Tous les jours, la passion du cyclisme

 

Dopage: le FG-4592

On apprenait hier que pas moins de 18 athlètes ont été testés positifs aux récents Jeux Panaméricains qui se sont déroulés à Toronto cet été.

C’est un bilan peu reluisant.

Parmi les molécules découvertes dans le sang des athlètes, le FG-4592, qui a piqué (!) ma curiosité.

Il faut voir que déjà, quelques cyclistes pro ont été testés positifs à cette molécule: l’Italien Fabio Taborre (Androni) en juin dernier, et le Chilien Carlos Oyarzun, juste avant les Jeux PanAm. Le test positif de Taborre, le 2e au sein de l’équipe Androni en 2015, a conduit à la suspension de l’équipe de toute compétition au mois d’août cette année.

Ce qui frappe de cette molécule, c’est qu’elle fait toujours l’objet d’essais cliniques et qu’elle n’est donc pas encore officiellement déclarée apte à la consommation humaine. Or, des sportifs l’utilisent déjà pour se doper.

C’est un exemple éloquent que les dopés ont toujours une longueur d’avance sur la patrouille. Fort heureusement, des tests de détection ont été mis en place et la molécule est désormais détectable.

Selon l’excellent site Cyclisme-dopage, le FG-4592 est une molécule qui force le corps humain à produire des globules rouges – donc du dopage sanguin « lourd » – en neutralisant l’enzyme (Prolyl Hydroxylase) qui régule la production de ces globules. La molécule est produite par le laboratoire japonais Astellas associé à l’américain FibroGen. Déjà, d’autres labos sont sur le coup, notamment Glaxo et sa molécule semblable, le GSK 1278863.

L’avantage du FG-4592 est qu’elle se présente sous forme de pilule, donc pas besoin de se trouer la peau pour en bénéficier.

La molécule serait en vente libre sur certains sites chinois notamment. C’est fou ce qu’on peut trouver en Chine comme arsenal de dopage ces jours-ci, et c’est un réel problème.

Partager

Précédent

Le Tour de l’actualité

Suivant

GP de Québec: qui pour la gagne?

  1. alain39

    On ne va pas jouer les vierges effarouchées et faire semblant de nous étonner.
    Il est évident que dans tous les sports le dopage est présent.
    Les moyens mis en oeuvre par les équipes et indirectement les sponsors sont importants d’où une professionnalisation des produits et protocoles.
    Le cyclisme est depuis des décennies sous les feux de l’actualité mais c’est l’arbre qui cache la forêt.
    Certains organisateurs ont pris la mesure de cette nouvelle donnée notamment ceux de la vuelta qui proposent un parcours qui tient compte de cette dimension. Concrètement les parcours se résument à des étapes de côte avec des écarts minimum.
    Ca renforce le suspens et puis permet de prédire l’action qui bien évidemment est à la plus haute heure d’écoute. On maîtrise le marketing et ainsi on maximise les profits. C’est le business du sport où les aléas doivent être encadrés pour ne pas nuire au business. Le sport est donc formaté selon les besoins des médias et non plus l’inverse.
    c’est une nouvelle vision du sport professionnel qui favorise ceux qui financent à savoir les médias et les sponsors influents dont certains sont des médias ou très proche de ce milieu.
    Je ne pense pas que nous puissions stopper cette orientation mais l’UCI doit l’encadrer par des règles. c’est un vrai sujet et d’ailleurs preuve en est puisque personne n’en parle. car il faut bien reconnaître que nos médias nous abreuvent d’informations mais d’aucun sujet de fond, c’est la génération zapping, buzz le tout dans l’immédiat. Enfin nous attendons tous le chrono de ce pm qui est sur un format assurant le suspens et donc l’audience. Bravo ASO qui est aussi proprio (ils n’ont que 49% mais apportent les sponsors et la logistique) de la vuelta qui me semble de plus en plus utilisée comme un laboratoire du tdf. ASO qui a une rentabilité de 20% ce qui dans l’événementiel est peu courant à cette échelle. Vive le sport euh non le business. Suis-je étourdi!!

    0
    0
  2. Guillaume Lafleur

    Astellas comme dans Astellas Cyling Team, une équupe continentale américaine …

    0
    0
  3. Ray Neuville

    @ Guillaume Lafleur
    Effectivement comme dans Astellas Cycling Team. Cette équipe était au Tourj de Beauce cette année. Paradoxalement, aucun test antidopage n’a été effectué. Il semblerait que certaines équipes avaient imposé un veto pour participer. De source sure, des cyclistes se levaient la nuit pour faire du rouleau. Normal si tu ne veux pas te réveiller mort………

    0
    0
  4. Nicolas

    quelles sources? C’est grave comme accusations, de plus comment une course pourrait etre au calendier UCI et que les resultats soient sanctiones sans controle ca me semble un peu gros?

    0
    0
  5. J-Man

    Grosses révélations, mais oui il faudrait que ça sorte pour vrai… Quelqu’un a du cash pour acheter les preuves ?

    Mon cynisme à l’égart de plusieurs choses n’en serait point surpris…

    0
    0
  6. j’ai juré de ne plus parler de ça….

    mais pas d’ecrire tiens…j’ai 71 ans,dont 20 ans de cyclisme….j’ai vu l’escalade (1ere caté 2ans)les chambres louées,la danse des fléches(seringues)les coins cachés….j’ai su très tot que ça n’aurait pas de fin(suis ex infirmier aussi)lol j’ai tapé dans l’armoire….tiens,l’ortenal,qui a connu?

    0
    0
  7. Pierrick

    Si vous voulez en savoir plus, je vous propose cet article publié dans Le Parisien cet été !
    http://www.leparisien.fr/espace-premium/sports/la-nouvelle-epo-n-a-pas-d-avenir-01-08-2015-4983489.php

    0
    0

L’auteur de ce blog encourage tous les lecteurs à laisser un commentaire en réaction à l’article du jour, cela contribue à enrichir le propos. Vous pouvez contribuer à la qualité de ce site en utilisant un langage décent, poli et respectueux d’autrui, et en étant pertinent et concis envers le sujet traité. L’auteur peut modérer les commentaires, et se réserve le droit de censurer sans avertissement les commentaires considérés hors sujet, diffamatoires, irrespectueux d’autrui, portant atteinte à l’intégrité d’une personne ou encore haineux.

Répondre à alain39 Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.