Tous les jours, la passion du cyclisme

 

La folie Strava

Le nouveau gadget de l’heure dans le monde du cyclisme amateur, c’est sans conteste Strava.

Avec Strava, presque plus besoin d’organiser des compétitions: c’est la compétition qui vient à vous et ce, où et quand vous le désirez.

Certains coureurs de mon équipe ont vu leur motivation décuplée récemment, à un moment de la saison où justement, la motivation pour les grands efforts est souvent à la baisse.

Comment Strava fonctionne?

Très simple.

Vous vous créez un compte. C’est gratuit.

Vous installez l’application (gratuite elle-aussi) sur votre téléphone intelligent ou sur un Garmin. La fonction GPS est nécessaire.

Une fois cela fait, vous allez rouler, en n’oubliant pas de partir votre GPS qui enregistrera donc votre parcours, la dénivelé, le temps, la moyenne, etc.

Une fois rentré, vous téléchargez le tout sur Strava et le partagez avec les petits copains que vous aurez rejoint en créant ainsi votre communauté, qui peut aussi être composée des membres de votre équipe cycliste.

L’intérêt?

C’est que Strava vous mets en compétition avec les autres sur certains tronçons sélectionnés, habituellement les bosses de votre secteur.

Évidemment, le petit jeu est d’établir le meilleur temps du dit-tronçon, et ainsi avoir le titre convoité de KOM, ou « King of the Mountain ».

Attention, un titre de KOM peut être très éphémère! Vos petits copains voudront vous reprendre rapidement le titre convoité et iront probablement se faire péter les varices, question de vous battre, ne serait-ce que d’une petite seconde.

Rapidement donc, vos sorties d’entrainement pourront se transformer en des séances très spécifiques dont l’unique but sera de tenter de réaliser le meilleur temps sur un tronçon bien particulier près de chez vous.

La communauté Strava est déjà bien active dans la région de l’Outaouais et gagne tous les jours de nouveaux fidèles parmi les coureurs de la région. Les tronçons chronométrés se multiplient et certains temps font rêver, notamment sur les ascensions du Parc de la Gatineau. Dans bien des cas, on est au-delà des… 400 watts de moyenne pour quelques minutes!

Mon avis? Une sacré bonne idée! Le site internet est bien fait, facile d’utilisation et propre à rapidement créer de grandes communautés. L’application mobile pour votre GPS est également facile d’utilisation. Mais surtout, Strava vous pousse à aller vous entrainer et à donner le meilleur de vous-même pour essayer de devenir un KOM sur un tronçon particulier. Ludique, présentant des défis sans cesse renouvelés, poussant à revenir à l’application fréquemment pour voir son classement sur un tronçon où si le titre de KOM nous a été ravi, Strava a tout pour s’imposer comme l’application majeure du monde du cyclisme.

Partager

Précédent

Le Tour de l’actualité

Suivant

Les Canadiens sur la Haute Route

23 Commentaires

  1. Batrickp

    On a par chez nous un gars très à la pointe du multimédia avec qui tu pourrais bien sympathiser sur la Haute Route, puisqu’il y participe: Nicolas Raybaud. N’oublie pas son nom. Et bien sûr, il est fan de Strava.
    Je pense tout comme toi que le truc est bien, dans le cadre d’un groupe assez restreint: copains, club. Bien notamment par sa simplicité. Cependant, et pour rebondir sur les « certains temps qui font rêver », tu ne te leurres pas toi non plus: à partir d’une certaine notoriété, évidemment que des moteurs vont intervenir dans certaines performances. Je me souviens de la montée du Colle San Carlo, un truc terrible dans la Val d’Aoste. Sur le site internet récapitulant les perfs réalisés avec une puce, le record conjoint d’Ivan Basso et Leonardo Piepoli de 34′ (extra-ordinaire) était pulvérisé par des perfs jusqu’à un quart d’heure! Démontrant un risque pervers: on sait que des motards aussi aiment se chronomètrer, mettant en danger les autres usagers… dont les cyclistes.

    0
    0
  2. Charles

    MapMyRide offre un semblant avec des points pour l’assiduité cependant.

    0
    0
  3. Jean-Luc Botto

    Strava est aussi très pratique pour mémoriser vos parcours et vos performances passées sur les tronçons remarquables.

    Excellent site et belle utilisation des technologies GPS et internet.

    0
    0
  4. jojo

    ya plein de pros sur strava comme ted king et je crois qu’un certain autre détient le record de camilien houde

    0
    0
  5. Gino Ainsley

    « Certains coureurs de mon équipe ont vu leur motivation décuplée récemment » – hum…je pense lire mon nom dans cette phrase 🙂 !! J’avoue, je suis un adepte ( p-e un peu « addict » ) de Strava depuis que je me suis inscrit voila quelques semaines de cela. J’aime bien le coté compétitif amical que l’application amène. Ca permet de se dépasser dans un autre contexte que celui de la course sur route traditionnelle. J’aime bien quand je vois quelqu’un aller essayer de prendre un segment que je détiens tout autant qu’essayer d’aller conquérir certains segments plus convoités. Strava c’est l’ultime application pour les weekend warriors.

    Dans notre coin, le parc de la Gatineau, tu peux te faire une petite boucle d’entrainement d’environ 60-75min ou tu franchiras 15-20 « segments Strava » intéressants. Idéal pour faire un training en intensité avec un peu de compétition.

    0
    0
  6. MarcL

    Strava c’est super mais il y a des problèmes de responsabilité légale à l’horizon. Voir ici: http://inrng.com/2012/06/strava-lawsuit-california/ et aussi ici: http://www.bikerumor.com/2012/06/28/use-strava-get-sued/

    0
    0
  7. mikael

    J’ai commencé par mapmyride, et continué avec Strava ( + Edge 500). Il y en a d’autres : Catena (http://catenacycling.com/fr), par exemple (pas encore testé)

    Le rôle premier de ces webapps est de fournir un « cahier d’entrainement », mais en ligne. Plus ludique, plus efficace, plus complet et plus rapide (amha).

    Après il y a le coté social, surtout pour Strava. Pourquoi pas.

    Un anecdote, mais lors du dernier Dauphiné, je me souviens que les Garmins ont fait tomber pas mal de KOM…

    @Batrickp : sur Strava, tu peux aussi « flag » un faux KOM/QOM (https://strava.zendesk.com/entries/20950153-flagging-a-false-kom-qom)

    0
    0
  8. Bel éclairage sur ce site web fort sympathique (initié pour ma part par ce même Nicolas Raybaud, ambassadeur Strava depuis fin 2010 ;)).
    Pour les « tricheurs motorisés » en général les administrateurs veillent au grain, les temps délirants ne restent pas bien longtemps… Les différents challenges proposés permettent aussi de se (re)motiver, parfois trop (quand on a tendance à accumuler les bornes et les cols juste pour les réaliser :)).

    0
    0
  9. Vincent C

    Pour Camilien Houde, c’est Floyd Landis le 1er: 3’49 … malade! Suivi de Ted King 4’06

    0
    0
  10. Etienne

    ….Floyd Landis ?

    A quand les tests anti-dopage sur Strava ?

    0
    0
  11. Richard

    Pour ajouter mes 2¢, on peut créer nous mêmes nos tronçons sur nos parcours préférés. Un certain Marc de notre équipe prend plaisir à se créer des tronçons inconnus sur des routes peu utilisées où il peut collectionner tout plein de KOM… pour ce que ça vaut…
    Par contre un KOM n’a plus le même sens lorsqu’il se situe sur une piste cyclable avec un dénivellé total de 17 mètres… Ça motive les gens à rouler le double de la vitesse permise sur des pistes cyclables où se trouvent des enfants et des promeneurs « du dimanche » = dangeureux!!

    Strava a eu quelques poursuites récemment par des familles d’individus qui se sont tués en tentant de remporter des KOM dans des descentes…

    En tous cas, je me sers aussi de Strava, mais il faut effectivement faire attention aux motards qui viennent voler des KOM par tricherie…

    Aussi, pas besoin « d’installer » une application sur notre GPS, ni sur notre ordinateur. On branche notre GPS à l’ordi via cable USB, on se connecte sur strava.com, qui détectera notre appareil, et on téléverse nos données dans le système en ligne.

    RJ

    0
    0
  12. Gino Ainsley

    En ce qui concerne Floyd Landis sur CH, la cette montée s’est faite durant la course PRO l’an dernier, n’est-ce pas? Floyd a généré 462 watts sur la montée et ce en peloton ou il bénéficiait surement l’abri de celui-ci. J’ai calculé que ca me prendrait ~510 watts a 65kg pour monter CH a 25.7 km.h – nulle besoin de dire que c’est pas possible pour moi.

    0
    0
  13. Batrickp

    Le commentaire 9 éclaire le titre, « la folie Strava ». Alors, si c’est la folie, et bien, moi, j’aime autant qu’elle ne vienne pas trop gangréner la Vieille Europe.

    0
    0
  14. thierry mtl

    Quel course PRO ? Landis n’a pas couru à Montréal en 2011….

    R.Gesink a fait Cam. Houde en 3:40 au dernier tour du grand prix de Mtl en 2011. Il a gagné la course d’ailleurs.

    0
    0
  15. thierry mtl

    Gesink … en 2010

    0
    0
  16. sebastien

    On peut bien s’amuser avec une mobylette et un pseudonyme en tous les cas. Ça fout la rigolade de vous imaginer tout déconfits devant les glorioles qui flétrissent! Ha ha ha!

    (en fait je ne fais pas ça, mais j’imagine que c’est ce que m’a fait le mec qui m’a piqué mon KOM… Salopard!)

    0
    0
  17. Gino Ainsley

    @ thierry mtl : ok je suis probablement dans le champs en ce qui concerne Floyd Landis – néanmoins il y a un Floyd Landis qui a le KOM sur CH le 11 septembre 2011 dans une ride de 206km ce qui correspond a la course PRO de Montreal l’an dernier.

    0
    0
  18. thierry mtl

    @ Gino. Il s’agit donc d’un KOM frauduleux ou sous un faux nom. Typiquement STRAVA.

    Probablement un motocycliste suiveur qui a fait le coup…

    0
    0
  19. Kenneth Trueman

    à quand un club La Flamme Rouge sur Strava ? Si Vélocia peut en avoir un, alors … 🙂

    0
    0
  20. Nous avons aussi plusieurs membres de notre équipe sur Strava et ça devient intéressant de voir les gars ce relancer.

    Les compétitions Strava sont bien pour les montée compte tenu que certains facteurs comme le vent et la draft influence un peu moins les données. J’ai bien dit « un peu moins », parce que faire un bon Strava en courant après les coéquipiers et faire un bon Strava en solo n’est pas la même chose. Par contre sur les plats, je trouve que les gars/fille devraient rajouter des commentaire comme la direction du vent, la force du vent (léger, modéré, fort…) et indiquer sur quelle vélo (CLM vs. Route). La meilleurs exemple est probablement les Strava du Circuit Gilles Villeneuve

    Il va toujours en avoir qui vont faire une ride avec le seul but de battre un segment Strava. Donc, un ptit réchauffement, on visse fort 1x sur le segment ou sur 2 segments et that’s it. Une petite ride de 30-40km avec un KOM. C’est correct aussi…

    Autre problème potentiel de Strava, si vous utilisez votre nom et que vous allez faire des rides les jours de semaines, vous pouvez vous faire poser des questions par vos collègues de travaille cycliste si vous étiez sensé d’être au travaille. Ca laisse des trace…Mais je suis sur que personne ne fait jamais ca 😉

    0
    0
  21. Léo

    Moi j’utilise RideWithGPS.com, qui offre les « sections », un équivalent. Ce que j’aime de ce site, c’est la réponse directe des développeurs, à l’écoute des utilisateurs. Une demande, un problème, la réponse est rapide et efficace. Compatible avec les GPS Garmin. Pour moi, c’est devenu mon carnet d’entrainement.

    0
    0
  22. Gwenojenn

    Bonjour,

    Si vous êtes sur Strava et que vous aimez vous tirer la bourre sur les segments, voila une petite application qui pourrait vous plaire : « Kom Ride »
    https://itunes.apple.com/fr/app/kom-rid … 96974?mt=8

    – Scanne les segments autour de vous
    – Affichage de la map du segment et votre position
    – Selection du/des segments
    – Notification lorsque vous être à proximité du segment.
    – Info sur votre perf sur le segment 😉

    Attention, ça remplace pas Strava, mais ça peut être utile pour ceux qui ont pas de compte prémium et qui aiment avoir un retour live sur les segments 😉

    Vidéo de démo :
    https://youtu.be/PLtV9HtFpiI

    Bon Ride

    0
    0
  23. strava c’est bien mais tellement de variable…vents, seul ou en groupe, temperature, imprecision des differents devices …temps et vitesses impossibles à l’occasion, segments crées sans logique, sans standard, erreurs et parcours manquants à ll’occasion, des accrocs…vraiment qui se tappent tous les segments possibles entre les laurentides et les cantons de l’est dont je ne nommerais pas….mais c’est quand mėme amusant et une bonne idée…

    0
    0

L’auteur de ce blog encourage tous les lecteurs à laisser un commentaire en réaction à l’article du jour, cela contribue à enrichir le propos. Vous pouvez contribuer à la qualité de ce site en utilisant un langage décent, poli et respectueux d’autrui, et en étant pertinent et concis envers le sujet traité. L’auteur peut modérer les commentaires, et se réserve le droit de censurer sans avertissement les commentaires considérés hors sujet, diffamatoires, irrespectueux d’autrui, portant atteinte à l’intégrité d’une personne ou encore haineux.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.