Tous les jours, la passion du cyclisme

 

Mondiaux à Imola: la course, les favoris

Drôle de saison, une semaine après la fin du Tour de France, nous voilà aux Championnats du monde!

Des Mondiaux qui se déroulent à Imola en Italie faut-il le rappeler, les Suisses et la ville de Martigny ayant fait faux bond dû à la Covid-19.

Aujourd’hui, c’est le chrono chez les hommes élite. Hier, c’est Anna van der Breggen qui s’est imposée chez les femmes, sans surprise. La surprise est plutôt venue de la chute spectaculaire de Chloe Dygart, la championne en titre.

Mes favoris aujourd’hui sont Tom Dumoulin, Stefan Kung, Filippo Ganna et surtout, surtout, Wout Van Aert. Le Belge ne semble pas avoir de limites! Deux Canadiens au départ, Hugo Houle et Alexander Cataford. Je vous avoue ne pas être certain duquel terminera devant l’autre, mais je suis certain qu’ils ne seront pas dans le top-5, ni même top-10.

La course sur route des femmes aura lieu samedi, celle des hommes dimanche. Rappelons que les catégories juniors et U23 ont été écartées de ces Mondiaux « light » pour raison de Covid.

Toujours une course spéciale que celle des Mondiaux, les coureurs portant à cette occasion le maillot de leur équipe nationale, et non pas celui de leur équipe de marque. Cela mène parfois à des situations de course inhabituelles, à priori inexplicables sauf si l’esprit se remet en mode « équipes de marque ». Wait and see dimanche!

La course est longue de 258 kms, soit 9 tours d’un circuit de 29 kms. Le circuit est usant, avec deux belles bosses d’environ 3 kms que les coureurs auront à affronter, dont des passages au delà de 14%. Pas un circuit pour purs grimpeurs donc, mais plutôt pour bons puncheurs qui sont capables de « tenir la distance » et d’enchainer les efforts violents à répétition. Y’a quand même presque 5000m de dénivelé à affronter!

Les conditions de course devraient être assez favorables, soleil annoncé dans la journée.

Les favoris

Wout Van Aert, encore lui. Il est un des rares coureurs à pouvoir prétendre s’imposer à la fois sur le chrono aujourd’hui et sur la course sur route dimanche. Il faudra surtout voir quel sera le soutien de son équipe de Belgique, au sein de laquelle évoluera également Greg Van Avermaet, lui aussi un candidat potentiel sur ce parcours. Enfin, Tiesj Benoot a également été vu en forme sur le récent Tour de France…

Pour les Danois, attention à Jakob Fuglsang, discret récemment mais en forme et toujours efficace sur des courses en circuit.

La Slovénie débarque à priori avec Roglic et Pogacar, forte de huit coureurs. Pour un si petit pays, c’est une grosse armada avec une vraie chance de victoire.

Les Italiens joueront les cartes Bettiol et Nibali, et les Français celle d’Alaphilippe surtout. Guillaume Martin pourrait brouiller les cartes.

Privés de Van Der Poel, les espoirs néerlandais sont du côté de Tom Dumoulin.

Côté Colombie, il faudra surveiller Lopez, Martinez et Uran, qui sortent tous les trois du Tour.

L’équipe d’Espagne tient la route, avec un Valverde en progression, mais aussi Bilbao, Landa, De la Cruz, Mas, Sanchez, Soler… beaucoup de beau monde. Je vois les Espagnols avec une vraie chance de briller sur ces Mondiaux… s’ils passent à l’attaque.

On compte plusieurs autres coureurs à surveiller parmi les nations moins représentées. Je pense à Richie Porte, Michal Kwiatkowski, Marc Hirschi l’attaquant et Alexey Lutsenko.

Quatre Canadiens au départ, soit Mike Woods, Hugo Houle, Alexander Cataford et Guillaume Boivin. Tous joueront la carte Woods, qui a affiché récemment une belle condition physique, fort d’une victoire d’étape sur Tirreno. Woods a une vraie carte à jouer dimanche comme en 2018, espérons qu’il sera dans le coup dans le final, et que Houle pourra le placer favorablement pour cette phase cruciale de course.

À la télé

Au Canada, c’est FloBikes. Mais on pourra aussi voir la course sur France Télévision, c’est à dire France3 dès 12h55.

Pour du live streaming, il y a toujours Tiz-Cycling qui marche bien.

Autour du Tour

Petit vidéo intéressant sur le thème « Autour du Tour ». Les coulisses du Tour, c’est aussi ça.

Partager

Précédent

Bilan du Tour: les questions qui restent

Suivant

Ganna, ce beau bestiau

22 Commentaires

  1. Lbi

    Ils enlèvent les plis pour gagner 3 secondes et prennent les meilleurs médecins pour gagner 3 minutes…Enfumage 🙂

    0
    0
  2. Sur le CLM, Rohan Dennis et Victor Campenaerts.

    0
    0
  3. Steph

    Wow … Chloe Dygart !!

    Une raison avancée à cette perte de contrôle? Simple guidonnage ?
    On a l’impression que lorsqu’elle penche sur l’intérieur du virage quelque chose cède (La fourche dans le tube de direction ?) Ou alors explosion du boyau avant ?

    Toujours est-il que la blessure est grave et très impressionnante sur ces rails de « sécurité  » véritables trancheuses..

    Heureusement, les nouvelles sont plutôt rassurantes…

    https://usacycling.org/article/usa-cyclings-official-statement-regarding-dygerts-condition-after-crash-at-world-championships

    0
    0
  4. noirvélo

    Pour le CLM , Dennis …
    Pour la route , de mes trois préférés ( Gilbert , Valverde et Nibali ) deux ont été Champion du Monde et pas le troisième … Je verrais donc bien , « de coeur », Nibali , même si sur le papier il ne rallie pas tous les suffrages et intrinsèquement n’est plus si fort … mais bien préparé , chez lui et inspiré par son Milan San Rémo 2018 , le « requin-renard » pourrait nous la jouer « fine » …

    0
    0
  5. noirvélo

    Et puis la squadra azzura est toujours une équipe forte sur un Championnat du Monde , alors en Italie !!

    0
    0
  6. mica

    Lbi: toujours aussi « optimiste » sur les choses du cyclisme…le moins que l’ on puisse dire c’ est que tu n’ y croit plus du tout!
    Eric: Campenaerts, se « plante » régulièrement sur ce type d’ exercice….ça sourira peut être aujour d’ hui , mais rien n’ est moins sur!
    Noirvélo:..tu n’ as pas choisi les plus jeunes, ce n’ est pas dans l’ air du temps mais là, c’est les papys qui font de la résistance, est tu certain que Gilbert soit présent ?
    Encore une fois, Van der Poel se « dérobe » ferait il un petit complexe Van Aert…..peut être, allez, en faisant une « préparation » un peu identique à celle de ce dernier….ça le ferait certainement…..mais, mine de rien les années passent.
    Cloé Dyggert: impressionnant, ça fait peur…défaillance technique, ou « pilotage » approximatif sur ces engins certainement difficiles à conduire. ( elle était partie pour gagner à plus de 48 Km/h de moyenne!)
    L’ Américaine relevait déja (depuis 1 an ou 2 ans d’ un traumatisme cranien qui l’ avait éloignée de la compétition plusieurs mois.
    Souvent, ces dames ou demoiselles ne se « loupent pas »…..à rapprocher de la chute de Van Vleuten qui « plongea » tête la première dans un caniveau à Rio, alors qu’ elle avait quasiment le titre olympique en poche.
    Et, cette même Van Vleuten qui voudrait participer à la course en ligne avec un poignet fracturé, opéré de fraiche date …mais quand même!

    0
    0
  7. noirvélo

    Oui Steph ,
    En ce qui concerne Chloé Dygart … (je hais ces images !)
    Evidemment , on peut parler de crevaison av (ar?) d’un manque de grip …
    Par expérience , en descente , sur du « billard » , vite mais « bien » , un grand virage (ou une épingle) tu passes sur une petite pierre (plein pneu bien gonflé),tu peux te faire une sacrée frayeur ! Sur un vélo de CLM ultra rigide , des roues idem , version « Championnats » , concentration et tension maximum , grande vitesse (même moyenne) c’est bien pire , un 100/e d’hésitation à ces vitesses , tu sors de ta trajectoire « au cordeau » , ces filles sont tout de même expertes , et c’est le krach assuré ! On peut évidemment invoquer un manque de protections en sortie de virage … Pour moi c’est surtout un manque de bol , faut pas forcément incriminer l’organisation qui a du bosser un peu rapidement après la désaffection des Suisses .
    En tous les cas , ça fait toujours froid dans le dos et on ne peut qu’espérer un bon rétablissement à la talentueuse américaine .

    0
    0
  8. @ Mica,

    J’ai joué Rohan Dennis et Victor Campenaerts car je pense que sur un CLM aussi court, une préparation spécifique est indispensable et que ceux qui sortent du TdF ne pourront peut être pas jouer la gagne. c’est un pari !

    Je ne sais pas exactement mais j’imagine qu’ils se sont tous les deux préparés spécifiquement et qu’ils en ont fait l’objectif de leur saison.

    Puis le parcours vallonné devrait leur convenir.

    Pour la course en ligne, je joue la Belgique. Wout Van Aert evidemment mais son marquage pourrait profiter à un autre coureur Belge.

    Après, il peut il y avoir une grosse surprise car les coureurs sont fatigués du TdF et une nation du cyclisme un moins huppée pourrait en profiter dans une course qui pourrait être débridée. Allez, Fuglsang et Mike Woods pour faire plaisir à Laurent.

    Je pense que Mathieu van der Poel est suffisamment intelligent pour comprendre que la saison des classiques arrive et que sa taille et son poids (1,84 m et 75 kg) ne l’avantagent pas sur le parcours d’Imola. Entre le TdF et ces championnats du monde à Imola, le peloton va sortir totalement rincé au moment où lui sera en pleine bourre. Il va être redoutable sur les classiques.

    Wout Van Aert va bien finir par payer l’addition des efforts consentis. Surtout que les classiques vont être courues dans des conditions météos probablement dégueulasses.

    Mathieu van der Poel a au moins 3 rendez vous 😉

    10 octobre : Amstel Gold Race

    18 octobre : Tour des Flandres

    25 octobre : Paris-Roubaix

    0
    0
  9. l’on devrait également le voir à La Flèche Brabançonne (7 octobre) et au Grand Prix de l’Escaut (14 octobre).

    0
    0
  10. Vandenbosch

    Mon avis pour Chloe Dygart

    Poids du corps sur l’avant en appui sur le prolongateur,
    pression de la force centrifuge accompagné d’un petit coup du vent sur la roue lenticulaire arrière…

    L’erreur: ne pas avoir mis les mains sur le cintre avant le tournant, à haute vitesse sur un vélo de contre-la-montre, cela ne pardonne pas !

    0
    0
  11. Diagnostic pertinent !

    0
    0
  12. Vu que le chrono va être inhabituellement court, il faut rajouter à la liste des favoris le quadruple champion du monde de poursuite, Filippo Ganna, vainqueur du CLM sur Tirreno-Adriatico où il devance nettement Victor Campenaerts et Rohan Dennis !

    0
    0
  13. noirvélo

    Pour ceux qui n’ont pas fait le Tour , qui manquent de repères et un peu de rythme ou de foncier , et qui « rêvent » de Classiques un Championnat du Monde difficile pour une bonne « mise en jambes » , ça ne doit pas faire de mal …(s’ils sont qualifiés bien entendu !)

    0
    0
  14. noirvélo

    mica ,

    J’ai choisi Nibali , pas les deux autres qui l’ont déjà été CdM … Et puis les jeunes « effrontés » ont le droit de se faire « ajuster » (même « laminer »!) par les anciens … Juste pour nous mettre du « baume au coeur » … mais sans cortisone dans le baume ! des fois qu’on se fassent prendre « positifs » à la prochaine sortie !

    0
    0
  15. Thierry mtl

    Dimanche ce sera : WVA, Rog ou Pog. Et oui, le Tour continue… même si Pog doit sentir le champagne fermenté. Oubliez la vieille garde de chasseurs de classiques.

    0
    0
  16. « Pour ceux qui n’ont pas fait le Tour , qui manquent de repères et un peu de rythme ou de foncier , et qui « rêvent » de Classiques un Championnat du Monde difficile pour une bonne « mise en jambes » , ça ne doit pas faire de mal …(s’ils sont qualifiés bien entendu !) »

    Oui, c’est vrai.

    De plus, Mathieu VDP n’était peut être même pas qualifié… L’équipe Belge a de la gueule, même sans Remco Evenepoel.

    MDVP serait en préparation en altitude à Livigno…

    0
    0
  17. À la vue de ce qu a réalisé Matthews dans Tireno Adriatico (ancienne retransmission en ce moment sur la 21), épaulé par Porte, il a également ses chances dimanche.

    0
    0
  18. noirvélo

    Ganna , celui qu’on a un peu oublié (sauf Laurent!) , le talent a parlé …
    Pour dimanche , pour moi , (à part Nibali !!! de coeur !) , il y a Woods (de raison !), qui a pris énormément d’assurance depuis l’année dernière et Milan Turin et plus encore cette année !! Puncheur-grimpeur sur le podium …

    0
    0
  19. noirvélo

    Pardon Eric, tu as bien cité Ganna comme favori …

    0
    0
  20. Je t avoue que je n ai pensé à Ganna qu en décortiquant les résultats de Tireno Adriatico.

    La grande première de ce Championnat du monde de CLM, c est un parcours et une distance identique pour les femmes et les hommes.

    Ce n est pas inintéressant mais cela fait tout de même un effort vraiment bref pour un Championnat du monde de CLM homme. Il y a t il eu par le passé un titre mondial de CLM qui a été décerné sur un temps d effort aussi bref ?

    Les Français dessinent un tour pour Pinot et les Italiens un CLM pour Gana.

    Les organisateurs collent à la montée des nationalismes en Europe. C est moche.

    0
    0
  21. noirvélo

    Oui Eric , on peut espérer qu’à défaut d’être du nationalisme ça pourrait être du « chauvinisme populaire contrôlé » … Au final , ça ne change pas trop , les Français n’ont rien de spécialement concurrentiel en stock … et puis pour les Italiens , ça leur fait une première le titre mondial en CLM , ils n’ont pas trop à se mettre sous la dent en ce moment …

    0
    0
  22. missbecaneenfolie

    Inutile d’écrire sur la course des femmes pro-élites car les Pays-Bas vont tout rafler. Encore une fois. Bof! La première solo pendant plusieurs km sans être inquiéter. Suivies de 2 autres dont une autre Hollandaise. Qui ira chercher la seconde place. Un coude levé de Elisa Borghi proche de la ligne (remake Sagan?)la classe troisième, mais sera-t-elle sanctionnée?. Et le peloton qui se termine par un sprint…gagné par une autre Hollandaise.
    Quelle ennuie de prévisibilité à chaque course!
    140 km? Trop long!
    Parcours montagneux: trop difficile!

    0
    0

L’auteur de ce blog encourage tous les lecteurs à laisser un commentaire en réaction à l’article du jour, cela contribue à enrichir le propos. Vous pouvez contribuer à la qualité de ce site en utilisant un langage décent, poli et respectueux d’autrui, et en étant pertinent et concis envers le sujet traité. L’auteur peut modérer les commentaires, et se réserve le droit de censurer sans avertissement les commentaires considérés hors sujet, diffamatoires, irrespectueux d’autrui, portant atteinte à l’intégrité d’une personne ou encore haineux.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.