Le Tour de l’actualité

1 – Milan San Remo. Van Aert, comme Alaphilippe en 2019! Il enchaine comme le Français l’an dernier les Strade Bianche, puis Milan SanRemo, excusez un peu.

On pourrait presque dire que l’étoile de son éternel rival en cyclo-cross, Mathieu Van der Poel, « seulement » 13e samedi, a pali face aux victoires remarquables de Van Aert. Chose certaine, ca ne doit pas plaire au néerlandais!

Pour le reste, l’action décisive a été celle de Julian Alaphilippe sur le haut du Poggio. Son accélération a mis tout le monde d’accord, et Van Aert à ce moment a même perdu quelques longueurs sur le Français, qui a basculé au sommet avec 3-4 secondes d’avance. Alaphilippe a-t-il perdu la course en décidant de laisser rentrer Van Aert, qui pouvait ainsi lui filer un coup de main dans les deux derniers kilomètres de plat? Peut-être! Mais ca roulait fort derrière, et il n’est pas sûr du tout qu’Alaphilippe aurait pu résister seul.

Ce qui pose la question: bonne ou mauvaise décision? Personnellement, j’aurais pris la même que lui!

À noter également, un certain Tadej Pogacar qui termine 12e, à 21 ans. Une autre pépite qu’il faut garder à l’oeil!

2 – Tour de Pologne. Encore un récital de Remco Evenopoel, qui a servi tout un numéro en partant seul à 50 km de l’arrivée de la 4e étape, et finissant avec plus d’une minute 30 sur un certain Jakob Fuglsang…

Evenepoel a gagné toutes les courses à étape auxquelles il a participé cette année. Un nouveau cannibale, vous dites? Mine de rien, il a engrangé 9 victoires en… 22 jours de course!

Évidemment, le fait marquant de ce Tour de Pologne est la spectaculaire chute de Fabio Jakobsen, qui fait vraiment froid dans le dos. Elle serait survenue à plus de 80km/h, et c’est déjà un miracle qu’il n’ait pas été tué sur le coup.

Jakobsen a été tassé le long des barrières par Dylan Groenewegen, qui fait désormais face à des sanctions de l’UCI. En attendant la suite, son équipe Jumbo-Visma l’a suspendu de toute compétition.

Pour moi, Groenewegen a clairement dévié de sa ligne, il était au départ de son sprint à plus d’un mètre de la barrière sur sa droite, puis referme progressivement la porte sentant remonter Jakobsen. La sanction devrait être exemplaire selon moi, et les premiers 500 euros d’amende imposée par l’UCI étaient dérisoires.

Il va falloir trouver une solution à ce problème récurent dans le cyclisme. Peindre sur la route des corridors fictifs sur les 150 derniers mètres, et obliger les sprinters à rester dans le corridor dans lequel ils amorcent leur sprint?

3 – Roglic vs Bernal, le match. Egan Bernal et son équipe Ineos ont fait toute une démonstration sur la 3e étape du Tour d’Occitanie il y a quelques jours. La fusée à étage, façon US Postal! D’abord Castroviejo, puis Froome, puis Geoghegan, puis enfin Sivakov pour lancer un Bernal qui a gagné détaché en faisant une grosse impression. Mention très bien à Thibault Pinot qui a su résister très longtemps avant de céder sur les derniers hectomètres de cette 3e étape.

Ben depuis, les Jumbo-Visma ont fait mieux sur le Tour de l’Ain, battant les Ineos de Bernal, Thomas et Froome sur les pentes du Grand Colombier.

Roglic, vainqueur de l’épreuve, et sa bande ont fait pété à la régulière les Ineos, avec Dumoulin, Bennett et Kruijswijk.

Jumbo-Visma est à l’heure en prévision du prochain Tour de France, aucun doute là-dessus! Enfin une belle équipe pour tenir tête aux Ineos si dominateurs depuis quelques années. Y’en a un peu marre!

4 – AG2R – La Mondiale. Ca bouge beaucoup au sein de cette équipe et je vous avoue franchement avoir du mal à suivre. Le départ de Romain Bardet pour SunWeb a été confirmé ce matin, de même que l’arrivée de Greg Van Avermaet, qui quitte CCC en difficulté financière. Pierre Latour a signé chez Direct Énergie, l’équipe change de vélos (Merckx pour BMC), ajoute un nouveau sponsor Citroen, et semble donc se ré-inventer totalement, avec assurément davantage d’ambitions sur les Classiques la saison prochaine.

5 – La FQSC au Québec a annoncé que les courses sur route en peloton seront de nouveau autorisées dès le 15 août prochain. La taille des pelotons est toutefois limitée à 50 coureurs.

Cette annonce permettra de tenir les Championnats provinciaux à Baie Comeau entre les 5 et 7 septembre prochain. Baie Comeau! 200 kilomètres au nord de Tadoussac! Sacrément loin… le respect d’une taille de peloton de 50 coureurs ne devrait pas être un problème!

12 Commentaires

  • Wolber
    Soumis le 10 août 2020 à 1:22 | Permalien

    Hum, sur les pentes du grand Colombier , c est plutôt leur propre train qui a fait exploser les Ineos. Mais avaient ils autre chose à faire?
    Pour être parfaitement honnête , en deux jours de course , le train des Jumbo… j en ai déjà marre . Un train , va t il en remplacer un autre?

    Guillaume Martin, 4 éme , hier est l auteur d une sacré performance qui peut lui faire espérer un très beau Tour même si on se doute bien que le niveau encore augmenté . M étonnerait qu on ai vu le vrai Thomas hier.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +6 (from 6 votes)
  • Vincent
    Soumis le 10 août 2020 à 3:28 | Permalien

    Van Aert, sans S…
    C’est un détail mais autant le préciser. 😉

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +2 (from 2 votes)
  • Wolber
    Soumis le 10 août 2020 à 5:03 | Permalien

    Wout Van Aert, encore lui, sans s mais toujours avec ses freins à patins n à pas eu de véritables difficultés à suivre Julian Alaphillipe dans la descente du Poggio , équipé ,lui, de disques , ces mêmes disques qui permettent d après ce qu on nous dit partout , des freinages plus tardifs et plus puissants.
    Un vieux cycliste , jeune dans sa tête, me disait, avec humour, dernièrement que le probleme en velo s était les montées et pas les descentes.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +8 (from 10 votes)
  • Laurent
    Soumis le 10 août 2020 à 7:12 | Permalien

    @vincent,

    Merci du signalement, un égarement soudain car je savais que Van Aert, c’est sans S. C’est corrigé!

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +3 (from 3 votes)
  • missbecaneenfolie
    Soumis le 10 août 2020 à 7:32 | Permalien

    Constatons alors que Laurent remporte le Tour de l’ACTU!
    Bonne revue des troupes.

    Quant aux freins à disque sur des vélos de route: ajout de poids à 7,4 kg au lieu du 6,8 kg autorisé, que même avec un vélo aux couleurs du champion d’Europe, Viviani le remet en teinte noire décapée!
    Au pseudo avantage de freinage en descente, qui reste à démontrer avec des pneus étroits sujet au dérapage avec freinage trop brusque de dernière seconde, il se perd du temps en montée avec poids accru…
    Et quelle laideur!

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +10 (from 12 votes)
  • ob1w4n
    Soumis le 10 août 2020 à 7:47 | Permalien

    Peindre des lignes… Comme cela quand un coureur tombera seul, a cause d’un problème mécanique, d’un spectateur, d’un FDO… on aura le droit aux mêmes conséquences.

    Réduire le risque de chute, punir les coureurs dangereux, ok.

    Mais elles sont inévitables, il est donc nécessaires de les prendre en compte et de les anticiper. Quand tu vois la vidéo coté recto, avec la voie ferrée sans protection, tu comprends que rien ne les protège, les barrières sont juste la pour délimiter l’arrivée… et constituent même un danger supplémentaire.

    @Wolber : assis sur le vélo, à disques ou à patins, tu as un cycliste. Pas sur, mais ca peut aussi jouer.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +2 (from 2 votes)
  • Martin C
    Soumis le 10 août 2020 à 7:54 | Permalien

    Concernant la chute au Tour de Pologne, devrait-on aussi revoir le type de barrières utilisées? Ce n’est pas normal qu’elles soient projetées dans les airs. En Formule 1 on parle de protection passive (mur de pneus, zones de dégagement, etc,). Y a-t-il des mesures de protection passive qui pourraient être adaptées aux zones d’arrivée?

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +6 (from 6 votes)
  • noirvélo
    Soumis le 10 août 2020 à 9:11 | Permalien

    Si on doit commencer à réfléchir sur la configuration de l’arrivée , je propose (non sans humour , ok?) un final sur une piste d’aérodrome , suffisamment large et long (XXXXXXL !) et forcément en bon état !!! Comme ça tous nos coursiers pourront « s’aménager » un « couloir virtuel » et personnel … Plus sérieusement , les instances doivent établir des règles strictes , au niveau des coureurs (attitudes) et de l’organisateur (tracé final , large et sécurisé !) .
    Perso , je me demande encore maintenant comment Jakobsen est resté en vie suite à ce massacre !!! Mais ne rêvons pas , des chutes spectaculaires et graves se produiront encore , on « oublie aujourd’hui et on recommence demain » …

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +2 (from 2 votes)
  • Jean michel
    Soumis le 10 août 2020 à 9:22 | Permalien

    Je croyais que dans le reglement des courses cyclistes -toutes, amateurs pros- les lignes d’arrivee ne devaient pas etre en descente?
    On voit bien que c’est un faux-plat descendant, donc c’ est pas une descente? Interpretation des mots a la guise de l’organisation, les coureurs feront le spectacle et paieront s’il y a des pots casses, the show must go on, « c’ est du travail, vous savez, d’organiser de belles courses »…

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +4 (from 4 votes)
  • Wolber
    Soumis le 10 août 2020 à 12:14 | Permalien

    80 % des courses se finissent aujourd’hui par un sprint. Le sprint, le plus sur retour sur investissement pour les équipes . Depuis l époque de Cipollini , les trains font désormais la loi sur les fins de courses , les équipiers prennent tous les risques pour mettre leurs sprinteur sur orbite, ceux ci n ont désormais qu une obligation à ce stade et au vu du travail fourni à leur profit, gagner. C est les moyens qui justifie la fin.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +2 (from 2 votes)
  • JW
    Soumis le 10 août 2020 à 12:17 | Permalien

    Si vous n’avez vu cet angle de la chute de Jakobsen, faites le tampon sur la fin de la vidéo image par image. Il perd son casque avant meme de finir sa chute! Et je ne parlerai pas que c’est sur la voie feree qu’il termine – la folie.

    https://twitter.com/lukaszsawicki1/status/1291061207860994049?s=21

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +2 (from 2 votes)
  • Steve
    Soumis le 10 août 2020 à 1:39 | Permalien

    Il est où le problème de tenir les championnats québécois à baie Comeau. Bravo au gens du coin et respect au comité organisateur et au bénévole d’avoir le courage de prendre le relais en ces temps difficile. Il se passe des choses intéressantes en région et les les parcours sont nettement plus beau que…..le circuit Gilles Villeneuve.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +8 (from 8 votes)

Soumettre un commentaire

Pas d'accord? Une précision à ajouter? Une erreur à signaler?

Contribuez vous-aussi au succès de La Flamme Rouge en laissant un commentaire constructif: vos commentaires sont très importants pour moi! Depuis 2003, ils ont contribué significativement à enrichir et à dynamiser ce site.

Régulièrement dès avril 2013, La Flamme Rouge publiera sur sa page principale un commentaire s'étant distingué des autres soit par son originalité, son apport au débat, sa critique constructive, son humour ou encore sa pertinence.

Vos commentaires engagent cependant votre responsabilité. Ayez s'il vous plait la courtoisie de signer votre commentaire de votre nom (La Flamme Rouge s'engage par ailleurs à préserver la confidentialité de votre adresse courriel). En tout temps, soyez pertinent et concis par rapport au sujet traité par l'auteur de ce site, et usez toujours d'un langage décent, poli et respectueux d'autrui.

L'auteur de ce site se réserve le droit de censurer sans avertissement les commentaires considérés hors sujet, de mauvais goût, diffamatoires, irrespectueux envers autrui, portant atteinte à l'intégrité d'une personne ou encore haineux.

Les champs requis sont marqués par *

*
*

Fouillez nos archives!