Ne jamais être complices

Les téléspectateurs de Radio-Canada ont pu suivre le deuxième reportage sur Geneviève Jeanson ce soir. On ne saurait davantage inviter tous les lecteurs de La Flamme Rouge – qu’ils soient au Canada, en Europe ou ailleurs dans le monde – à visionner ces deux reportages sur une athlète de haut niveau qui s’est dopée à l’EPO de 16 à 23 ans. Au delà de ses aveux qui ont surpris beaucoup de monde, on peut comprendre, grâce à ces reportages, la facilité des athlètes à contourner les contrôles mais aussi l’engrenage dans lequel ces derniers se retrouvent bien souvent. "Le premier reportage est disponible ici":http://www.radio-canada.ca/sports/cyclisme/2007/09/20/008-jeanson22h.shtml. "Le second reportage est disponible ici":http://www.radio-canada.ca/audio-video/pop.shtml#idMedia=0&urlMedia=/Medianet/2007/CBFT/EnqueteCombo200709272100.asx. De ce soir, on retiendra quelques éléments: 1 – C’est tellement facile. Voilà quels ont été les propos de Mme Jeanson à la question posée par le journaliste à savoir comment elle se procurait de l’EPO et si elle craignait les contrôles anti-dopage. T’as juste à arrêter cinq jours avant. Il convient de ne jamais l’oublier selon nous et de ne jamais croire quiconque qui affirme que le sport est propre puisque malgré un nombre grandissant de contrôles, peu d’athlètes se font prendre. Plusieurs lecteurs de La Flamme Rouge pourront par ailleurs penser que nous tenons des propos assez durs sur le cyclisme professionnel. Nous tenons à les rassurer: la réalité est probablement beaucoup plus dure que nos propos. Encore une fois, le milieu est si prompt et content d’exploiter la naiveté du public! Nous demeurons convaincus, en cette fin de saison, que loin d’être en déclin comme l’UCI l’affirme, le dopage demeure extrèmement répandu chez les cyclistes professionnels et que d’autres scandales ne manqueront pas d’éclater en 2008. 2 – Les responsabilités dans cette histoire. Elles sont selon nous partagées. Mme Jeanson est certes responsable, mais il conviendra de ne jamais oublier que son entraineur André Aubut tout particulièrement mais aussi le Dr. Duquette ainsi que ses parents ont aussi de larges responsabilités dans ce scandale. 3 – Mme Jeanson n’a jamais fait allusion à d’autres produits dopants que l’EPO. C’est selon nous une grosse lacune du reportage: ne jamais avoir posé la question à Mme Jeanson quant à l’usage de d’autres produits dopants comme les hormones de croissance, toujours indétectables, ou la testostérone. Nous rappelerons également ici la liste des produits interdits trouvés dans le coffre de la voiture de Raimondas Rumsas à la fin du Tour 2003, simplement pour remettre le cyclisme masculin en perspective avec le cyclisme féminin: 3 flasks of Actovegin (dérivé de sang de veau) 1 flask of Norditropin penset 24 (hormones de croissance) 1 flask of TAD 600 1 flask of solvent for Norditropin 1 injection of Actrapid Novolet (insuline) 1 box of Spascupreel 1 box of albumine humaine 20 % 1 box of Ubichinon Compositum (co-enzyme Q) 2 boxes of Thyreoida Compositum (hormone extracts) 3 boxes of Testis Compositum (hormone extracts) 2 ampoules of Coffeinum (caffeine) 1 ampoule of Celestone (anti-inflammatoires) 1 ampoule of Benexol B12 5000 (vitamines) 3 ampoules of Ketonal 3 flasks of Kenacort retard (corticoides) 1 box of Toco 500 (vitamine E) 1 bottle of sodium chloride 0.9 3 capsules of No Spa Forte 15 capsules of Durvitan (caffeine) 10 ampoules and one tablet of Pentohexal 300 (vasodilateur) 1 box and three tablets of MAG 2 (magnesium) 12 capsules of Ozothine 15 capsules of Optalidon 2 packets of Eurythrox 50 2 boxes of Immunoferon (immuno-stimulants) 2 boxes of Trofalgon 1 box of Androderm (testosterone) 6 capsules and one ampoule of Alphalipon (improves nervous functions) 2 tablets of Stilnox 4 capsules of Oltramp 30 tablets of Bentelan (corticoides) 30 tablets and 4 ampoules of Voltaren (anti-inflammatoires) 3 tablets of Praxilen 1 tablet of Cafiaspirina (caffeine et aspirine) 1 ampoule of sterile water and one flask of Haes-Steril 1 flask of Geref (enhances production of endogenous HG) 4 – Le journaliste conclut son reportage en évoquant les responsabilités dans cette histoire. Il suggerait que le public, la société seraient également responsables via la soif de records, de victoires, d’émotions qui les caractérisent. Si nous rejoignons le journaliste sur ce point, nous tenons à réaffirmer notre engagement, à La Flamme Rouge, à ne jamais être complices du dopage dans le cyclisme, un sport que nous adorons pourtant. Nous continuerons sans relâche à dénoncer les performances douteuses, à condamner les tricheurs et surtout à nourir nos lecteurs d’analyses et d’opinions sérieuses et nuancées afin d’en faire des observateurs éclairés du cyclisme professionnel. Nous l’avons fait à Hamilton, suite à l’exclusion de Mme Jeanson et en dépit de nos détracteurs. Le temps nous a donné raison. Nous continuerons à dénoncer de la même manière Lance Armstrong, Alberto Contador, Johan Bruyneel, Bjarne Riis et tous les autres tricheurs de ce sport. Tout ceci dans le but que nos lecteurs ne soient jamais, eux-aussi, des complices d’un système qu’il convient plus que jamais de dénoncer. Suite demain avec les Mondiaux, car Dieu qu’il y a des choses à dire, c’est le foutoir complet là-bas!

2 Commentaires

  1. Sherpa
    Soumis le 28 septembre 2007 à 4:58 | Permalien

    Une histoire triste celle de Mme Jeanson. Triste parce que malheureusement a 16 ans, notre maturite est chambranlante et nos parents doivent etre present pour nous guider, nous rassurer, nous encadrer… mais quand ils sont deconnectes… quand ils nous voient comme un outil pour realiser LEURS reves…

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  2. Dan Simard
    Soumis le 28 septembre 2007 à 1:51 | Permalien

    Allez allez avouez tout que les athletes se font dire. N’est-il pas plus important de la remercier de son courage que de la trainer dans la boue d’avantage… si l’on veut que d’autres athletes se mettent egalement aux aveux?

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)

Fouillez nos archives!