Le Tour de l’actualité

1 – Tour de Beijing. Drôle d’époque pour « peaker », mais c’est ce que Philippe Gilbert a fait pour s’imposer au général, trois petites secondes devant le récent vainqueur en Lombardie, Daniel Martin.

Gilbert vient ainsi « sauver » sa saison compte tenu de son rang. Au total, il aura décroché quelques victoires, la plus importante étant bien sûr l’Amstel en avril dernier. Quelques semaines auparavant, il s’imposait aussi sur la Flèche Brabançonne. Il est cependant passé au travers des courses par étapes, ne parvenant pas à décrocher une victoire d’étapes sur ces épreuves en 2014.

2 – Tour de Beijing (encore). Je sais pas vous, mais le jeune Français Warren Barguil m’impressionne par sa fin de saison: 8e de la Vuelta, 19e aux Mondiaux pour la France, il termine encore 6e de ce Tour de Beijing. De quoi se « venger » de sa non-sélection pour le Tour au sein de la Giant-Shimano qui avait préféré articuler l’équipe autour du sprinter Marcel Kittel.

Attention à Barguil en 2015, ce coureur progresse vite c’est évident!

3 – Tour de Beijing (fin). Le Canadien Ryder Hesjedal termine 16e du général, et finit donc fort sa compagne 2014. De bonne augure pour 2015 au sein d’une équipe renouvelée qui fusionne avec Cannondale.

4 – AG2R – La Mondiale. Le sponsor a confirmé sa présence dans le peloton professionnel jusqu’en… 2018, estimant que son retour sur investissement était de l’ordre du 10 pour 1. La mutuelle d’assurance injecte en effet quelques 10 millions d’euros dans  son équipe cycliste, pour un retour sur investissement évalué par une firme indépendante à… 97 millions d’euros. Plus encore, fort des succès des derniers Tours de France, l’équipe de Chambéry serait aujourd’hui la numéro 1 dans le coeur des Français, avec les Riblon, Bardet et Perraud.

Voilà qui mérite d’être souligné au Québec et au Canada: le cyclisme peut être très rentable pour les sponsors! L’expérience l’an prochain de la compagnie de vélo Argon18 au sein de la nouvelle équipe Bora sera intéressante à suivre dans ce contexte.

5 – Paris-Tours. Beau final avec deux coureurs refusant de rendre les armes et qui, finalement, se disputent la victoire au sprint. Comme vous probablement, je misais Thomas Voeckler, fort de son expérience de course et de sa giclette dans les dernières bosses. Contre toute attente, le jeune (25 ans) coureur belge Jelle Wallays a résisté de très belle façon à Voeckler, prouvant qu’il avait les jambes dimanche. Du coup, dans les derniers 7 kms, je ne donnais plus très cher de la peau de Voeckler, qui s’est logiquement fait déposer au sprint à l’arrivée. Bravo à Wallays, impressionnant de force!

6 – La Tinkoff-Saxo a confirmé son stage « team build-up » début novembre au… Kilimanjaro. Rien de tel pour l’oxygénation. (je sais, elle était facile celle-là).

7 – SRM. Ca y est, le compteur SRM-8, avec GPS intégré, est mis en marché. Des promotions sont en cours si vous avez un SRM-7, et que vous voulez faire l’upgrade.

8 – Sexe et vélo. Quel sujet passionnant! Petit article intéressant disponible ici qui nous ré-affirme qu’entrainement cycliste et vie sexuelle optimisée vont souvent de pair. Je suppose que pour maximiser le plaisir, mieux vaut être en couple avec un partenaire lui aussi cycliste!

9 – Sufferfest. Avec la fin de saison qui approche au Québec, ce sera bientôt le temps de retourner sur cet engin infernal qui se nomme le home-trainer… Fort heureusement, il existe des vidéos pour nous permettre de faire passer le temps plus vite, même si on avance pas beaucoup dans son sous-sol, du moins dans l’espace… Dans ce registre, j’aime bien me taper de temps en temps les vidéos SufferFest, très bien faits et permettant un bon work-out chaque fois.

Les derniers vidéos produits sont Half is Easy, The Elements of Style et The Rookie. Dans ce dernier vidéo, on exploite les caméras embarqués dans le peloton pro, pour davantage de réaliste. C’est vraiment comme si vous étiez avec Marcel Kittel et les Giant-Shimano à l’approche de l’arrivée!

8 Commentaires

  • Soumis le 15 octobre 2014 à 2:35 | Permalien

    1. « peaker » ? C’est quoi ?

    5. http://www.lesoir.be/678421/article/sports/cyclisme/2014-10-12/paris-tours-thomas-voeckler-prive-sa-prime-course?utm_source=outbrain&utm_medium=widget&utm_campaign=obclick&obref=obinsource

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • Soumis le 15 octobre 2014 à 9:18 | Permalien

    @nikko,
    « peaker », c’est du Québécois tiré de l’anglais, qui signifie tout simplement atteindre son peak (pic) de forme.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +1 (from 1 vote)
  • Roger Filion
    Soumis le 15 octobre 2014 à 7:49 | Permalien

    Laurent, je ne sais pas combien tu passes de temps à travailler sur ton site, mais tu es toujours intéressant et tes références sont toujours très pertinentes.

    Un gros merci.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +3 (from 3 votes)
  • Maxime R
    Soumis le 16 octobre 2014 à 6:33 | Permalien

    @ Gilbert, bien pour lui et comme tu le dis ça sauve sa saison, et améliore la saison de la BMC. A ce sujet je trouve bizarre que BMC n’est pas encore proposé de prolongation de contrat à Sanchez, alors qu’il lui doivent beaucoup, au moins l’Amstel et il a été impeccable sur la Vuelta et pour aider Evans sur le Giro.

    @5: Chouette victoire de Wallays, il était le plus fort, ça se voyait dans la dernière cote et en plus il a été très intelligent en laissant Voeckler mener le dernier km. Par contre j’aimerais avoir votre avis sur l’absence de Voeckler sur le podium, erreur du coureur (peut-on imaginer qu’un coureur comme lui puisse mal gérer le temps pour revenir à temps pour le podium), mauvais timing ou mauvaise fois de Voeckler (il est connu pour avoir son caractère mais de là à « nier » un podium ça me parait fort quand même).
    Je n’aime pas ce coureur et je ne suis pas très neutre quand il s’agit de lui, j’aimerais donc avoir votre point de vue.

    @AG2R: Chouette pour cette sympathique équipe que j’apprécie assez bien (encore plus l’année prochaine avec Vansummeren et Bakelandts), mais de manière plus générale j’avais lu quelque part que le cyclisme était une des plus belle vitrine pour un sponsor car on lie le nom de la marque à une équipe, ce qui n’existe je pense dans aucun autre sport.

    sportivement

    encore merci Laurent

    Merci

    sportivement.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +2 (from 2 votes)
  • plasthmatic
    Soumis le 16 octobre 2014 à 10:59 | Permalien

    à Maxime R :
    On peut aimer la victoire, mais peu goûter au protocole du podium et des honneurs officiels. Thomas Voeckler n’a jamais donné à penser qu’il est de ce bois-là … Je me souviens encore de sa joie si mesurée (ironie) lorsqu’il avait gagné je sais plus où au bénéfice du grand geste (pas d’ironie) de Thor Hushovd qui avait demandé qu’on abandonne le contrôle de l’échappée pour permettre à tous les gars, parmi lesquels des adversaires, de recoller, suite à la grosse chute. Ce même jour, la chance (ironie) avait poussé le zèle pour qu’on lui supprime un adversaire (Hoegerland) par le biais d’un pare-choc de France TV associé au concours d’une clôture barbelée. Thomas Voeckler ne fut en rien responsable de ces deux événements (pas d’ironie), c’est vrai. Il fut responsable de son triomphe euphorique sur le podium, en revanche. Bref, quand on aime autant le podium, il me semble qu’on peut accéder au besoin de son adversaire (valeureux et diablement costaud pour le coup) d’avoir droit aux honneurs protocolaires, et donc tenir cette donnée pour un impératif dans son immédiate après-course. Il a manqué. Bon, on peut avoir un souci, un empêchement, c’est vrai aussi. Cependant, je n’ai pas le souvenir d’autres absences, les imprévus ne sont donc pas si fréquents.
    Nous sommes donc au moins deux …
    PS : l’article, belge je crois, précise que le gars n’a pas roulé ?! Ils n’ont dû regarder que le dernier km. Il a participé avec un mec qui a tenté de le lâcher, quand même. Pas si fréquent. Le cinoche à Voeckler qui pensait manifestement que « jeune » rime avec « neuneu fragile » n’a pas fonctionné : comme on dit dans le vélo, il s’est fait arranger. Pas grave d’ailleurs, c’est la vie.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +1 (from 1 vote)
  • Maxime R
    Soumis le 16 octobre 2014 à 1:10 | Permalien

    @Plasthmatic: Merci pour ton avis. Je pense que la course auquelle tu fais allusion est lors du TDF 2011 ou Hushovd alors en jaune avait en effet perdu le maillot alors que la poursuite des échappé avait été coupée suite à la chute de plusieurs favori (Vinokourov, J. Vandenbroeck,…). Mais Voeckler n’avait il me semble pas gagné ce jour là, il avait pris le jaune qu’il ne lachera qu’au sommet de l’Alpe d’Huez.
    PS: Il est vrai que beaucoup de gens disaient que Wallays avait peu travaillé mais c’est faux, il a collaboré jusqu’à la flamme rouge ou il a très intelligement laissé roulé Voeckler.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +1 (from 1 vote)
  • plasthmatic
    Soumis le 16 octobre 2014 à 2:11 | Permalien

    Oui, exact, seulement le jaune, à St-Flour, c’était Sanchez qui avait gagné.
    Et j’avais oublié Flecha et son coude dehors …
    Hushovd avait sciemment lâché son maillot, à la demande des Treck, marrant, la classe est un truc qui se décline à tous les modes. Hushovd, la classe, donc pas un nombril gros comme ça.
    Pendant que l’autre avait les bras qui touchaient le ciel. Normal, la France l’adorait de nouveau. La France, pays des Lumières tout de même. Son nombril en dépassait de sa tunique. Qu’il ait entendu les bruits des chocs, les cris certainement, et vu la fin de la chute (je le vois encore se retournant, normal), qu’il ait su que derrière on a laissé filé parce que des tas de gars étaient allés au tapis et pas mal même à l’hôpital, qu’est-ce que ça changeait après tout. Vaincre sans péril n’allait quand même pas l’empêcher de triompher de sa pleine gloire … Bon, n’est pas Rodrigue qui veut. Hushovd ? Un peu Cid, sur ce coup, quand même …
    Et puis, un an plus tard, le mec attrapait un niveau que personne ne lui aurait soupçonné, un niveau qui lui permettait d’attaquer même avec annonce ! Son équipe pareil. Je ne sais pas à qui ils ont vendu leur âme, le directeur sportif en tête, mais j’espère pour eux qu’il y avait option de rachat, et que le mec est réglo, sinon ils sont mal pour l’éternité. Ils sont passés où tous les Zeuropcar qui nous ont fait la musique pendant presque deux saisons et même sur Paris Roubaix ?! Tout se passe comme si (comme pour d’autres), ils étaient à présent marqués à la culotte et qu’on leur ait dit qu’il fallait mettre la pédale douce faute de pouvoir indéfiniment continuer de couvrir les usages abusifs et de taire les résultats dérangeants. Non ?
    Bon, je ne sais pas comment il fait mon copain Laurent pour continuer de trouver ce sport … passionnant. Comme tous les cercles humains, il repose sur le mensonge et l’orgueil. Je me contente de mon côté de regarder les courses (intéressantes) avec un minimum d’intérêt, et puis hop, je passe à la suite, surtout pas cycliste, même quand je pédale … Bon, je sais un peu comment il fait, vu que je le connais de chair et de pas mal d’os, le Laurent d’outre-atlantique.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 2 votes)
  • plasthmatic
    Soumis le 16 octobre 2014 à 10:03 | Permalien

    Erreur, c’est dès cette même année 2011 que la transformation s’était produite. Mais on s’en fout.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +1 (from 3 votes)

Soumettre un commentaire

Pas d'accord? Une précision à ajouter? Une erreur à signaler?

Contribuez vous-aussi au succès de La Flamme Rouge en laissant un commentaire constructif: vos commentaires sont très importants pour moi! Depuis 2003, ils ont contribué significativement à enrichir et à dynamiser ce site.

Régulièrement dès avril 2013, La Flamme Rouge publiera sur sa page principale un commentaire s'étant distingué des autres soit par son originalité, son apport au débat, sa critique constructive, son humour ou encore sa pertinence.

Vos commentaires engagent cependant votre responsabilité. Ayez s'il vous plait la courtoisie de signer votre commentaire de votre nom (La Flamme Rouge s'engage par ailleurs à préserver la confidentialité de votre adresse courriel). En tout temps, soyez pertinent et concis par rapport au sujet traité par l'auteur de ce site, et usez toujours d'un langage décent, poli et respectueux d'autrui.

L'auteur de ce site se réserve le droit de censurer sans avertissement les commentaires considérés hors sujet, de mauvais goût, diffamatoires, irrespectueux envers autrui, portant atteinte à l'intégrité d'une personne ou encore haineux.

Les champs requis sont marqués par *

*
*

Fouillez nos archives!