Fuglsang peut-il gagner le Tour?

Victoire convaincante de Jakob Fuglsang hier sur le Critérium du Dauphiné Libéré, après avoir pris ses responsabilités dans l’ascension finale samedi vers Les Sept Laux Pipay, lors d’une étape remportée par Wout Poels sous une météo apocalyptique puisque des trombes d’eau tombaient sur les coureurs.

J’aime bien Jakob Fuglsang car ce n’est pas un coureur attentiste: il prend toujours ses responsabilités de leader à un moment donné, il assume et paye de sa personne.

La plupart du temps, il court également pour gagner, et rien d’autre.

Fuglsang est l’auteur d’une grande saison cette année, ayant été le principal rival de Julian Alaphilippe sur bon nombre de Classiques du début de saison: 2e des Strade Bianche, 2e de la Flèche Wallonne, 3e de l’Amstel, 3e de Tirreno-Adriatico, 4e du Tour du Pays Basque et vainqueur de Liège-Bastogne-Liège, excusez-un-peu.

Du coup, LA question: Fuglsang peut-il gagner le Tour?

Il a de sacrés atouts: il vient de prouver qu’il peut très bien grimper, il a du punch, de l’expérience et une sacré belle équipe à ses côtés pour l’épauler, même en montagne avec notamment Lutsenko, Izagirre et Cort Nielsen.

La petite faiblesse est peut-être du côté du chrono, bien qu’il a terminé 9e du chrono du Dauphiné, à un peu plus d’une minute du vainqueur Wout Van Aert.

Mature, plutôt bon tactiquement, plutôt calme, je trouve personnellement que Fuglsang a de bien beaux atouts pour une victoire sur le Tour. Il faudra le surveiller de près en juillet prochain selon moi.

Évidemment, l’équipe à battre sera Ineos, avec Thomas qui monte actuellement en puissance du côté du Tour de Suisse, et son armada (Kwiatkowski, Poels, Bernal, et j’en passe!). Mais Astana a également une bien belle équipe, ayant été dominante au printemps.

Bref, je suis d’avis que Jakob Fuglsang est un coureur qui peut prétendre à beaucoup plus sur le prochain Tour de France et ca, c’est plutôt bien pour rendre la course intéressante. Geraint Thomas n’aura peut-être pas qu’à se méfier des Movistar et de quelques autres coureurs, mais aussi des maillots bleu ciel!

Des Yates qui décoivent

Je sais pas vous, mais je trouve que les frères Yates déçoivent beaucoup ces temps-ci. Souvent présentés comme des forces en puissance voire des favoris, chaque fois ils ne tiennent pas la distance… Simon s’est loupé sur le dernier Giro après avoir fait figure d’épouvantail, et Adam qui abandonne hier sur la dernière étape du Dauphiné, apparemment malade. Mouais…

Evenepoel, Acte 1.

Le jeune prodige belge de 19 ans vient de remporter le Tour de Belgique, sa première grande victoire chez les pros, à 19 ans. En attendant beaucoup d’autres, bien sûr. Quel talent!  Et il a gagné en assurant sa victoire lors de la 2e étape, qu’il a gagné solo, plus de 40 secondes devant tous les autres. Phénoménal. Je suis impressionné.

20 Commentaires

  • piroux
    Soumis le 17 juin 2019 à 12:56 | Permalien

    Jakob Fuglsang ? c’est idiot, mais je lui fais gratuitement un procès d’intention compte tenu de son appartenance à cette équipe ASTANA. Nous aimons bien la présomption d’innocence en France, mais là un si grand nombre de talents sous le même maillot, 4 ou 5 coureurs présents dans le dernier paquet alors que les équipes française, une référence médiante du peloton, n’avaient plus que leur leader. Jakob ! changes de team, tu mérites une meilleure reconnaissance.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: -4 (from 14 votes)
  • bigmouse
    Soumis le 17 juin 2019 à 5:07 | Permalien

    procès d’intention?

    bah je ne sais pas quoi penser de lui! le hic de son dossier c’est astana et côtoyé bruyneel

    mais en même temps il ne vient pas de nulle part (champion du monde des – de 23 ans devant la star actuel du vtt, schurter) progresses régulièrement (déjà gagné le Dauphiné en 2017, deja 6 eme en 2009, 4 eme en 2013), un top 10 ds le tdf en 2013!

    pas envoyé de lui coller la même étiquette que les sky ineos

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +3 (from 5 votes)
  • thierry mtl
    Soumis le 17 juin 2019 à 8:37 | Permalien

    Astana à beaucoup de vents dans ses voiles en 2019. Comparez avec leur résultats de 2018 et c’est frappant.

    Ineos a franchi un pallier de retour en juin. Comme d’habitude. Ajouter Froome sur le Dauphiné et leur puissance aurait été plus évidente.

    Adam Yates grimpait très … très facilement samedi. Comme Woods et d’autres, il était vraiment malade dimanche.

    Bardet glisse vers l’arrière sur ce Dauphiné. Rien d’encourageant. Pinot va très bien en prévision de juillet.

    Richie Porte n’est plus un coureur à considérer pour le prochain Tour. Depuis sa chute l’an dernier, il n’a pas de résultats. Son tour est passé. La nouvelle génération le déloge.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +1 (from 1 vote)
  • Andy Lamarre Lamarre
    Soumis le 17 juin 2019 à 9:43 | Permalien

    Besoin d’un endroit sur le web ou je peux regarder les courses de vélo. Je suis a payer mais je veux un endroit sécure.
    Merci pour les informations.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • Christian
    Soumis le 17 juin 2019 à 9:44 | Permalien

    Tour très ouvert cette année avec l’absence de Froome (pensée pour lui même si on ne l’apprécie pas forcément).

    Thomas a un an de plus, n’est plus tout jeune et ne présente pas les mêmes garanties que l’an passé. Même si Ineos reste une coche au-dessus avec Poels et Bernal comme leaders de rechange.

    Difficile de croire en Astana, avec toutes les histoires derrière cette équipe. Mais vu le plateau assez ouvert, Fuglsang pourrait en effet avoir sa chance.

    Quid de Movistar?

    Quant aux français, difficile d’y croire. Pinot devrait rouler comme sur la dernière Vuelta et viser des victoires d’étape. Une bonne place au classement général suivrait, mais je ne le vois pas sur le podium.

    Bardet semble au plus mal après son Tour raté l’an passé. On le voit mal rebondir…

    Alaphilippe pourra-t-il rééditer ses 2 victoires de l’an passé plus maillot à pois? Ce serait exceptionnel.

    Quant à Barguil, il semble avoir disparu corps et bien. Mais qui sait?

    La course pourrait donc être assez intéressante (difficile de faire plus mauvais que l’an passé). Malheureusement, celui qui a fait le parcours est toujours le même et je crains un Tour à l’image de delui de l’an dernier et de cette dernière étape du Dauphiné : soporifique.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +4 (from 4 votes)
  • Andy Lamarre Lamarre
    Soumis le 17 juin 2019 à 9:46 | Permalien

    Je cherche un site web ou je peu voir les courses de vélo. Je suis prêt a payer, mais je cherche un endroit sécuritaire.
    Merci.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • Soumis le 17 juin 2019 à 2:48 | Permalien

    Ne pas enterrer Adam Yates trop rapidement…

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • wolber
    Soumis le 17 juin 2019 à 5:05 | Permalien

    D autant qu il se dit depuis le début de saison, que cette année, Adam Yates , est programme pour le Tour.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +2 (from 2 votes)
  • missbecaneenfolie
    Soumis le 17 juin 2019 à 5:26 | Permalien

    Bardet n’a pas conclu victorieusement au Challenge Ventoux aujourd’hui.
    Et pourtant, les 6 AG2R La Mondiale donnant le train à 10 km de la fin et Gallopin en dernier vers le km 5 de la montée et ensuite les responsabilités du chef qui fut suivi par Herrada (Cofidis. Mex). Diverses attaques de Bardet, Herrada le rejoignant dans la seconde en moulinant bien calmement. Pas convainquant le môme. Jeu de tortillement corporel de celui qui voulait se rassurer et son équipe avant le Tour. Montée côte à côte dans le dernier KM (remake Poulidor et Anquetil au Puy? N’exagérons pas!). Mais voilà, déjà 300m avant le sommet. Sprint de Herrada qui le distance facilement, 10 sec au final.
    Le Dauphiné a surtout été une affaire de récupérer une santé après une étape de pluie et froid. Plusieurs abandons dont Woods, Yates, Kruijwijk. Est-ce un enseignement?
    Mais Fulsang a gagné à cause de son vélo ARGON 18 québécois de conception Gervais Rioux et son équipe à Montréal! Bon reportage dans Cylist La passion du vélo no 18.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +3 (from 3 votes)
  • Yvon
    Soumis le 17 juin 2019 à 11:16 | Permalien

    Belle course au Ventoux Bardet n’a aucune gicette il doit pouvoir suivre tout le monde et lâcher personne. Herrada plus frais et utilisant un braquet adéquat n’était pas battable par Bardet pourquoi ne pas jouer la carte Galopin ?

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: -2 (from 2 votes)
  • Tchmil
    Soumis le 18 juin 2019 à 3:37 | Permalien

    La course du « Mont Ventoux Challenge » est une idée originale et agréable à suivre. Je ne sais pas si c’est la rareté qui fait son charme ou le fait qu’elle ne soit pas courue par les « Ineos-Astana » de ce monde…
    Une belle victoire d’Herrada qui a su jouer avec Bardet.

    Ce qui est aussi agréable c’est l’attachement des coureurs du coin à cette course. Plusieurs ont témoigné de leur envie d’être au départ de cette première et c’est là un trait historique du cyclisme, l’ancrage local.
    Conserver ce mélange d’équipes WT et d’autres plus locales ou continentales est une bonne chose. Cela donne des témoignages intéressants comme suit d’un jeune de la formation Interpro, basée en Occitanie :

    https://www.directvelo.com/actualite/74984/adrien-guillonnet-j-ai-vraiment-explose

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +3 (from 3 votes)
  • Dany
    Soumis le 19 juin 2019 à 5:23 | Permalien

    « Fuglsang peut-il gagner le Tour ?  » Question gentiment provocatrice! Imaginez-vous Froome ou Thomas s’échapper à quelques kms d’une arrivée en côte, se faire rejoindre et déposer par une fusée comme c’est arrivé à Fulsang au Dauphiné ? Après Froome, Thomas chute. Voilà la réponse : quand il ne restera plus qu’un Inéos en course, peut-être…

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 2 votes)
  • lbi
    Soumis le 19 juin 2019 à 6:00 | Permalien

    Enlève le qu’ de ta dernière phrase mdr 🙂

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 2 votes)
  • Edgar Allan Poe
    Soumis le 19 juin 2019 à 6:34 | Permalien

    Les 2 dernières étapes du Dauphiné ne sont pas d’un enseignement sans faille concernant la question du taulier :Fuglsang peut il gagner le TdF?
    Les stratégies des Poels, Van Barle et d’Astara n’étaient pas du tout les mêmes.
    Fuglsang est tout simplement énorme cette année, comme tous les Schtroumpfs de Vinokourov. Il marche fort depuis plusieurs années, sa progression ayant toutefois été limitée par des chutes.
    Donc, son équipe est aussi forte qu’Ineos/Qsteps, et Jumbo. Il peut gagner sur tous les terrains, par tous les temps. Il est ultra-endurant (voir ses fins de courses sur les classiques et le weekend dernier), et il peut gagner sur une journée comme sur une semaine.
    La seule question est donc de savoir s’il est capable de tenir les 3 semaines ?
    Que dira Vino quand on va l’interroger sur l’ultra-domination de son équipe en 2019 ?
    Les gains marginaux, c’est déjà pris. L’équipe de copains, le Wolfpack… déjà utilisé aussi….on verra !

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +4 (from 4 votes)
  • Dany
    Soumis le 21 juin 2019 à 10:37 | Permalien

    Quand on flingue proche de l’arrivée, on ne se pose pas de question, on est à fond, que l’on vise le général ou l’étape. Franchement un Fulsang énorme qui subit ce genre de scénario, je ne me souviens pas l’avoir déjà vu.
    Aujourd’hui, au tour de Suisse, même scénario, attaque du maillot jaune pour améliorer son avance. J’attendais une fusée de derrière mais forcément un Inéos ne chasse pas un autre Inéos…

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +2 (from 2 votes)
  • pijiu
    Soumis le 21 juin 2019 à 11:47 | Permalien

    Quelle belle montee le Gotthard par la Tremola, avec les paves et l’enchainement de petites virages, entre les mures de neige.
    Bernal sur la plaque, dans le 8% avec les paves!

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +2 (from 2 votes)
  • Le Bourrin Ardéchois
    Soumis le 21 juin 2019 à 12:15 | Permalien

    Je crois qu’ils remontent demain par la Tremola, précédé du Nufenent côté très dur. La Furka est moins dure mais tout aussi belle, et elle s’enchaine bien. Je crains que l’étape ne soit pas diffusée en entier, et c’est dommage car ce pourrait bien être exceptionnelle (à commencer par les paysages).

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +2 (from 4 votes)
  • pijiu
    Soumis le 21 juin 2019 à 12:34 | Permalien

    Exact, bien belle etape en perspective. Le Nufenen est bien dur de ce cote, mais gageons qu’ils vont le faire au petit train. Pour l’interet de la course, ce serait bien que Dennis prenne le maillot demain, ne serait-ce que d’une seconde. Ca forcerait Bernal a se decouvrir dans l’etape aux 3 cols en attaquant fort d’assez loin, vu que l’arrivee est en descente avec meme un peu de plat a la fin. Mais 41 sec sur 19km, cela semble dur, meme pour Dennis.

    Autrement, pour un cyclotouriste bien entraine, la region offre deux belles boucles sur 2 jours.
    – Jour 1: Oberwald/Nufenen/Gotthard/Furka/Oberwald (3100m de denivele, l’etape de dimanche).
    – Jour 2: Oberwald/Furka (dans l’autre sens, les beaux lacets de l’hotel du Rhone)/Susten/Grimsel/Oberwald (3800m de denivele).
    Et maximum 20 km de plat en 2 jours.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +3 (from 3 votes)
  • garolou
    Soumis le 21 juin 2019 à 6:03 | Permalien

    @ EAP
    Les vélo Argon 18

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • Edgar Allan Poe
    Soumis le 22 juin 2019 à 3:00 | Permalien

    Why not ? Ils ont l’air pas mal ces vélos, Garolou.
    Quand je vois que Barguil et visiblement d’autres coureurs ont des Argon maquillés aux couleurs d’autres marques…
    J’ai un matériel très vieillissant, je vais devoir investir et j’hésite.
    J’avais lu un article dans Cyclist, il me semble, où le rédacteur expliquait que depuis quelques années, tous les concepteurs de cadres travaillent avec les mêmes matières
    (le carbone essentiellement), et les mêmes logiciels intégrant les mêmes contraintes et les mêmes éléments.
    Au final, beaucoup de cadres se ressemblent et sont très proches en terme de caractéristiques. Alors pourquoi une telle différence de prix, parfois ?

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)

Soumettre un commentaire

Pas d'accord? Une précision à ajouter? Une erreur à signaler?

Contribuez vous-aussi au succès de La Flamme Rouge en laissant un commentaire constructif: vos commentaires sont très importants pour moi! Depuis 2003, ils ont contribué significativement à enrichir et à dynamiser ce site.

Régulièrement dès avril 2013, La Flamme Rouge publiera sur sa page principale un commentaire s'étant distingué des autres soit par son originalité, son apport au débat, sa critique constructive, son humour ou encore sa pertinence.

Vos commentaires engagent cependant votre responsabilité. Ayez s'il vous plait la courtoisie de signer votre commentaire de votre nom (La Flamme Rouge s'engage par ailleurs à préserver la confidentialité de votre adresse courriel). En tout temps, soyez pertinent et concis par rapport au sujet traité par l'auteur de ce site, et usez toujours d'un langage décent, poli et respectueux d'autrui.

L'auteur de ce site se réserve le droit de censurer sans avertissement les commentaires considérés hors sujet, de mauvais goût, diffamatoires, irrespectueux envers autrui, portant atteinte à l'intégrité d'une personne ou encore haineux.

Les champs requis sont marqués par *

*
*

Fouillez nos archives!