Tous les jours, la passion du cyclisme

 

Dimanche, c’est l’enfer!

Et cette année, l’enfer sera poussiéreux car on annonce un temps clément, sans grand vent.

Tout de suite, pour suivre Paris-Roubaix sur Internet, le mieux selon moi c’est le site Tiz-Cycling, sous le lien « Live Stream ». La semaine dernière, j’ai pu y suivre le Tour des Flandres en direct. Ca marchait assez bien.

Au menu de Messieurs les coureurs, 257 kms entre Compiègne et Roubaix. 29 secteurs pavés, dont trois classés « cinq étoiles », les plus difficiles: la fameuse trouée d’Arenberg bien sûr, km 165 et long de 2,3km. C’est souvent l’endroit qui lance la vraie course, la bagarre faisant rage 10 km avant pour une place dans les 15 premiers à l’entrée de la tranchée.

Ensuite Mons-en-Pévèle, km 212 et sur 3 kms. Puis le Carrefour de l’Arbre, idéalement placé à 15 kms de l’arrivée, et long de 2,1km. De quoi faire la sélection finale, car après c’est assez roulant jusqu’au vélodrome.

Justement, le vélodrome de Roubaix: on l’oublie mais c’est aussi ce qui donne le charme de cette course, la seule qui se termine ainsi sur un vélodrome ouvert. En cas d’arrivée au sprint, les qualités de pistard deviennent un atout, car il faut savoir « monter » sur la piste et, surtout, partir au bon moment… sur le bon braquet.

Les favoris

Quatre anciens vainqueurs sont en activité: le vainqueur sortant, Peter Sagan, Greg Van Avermaet, vainqueur il y a deux ans, John Degenkolb, leader de la Trek-Segafredo dimanche, et Niki Terpstra qui n’y sera malheureusement pas, victime d’une lourde chute dimanche dernier au Ronde, avec commotion cérébrale.

De ces vainqueurs sortants, misez Van Avermaet. Sagan et Degenkolb sont un ton en dessous selon moi, mais auront leurs équipes à leur service et peuvent rêver à la victoire.

Sinon, plusieurs autres peuvent aussi croire au graal dimanche. Et pour moi, Wout Van Aert en premier lieu. Ses qualités de cyclo-cross seront utiles, il est en grande condition, et il possède une grosse puissance. Attention à lui dimanche. J’en fais mon favori #1.

Beaucoup disent qu’il faudra surveiller la Deceuninck Quick Step. Je ne pense pas. Stybar se remet d’un virus, et les autres seront trop juste sur une telle course. On s’ennuiera de Tom Boonen du côté de l’équipe de Patrick Lefevere!

Attention à deux coureurs, Matteo Trentin et Nils Politt chez Katusha. Ce dernier est assez jeune et ne fait qu’engranger de bons résultats sur les Flandriennes, ayant terminé 5e du Ronde dimanche dernier. Il n’a aucune pression, personne ne l’attend, et peut donc s’exprimer librement. C’est souvent un avantage sur une telle course.

Chez les Français, les meilleures chances sont probablement celles d’Arnaud Demare, dirigé par Marc Madiot qui, chaque fois, se transcende pour cette course qu’il a gagné à deux reprises durant sa carrière.

Sinon, plusieurs favoris du Ronde peuvent aussi nourrir des ambitions dimanche: Olivier Naesen, Alexandre Kristoff qui sera plus à l’aise sur ce terrain plat, Luke Rowe, Gianni Moscon ou Matej Mohoric, toujours agressif en course.

À cette liste, je crois qu’il faut rajouter deux autres coureurs, Edvald Boasson Hagen et Tyler Phinney, toujours motivés pour cette grande classique.

Deux Canadiens sont au départ, soit Hugo Houle chez Astana et Antoine Duchesne pour la FDJ. Les deux seront probablement au service de leurs leaders, Magnus Cort et Arnaud Demare. Espérons qu’Hugo Houle pourra accompagner le plus loin possible, lui qui est en bonne condition actuellement. Une place dans les 30 premiers à Roubaix serait vraiment géniale!

La citation

De Jean-Pierre Danguillaume vers Gilbert Duclos-Lassalle, avant son premier Paris-Roubaix: « Si tu parviens au vélodrome avant que son portail soit fermé, un jour tu seras un grand de Paris-Roubaix« .

On va se régaler, la course étant, comme sur le Tour des Flandres dimanche dernier, très ouverte.

Vraiment?

Voici le nouveau « kit » de l’équipe Total Direct Energy qui délaisse donc le noir et jaune pour un ensemble maillot-cuissard digne d’une équipe de DN2 de Cergy-Pontoise… en 1992.

Partager

Précédent

Van Der Poel : dément!!!

Suivant

Paris-Roubaix: me suis planté!

25 Commentaires

  1. Edgar Allan Poe

    Laurent, je te trouve très optimiste concernant Démarre.
    En plus, on sait depuis MSR 2016, qu’il lui faut une bosse avant l’arrivée pour éprouver ses adversaires…

    0
    0
  2. Thierry mtl

    Sur RDS en direct pendant 5 heures !

    0
    0
  3. Daniel

    Bonjour je le trouve pas mal le nouveau suit de Total Direct, assez classique

    0
    0
  4. Dany

    À 23 ans, Hinault remporte son premier Tour de France dès sa première participation, comme Fausto Coppi, Hugo Koblet, Jacques Anquetil et Eddy Merckx.

    0
    0
  5. noirvélo

    Tout à fait d’accord Laurent , la tenue est d’une « affligeante banalité » … On peut aujourd’hui faire du design à outrance , eh bien non , »TOTAL mauvais goût » peut-être un des futurs plus gros budgets du peloton fait dans le médiocre … Je ne me ferais pas plaisir à me glisser dans ce maillot … Bon , question de goûts et de couleurs, comme toujours …

    0
    0
  6. noirvélo

    Mon favori , c’est Politt ! s’il est épargné par les « chutes & crevaisons » , il peut en tous les cas faire un « top 5 » … Rouleur , il va aussi assez vite au sprint après une course dure !!

    0
    0
  7. Claude Moussu

    Flûte! Antoine a été retranché de la formation de la FDJ…

    0
    0
  8. Yvon

    Dany tu oublies Fignon en 1983 et il a loupé de peu la victoire à. PR bon spectacle à tous

    0
    0
  9. Dany

    Je n’oublie pas Fignon, c’est une réponse tardive à cette phrase du 8-4: « A 23 ans, Hinault suivait le TdF, mais ne le courait pas, par exemple,

    0
    0
  10. nick

    pour ceux qui aiment les maillots moches (ou qu’ont envie de voir un mapei-gb mg se faire passer après avoir levé les bras), y a la redif de l’édition 93 sur l’équipe,

    0
    0
  11. tylerkay

    https://www.google.com/url?sa=i&source=images&cd=&cad=rja&uact=8&ved=2ahUKEwjOnayKjM7hAhUKxoUKHSiWC3MQjRx6BAgBEAU&url=http%3A%2F%2Fsport24.lefigaro.fr%2Fcyclisme%2Factualites%2Ftotal-direct-energie-prend-la-route-pour-la-premiere-fois-952894&psig=AOvVaw1qXSpboS5vDwMTPws5wmgR&ust=1555280114053913

    Perso je trouve le kit plus réussi que l’ancien jaune et noir ou que celui de la groupama fdj. Au moins le kit ne donne pas l’impression d’être fait par un stagiaire en design qui ne sait plus quoi inventer (et ca respecte la couleur des sponsors).

    La vrai faute, elle est sur la couleur du vélo, même s’il faut voir en plein jour. Il aurait du les laisser rouge.

    0
    0
  12. Patrick SCHWARTZ

    @ Tylerkay ,
    la couleur du vélo de Calméjane (joli bleu métalisé !), me plait vraiment bien , par contre en rouge ou jaune , NON ! je suppose que tout le staff technique a été pris de cours avec ce changement en saison bien entamée ! on ne parle jamais des mécaniciens de « l’ombre » , leur travail ingrat , pourtant essentiel !

    0
    0
  13. pijiu

    Tour de Lombardie (2009 et 2010), Liège-Bastogne-Liège (2011), Tour des Flandres (2017), Paris-Roubaix (2019). On peut se demander quel palmarès Gilbert aurait eu s’il n’avait pas passer 5 ans à la BMC (2012-2016). Sans jugement de valeur, juste qu’il n’y semblait pas dans son élément ou à son affaire (même s’il y a gagné quelques très belles courses, mais en étant clairement un ton en-dessous qu’avant ou après).

    0
    0
  14. wolber

    On peut aussi dans le même ordre d idée se demander quel aurait été son palmarès s il était reste a la fdj ?

    Vraiment dommage , mais alors vraiment dommage que Wout Van aert ait été si malchanceux.

    La course a été débridée, tout le monde était dans le dur, mais quand même laisser Gilbert s isoler de la sorte était parfaitement suicidaire.

    Sagan , victime d une fringale? En tous cas , sa fin de course était étonnante .

    0
    0
  15. Éric

    WVA a plus été mal entouré que malchanceux.

    Ils n ont pas laissé P. Gilbert s isoler ils ont juste plus été capable de le suivre.

    Félicitations à Noir vélo pour ton pronostic.

    Politt me fait penser à un contributeur de ce blog, même gabarit, même position et même générosité dans l effort 😉

    0
    0
  16. lbi

    Victoire de la mapei; on va pas se mentir, c’est toujours le dopage qui fait le vainqueur des grandes classiques et grands tours. Les petits français passent à la trappe lorsque les coureurs de la 6ème heure décrits dans vélo mag, comprenez les dopés corticoidés qui écrasent les pédales, mettent en route.
    Rv dans 10 ans!

    0
    0
  17. Le Bourrin Ardéchois

    Vrai que Niels Polit a crevé l’écran. J’en ferais mon favori si l’épreuve était disputée contre la montre.

    0
    0
  18. mica

    Oui, pourquoi pas un véritable clm avec moitié pavés et moitié bonnes routes sur 60 ou 70 Km ? resterait à sélectionner une vingtaine ou trentaine de concurents(pour étre sur qu’ils partent tous, dans des conditions similaires de météorologie….et ce ne serait pas le plus facile….)

    0
    0
  19. Les « petits français » ne seraient pas ou seraient moins dopés corticoidés que les (grands et méchants?) étrangers?

    Ouf …

    Merci Éric Zemmour.

    0
    0
  20. Edgar Allan Poe

    Higuita, colombien de 22 ans gagne l’étape du jour à la Vuelta en résistant à tous les favoris qui se livraient bataille derrière lui. D’après l’Equipe, il a attaqué le dernier col de 10,4 kms à 6,7% avec 1’15 et a conservé 15 secondes sur la ligne. Encore un OVNI qui promène son vélo. 2 ans chez Manzana/Postobon jusqu’à fin 2018.
    Il avait terminé 2ème au tour de Californie derrière Pogacar, ce dernier lâché par Valverde aujourd’hui.
    Quelle rigolade cette année la Vuelta ! 😁

    0
    0
  21. Edgar Allan Poe

    Ibi, je n’ai pas le souvenir de données SRM. Uniquement la cadence de pédalage, de mémoire.
    Bref, au « revisionnage », ça semble tout simplement hallucinant. Cette année là, Vasseur avait (avantageusement) remplacé Jaja (Jamais J’avouerai) aux commentaires. Il n’hésita pas alors à parler de dopage. Je suis pas certain qu’on le revoit un jour à la TV.

    0
    0
  22. lbi

    Publier dans une autre rubrique permet de relire toutes les conneries écrites par eric. Que de temps perdu.
    Tiens je viens de regarder le final de l’étoile de bessèges, c’est pas la sky sur le tour qui finirait une étape carbonisée comme cosnefroy. On est dans la 2ème vitesse du cyclisme à 2 vitesse. Le vrai vélo quoi.

    0
    0
  23. Edgar Allan Poe

    Oups, erreur d’inattention de ma part.
    Les grosses armadas, à part l’équipe de Rijs, ne mettent en route qu’à partir de Paris-Nice, Tirreno-Adriatico, en principe.

    0
    0
  24. Edgar Allan Poe

    Sivakov a fait les frais de la très longue accélération de Quintana. Il a explosé et pris 4’30 dans les carreaux ! Très rare à ce niveau, bien que chez Ineos/Sky, on ait l’habitude de « se ranger » quand le corps de répond plus. Motif évoqué : une trop brutale perte de poids pour justement cibler cet objectif du Ventoux. Comme quoi gagner au Ventoux reste un objectif de choix, quelle que soit l’avancement de la saison, comme quoi, les possibles prétendants à la victoire n’ont pas abordé cette course en touriste…

    0
    0

L’auteur de ce blog encourage tous les lecteurs à laisser un commentaire en réaction à l’article du jour, cela contribue à enrichir le propos. Vous pouvez contribuer à la qualité de ce site en utilisant un langage décent, poli et respectueux d’autrui, et en étant pertinent et concis envers le sujet traité. L’auteur peut modérer les commentaires, et se réserve le droit de censurer sans avertissement les commentaires considérés hors sujet, diffamatoires, irrespectueux d’autrui, portant atteinte à l’intégrité d’une personne ou encore haineux.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.