ÉNORME: Mike Woods 2e de LBL!!!

Imaginez un peu: il y a quelques années, on se tirait la bourre avec lui dans le Parc de la Gatineau lors des a-loop du mardi soir.

Et hier, il termine 2e de Liège-Bastogne-Liège derrière un Bob Jungels intouchable devant.

Énorme ce qu’a fait Michael Woods hier! Il a eu les jambes pour accompagner Bardet dans un contre à 2,5 kms de l’arrivée, et n’a eu aucun mal à le battre au sprint sur la ligne. Son interview d’après-course est ici.

C’est pas compliqué, je crois bien que le seul podium canadien sur un monument du cyclisme avant la 2e place de Woods hier est la 2e place de… Steve Bauer sur Paris-Roubaix en 1990. Historique!

Et à deux semaines du début du Giro, Woods a de quoi rassurer son directeur sportif: il est “on time, on target” pour être en très grande condition sur l‘épreuve italienne. Avec une 7e place sur la Vuelta l’an dernier, qui sait où Woods s’arrêtera en Italie? Il progresse en tout cas, c’est évident. Excitant!

Grosse perf également de Bob Jungels, 25 ans, un gros moteur qu’on voyait venir à ce niveau depuis un petit moment déjà. Pour moi, Bob Jungels est le Miguel Indurain des années 2020: rappelons que Miguel avait terminé 4e de Liège-Bastogne-Liège en 1991 avant de gagner le Tour de France quelques semaines plus tard…

Les Quick Step ont joué une belle course, avec Alaphilippe qui sautait sur tout ce qui bougeait dans le final derrière son équipier devant. Il aura simplement manqué de lucidité ou a préféré marquer Valverde lorsque Bardet et Woods sont partis.

Belle prestation également des Lotto, avec Wellens et Vanendert très actifs dans le final. C‘était électrisant! Les Astana ont également essayé quelque chose, sans succès. Enfin, on a aussi vu un Tom Dumoulin remuant, preuve qu’il arrive lui aussi doucement en forme. Ca sera intéressant sur le Giro, surtout qu’on a aussi vu des Thibault Pinot et Chris Froome plutôt bien sur le récent Tour des Alpes.

Déception cependant du côté de Valverde qui repart de sa campagne ardennaise sans un bouquet… un échec dans son cas! Il aurait souffert de crampes hier dans le final, d’où sa passivité. On attendait également un peu plus d’Henao et de Kreuziger si vous voulez mon avis.

Bref, une magnifique course, pleine d’action dans le final, et un résultat très excitant pour le cyclisme canadien. Les amis(es), c’est tout un Giro qui se profile à l’horizon!!!

15 Commentaires

  1. LaVoitureCaPue
    Soumis le 23 avril 2018 à 3:24 | Permalien

    PLus que Bob Jungels, c’est la Quick Step qui a gagné. Leur stratégie répétée au fil des classiques marche grace à la profondeur de leur collectif.

    Le « 2° leader » part un peu tôt. Le « 1° leader » contrôle derrière. Si ça se regarde le 2° leader gagne. Sinon le 1° leader ne prend aucun relais derrière et gagne qqs cartouche par rapport aux autres.
    Au lieu de fusiller les lieutenants à ramener tout le monde à chaque attaque, c’est une façon de porter le poids de la course pour une équipe leader tout a fait adéquate.

    Enfin, Alaphilippe ne sautait pas sur tout le monde. Il y allait pour Valverde et qqs autres. Mais il se serait griller si il sautait sur tout le monde. Il a bien du en laisser filer qqs uns, ceux qu’il jugeait les moins dangereux je suppose.

    Au final on a un podium où ce ne sont pas les 3 plus forts qui sont dessus. NI les plus malins. Ce sont ceux que l’on a laissé partir.
    Un peu comme Sagan qui laisse partir certains « 2° leader » et refuse d’aller les chercher, parce que c’est pas à lui de tout faire.

    Peut être qu’un jour les échappées publicitaires de grand tour, à l’image de ce LBL, auront un peu plus de jugeotte. Au lieu de faire une échapée de 3 pauvre gars de 3 équipes invitées (donc les plus faibles) luttant contre 5 équipes de sprinter; envoyer 5 gars de 5 équipes sans sprinter (5*5=25). A ce rythme, les sprinters finiraient par lâcher des étapes.
    Ou autres stratégies non vouées à un échec certains.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +1 (from 15 votes)
  2. Eric
    Soumis le 23 avril 2018 à 4:01 | Permalien

    Woods finit second dans cette configuration de course mais je pense qu’il aurait aussi pu finir second en partant avec Jungels qu’il a malheureusement laissé partir par manque de vigilance dans la petite partie descendante de la Roche-aux-faucons avant que cela ne remonte (côte en deux parties).

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +1 (from 1 vote)
  3. alano39
    Soumis le 23 avril 2018 à 4:14 | Permalien

    Nous sommes retombés dans les fondamentaux du cyclisme. A savoir avoir la meilleure équipe et porter les attaques au bon moment pour faire gagner un des siens. A ce jeu Lefévère est un as avec une grande expérience.
    Il a constitué une équipe homogène et insufflé une ambiance saine avec comme seul objectif la victoire peu importe qui.
    Hier ils ont déroulé un plan bien arrêté avec une attaque préméditée.
    Gilbert porte la première attaque et Jungels enchaîne une seconde attaque qui est celle qui a le plus de chances d’aller au bout. Il fallait avoir les jambes et surtout bien avoir discuté entre eux pour savoir qui était le plus fort entre Gilbert et Jungels. Car évidemment la seconde attaque devait être portée par le coureur le plus fort des 2.
    Alaphilippe était ainsi emmené par les autres et il devait seulement suivre les plus forts.
    C’est d’ailleurs pourquoi il a laissé filer Bardet et Woods car il savait qu’ils ne pouvaient plus gagner. Mais sur la fin il a accéléré histoire de montrer qu’il était bien le plus fort des favoris.
    La philosophie des Quick et différente de celle des Sky qui achètent les coureurs et ne les forment pas. Au contraire la Quick Step engage des jeunes coureurs et les forme. Ainsi elle dispose d’une équipe plus soudée ce qui à la fin fait la différence. Ils sont forts et unis. Le wolf pack n’est pas seulement un outil marketing mais aussi une réalité sportive et humaine.
    Disposer des meilleurs coureurs qui en plus travaillent de concert est un avantage immense qui emporte la victoire. Rappelez vous la Renault Gitane des années 80 avec Fignon, Lemond, Madiot, Mottet et même Hinault qui courait de la même façon.
    La Movistar qui a axé son équipe et stratégie sur le seul Valverde a perdu et elle a montré les limites de tout baser sur un homme. Personne pour l’accompagner sur la fin pour avoir grillé ses cartouches trop tôt à protéger Valverde.
    Il est intéressant de voir que depuis le départ de Boonen la Quick Step gagne plus car elle ne protège plus un seul leader mais court pour faire gagner un des siens. Avec les individualités qui la compose ils mettent de leur côté toutes les chances de gagner.
    Pensez que la Quick step dispose d’un budget de l’ordre de 18-20 millions alors que la Sky inexistante sur les classiques dispose d’un budget de plus de 35 millions. C’est vous dire la force de cette équipe et notamment son état d’esprit. Elle a inculqué aux coureurs que sans ce collectif point de victoire.
    Nous revenons aux fondamentaux de ce sport et mettons au grand jour les limites du tout par le fric. Mais cet équilibre est précaire et il faudra garder ces coureurs ensemble pour continuer à régner sur les classiques et un jour gagner un grand tour. C’est pas simple.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +19 (from 25 votes)
  4. LaVoitureCaPue
    Soumis le 23 avril 2018 à 6:14 | Permalien

    Et la quick step a un rouleur pour gagner de loin + un sprinter pour gagner de près.
    La classe.

    Formidable équipe composée de formidables coureurs avec une stratégie adaptée.

    Les coureurs victorieux de la QS n’auraient certainement pas gagnées dans une autre équipe en leader solo.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +5 (from 7 votes)
  5. thierry mtl
    Soumis le 23 avril 2018 à 8:00 | Permalien

    1) Lotto a fait erreur en misant sur Vanendert plutôt que Wellens. Wellens était bien plus fort Vanendert, comme d’habitude.

    2) Premier au sommet de la roche au faucon, Jungels n’a pas franchement attaqué selon les image. Il est descendu en premier et il a creusé facilement un écart en 1km comme si l’ascension ne l’avait pas crevé autant que les autres.
    Ensuite il s’est retourné et il s’est dit, pourquoi pas ?

    3) Je me méfie du dernier mois de la Quick Step autant que du dernier mois de la Sky. C’est comme si l’un avait volé la potion magique de l’autre. Sous une surveillance accrue, j’ai hâte de voir si la Sky pourra récupérer le chaudron pour le Giro.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +7 (from 11 votes)
  6. Tchmil
    Soumis le 23 avril 2018 à 8:14 | Permalien

    QuickStep il y a 2 semaines à Roubaix n’avait pas les mêmes commentaires. Si cette fois cela a fonctionné, leur stratégie n’est pas infaillible non plus…
    Et puis Valverde qui ne domine pas tout le monde c’est assez rassurant aussi, non?
    Pour Kreuziger, c’est dur d’en parler comme d’une déception car il était complètement inattendu. La surprise est de le retrouver à ce niveau sur l’Amstel et la Flèche. J’aime aussi beaucoup le style de ce coureur.

    Et pour Woods non seulement son Liège est un exploit, mais sa carrière cycliste en est un plus gros encore.
    C’est assez rare qu’un ancien coureur de demi-fond en athlétisme prenne le relais en cyclisme, avec la plus grande des réussites. Je n’ai pas vraiment d’autres exemples en tête … A moins que Froome n’ait été coureur à pied dans ses jeunes années 🙂

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +13 (from 13 votes)
  7. alano39
    Soumis le 23 avril 2018 à 10:44 | Permalien

    Sur PR il n’y avait pas grand chose à dire sur le tactique des Quick Step car Sagan avait tout simplement été le plus fort. Tellement fort qu’il avait pu éviter le surnombre des Quick Step mais ce au prix d’un effort long et intense. Qui plus est, il avait bénéficié du travail des 2 derniers rescapés de l’échappée ce qui avait été son coup de génie.
    Pour Woods: il est un pro tardif et à 31 ans il est à son top. Il a déjà fini 9eme de LBL et 7eme de la Vuelta. Sur une course d’usure il a su utiliser son endurance à merveille. Bravo car pour être devant à ce stade de la course il faut être un costaud.
    Les Soudal ont bien couru et si Wellens ne peut pas sortir Vanendert a eu raison de tenter sa chance car derrière c’était sauve qui peut. Valverde n’avait pas les jambes et les autres étaient bien entamés. Alaphilippe a maîtrisé les attaques assez facilement et en a gardé sous la semelle pour attaquer sur la fin. Il a ainsi démontré qu’il était un cran au dessus des autres sur cette semaine des ardennaises.
    Kreuziger nous sort aussi une semaine d’enfer en étant toujours devant et placé.
    Enfin, belle prestation de Bardet qui a su calmer son tempérament et attaquer à la fin pour faire un podium. il n’avait pas les jambes pour gagner mais la tête assez froide pour faire le podium. Belle preuve de lucidité et de maturité.
    Belle semaine pour les français avec les belles victoires de Pinot et Alaphilippe sur des courses de premier rang et le tir groupé sur LBL. Il y a longtemps que nous n’avions pas été à pareille fête.
    Le Giro arrive et il promet d’être ouvert avec Froome qui va devoir supporter tout le poids de la course. Nul doute qu’il va y laisser des cartouches qui risquent de lui manquer en juillet s’il n’est pas suspendu d’ici là. Pinot, Dumoulin, Aru, Lopez, Simon Yates et consorts ne vont pas le ménager. Et puis l’Italie c’est une autre façon de courir et la Sky a la pancarte dans le dos. Et ce n’est pas la même équipe que sur le tdf qui l’accompagne. Elle me semble un ton en dessous or en juillet dernier il a gagné grâce à son équipe.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +10 (from 10 votes)
  8. lbi
    Soumis le 23 avril 2018 à 11:44 | Permalien

    Ce que je retiens des classiques c est sagan qui demande des clés our resserer son guidon en pleine course la ou cela se joue!
    D autres auraient change de velo ou se seraient accrochés a la voiture…

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +6 (from 10 votes)
  9. noirvélo
    Soumis le 23 avril 2018 à 12:11 | Permalien

    Il faut aussi dire une chose, c’est que la Quick Step est une équipe essentiellement « typée Classiques » capable de briller aussi mais partiellement sur les Tours de 8j et un peu sur les Grands Tours (chasse aux étapes).
    Leur adrénaline ce sont les flandriennes avant tout avec leurs « semi-classiques »s’y rapportant puis les Ardennaises , MSR et le Tour de Lombardie. On sent bien que ses coureurs ont dans leurs gênes du pur « routier-sprinter-flahute & batave, roule toujours, éduqué malin, dur au mal et solidaire avec ses coéquipiers « . La cohésion se fait naturellement et des gars comme Peeters, Steel ou Brian Holm leur apprennent apparemment le « cyclisme à l’ancienne », la culture du Flandrien , son histoire . Ils sont éduqués , estampillés , prennent le départ du « Ronde » en étant super préparés et prêts, sachant exactement quoi faire . Les autres (français, Italiens Espagnols improvisent en essayant de passer au mieux la journée (avec aussi de bonnes surprises…)
    Pour la course c’est du limpide , notre cher Bob place son attaque au bon endroit , il est prêt , fort et sait que tout le monde va surveiller Julian , qui attend que ça se passe … ce sera l’un ou l’autre ! Les secondes et les bornes passent et le paquet fatigué doucement trépasse …
    Valverde trop attentiste (ou un peu trop cuit) passe à coté , et c’est bien , il reste humain et paye peut-être son début de saison « canon »… Il s’est rasé la barbe pour passer inaperçu mais dans la foulée a probablement perdu son influx … lol !
    Et Jungels gagne un super LBL , avec classe , seu échappé , il ne l’a pas volé , que du mérite et un futur qui brille comme une pépite !!!

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +6 (from 6 votes)
  10. noirvélo
    Soumis le 23 avril 2018 à 1:18 | Permalien

    @ Ibi,(8)

    c’est de l’intox ! sachant que ça va être filmé, analysé, ingurgité , malaxé , l’image va entretenir le buzz ! Même si c’est sensé être un problème technique , ça ne va pas empêcher de faire vendre du « Spe » , au contraire … et c’est Sagan le pilote ! et puis tout se sait , tous les DS ont la télé dans les caisses !
    Maintenant, si tu t’amuses à régler, à serrer un guidon en roulant sur une Classique pavée , franchement faut être un peu « neuneu » ou alors « provoc » !!! j’espère qu’il est « provoc »…

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 6 votes)
  11. Edgar Allan Poe
    Soumis le 23 avril 2018 à 4:07 | Permalien

    OK pour la grosse perf de Woods, qui commet cependant une erreur grossière en laissant Jungels partir en haut de la bosse à 20 bornes de l’arrivée. Il est dans la roue de Jungels qui accélère « en cyclotouriste », et Woods laisse le trou se créer. Quand on connait les capacités de Jungels et l’état de forme des QS actuellement, ce n’est pas la genre de tactique à adopter. Et Valverde n’est pas du genre à assumer seul le poids d’une course dans ces moments là…

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +5 (from 5 votes)
  12. lbi
    Soumis le 24 avril 2018 à 2:31 | Permalien

    La tu vas un peu loin dans la suspicion et le complot,même si tout est toujours possible!

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  13. LaVoitureCaPue
    Soumis le 24 avril 2018 à 6:51 | Permalien

    @ Ibi,(8) noirvélo (10)

    Je ne serais pas aussi catégorique, mais je suis partagé entre l’intox, le coup marketing, le coup pour le buzz, le coup pour l’auto image, se reposer, faire passer une crampe… Et même peut être pour resserrer vraiment son guidon.

    Ptet on en saura plus dans 15 ans quand Sagan aura pris sa retraite.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  14. lbi
    Soumis le 24 avril 2018 à 5:40 | Permalien

    Faire de la pub pour un vélo dont le guidon se dévisse tout seul, on aura vraiment tout lu!!!

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  15. lbi
    Soumis le 24 avril 2018 à 5:40 | Permalien

    Vous avez besoin d’un coup de ventoline 😉

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)

Soumettre un commentaire

Pas d'accord? Une précision à ajouter? Une erreur à signaler?

Contribuez vous-aussi au succès de La Flamme Rouge en laissant un commentaire constructif: vos commentaires sont très importants pour moi! Depuis 2003, ils ont contribué significativement à enrichir et à dynamiser ce site.

Régulièrement dès avril 2013, La Flamme Rouge publiera sur sa page principale un commentaire s'étant distingué des autres soit par son originalité, son apport au débat, sa critique constructive, son humour ou encore sa pertinence.

Vos commentaires engagent cependant votre responsabilité. Ayez s'il vous plait la courtoisie de signer votre commentaire de votre nom (La Flamme Rouge s'engage par ailleurs à préserver la confidentialité de votre adresse courriel). En tout temps, soyez pertinent et concis par rapport au sujet traité par l'auteur de ce site, et usez toujours d'un langage décent, poli et respectueux d'autrui.

L'auteur de ce site se réserve le droit de censurer sans avertissement les commentaires considérés hors sujet, de mauvais goût, diffamatoires, irrespectueux envers autrui, portant atteinte à l'intégrité d'une personne ou encore haineux.

Les champs requis sont marqués par *

*
*

Fouillez nos archives!