La barbe, tendance 2014 du peloton pro

En 2014, le cycliste continue à entretenir une relation d’amour-haine avec la pilosité: jambes toujours rasées avec soin certes, mais pilosité faciale en nette progression dans le peloton pro en ce début de saison. Reste à voir si avec les chaleurs de l’été… Quoi qu’il en soit, ça tombe bien, j’en porte une moi-aussi depuis 4 mois!

Par ailleurs, pour ceux voulant voir la bête Pervis en action du côté de Cali pour les Mondiaux sur piste, le vidéo de l’épreuve de keirin qu’il a remporté hier est ici. Impressionnant!

Bradley Wiggins.

Capture d’écran 2014-02-27 à 17.55.58

Tom Boonen.

Capture d’écran 2014-02-27 à 17.51.34

Mark Cavendish.

Capture d’écran 2014-02-27 à 18.00.13

Alejandro Valverde.

Capture d’écran 2014-02-27 à 18.02.59

Luca Paolini.

Capture d’écran 2014-02-27 à 17.51.45

Daniele Navarro.

Capture d’écran 2014-02-27 à 18.04.14

Francesco Chicchi.

Capture d’écran 2014-02-27 à 17.52.53

24 Commentaires

  • PIROUX
    Soumis le 28 février 2014 à 12:17 | Permalien

    Laurent, tu aurais pu nous gratiphier d’une photo de toi.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +8 (from 8 votes)
  • Soumis le 28 février 2014 à 12:58 | Permalien

    on va bientot lire quelque part que la barbe pousse plus vite a cause du dopage…

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: -1 (from 5 votes)
  • Soumis le 28 février 2014 à 7:09 | Permalien

    @Serge,

    C’est que je ne suis pas assez beau!

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 2 votes)
  • Claudio
    Soumis le 28 février 2014 à 8:10 | Permalien

    C’est tout ce que tu as trouvé pour nous barber à la Marmotte cet été?

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +2 (from 2 votes)
  • Gerome
    Soumis le 28 février 2014 à 8:32 | Permalien

    Pas assez beau ?

    Même Cosmo a osé montrer à quoi il ressemble ! 🙂

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • Alain
    Soumis le 28 février 2014 à 10:26 | Permalien

    Et la règle 50 des Velominati, tu en fais quoi Laurent???

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • Vincent C
    Soumis le 28 février 2014 à 10:45 | Permalien

    Bon enfin je reviens « IN »… il manque juste le tapis de poils sur le « chest revienne à la mode et j’aurai pleins de groupies à mes pieds!

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +1 (from 1 vote)
  • Regis78
    Soumis le 28 février 2014 à 1:09 | Permalien

    c’est juste « tendance » actuellement d’avoir l’air mal rasé !!!!
    Laurent la PHOTO !!!!!!!!!!!!!! tu ne peux plus reculer…

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +3 (from 3 votes)
  • VAYER
    Soumis le 28 février 2014 à 4:24 | Permalien

    Pierre Le BIGAUT et Jean Cyril ROBIN sont des anciens coursiers. Le premier a été professionnel dans les années 80 et le deuxième dans celles 90, avec des succès à la clé dans les grands Tours. Il ont pour point commun d’organiser des épreuves cyclosportives de masse dont le but est de financer la lutte contre certaines maladies. La « Pierre Le Bigaut Muco » finance le combat contre la mucoviscidose et la « Jean Cyril Robin » celui contre la maladie de Crohn. Dialogue croisé en quatre questions sur un sujet qui préoccupe tous les cyclistes : le rasage des poils.

    Les cyclistes se rasent : pourquoi ? quoi ? jusqu’où ?

    PLB : Les jambes pour les soins des brûlures en cas de chute, pour le massage du soir et pour l’esthétique. Je suis poilu et cela se voyait quand j’étais mal rasé. Le visage, c’est plus la philosophie du « rasé propre ». C’est un us, une coutume. Marc Gomez naguère avait gagné Bordeaux Saintes avec une barbe de Jésus : une exception ! On se rase régulièrement les jambes du dessus des pieds au maillot, mais pour certains c’est de la cheville au bas du cuissard. C’est moyen quand vous êtes en short dans le jardin… Sinon, pour les cheveux, c’est souvent court. Longs, cela fait suer.

    JCR : Moi je suis, au contraire de Pierre, plutôt « imberbe ». Le rasage des jambes, c’est vrai que s’il ne va que jusqu’à la limite du cuissard, en slip cela fait un cuissard de poils. Ce n’est pas beau ! Et pour les plaies après les chutes c’est essentiel. Je me suis gaufré dans le Tour en 93, mes poils repoussent encore bizarrement sur ma cuisse brûlée. Quant au massage, les assistants m’ont souvent dit « vas te raser avant de te faire masser » tellement c’était pénible pour eux de masser une peau avec des poils qui repoussent. C’est tous les jours de courses que tu te fais masser. Je les comprends.

    Comment et avec quoi faut-il se raser ?

    PLB :En tant que poilu noir et dru, j’ai opté d’entrée pour le blaireau et la mousse à raser. J’avais reçu pour le prix de l’élégance en 82 dans le Dauphiné Libéré un superbe rasoir Gilette. Je l’ai encore, je trouve les lames. Je n’ai jamais vu des gars s’épiler avec de la cire, même si on m’a dit que cela durait plus longtemps avant que le poil ne repousse. Pour les « blonds » je suppose que le rasoir électrique c’est possible.

    JCR : Détrompe toi ! Cela repousse trop vite après. Quant à la cire, j’ai essayé. J’ai eu tellement mal et j’ai été couvert de plaques rouges. Je n’ai jamais recommencé. Comme toi, c’est rasoir à main, mais sous la douche avec un peu de mousse de savon. Ma technique, c’est ne jamais laisser la lame quitter la peau de la jambe et des mouvements de haut en bas en rinçant constamment avec un petit jet de douche. Tu montes et quand tu descends, la lame se vide de ses poils. Cela ne fait pas mal et cela ne prend pas plus de cinq minutes quand tu as la technique.

    Et quand faut-il se raser ?

    PLB : Samson, ce dieu grec, tenait sa force de sa chevelure. C’est peut-être pour ça qu’on dit que pour les dieux de la pédale il y a de la force dans les poils et qu’il faut se raser les pattes 48 heures avant une course, pas après. Pour le visage, c’est la veille et jamais le matin des épreuves. C’est pour garder l’influx, dit-on. C’est pour cela que pas mal de vainqueurs sur le podium ont des gueules de « bandits mal rasés ». Le rasage pour un cycliste c’est plutôt le soir et pendant les courses à étapes tous les trois jours environ pour des poilus comme moi.

    JCR : Moi, blond et peu poilu, j’avais de la chance. C’était une fois par semaine, le lundi ou mardi. Je suis d’accord avec toi, on m’a toujours dit « jamais la veille ». Pour le visage c’était aussi « jamais le matin », pour « garder le jus ». Je l’ai néanmoins fait à de rares occasions et cela me brûlait la peau et me faisait transpirer sur le vélo.

    Comment est-ce perçu par votre femme ?

    PLB : Elle a toujours trouvé cela joli et agréable, mes jambes lisses. Je lui ai dit une fois que comme pas mal de jeunes je pouvais aller plus loin que les jambes pour rigoler, mais elle a refusé. Faut quand même laisser faire la nature. Le poil qui se dresse c’est utile, c’est thermorégulateur et protège la peau. C’est naturel. Maintenant, elle m’aime poilu.

    JCR : Chacune je crois a son sens de l’esthétique pour son mari. Pour moi, c’était parfait, au point où maintenant elle m’oblige presque de continuer à la faire ! Je ne sais pas si « les hommes préfèrent les blondes », mais je pense qu’une femme de coureur préfère son cycliste bien rasé et trouve cela agréable. Cela n’a jamais été gênant. Chacun ses goûts.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +1 (from 1 vote)
  • A.Gagnon
    Soumis le 28 février 2014 à 6:03 | Permalien

    Il y a deux ans, aux mardis de Lachine, une spectatrice avait (paraitrait-il) émis des commentaires négatifs sur ma barbe.
    Faut croire que j’étais une mode de trop en avance!

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • rocheto
    Soumis le 28 février 2014 à 6:23 | Permalien

    Cofidis a tjrs des casques ultra moche. Apparemment ils en sont assez fier 🙂

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: -1 (from 1 vote)
  • Nelson
    Soumis le 28 février 2014 à 11:37 | Permalien

    C’est l’influence des bobsleideur canadien #beardmode

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • josef Koba
    Soumis le 3 mars 2014 à 3:19 | Permalien

    Avec le casque et les lunettes, la tête baissée, tout à l’écoute de l’oreillette, le nez dans le compteur du capteur de puissance, il devenait difficile de se distinguer dans le peloton. Avec cette nouvelle vogue, on pourra au moins reconnaître, dans chaque équipe, les barbus des mal rasés, les glabres des imberbes.
    Enfin donc un poil de nature dans un peloton synthétique.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +4 (from 4 votes)
  • alain39
    Soumis le 4 mars 2014 à 8:27 | Permalien

    Ce que je trouve fort décalé dans cette mode c’est son côté anachronique.
    Alors que les fabricants de matériels, de vêtements et que les coureurs eux même recherchent à améliorer l’aérodynamique on voit cette anomalie en matière de cx.
    Avoir les jambes rasée et les joues velues sous un casque profilé c’est pas très cohérent de ce point de vue.
    A mon époque on parlait de garder l’influe et la barbe de 2-3 jours était monnaie courante.
    Il y a aussi le pb de la transpiration et des possibles irritations qui peut jouer.
    Personnellement je suis assez peu sensible à cette mode et pour certains comme Paolini je trouve que c’est même moche. Un bouc c’est pas le top notamment pour la transpiration.
    Pas certain que les sponsors vont tous aimer au moment des interviews de voir leurs beaux maillots portés par une horde de barbus.
    Ca sera intéressant de voir comment les mœurs ont évolué car je me rappelle les déboires de Marc Gomez.
    De toute façon c’est du domaine de la liberté individuelle et donc chacun est libre et puis tous les goûts sont dans la nature.
    Et l’expression « gagner au nez et à la barbe de xxx » aura encore plus de signification.
    Tant que tout ce beau monde ne nous barbe pas sur les routes des prochaines courses on a rien à redire.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 4 votes)
  • Eletra
    Soumis le 4 mars 2014 à 5:24 | Permalien

    Les cyclistes sont les rares sportifs a arborer élégance et esthétique. Une barbichette style cavendish passe encore mais gâcher cette qualité en adoptant le look Sébastien Chabal serait stupide de la part des coureurs. Comment peut-on se trouver séduisant en se cachant derrière des poils?

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: -2 (from 8 votes)
  • alain39
    Soumis le 5 mars 2014 à 5:52 | Permalien

    Pour coller à l’actualité je pars de cet article.
    Le lien avec ce que je vais développer réside peut être dans le fait que Armstrong évite de se faire tondre.
    On n’en parle plus beaucoup mais Armstrong et ses procès sont toujours là.
    Je lis dans cyclingnews que son avocat repousse une audience durant laquelle il était censé déposer sous serment. Ca démontre une fois encore qu’il n’est pas prêt de tout déballer et que chaque fois il repousse l’échéance. La commission certes devrait lui apporter une meilleure sécurité ceci dit elle ne le protégera pas des actions judiciaires pendantes ni futures. C’est ce qu’il voudrait monnayer eu égard aux montant en jeu.
    Pour SCA c’est plus de 12 millions à rembourser et il sait que cette décision risque de faire jurisprudence notamment dans le dossier « pénal » qui l’oppose à US Postal. Et là c’est 30 millions et possiblement des treble damages ce qui fait monter la note à plus de 90 millions. C’est du lourd car c’est synonyme de faillite personnelle.
    On oublie trop ces procédures et je pense qu’elles devraient être mieux relayées par les médias car outre le côté moral de ces actions il y a aussi une dimension préventive. Le jour où les coureurs auront compris que le risque est de perdre tout ce qui a été gagné ils vont y réfléchir à 2 fois.
    A mon sens c’est la meilleure sanction et pour tout dire la plus simple à mettre en place car l’arsenal juridique existe dans nombre de pays. Si d’aventure les coureurs floués, les sponsors, les organisateurs, l’UCI, les DS et toutes les victimes actionnaient les coureurs pris pour dopage pour les dédommager de leurs préjudices respectifs il est évident que ces derniers seraient ruinés. On pourrait même introduire la class action pour ce type de procédure et ça marcherait.
    Le recours à la class action aurait le mérite de contrecarrer l’omerta.
    Nous sommes dans une société où l’argent a pris une place exagérée. Soit on peut se plaindre soit on peut retourner cette exagération de façon positive pour redonner le nécessaire niveau de moral et d’équité qui permet de conserver des valeurs humaines bien plus nobles que l’épaisseur d’un portefeuille.
    Et on appliquerait l’adage: bien mal acquis ne profite jamais.
    Partant du cas Armstrong il faudra étendre une réelle politique répressive et judiciaire qui devra alors être applicable à tous les coureurs. Car s’il y a un point où je rejoints le beau Lance c’est qu’il ne doit pas être l’arbre qui cache la forêt.
    Là où on diverge c’est que lui essaye de monnayer sa participation au nettoyage alors qu’une saine justice impose aucune compromission financière. On ne peut pas commencer une politique de renouveau sur la base de compromissions et accords tronqués. Il en va de la légitimité et de la pérennité du nouveau système à mettre en place.
    gardons un œil sur ce qui se passe outre atlantique.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +5 (from 9 votes)
  • Eletra
    Soumis le 5 mars 2014 à 10:19 | Permalien

    Quel rapport avec la barbe?

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +3 (from 5 votes)
  • alain39
    Soumis le 5 mars 2014 à 11:05 | Permalien

    Aucun rapport avec la barbe.
    Sauf peut être que l’affaire Arsmtrong nous rase.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +9 (from 13 votes)
  • plasthmatic
    Soumis le 6 mars 2014 à 1:58 | Permalien

    Fais gaffe Alain, d’aucuns risquent à présent de t’attribuer la même faculté épilatoire …
    Je ne l’ai pas dit !
    Bien amicalement, hein …

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +2 (from 2 votes)
  • alain39
    Soumis le 6 mars 2014 à 3:49 | Permalien

    @plasthmatic
    Ou plutôt d’être le poil à gratter de ce site.
    Enfin, n’oublions pas que poils et morpions font bon ménage.
    D’aucuns considéreront que j’ai fait acte de candidature pour ce poste irritant.
    Ceci dit, il y a l’actualité et il faut bien trouver un moyen de s’exprimer dessus.
    Merci du conseil tout de même.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: -1 (from 5 votes)
  • plasthmatic
    Soumis le 6 mars 2014 à 3:56 | Permalien

    Non, non, Alain, pas même un conseil, juste une blague ! Tu as bien raison sur beaucoup de points d’ailleurs, c’est une telle évidence. Et pour les quelques autres, ce n’est peut-être même pas que tu aies tort, c’est qu’ils sont éventuellement encore discutables, c’est tout !
    On pourrait aussi bien causer athlétisme, ski de fond, biathlon, football, rugby, …, difficile d’imaginer (notamment au vu de l’évolution des performances) que l’eau minérale y coule à flots …
    Pense à aiguiser ta triple lame pour la prochaine affaire en cours ou à venir, y a du boulot en perspective, je le crains.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +4 (from 4 votes)
  • Soumis le 7 mars 2014 à 11:23 | Permalien

    C’ est a s’arracher les cheveux!

    http://www.lemonde.fr/sport/article/2014/03/07/cyclisme-et-revoila-jalabert_4379309_3242.html

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +2 (from 2 votes)
  • schwartz patrick
    Soumis le 7 mars 2014 à 12:22 | Permalien

    OK avec toi jean michel
    Jalabert avec son air bon enfant de gendre idéal nous la met « profond » depuis des années avec le sourire !!!
    Mais comme notre société met en lumière et en valeur tout ce qui est négatif, sale, tricheur,menteur, scandaleux, obscène ou toxique (le fond de commerce des médias), avec Jalabert, la dose douloureuse est livrée à l’antenne avec la pommade dans un joli papier cadeau …

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +3 (from 7 votes)
  • josef Koba
    Soumis le 7 mars 2014 à 4:00 | Permalien

    Pour Jalabert, une seule solution à mon avis : que chacun se serve de sa plus belle plume pour écrire son député, à son sénateur et à France télévision en leur notifiant qu’un peu de morale n’est jamais superflu et que le service public a un devoir d’exemplarité.
    pour RTL, rien à attendre d’une station qui emploie pour la politique et le social de vrais dangers pour la République!

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +4 (from 6 votes)

Soumettre un commentaire

Pas d'accord? Une précision à ajouter? Une erreur à signaler?

Contribuez vous-aussi au succès de La Flamme Rouge en laissant un commentaire constructif: vos commentaires sont très importants pour moi! Depuis 2003, ils ont contribué significativement à enrichir et à dynamiser ce site.

Régulièrement dès avril 2013, La Flamme Rouge publiera sur sa page principale un commentaire s'étant distingué des autres soit par son originalité, son apport au débat, sa critique constructive, son humour ou encore sa pertinence.

Vos commentaires engagent cependant votre responsabilité. Ayez s'il vous plait la courtoisie de signer votre commentaire de votre nom (La Flamme Rouge s'engage par ailleurs à préserver la confidentialité de votre adresse courriel). En tout temps, soyez pertinent et concis par rapport au sujet traité par l'auteur de ce site, et usez toujours d'un langage décent, poli et respectueux d'autrui.

L'auteur de ce site se réserve le droit de censurer sans avertissement les commentaires considérés hors sujet, de mauvais goût, diffamatoires, irrespectueux envers autrui, portant atteinte à l'intégrité d'une personne ou encore haineux.

Les champs requis sont marqués par *

*
*

Fouillez nos archives!