rouler là où il est faible.
    – Bardet et yates ont essayé, mais ils étaient trop juste.
    – Gallopin, dumoulin, costa, jeannesson étaient à l’arrache rien que pour suivre.
    – zakarin et izaguire (+ bardet et yates) auraient peut etre pu attaquer avec contador de loin et thomas aurait perdu.

    Tout le monde a jouer petit bras, ils ont perdu, bien fait pour leur gueule. Compassion pour contador.

    P Rolland a fait du rolland. Leader pour être un invisible 18° du CG.

    0
    0
  4. Thierry mtl

    http://www.telegraph.co.uk/cycling/2016/03/12/behind-the-scenes-with-tim-kerrison—the-team-sky-visionary-beh/
    Sky is the limit……. Ce Kerrisson, depuis la natation, je me méfie de ce gourou.

    Henao a trainé Thomas toute la semaine et il l’a attendu qqs fois.

    Sean Yates dit que ce sont les motos qui ont favorisées le retour de Thomas et il semble bien convaincu.

    0
    0
  5. thierry (mtl) bécyk

    Annuler l’étape de Tirreno la veille de celle-ci pour un risque météo est vraiment une décision discutable. Pourquoi cet empressement à annuler alors qu’ils auraient pu attendre la météo du matin. Je comprends les blâmes et les déceptions. Finalement, la course aurait pu se dérouler et je comprend Nibali de mettre de la pression sur le Giro. Grosse erreur de l’organisation.

    0
    0
  6. David Maltais

    Ils annulent l’étape, tout le monde chiale. Ils n’annulent pas l’étape, tout le monde chiale.

    Branchez-Vous. La neige c’est bon pour les photographes et les couch potatoes comme nous qui écoutons les courses à la télé mais qui ne roulons pas quand il neige.

    Je ne vous souhaite pas de glisser sur de la glace et de tomber à vélo. Les étapes annulées sur Paris-Nice et Tirreno ne m’ont pas empêché de dormir.

    La sécurité des coureurs avant tout.

    0
    0
  7. Patrick

    David.
    « Tout le monde… »
    Une partie n’est pas égale à la totalité.
    « Branchez-vous »
    Idem

    0
    0
  8. toutouille26

    On ne tient pas sur le vélo si il y a de la neige sur la route!
    c’est impossible d’avancer, à moins d’etre en vtt, je ne vois donc pas pourquoi ils auraient continué!

    0
    0
  9. zenon

    N’oublions pas que s’il y a chute et des fractures du type col du fémur, la responsabilité des organisateurs est engagée. Les assureurs ne feront pas de cadeaux si un Sagan est out pour la saison entière

    0
    0
  10. G.Lambert

    Comme le tire de cet article est: Paris-Nice: magnifique Antoine Duchesne!, j’aimerais le féliciter. Il a couru avec panache, a su prendre les opportunités et se battre pour garder le maillot. Au départ il y a 5 mecs pour le maillot jaune + leurs coéquipiers pour les épauler. Ça nous laisse quand même une bonne centaine de coureurs en quête de visibilité, soit pour une étape ou un maillot distinctif. Bravo à Antoine qui a su mettre du piquant et qui démontre qu’il existe bien une course dans la course qui est passionnante à regarder.

    0
    0
  11. thierry (mtl) bécyk

    Tirreno

    Lisez ce qui est écris et non ce que vous pensez.

    Les images indiquent qu’ils n’y avait finalement pas de neige sur la route du Tirreno dimanche… donc annulé pour rien. C’est ça le problème.

    Il n’y avait PAS de neige.

    0
    0
  12. alain39

    Cette annulation fait couler beaucoup d’encre.
    Elle a été prématurée puisqu’il n’y avait pas de neige.
    La course en est totalement bouleversée et c’est dommage au plan sportif.
    Pour tous les coureurs qui visaient au départ une place au général c’est mort.
    Bilan une perte de points UCI et donc un manque à gagner.
    Pour finir avec Tirreno rien de neuf sous le soleil avec Sagan qui finit second aujourd’hui. Décidément il est facile de prédire son classement.
    Il reste le chrono de demain pour départager les meilleurs. On connait le deuxième « Sagan » reste à connaitre le vainqueur. Je taquine ce coureur qui comme Contador fait le spectacle et honore ses responsabilités. Ceci dit il faut finir par en claquer une belle.
    La dernière étape de Paris Nice a été tronquée par le comportement de Gallopin qui malgré un équipier devant a roulé pour ramener Thomas. Pas normal comme comportement et donc une belle entente entre ces 2 équipes. A la pédale Contador est le vainqueur et ce d’autant plus que Thomas sans Henao aurait fini à plus d’une minute hier. Une victoire un peu en trompe l’oeil qui si on lit bien met surtout en avant les limites de Thomas mais aussi de pas mal de coureurs qui n’ont jamais été capables d’influer sur la course.
    Bardet a été en deçà des attentes et c’est dommage car il semblait plus en forme. Idem pour Dumoulin, gallopin etc… Porte revient du diable vauvert sur la fin de ce Paris Nice et avoue un niveau de forme encourageant.
    Dimanche prochain c’est MSR et franchement la course semble ouverte. Les baroudeurs sont en forme (Van Avermaert, Cancellara etc..) et les sprinteurs aussi.

    0
    0
  13. Simon Julien

    Quel beau Paris-Nice:
    Contador: Pour sa combativité, égal à lui-même
    Thomas: Bravo ! Il a tout lâché dans la descente. j’ai aussi bien apprécié l’humilité de ses commentaires d’après course.
    Duchesne: Je crois qu’il vient de gagner sa place sur le TdeF 2016… avec panache!

    0
    0
  14. Chouchou

    3me échappée d’affilée par Duschene, il fallait avoir l’envie et les jambes. Bien mérité ce maillot à pois sur le podium de Paris-Nice !
    Gallopin a pris des relais dans le groupe maillot jaune pour revenir sur le groupe de poursuivants Zakarin, mais dès que Thomas est rentré sur ce groupe, Gallopin n’a plus roulé en tête. Il a simplement voulu sauver sa place dans le top 10 du général. Ensuite se sont les 2 Sky qui ont pris en chasse le trio dans lequel était son coéquipier Wellens qui a d’ailleurs gagné l’étape.
    Quand Rolland ne peut pas prendre une échappée pour anticiper la bagarre, il n’arrive pas à rester avec les meilleurs lorsque les cadors attaquent.
    L’attaque de Jeannesson a duré bien + longtemps que les pétards mouillés de Bardet, mais comme il est moins connu que Bardet, personne ne le remarque.
    Bardet est à sa place, un peu mieux que Rolland mais moins bon que Pinot (qui n’était pas sur cette course, et qui doit se mordre les doigts d’avoir préféré Tirreno-Adriatico avec son étape-reine annulée).
    Sur le Tour d’Oman, Porte était jetlagué. Il était arrivé d’Australie à Oman seulement 2 jours avant. Pour Nice, ce problème était déjà bien résolu. Il avait retrouvé son coup de pédale. Il a été d’une bonne aide dans le final à Contador, tout en s’assurant le podium en prenant la 3ème place à Zakarin.
    Contador nous a fait le même type d’étape qu’Aru sur la Vuelta l’an dernier. Des coéquipiers devant dans l’échappée matinale pour servir de relais au leader un peu + tard. L’avantage d’Aru, c’est que Dumoulin était tout seul alors que Thomas avait Henao avec lui.
    Dumoulin a été moins bon sur ce Pari-Nice que sur la Vuelta. Il a été éjecté du top 10.
    Du Grand Henao ! A se demander s’il avait été protégé en tant que leader, si ce n’est pas lui qui aurait remporté ce Paris-Nice ? D’autant qu’il prend tout de même une belle place dans le top 10.
    Thomas, gros rouleur, super descente, son mental a tenu bon malgré sa petite défaillance dans le Col d’Eze.
    Sagan collectionne les deuxièmes places, mais ses objectifs sont les monuments, et j’ai l’impression qu’il se sert des courses comme préparation pour ses grands objectifs. Il ne se contente pas de rester dans les roues pour les sprints, il roule énormément et prend beaucoup de vent. Il se débarrasse aussi de la pancarte de favori. Attention à lui ! En tout cas pour l’instant il nous régale.

    0
    0
  15. Noirvélo

    Quand il y a « Duchesne » sur ce Paris Nice 2016, les autres grimpeurs n’ont aucuns plaisirs …

    0
    0

L’auteur de ce blog encourage tous les lecteurs à laisser un commentaire en réaction à l’article du jour, cela contribue à enrichir le propos. Vous pouvez contribuer à la qualité de ce site en utilisant un langage décent, poli et respectueux d’autrui, et en étant pertinent et concis envers le sujet traité. L’auteur peut modérer les commentaires, et se réserve le droit de censurer sans avertissement les commentaires considérés hors sujet, diffamatoires, irrespectueux d’autrui, portant atteinte à l’intégrité d’une personne ou encore haineux.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.