Nos lecteurs se déchainent!

Beaucoup de commentaires concernant notre texte d’hier et La Flamme Rouge vous en remercie. Beaucoup de lecteurs soutiennent nos propos et on les en remercie également. Beaucoup de lecteurs ont aussi exprimé leur désacord avec nos propos et loin de nous l’idée de nous justifier ce soir, ni de les convaincre qu’ils ont tort et que nous avons raison. Car en l’absence de preuves formelles et irréfutables quant aux techniques de préparation de Lance Armstrong et de son équipe, qui sommes-nous pour trancher le débat ? Aussi, nous sommes d’accord avec nos détracteurs sur un point : l’absence de preuves. Alors pourquoi ce malaise que l’on ressent ? Pourquoi se laisser aller à ce que certains estiment être un dénigrement du champion américain et que nous estimons être simplement l’ajout de bémols quant à ses performances impressionnantes?

Première raison, la nature même de ce site. Il existe sur internet des milliers de sites sur le cyclisme, tous louangeant plus ou moins les performances de tous les cyclistes pros, du moins n’abordant peu voire jamais les “questions qui fâchent” et qui sont moins drôles parce que mettant en péril jusqu‘à la simple existence de ce sport. La différence sur La Flamme Rouge, c’est qu’on y retrouve justement les bémols, les choses qui fâchent, les propos qu’on aimerait parfois éviter de lire et forcément la suspicion (les cyclistes pro ne nous ont pas spécialement mis en confiance depuis une dizaine d’années concernant le dopage…). Ces propos sont-ils pour autant gratuits ? On vous assure que non. Afin de rendre compte avec le plus de justesse de ce monde du cyclisme pro, nous dévorons à peu près tout ce qui s‘écrit sur le cyclisme depuis 20 ans, revues, bouquins, etc. Et pas seulement les bouquins de coureurs repentis, le dernier en date étant celui de Philippe Gaumont dont on vous offrira très prochainement un compte-rendu critique. Non, on se tape aussi les autres livres, ceux de Virenque, ceux d’Armstrong pour essayer d’avoir les deux côtés de la médaille. Nos propos ne valent pas mieux que ceux de nos lecteurs, c’est évident, mais si on ignore sur quelles connaissances s’appuient les leurs, on peut vous assurer que les nôtres s’appuient sur un important effort de documentation tout azimut sur ce sport.

Alors La Flamme Rouge, mouton noir des sites sur le cyclisme professionnel ? Peut-être… Et on ajouterait même qu’on en est fier, notre ligne de pensée étant de ne pas prendre nos lecteurs pour des imbéciles. À La Flamme Rouge, vous trouverez les bons et les moins bons côtés du cyclisme afin que vous puissiez être des observateurs éclairés de ce sport. Pas des observateurs lobotomisés par le Canal OLN qui répète depuis 5 ans qu’Armstrong est le seul à préparer convenablement le Tour… Certains de nos propos sont plus difficiles à entendre ? Votre déception voire votre colère n’ont d‘égales que les nôtres il y a une dizaine d’années lorsque passionnés du cyclisme, notre univers s’est écroulé en apprenant que les performances des champions qu’on vénérait jusqu’alors étaient en fait entachées de tricherie, c’est-à-dire d’un dopage sanguin à grande échelle. Que valent aujourd’hui les victoires d’Indurain sur le Tour sachant le contexte dans lequel elles ont pris place (bien qu’il n’ait jamais été testé positif durant ces années…) et sachant qu’aujourd’hui, il est au prise avec d’importants problèmes rénaux?

Deuxième raison, nous estimons que les circonstances que nous évoquons sont suffisamment crédibles et sérieuses pour pouvoir les avancer comme le font nombre d’observateurs du cyclisme d’ailleurs. Sur La Flamme Rouge, pas de ragots et pas d’attaques concernant la vie personnelle des coureurs. Simplement des observations troublantes du quotidien sportif permettant de remettre en question les performances de certains coureurs, à la lumière des connaissances acquises dans le passé. Car il faut regarder la réalité en face : Ferrari, préparateur d’Armstrong, a bel et bien été condamné en Italie pour fraude sportive, L.A. Confidentiel existe bel et bien et est jugé suffisamment crédible pour qu’une compagnie d’assurance du Texas retienne la prime de victoire d’Armstrong sur le Tour 2004 en attendant de mener son enquête, l’affaire Simeoni a eu lieu et celle de Mike Anderson est en cours…

Troisième raison, et on se répète, nous ne sommes pas en vendetta ouverte contre Lance Armstrong. À La Flamme Rouge, nous avons condamné et parlé de tous les cas de dopage ou de suspicion de dopage ces dernières années, de Mme Jeanson (la justice poursuit son travail et le procès devrait avoir lieu à l’automne, un dossier que nous continuons à suivre de près) à David Millar. Nous ne sommes encore une fois pas pour ou contre Lance Armstrong et reconnaissons son palmarès. Seulement, tant de domination suscite forcément des questions que nous tentons d‘éclairer en vous rapportant le fruit de nos lectures. Et on se méfie de l’aura des champions : combien de personnes nous affirmaient, entre 2000 et 2003, que David Millar, ce jeune coureur sympathique, issu d’une autre culture, ne pouvait pas se doper, pas lui ? Ces mêmes personnes sont aujourd’hui moins modérées que nous dans leurs propos sur le dopage! Alors Armstrong intouchable parce qu’il a gagné 7 Tours ? Non.

On rappellera aussi à nos lecteurs que si Armstrong ou bien d’autres cyclistes n’ont jamais été pris positifs à un contrôle, Virenque, Millar et bien d’autres non plus. À quelques exceptions près dont font partie les récents cas Hamilton et Peres, pratiquement tous les coureurs suspendus pour dopage sanguin ces 8 dernières années l’ont été soit en passant aux aveux, soit pour avoir été pris (eux ou quelqu’un de leur entourage) en possession de produits dopants (dernier cas en date, Dario Frigo). Cela en dit long sur l’efficacité des contrôles.

On rappelera enfin aux lecteurs que si une nouvelle génération de coureurs français “propres” existe maintenant en cyclisme, elle n’existe que sur le papier ; parce qu’en terme de victoires, c’est plutôt très maigre depuis 1999. Cyclisme à deux vitesses ? Impossible de trancher, mais la disette des coureurs français est du jamais vu dans l’histoire du vélo. Troublant quant on pense que les coureurs français sont les seuls devant se soumettre à un suivi longitudinal. Alors forcément, les pratiques et les performances tellement plus impressionnantes du reste du peloton international deviennent forcément source de questionnement.

Finalement, quelques réponses à nos lecteurs, en complément d’information :

1 – si la moyenne horaire du Tour 2005 ne prouve rien, la tendance lourde à une augmentation des moyennes depuis 1998 est plus troublante, surtout dans le contexte ou l’une des justification avançée par la Société du Tour pour introduire une 2e journée de repos et des étapes plus courtes suite à l’affaire Festina était “d’humaniser” le Tour afin de permettre un retour à des moyennes plus raisonnables. 8 ans après, ca roule toujours de plus en plus vite, même par rapport aux moyennes de la belle époque de l’EPO en toute tranquillité. Force est de conclure à un échec de la politique d’ASO pour “humaniser” le Tour.

2 – que si les coureurs pro ne participent plus à des compétitions officielles dans les 2 ou 3 semaines précédant le Tour, ce n’est pas pour observer une “période de repos” comme le suggère un de nos lecteurs. Ou alors, il faut s’entendre sur ce que l’expression “période de repos” veut dire… L’entrainement d’un coureur pro est très précis et très régulier. Les 3 semaines avant le Tour sont probablement les plus importantes et difficiles à gérer ; il faut réduire le volume, tout en travaillant l’intensité afin d’obtenir un pic de forme au moment précis du Tour, que ce soit dans la première, deuxième ou troisième semaine de l‘épreuve. Par le passé (jusqu‘à environ l’année 2000), les coureurs préféraient participer à des compétitions, seul moyen de travailler l’intensité pensait-on. Depuis quelques années seulement, la tendance s’est renversée. Extrait du récent livre de Gaumont: “Mais évidemment, notre marge de manoeuvre se réduit et, dans les mois qui suivent l’annonce de la détection, certains comportements changent. Comme les coureurs ne peuvent plus se permettre de s’injecter le produit dans les hôtels – à cause des contrôles inopinés -, ils restent chez eux dans les semaines qui précèdent leurs objectifs. On assiste soudain à une recrudescence d’abandons mystérieux, pour cause de maladie, quinze jours avant les épreuves de Coupe du Monde. Comme par hasard, les grands leaders ne courent plus, vingt jours avant le Tour de France. Le discours du milieu change : avant, on disait que pour préparer une grande compétition, il fallait disputer beaucoup de courses. Désormais, on raconte qu’on court trop, que les plages de récupération ne sont pas assez importantes. Certains coureurs s’inventent des maladies pour pouvoir rentrer chez eux s’injecter de l’EPO.“ (p. 258).

En guise de conclusion à ce texte, ces intéressants propos d’Andy Hampsten, coureur professionnel américain de 1985 à 1995, 4e du Tour 1986 et 1992 (victoire d‘étape à l’Alpe d’Huez) et vainqueur du Giro 1988, fils de professeurs universitaires et connu pour son intelligence et sa modération :

Question : “So, back to racing, you have been outspoken in the past about the changes you saw in racing during the early/mid-Nineties.

Hampsten : “Yeah, it was discouraging because I was testing at as good or better than I ever had in my life and training better and harder, but slowly the results were going away. I was lucky though, my doctor simply explained to me the exact math of blood doping, and how much it would help. The difference was amazing on paper, you could see that I still had the power, but since I no longer on equal footing, I could not deliver enough oxygen. I had already established myself as a rider much earlier, so there wasn’t much point in doping at age 32, so I decided to just keep doing the best I could.

Drugs have always been around cycling. But I believe that before EPO was introduced in the early Nineties a talented rider like myself could stay competitive without them.“(Cycle Sport, February 2005, p. 74).

44 Commentaires

  1. Marie
    Soumis le 27 juillet 2005 à 9:52 | Permalien

    Je viens de lire cet article et puis son précédant ainsi que tous les commentaires qui y sont adjoints. J’ai remarqué que beaucoup parlaient des Hinaults, Merckx, LeMond, etc…

    J’ai 17 ans. Je suis trop jeune pour avoir connu ces coureurs-là. Je n’ai même pas connu Indurain. Le premier, ça a été Armstrong. La première image que j’ai vu du Tour de France, c’est celle, en 2003, de l’étape à Luz-Ardiden. Je suis arrivée par hasard en plein milieu. J’ai vu Armstrong tomber, déchausser et puis aller gagner l’étape. J’ai ressenti quelque chose ce jour-là. J’ai vibré pour la première fois et j’écoute le Tour depuis.

    Je voulais seulement rassurer ceux qui pensent qu’Armstrong a tué le cyclisme en y mettant moins de spectacle. Je ne peux pas me prononcer làdessus parce que je n’ai pas connu les autres champions. Je pense que c’est possible d’aimer le Tour quand même. Le Tour est une histoire. Avec des batailles, des joies, des souffrances, du courage. Des hommes qui vont jusqu’au bout d’eux-même ( peutêtre de d’autres ressources…) pour une victoire d’étape, ou une victoire tout court. Ya pas qu’Armstrong à regarder dans le peloton! Et si lui ne nous fait pas de show, les autres au moins le font.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  2. francois
    Soumis le 28 juillet 2005 à 12:36 | Permalien

    Concernant le cas Amstrong un des arguments des défenseurs est de dire qu’il s’entraine plus que les autres mais justement c’est là ,pour moi, que le bat blesse une des justifications du dopage dans d’autres disciplines est qu’il permet de supporter des charges d’entrainement plus dures et de réduire d’autant les risques de blessure (cf athlétisme) à mon avis les contrôles les plus efficaces à mettre en place c’est pendant ces périodes “mystérieuses” où les pros disparaissent des courses plus que pendant la course elle même

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  3. Bémols OUI OUI OUI Malaise NON
    Soumis le 28 juillet 2005 à 1:59 | Permalien

    J’apprécie le ton du post d’aujourd’hui même si…. OUI pour les bémols (actualités et expérience oblige) mais le “malaise” que j’ai dénoncé ne traduisait pas des “bémols”. Il dénonçait un “malaise” qui NIAIT la performance et l’expliquait QUE par le dopage. Je cherche les sites sur le cyclisme qui louangent la perf de LA et j’ai du mal à trouver …sauf peut-être à comprendre la langue de Tony Blair. Et dans les médias papier aussi, c’est le “malaise” qui domine. LaFlammeRouge ne fait donc pas exception. LaFlammeRouge n’a pas souvent apprécié tout ce qui est fait par DSC ou Ex-US POSTAL, est-ce un hasard? Les louanges, faut les trouver à la télé …ou sur les routes du Tour comme sur les champs-elysées.
    “Suivi longitidunal” C’est l’expression à la mode pour expliquer l’échec. Mais c’est du pipeau puisque d’après les spécialistes, c’est même moins efficace que les contrôles inopinés. Et celui qui a subi le plus de contrôle inopiné c’est….vous avez déviné. Avec le fameux suivi longitudinal “français” les courreurs savent où et quand ils seront contrôlés alors…
    D’ailleurs pourquoi se doper si les objectifs qui leur sont fixés se limitent aux courses franco-françaises 🙂
    Quel courreur français est payé pour obtenir des résultats importants (genre gagner une grande course..pas une étape)? AUCUN. Alors pourquoi se forcer si gagner le maillot “bleu-blanc-rouge” vous donne droit à 2 semaines d’exposition dans les médias

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  4. Andy
    Soumis le 28 juillet 2005 à 3:28 | Permalien

    Une attitude sérieuse serait de critiquer aussi les avis des anti-LA. Sauf si LFR pense qu’ils ont raison sur tout. C’est vrai qu’ils trouveront dans le post de quoi se réjouir puisqu’ils sont remerciés DEUX fois. 🙂

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  5. Soumis le 28 juillet 2005 à 3:41 | Permalien

    Bonjour

    dans le post précédent, parmis les 24 réponses, l’une m’a pronfondément intéressée, c’est celle évoquant l’évolution de la machoire d’armstrong. Mais je ne suis pas physionomiste, alots serait-il possible à LFR de nous montrer des photos de lance en gros plan “avant” et “après”? ou alors de nous mettre en lien un site d’un médecin qui évoque en long et en large ce sujet?

    merci d’avance, et VIVA VINO!

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  6. zwigli
    Soumis le 28 juillet 2005 à 4:14 | Permalien

    Pour répondre aux questions sur les effects de l’hormone de croissance: Il y a des récepteurs pour cet hormone au niveau temporomendibulaire. Une déficience en hormone de croissance durant l’enfance donne justement un petit faciès particulier. L’hormone de croissance a des indications aprticulières en médecine, pour combler les déficiences et donc assurer une meilleure croissance aux enfants, pour aider la croissance post radiothérapie (Traitement de cancer chez l’enfant surtout), pour aider à récupérer post-chirurgie cranio-faciale majeure afin d’accélérer entre autre la croissance du mandibule.

    Pour plus d’info sur l’abus:
    Bosn J Basic Med Sci. 2004 Oct;4(4):66-70.
    Growth hormone (GH): usage and abuse.
    http://www.ncbi.nlm.nih.gov/entrez/query.fcgi?cmd=Retrieve&db=pubmed&dopt=Abstract&list_uids=15629000&query_hl=5

    Comment doser: (Hormone endogène) The validity of capillary blood sampling in the determination of human growth hormone concentration during exercise in men. Br J Sports Med. 2004 Oct;38(5):E27.
    http://www.ncbi.nlm.nih.gov/entrez/query.fcgi?cmd=Retrieve&db=pubmed&dopt=Abstract&list_uids=15388571&query_hl=5

    Variation durant un entraînement cycliste intense (hormone endogène)
    GH responses to a near-maximal exercise training session on-the-field in cyclists. J Endocrinol Invest. 2003 Aug;26(8):RC12-4
    http://www.ncbi.nlm.nih.gov/entrez/query.fcgi?cmd=Retrieve&db=pubmed&dopt=Abstract&list_uids=14669819&query_hl=5

    Il y a de multiples autres articles intéressants dans la littérature de médecine sportive, pour ceux qui sont intéressés.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  7. nick
    Soumis le 28 juillet 2005 à 4:25 | Permalien

    Je ne suis pas physionomiste non plus mais quand on voit un coureur à l’arrivée d’un chrono la bave aux lèvres, est-ce la conséquence d’une prise d’amphétamines, comme j’ai pu le lire quelque part ?

    Et puis, voir Indurain grimper les cols le visage frais, sans aucune grimace… Au moins, on a été rassuré aux Arcs en 1996. Et puis Riis et Ullrich ont pris le relais. D’ailleurs il a fallu attendre 1998 et les 2-Alpes pour le voir “tirer la tronche” comme nos glorieux anciens. C’est ptet qu’il pouvait plus rien prendre à cause des remous de l’affaire Festina ?

    Quoi qu’il en soit, cela mérite d’être posé, même si tout et n’importe quoi a été écrit sur le sujet. Mais Lance, pour les méthodes de préparation, c’est encore mieux. Un cycliste bionique, inhumain. Alors, il met une dent de moins dans le chrono de Lorient (2002 face à Botero) ou simule la défaillance dans Joux-Plane ? Là-encore, je ne fais que relayer des hypothèses écrites par certains spécialistes. Et pui c’était avant 2003, quand il a vraiment dû puiser dans ses réserves pour enfin sortir de l’enfer à Luz-Ardiden. Hum. Dans le chrono de Cap-Découverte, “le pire de sa vie”, malgré une terrible rouste due à la déshydratation, Lance finit 2e à 1’36’’ d’Ullrich si je me rappelle bien. Tous les autres, qu’il aient connu une défaillance ou non, pointent à 4-5 minutes. Il est fort ce Lance. Et puis bon an mal an, Lance se refait une santé pour jaillir dans Luz, après le Tourmalet. Faut dire qu’il pleuvait et que sa chute l’a énervé. Lui, c’est un survivor, il marche à la décharge d’adrénaline. Et puis, un champion qui ne souffre pas, c’est pas un champion. Là au moins Lance a été humain.

    Une fois ce petit coup de stratégie (?) réglé, Lance pouvait écraser les Tours 2004 et 2005, avec une super équipe. “Pas de cadeau.” A vrai dire, il faut se méfier de ce type d’analyses mais quand on est mal sur un Tour (2003), peut-on se refaire en dernière semaine et faire du 460 watts dans la dernière montée de l’étape reine. Après tout, c’est quand même des sacrés bluffeurs à la DSC, un petit coup de moins bien dans la Schlucht et hop, du 35 km/h dans Courchevel. Quand même, ce Bruyneel, quel stratège. Bon, pourquoi pas ? Mais ce Lance, quand même, non, comme dirait le Dr Bouillet, “ce qu’il fait après son cancer (métastasé en plus, stade IV !), je n’y crois pas une seule seconde, c’est impossible”. Je crois qu’il va y avoir un film avec Matt Damon dans le rôle de Lance. Si je le voyais comme ça, sans rien connaître de sa carrière, je dirais : “Non, vraiment, ils abusent à Hollywood, il y a des limites quand même. ” – Euh, c’est tiré d’une histoire vraie. – Hein ? Ah bon, ils nous prennent pas pour des cons alors ? C’est dingue. – Tu l’as dit.

    Mais où est l’effort dans tout ça ? Cette année, dans Courchevel, il effectue quelques mouvements de décontraction et d’assouplissement, comme si de rien n’était, au plus fort de la pente (à 10 %) alors que ses rivaux sont à l’agonie et se ramassent sur leur machine pour le suivre (ne restaient plus que Mancebo, Rasmussen et Valverde. On dirait qu’il est sur home-trainer dans son garage. Après il s’étonne de la suspicion à son égard quant à “l’utilisation de substances (dernier cri de la biotechnologie) améliorant artificiellement la performance” ?
    Il est fou ce Lance. Il pense sans doute que l’amateur de cyclisme et soit un crétin, soit un “cynique qui ne croit pas aux miracles”. Entre les deux, rien.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  8. toutouille26
    Soumis le 28 juillet 2005 à 4:35 | Permalien

    bien marrant ce nick!!!
    une precision:
    “il marche à la décharge d’adrénaline”
    il se l’injecte depuis un bout de temps l’adrenaline!!!
    c’est un truc qu’on donne lors des arrets cardiaques pour faire repartir le coeur avec les chocs electriques…et elle fait partie de la pharmacie de nos beaux champions!!!

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  9. zwigli
    Soumis le 28 juillet 2005 à 5:28 | Permalien

    Oh well, là c’est l’adrénaline…
    L’adrénaline intraveineuse a une courte demie-vie. Voilà pourquoi on l’injecte à toute les 5 minutes pendant les manoeuvres de réanimation. Faudrait que le coureur s’injecte en course…
    De plus la solution en tolère pas la lumière, difficile sur les routes du Tour de France! Et les effects secondaires immédiats, très inconfortables, sont majeurs. Pas évident de rouler dans cet état…

    Des sympatomimétiques, peut-être, mais pas l’adrénaline quand même…

    Lance A. n’est pas le seul survivant du cancer à réussir mieux après qu’avant un cancer dans sa carrière. Dans son cas c’est le vélo. Ullrich et Basso n’ont jamais eu de cancer et pourtant ils terminent à moins de 7 minutes de L.A. pour 3 longues semaines de course et personne ne semblent les suspecter de quoique ce soit… (Ullrich a déjà été suspendu pourtant!). Si Basso gagne l’an prochain, sera-t-il autant critiqué? J’ai bien hâte de voir l’objectivitié des critiques…

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  10. toutouille26
    Soumis le 28 juillet 2005 à 6:13 | Permalien

    je vois qu’il y a des connaisseurs en pharma,il ne reste plus qu’a prendre les produits et zwigli sera sur le podium!!!
    ma copine m’a dit qu’etant reste longtemps en milieu hospitalier LA a connu bcp de produits et leurs fonctionnement…ca vaut ce que ca vaut mais comme dit vayer:” le medical supplante et favorise o combien tout cela”…

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  11. La pilule miracle
    Soumis le 28 juillet 2005 à 6:37 | Permalien

    La pilule miracle

    C’est surement pas de l’EPO, avec tous les contrôles inopinés qui a subi, il serait déjà tombé

    C’est surement pas des transfusions sanguines, ce serait alors de la provocation d’offrir à l’UCI la “rolls” des détecteurs de transfusion sanguine.

    Enfin, sur LFR un posteur a trouvé comment le confondre avec son test de “faciès”. Sûr que les corrompus de l’UCI et de toutes les fédés ne vont pas valider ce test. Espérons toujours.

    GO LANCE! Tu m’as fait aimer le cyclisme. J’ai tremblé pour toi au début de ce tour avec tout le foin fait autour de la DREAM TEAM de “non-dopé” T-Mobile!

    Les millions de fans que tu as converti au cyclisme attendent le film. Pour les autres, ils attendent le prochain livre en Juillet 2006.

    BRAVO LFR, on peut être déçu à 10% du contenu mais j’aime vous lire.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  12. Roger Wielgus
    Soumis le 28 juillet 2005 à 7:44 | Permalien

    @ la pilule,

    Beaucoup de scientifiques compétents ont déjà, par le passé, fait état de ces changements osseux chez L.A. et chez d’autres coureurs.
    Les défenseurs de L.A. ont argumenté que le cancer des testicules libérait des substances qui stimulent la glande hypophyse, donc la libération d’HGH.
    Voilà comment ils expliquent les “changements” du sieur L.A.
    C’est bien joué, car en plus c’est vrai, bien que les doses d’HGH libérées par un cancer des testicules est sans commune mesure avec les doses ingérés par les tricheurs. Mais l’argument fait trembler les noeuds-noeuds de l’UCI. Et la maladie explique les exploits bioniques de ce monsieur. Il n’en faut pas plus pour plaire à Hollywood qui a toujours adoré les Superman, Bioman et autres Spiderman.
    Le malheur c’est que 70% du peloton ( dixit un expert – le Dr. SAINZ dit MABUSE) a recours à ces pratiques.
    Vous pouvez aussi bien comparer la tête de Vinokourov il y cinq ans et aujourd’hui. C’est hallucinant!!! Une autre “geule d’ange” transformé en Robocop!
    Mais bon au royaume des aveugles, le borgne est roi.
    Bien cordialement

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  13. Erik Zabel
    Soumis le 28 juillet 2005 à 7:49 | Permalien

    En ce qui concerne le cyclisme français, cette connerie de “Nous on en prend plus” ne prend pas chez moi.

    Comme l’a analysé Laurent Fignon à la RTBF :
    – le cyclisme de haut niveau a été privilégie en France aux détriments du bas de la pyramide, ce qui a freiné l’éclosion de jeunes talents.

    – il n’y a pas actuellement en France pas de génération de haut niveau. Les meilleurs restent les anciens comme Moreau, Brochard ou Moncoutié.

    – certains cyclistes français ont perdu l’habitude de travailler et ils se contentent du minimum. Selon le double vainqueur du Tour de France, ils ne s’entraînent pas suffisamment.

    Je suis très d’accord avec ton combat, Laflamme, certains fans ne se posent pas suffisament de question, mais tu as tendance à ne regarder que le noir.
    Vois comme moi un sport qui reste difficile, et ou le courage et l’entrainement importent davantage que le taux d’hématocrite.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  14. Roger Wielgus
    Soumis le 28 juillet 2005 à 8:01 | Permalien

    >>>Vois comme moi un sport qui reste difficile, et ou le courage et l’entrainement importent davantage que le taux d’hématocrite.>>>

    Les 20% de progression en termes de performances- puissance et endurance – qu’apporte une évolution artificiel de 1O% du taux d’hématocrite ne peuvent être comblé par aucun entrainement spécifique. Autrement dit avec une endurance fortifiée tu ne roules plus à 20 km/h dans les cols mais à 25km/h.
    Essaie de me convaincre que ton “courage et ton entrainement” compense une telle différence.
    C’est r-i-d-i-c-u-l-e

    Je ne supporte plus ces arguments à la “mord-moi-le-noeud” qui tentent de tout expliquer par:
    1. Les ricains sont des pros
    2. Les frenchies des branleurs

    Ce n’est pas acceptable et dieu sait que je ne suis pas un fan des coureurs français.

    Par contre, je comprends qu’un coureur qui veuille rester propre a bien de la peine à se motiver sachant que quoi qu’il fasse, il n’arriveras jamais à jouer en première division. C’est triste et c’est peut être ce qui explique la déconvenue de certains frenchies!!
    Bien cordialement

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  15. zwigli
    Soumis le 28 juillet 2005 à 8:44 | Permalien

    Ceux qui me connaissent personnelement riraient bien à l’idée de me voir sur un podium! 🙂
    La pharmaco et la médecine c’est ma job, ma vraie job dans la vraie vie… Pas en tant que cycliste!

    Je ne peux juste pas résister à corriger les interprétations parfois erronées que les journalistes présentent dans leur revue de presse. La pharmaco a aussi ses bons côtés, après tout, elle sauve quand même des vies!

    zwigli

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  16. Eric
    Soumis le 28 juillet 2005 à 9:13 | Permalien

    Bonjour à tous, je fais du vélo depuis 17 ans déja. Je travail dans ce milieu depuis 17 ans déja aussi et j`ai lu vos commentaires et la seule chose qui faut se poser comme question. Qui n`est pas dopé? Ensuite vous pourrez juger ces athlètes si il y en a.

    Oui ca ce peut mais les performances sont médiocres. Oui Lance est dopé comme bien d`autres le sont. Plus d`argent= égale meilleur dope dernier cri. Moi j`ai connu l`ère epo quand les cycclites venait a Mtl et oui j`ai vu des fiol de dope dans une chambre de soigneur car je travaillais pour une équipe et pour l`organisation. Il faut être naif de croire que ca n`existe pas.

    Si ils en prennent tous mais dite vous que à la base c`est le plus naturellement bon qu`il veulent pour qu`il gagne par la suite. LA est rendu une machines en vélo mais aussi en affaires.

    Pour ceux qui n`ont pas lu L.A confidential mais je vous le propose. Par la suite vous saurez bien des choses.

    J`aime le vélo malgré tous ca. Car je me dit qu`il le sont tous et tanpis pour les autres. Vous aimez le vélo et arrêtter de chercher des problèmes ou autres et continuer aimer ce formidable sport qui est le VÉLO. Bravo Laurent pour tes articles toujours aussi direct.

    Eric Wiseman

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  17. didier girsch
    Soumis le 28 juillet 2005 à 9:49 | Permalien

    si on vient sur ce site c’est pour le débat et des opinions claires,peut étre différentes et alors,ce n’est pas sur le site de l’equipe ou de fr 2 que ce genre de questions est posée;on y trouve autre chose : les anti et les pour bien rangés et classés,ici c’est moins clair comme dans nos tétes.on adore le vélo et on aimerait croire au père noél mais on regarde les archives,avant indurain aucun champion n’avait gagne cinq tour de suite,personne n’a jamais couru plus vite que flo griffith ou m johnson;et les marita koch,kratochvilova el guerrouj….alors sept tours et toute une équipe à ce point superieure,ça interroge et c’est plus sain que de brailler à la gerard holtz:extraordinaire sans se demander ce qui est ordinaire.Laurent continue…

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  18. toutouille26
    Soumis le 28 juillet 2005 à 10:22 | Permalien

    oih

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  19. jean pol s
    Soumis le 28 juillet 2005 à 10:23 | Permalien

    voir des coureurs comme delgado,riis avec un tour au compteur ça donne un aperçu du coté obscur du cyclisme;se dire que deux types de la valeur de zootemelk en ont claqué cinq et sept d’affilée,ça donne la nausée.merci laurent de laisser une place pour le dire.vive merckx,hinault,anquetil,lemond et ceux qui les ont battu une fois

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  20. toutouille26
    Soumis le 28 juillet 2005 à 10:24 | Permalien

    zwigli avec tes produits tu peux faire n’importe quel podium en velo!!!
    pense juste a te raser les jambes pour faire un peu credible!!!

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  21. phil
    Soumis le 28 juillet 2005 à 12:47 | Permalien

    BRAVO LFR !
    Bravo pour cet article, sa justesse et sa vérité. Un vrai article de quelqu’un qui aime ce sport. Pas un article du genre “je suis passionné” et qui est en fait aveuglé.
    Le travail de documentation, de mémoire et du temps sont indispensables pour avoir une vision claire, et il apparait nettement que vous l’avez.
    Quant à tous ceux qui disent qu’on se focalise trop sur LA et qu’on en ferait pas autant pour d’autres, je me permets de leur dire qu’ils n’ont rien compris.
    Ce n’est pas la personne même de LA qui est visée, mais son oeuvre sans le cyclisme, c’est totalement différent.
    On peut affirmer aujourd’hui que son oeuvre sera encore plus fortement discutée dans quelques années, comme celle d’Indurain. Et il faudra encore beaucoup de temps pour que ce sport trouve une solution face au fléau qui l’envahit ; et je ne suis pas certain qu’il y ait une solution ! A moins d’une révolution radicale, l’engrenage est lancé et d’autres LA vont se pointer.
    En tout cas il faut lire, LA Confidentiel et autres ouvrages, car on n’aime pas sans connaître.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  22. nick
    Soumis le 28 juillet 2005 à 4:01 | Permalien

    Si ça continue, “Popo” va en gagner 9 ! Et on dira que c’est parce qu’il a pu observer le “Boss” à l’oeuvre et qu’il a pris des notes. Eu égard à son talent bien sûr.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  23. Erik Zabel
    Soumis le 29 juillet 2005 à 1:28 | Permalien

    @Wielgus : L’EPO n’est certainement pas inutile, mais il est question d’un gain de 10% de puissance et non de vitesse, il me semble, ce qui n’est pas à ce point ravageur.
    Oui, beaucoup ont lu L.A.Confidentiel, très réaliste, certes, mais le but principal est de faire vendre. La vertue des produits dopants me semble exagérée.
    D’ailleurs, les auteurs perdent beaucoup en crédibilité en s’attaquant sans raison à la personnalité de Lance sans que ça n’ait de rapport avec le dopage.

    Wieglus, si tu est frustré comme tu es par rapport au dopage, que viens-tu chercher encore sur des sites de cyclisme ?
    Essaie d’éviter de polluer l’atmosphère à ceux qui croient encore au sport.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  24. Roger Wielgus
    Soumis le 29 juillet 2005 à 2:37 | Permalien

    @ Zabel

    Tu parles pour ne rien dire. Tu alignes deux trois banalités sur un ton agressif et qui ne démontrent rien. En quoi est ce polluer l’atmosphère que d’affirmer des vérités sur un sport que l’on aime tous ici et que certain dont je fais partie, aimerais “vraiment” propre et sans hypocrisie.

    Nier les vertus de l’epo revient à nier que la terre est ronde. C’est idiot, stupide!
    Faut-il te rappeler les perf. De B. Rijs, le mulet transformé en cheval de course???

    Bien cordialement

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  25. toutouille26
    Soumis le 29 juillet 2005 à 2:42 | Permalien

    en meme temps riis avait certaines capacites et avait fini 3eme du tour precedent:pourquoi est-ce un mulet(je suivais pas le velo)eclairez moi!

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  26. Roger Wielgus
    Soumis le 29 juillet 2005 à 2:57 | Permalien

    Mulet et certainement exagéré, mais Rijs avait un physique de colosse, un routier sprinter, mais qui même dans ce domaine ne s’était jamais vraiment exprimé. Il a fait une carrière de plus de 10 ans dans l’ombre total comme équipier porte bidon, jusqu’au jour où il avait un taux d’hématocrite de 60%, et là il s’est transformé en cheval de course, et malgré ses 80kgs, a ridiculisé tous les vrais grimpeurs dans les grands cols.
    Bien cordialement

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  27. toutouille26
    Soumis le 29 juillet 2005 à 3:37 | Permalien

    indurain a fait 5 ou 6 tours comme equipier avant! en quoi sont ils differents?

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  28. Soumis le 29 juillet 2005 à 3:42 | Permalien

    Concernant les transformations, Vandelle en a sorti naïvement une bonne lors de l’émission de Ruquier(europe1): Parmis ses potes journaliste, un a dit que Jallabert a pris 2 pointures de chaussure lorsqu’il est parti en Espagne. Pas mal à plus de 25ans…
    De quoi comprendre le courage de commentateur qu’il peut avoir actuellement.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  29. Erik Zabel
    Soumis le 29 juillet 2005 à 5:28 | Permalien

    Je ne nie pas les vertus de l’EPO, je trouve seulement que son effet est “exagéré”.
    Les 5km/h dont tu parles, tu me les donnes et je suis le gruppetto dans l’Alpe d’Huez (du haut de mes 16ans).

    Même quand l’EPO est partout, ça peut paraître naïf, mais je veux croire qu’il subsiste une compétition plus ou moins équitable.

    Si j’en crois ton raisonnement (l’EPO bouleverse tout), on retrouverait des types de 50 kg faire des chronos de malades mais grimper comme des manches.
    Tout est possible, parce que l’EPO change tout, de toute manière.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  30. Roger Wielgus
    Soumis le 29 juillet 2005 à 5:32 | Permalien

    >>>Si j’en crois ton raisonnement l’EPO bouleverse tout >>>

    Du haut de mes 54 ans, je l’affirme en effet.
    Bien cordialement

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  31. didier girsch
    Soumis le 29 juillet 2005 à 6:34 | Permalien

    bonjour à tous.il est amusant de lire des reactions aussi naives .si le dopage existe,c’est que ça marche,oui,les anabolisants sont des engrais à muscles et les americains savaient en fabriquer qui etaient indetectables(affaire balco).et les allemands de l’est,russes et autres ont mis au point des protocoles de prises pour ne pas etre pris par la patrouille,d’ou des records aujourd’hui intouchables en athlé,et pourtant le materiel,l’entrainement,etc ont avancé.quant à l’EPO,c’est de la bombe ont declaré tous ceux qui ont essayé.alors deux remarques pour clore le débat:sortir d’un peloton c’est possible si tu te mets en surrégime,dans le rouge,mais la limite est physique:résistance de l’air et pente,d’ou les questions sur la vitesse moyenne du tdf et la dsc dans les cols.deux :le sport,c’est pas ecrit d’avance sinon c’est du catch,quant tu vois des gars/filles tout gagner,tu te poses des questions:sampras,l’equipe de france de foot98-2000;tiger woods,shumacher,etc…,et parfois tu as des surprises bonnes ou mauvaises.l’exploit existe,l’extraordinaire(gégé holtz)aussi,mais par définition c’est exceptionnel;cinq ou sept tours d’affilé sans un seul problème c’est plus tout a fait la “glorieuse incertitude”,alors c’est plus du sport.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  32. nick
    Soumis le 29 juillet 2005 à 6:46 | Permalien

    Indurain, le meilleur équipier du monde. A l’époque (1996), quand Ullrich avait terminé 2e derrière Riis, pour sa 1ère participation à la Grande Boucle, on avait (ce bon vieux Patrick Chêne entre autres), hurlé au talent. Enfin ! Un jeune, comme Hinault, Fignon, Merckx, etc. qui s’affirme dès son premier Tour. Pour le gagner ensuite, l’année suivante.
    Un sacré potentiel cet Ullrich.
    La suite on la connaît.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  33. didier girsch
    Soumis le 29 juillet 2005 à 7:07 | Permalien

    qui se souvient de patrick chène?je l’avais oublié celui la,et ses commentaires haaaaalucinés ou tout devenait un moment fort du tour.merci pour le souvenir

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  34. Vinnnch
    Soumis le 29 juillet 2005 à 7:40 | Permalien

    Une reaction par rapport au comportement des responsables du TdF ou de l’UCI, messieurs Leblanc et compagnie. Je ne comprends pas leur interet de ne pas lutter de facon beaucoup plus drastique contre le dopage, car leur sport a une specificite.
    Specificite peut-etre pas tout a fait unique quand meme, mais tout de meme :
    – en athletisme, les coureurs/sauteurs/lanceurs(…) se battent contre eux, mais aussi contre des records du monde. Si donc on arrive a eliminer le dopage, le niveau des performances baisse, les records ne sont plus battus. Or que veut le public a part voir des records ? Fin du dopage entrainerait baisse de popularite de l’athletisme
    – en football, en tennis, en basket (etc…) et dans la majorite des sports, si on elimine le dopage, le niveau de performances va baisser. Les footballeurs ne tiendront plus 90mn, les tennismen ne sauront plus courir apres 2 sets, les boxeurs ne parviendront plus a se lever de leur siege apres le 8eme round, etc…
    Bref, dans la quasi-totalite des sports, la fin du dopage risquerait d’entrainer une baisse d’interet de la part du public

    MAIS !
    Pour le cyclisme, c’est tout different ! Ce que le public veut voir, ce sont, certes, de grands exploits, de longs raids solitaires, de beaux coups tactiques, mais il aime autant les defaillances. Car l’exploit d’un champion ne vaut que par les defaillances de ses adversaires. Que vaut la montee ultra-rapide d’un col par un coureur si tous ses concurrents peuvent le suivre ? Un vainqueur ne devient champion que grace aux defaillances des autres

    D’où la specificite de ce sport. Etant donne que les parcours sont tous les ans differents, le temps mis a accomplir une epreuve n’a aucune importance. Une baisse de la vitesse moyenne des coureurs n’aurait aucune consequence sur l’attrait aupres des spectateurs.
    Au contraire meme : si de plus de coureurs arrivent a se suivre jusqu’en haut des cols, il n’y a plus de spectacle. Chaque jour la meme image, Armstrong et Basso roue dans roue, Ullrich quelques metres derriere, ca lasse tres vite !!
    Alors que le jour ou le dopage disparaitra, un favori qui aura gagne une belle etape un jour pourra de nouveau avoir une vraie defaillance le lendemain, et se refaire le suivant, enfin bref, autrement plus de spectacle !!
    Une baisse des performances entrainerait certainement une hausse des resultats economiques, c’est etrange mais c’est vrai.

    Je ne vois pas d’autre sport dans lequel, au-dela de toute consideration ethique, les dirigeants auraient autant d’interet a ce que le dopage disparaisse. Alors que font-ils ?! Meme le public americain le plus Armstrongo-maniaque finirait par se lasser d’un vainqueur unique et systematique. Il est grand temps de reintroduire une dose de suspense dans le cyclisme.

    PS : Vous avez vu, meme en ne prenant en compte QUE des arguments bassement financiers, la conclusion est ineluctable !…

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  35. Roger Wielgus
    Soumis le 29 juillet 2005 à 9:02 | Permalien

    Vinnch,
    Ce n’est pas moi qui va te contredire. Bien analysé.
    Les sept TDF que nous venons de vivre avaient une dramaturgie comparable à un navet hollywoodien ou d’avance on sait comment le “heros” va mettre la patée aux autres.
    Triste, affligeant, nul!!!
    Mais bon ancore faudrait il que JML ait quelque chose entre ses oreilles.

    Bien cordialement

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  36. Erik Zabel
    Soumis le 29 juillet 2005 à 9:22 | Permalien

    Wielgus, j’attends des arguments plus coriaces que tes 54 piges.
    Pour l’avenir du Tour, je ne m’en fais pas, j’espère qu’il sera au moins aussi beau qu’un Giro ou qu’une Vuelta. Sans Lance, j’y crois.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  37. didier girsch
    Soumis le 29 juillet 2005 à 11:11 | Permalien

    cher éric,l’age de wielgus n’a rien à voir avec l’effet de l’epo.pour etre simple,quant tes capacites a transporter l’oxygene vers tes muscles se modifient,tes muscles en font les frais en terme de rendement,exemple idiot à 8000 metres sur l’everest un type en pleine forme se traine essouflé avec des puls au taquet ,sur le mont blanc il court comme un lapin avec des puls dans la zone d’effort et à chamonix il fait son jogging en te causant peinard .ce qui a varie dans cet exemple c’est le pourcentage d’oxygene dans l’air respire.si tu perds une quantite anormale de sang tu te retrouve en anemie et tres fatigue ,ce qui a varie dans ce cas c’est la capacite a transporter l’oxygène a la suite de la perte de globules rouges. apres une transfusion,l’anemié se retrouve a son etat normal de capacite de transport de l’oxygéne et doit aller mieux.chacun de nous pour des raisons genetiques est plus ou moins bien dote en globule rouge mais leur pourcentage est a peu pres compris entre 40 et50pour cent du volume sanguin circulant.l’epo est une hormone qui controle la fabrication des globules rouges elle augmente leur production.sa production naturelle se fait dans les reins pour aller vite.avoir réussi à la copier est un progres genial qui a changé le destin des cancereux qui voyaient leur globules detruit par les chimiotherapies mais aussi des insuffisants renaux en dyalise dont les reins detruits ne fonctionnent plus et ne produisent plus cette hormone.quant tu en donnes à monsieur lambda en bonne santé,il se met à fabriquer des globules à tire lariguot,inconvenient le sang s’epaissit et ça finit par ne plus passer normalement dans les vaisseaux sanguins c’est la trhombose et ça peut etre mortel quant ça touche le cerveau ou un organe tres vascularise .ça peut aussi se passer dans le systéme veineux par exemple les veines des jambes et ça oblige à bouger celles ci pour que les grumeaux de globules se disloquent et ne finissent pas dans les poumons en paquet .mais avantage enorme avec plus de globules tes muscles sont beaucoup mieux oxygene avec le meme nombre de battement cardiaque le melange est en quelque sorte enrichi.si tu fais un sport d’endurance et que tu as un pulsmetre tu as du reperer les niveaux ou t’es a l’aise,celui ou tu commence a soufler puis au final quant t’ es a bloc.avec l’epo et donc plus de globules tu baisses ces niveaux en terme de frequence cardiaque.tu n’es pas plus costaud, pour cela il faut augmenter la masse musculaire c’est le role des anabolisants,mais tu es plus facile t’ es sur le velo et imagine , tu commençes ta seance c’est comme si t’etais assis peinard devant l’ordi ,là ou tu commencait a respirer un peu plus vite ça passe en continuant a discuter des femmes et, a bloc ,eh bien y a plus d’a bloc t’es facile quant le copain est dans le rouge ,pas plus fort que lui je repete mais bon t’as compris il va se mettre de travers et exploser quant tu vas continuer a pedaler vite fort et longtemps car tu n’es pas une tafiole.ça te fait pas penser à ce que tu as vu il y a quinze jours cette petite histoire.apres il faudrait parler de la vitesse du peloton et de la difficulté à faire le trou quant ça va vite ;essaye de depasser un scooter a 35kmh et le méme a 40 ou à 45 ,tu as du essayer comme tout cycliste joueur avec un tracteur,demande au gamin du voisin de t’ aider à passer le test du scouter.ben voila,c’est un peu triste,ça change rien au fait que les pros sont hors norme physiquement et psychologiquement que ce sont des champions des vrais,que le galibier est une vraie montagne ,pas un jeu télé type la ferme et la pseudo traite du mouton;bon j’arrete parce que je vais aussi parler des oreillettes qui permettent de gerer depuis une voiture avec tele des types qui meritent d’etre respectes et ont perdu toute liberté.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  38. Roger Wielgus
    Soumis le 29 juillet 2005 à 11:59 | Permalien

    Didier,
    Merci. Je n’aurais pas pu l’expliquer de meilleure manière…et à vrai dire j’en avais plus du tout envie.
    Bien cordialement

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  39. didier girsch
    Soumis le 29 juillet 2005 à 1:12 | Permalien

    @ eric,je n’avais pas vu ton age,je precise qu’il ne faut pas prendre d’epo,ce n’est pas bon pour la santé et ça réduit probablement assez nettement l’esperance de vie,les etudes en cours sur les déces de sportifs de haut niveau 10 à 20 ans apres l’arret de la comp sont assez inquiétantes car elles montrent une surmortalité par rapport aux non sportifs,usure prématurée?consequence d’exces divers?on ne sait pas mais devenir sportif pro est plus dangereux que de faire de bonnes études pour gagner sa vie et du sport pour le plaisir.et si tu peux de temps en temps faire souffrir de vieux c… qui prennent ta roue ne t’en prive surtout pas

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  40. Erik Zabel
    Soumis le 30 juillet 2005 à 12:59 | Permalien

    Ne t’en fais pas pour moi. Je reste très concentré sur mes études et ne fait d’ailleurs même pas de compétition.

    Par contre, c’est triste à dire, mais je peux comprendre un sportif qui se doppe. La gloire vaut bien vingt ans d’espérance de vie.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  41. Erik Zabel
    Soumis le 30 juillet 2005 à 1:46 | Permalien

    Ce avec quoi je reste assez peu d’accord, c’est de dire qu’un coureur doppé à l’EPO se transforme en machine à l’endurance illimittée.
    Le lendemain de son raid dans les Pyrénées, Garzelli, qui est pourtant bon grimpeur, perd 45 minutes aux meilleurs.
    Qu’est ce que j’en ai vu des chiffres effarants dans L.A. Confidentiel, mais, de la même manière qu’il ne faut pas se fier à l’hypocrisie des dirigeants de l’UCI, il faut se méfier de ce genre de données, qui ne servent qu’à faire vendre.

    Même si, n’en doutez pas, je suis conscient qu’un coureur sans EPO ne gagnerait plus le Tour de France.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  42. nick
    Soumis le 30 juillet 2005 à 5:45 | Permalien

    Aujourd’hui dans L’Equipe magazine (courrier), un lecteur :
    “Armstrong dopé, et pourquoi pas moi ? Que les coureurs français arrêtent leurs insinuations sur le ‘carburant’ des premiers. Doucouré, Arron, Pognon, Manaudou, Loeb… gagnent et pourtant ils sont français. Sont-ils soupçonnés de dopage ? Et moi, modeste coureur de marathon, en changeant ma méthose d’entraînement, en faisant attention à la diététique, en gérant mes courses avec un cardio, je peux abaisser mes temps de 3 h 30’ à 2 h 45’, mais même avec une grosse dose d’EPO, je ne serai jamais champion du monde… je ne m’entraîne pas suffisamment.”

    Ce qui n’est pas, effectivement, le cas de Lance. Même avec une grosse dose d’EPO (seulement), je ne gagnerai jamais 7 Tours de France car moi, je m’entraîne plus que les autres. C’est ça le secret !
    On se rappelle notre amie Florence Griffith Joyner qui, pour expliquer le développement de sa musculature, évoquait un entraînement draconien : 3000 pompes et 2000 tractions par jour. Vous avez essayé vous ? Ptet que ça marche.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  43. didier girsch
    Soumis le 30 juillet 2005 à 7:03 | Permalien

    essayons de nous mettre d’accord sur les mots que nous utilisons.pour moi le dopage,c’est tricher et fausser les conditions de la confrontation sportive,quelque soit le sport d’ailleurs,foot athlé,F1,velo.si demain,on decouvre que TREK a mis un petit moteur dans le velo des DSC,c’est de la triche pure et simple comme de couper un parcours sur une cyclo ou de prendre une voiture sur un marathon pour,le lendemain faire le mariole au boulot avec les résultats dans le journal local.pour ce qui est de l’epo elle ameliore les conditions dans lesquelles les pro travaillent,elle n’en fait pas des endurants illimites mais elle leur permet de ne pas etre en surregime et d’exploser ,dans les conditions terribles d’un grand tour de 3 semaines,cela valant pour les leaders et leurs équipiers bien dirigés par les oreillettes.et consequence largement évoquée par LFR,ça change la nature mème de ces grands tours,qui ne sont plus que trés rarement le theatre d’affrontements physiques et psychologiques ou il s’agit de faire craquer et de mettre l’adversaire à raison,de le faire céder.au risque de rester soi méme sur le carreau et de perdre le tour.c’est comme dans les grand prix de F1 ou les ravitaillements sont devenus plus importants que les dépassements.prendre de l’epo pour les pros peut aussi etre simplement une mesure quasi médicale de prévention des anémies qu’entraine leur pratique,et l’attitude de l’uci,avec le taux de 50%’revient à cela.tout le monde à egalité d’hematocrite et que le meilleur gagne.comme pour le poids des velos,qui ne correspond à rien sur le plan technique mais qui limite le risque de “schumerisation” au cas ou un fabricant serait trop en avance sur les autres.autre remarque sur Arron,Pognon et Manaudou,en natation,les records tombent presque tous les ans sauf certains innaccessibles établis par on ne sait trop qui mais qui laissent songeur.en athlé,Arron est présentée comme trop fragile pour gagner les grandes compets qui sont trustées par des athletes impliquées dans des affaires type laboratoire balco,je ne sais pas si le constat qu’elle fait de cette impossibilité dont elle connait sans doute mieux que nous les raisons n’est pas à l’origine de ses blessures souvent liées au surentrainement,qu elle s”impose pour essayer d’avoir quand méme une chance.pour le reste passer de 3h30 à 2h45 est un bel objectif mais reste accessible à presque tout le monde,si,si courir à 4’ au 1000 sur 42 kms est affaire de préparation,de boulot ,d’un peu de chance le jour de l’epreuve mais n’a rien à voir avec l’objet de ce site:un échange sympa sur les pros.je viens de faire 3500kms depuis le 15 mai pour preparer une cyclo en septembre,je n’ai pas envie de faire rigoler tout le monde en pretendant que j’ai couru le tour un peu moins vite que LA et que je vais progresser en roulant plus,nous ne sommes pas dans la méme categorie,c’est tout.quant a flo griffith,c’est comme michael johnson sur 200 et 400 sauf que johnson est encore en vie.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  44. Soumis le 31 juillet 2005 à 7:20 | Permalien

    johnson est encore en vie…pour l’instant, parce q’en matière de dopagr, lui il les dépasse tous

    et bien sur, ce crétin de patrick montel l’a porté aux nues

    PS : un grand, grand bravo et merci a celui qui a dit ici que moins de dopage rendrait le vélo ++ intéressant, c’est exactement ce que je pense depuis lmongtemps!!!

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)

Fouillez nos archives!