Des nouvelles…

Voilà plusieurs semaines que La Flamme Rouge est en sourdine. Le temps est venu de faire une mise à jour de la situation.

Je tiens d’abord à remercier tous les lecteurs pour vos commentaires au cours des dernières semaines. Discrètement, je vous lis, me permettant de suivre l‘état de vos réflexions sur les événements du cyclisme pro, notamment la récente Vuelta.

La pause actuelle est la plus longue depuis la création de ce site en août 2003. Je la crois saine, car me permettant une vraie remise en question.

Quelle est la valeur ajoutée de La Flamme Rouge en 2017?

La culture cycliste de beaucoup de gens a considérablement progressé ces 15 dernières années: y-a-t-il lieu de continuer à tenir quotidiennement ce site?

Je considère également une refonte complète du site, question de le moderniser, notamment en augmentant la présence sur les médias sociaux (Twitter, Facebook, etc.).

Et puis, il y a l’inspiration. Elle revient doucement… depuis quelques jours, les sujets de texte me viennent plus facilement, preuve que la pause a été bénéfique.

Bref, si La Flamme Rouge demeure actuellement en sourdine, c’est peut-être pour mieux repartir dans l’avenir.

Vos commentaires et suggestions sont les bienvenus. N’hésitez pas à me dire quels sont les textes qui vous intéressent le plus… La pertinence de ce site est au coeur même de mes réflexions actuelles.

Photo: La Flamme Rouge en ressourcement

IMG_3238

10 Commentaires

  1. Edgar Allan Poe
    Soumis le 2 octobre 2017 à 2:30 | Permalien

    12 au départ d’une 3/4 J, ça devient chose courante.
    D’un côté, il y a une minorité de jeunes coureurs qui veulent investir et consacrer un peu de leur temps pour progresser, tel l’exemple décrit par Wolber.
    Et d’un autre côté, une majorité qui prennent des licences en PASS, avec pour but de courir un week-end sur 2 ou 3 en faisant la fête le reste du temps. Ou alors courent des cyclosportives à 30 de moyenne…
    Les temps changent, Mica…les temps changent !!!!

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +1 (from 1 vote)
  2. Tchmil
    Soumis le 2 octobre 2017 à 3:00 | Permalien

    message 50

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  3. Tchmil
    Soumis le 2 octobre 2017 à 3:28 | Permalien

    Si on trouve ce genre de procédé sur une si petite course en Dordogne, il y en a sans aucuns doutes d’autres en France qui l’utilise couramment (sans compter les cyclosportifs:().

    D’ailleurs si Lappartient dit vouloir faire de la lutte contre ces moteurs (ou autres procédés) son objectif, c’est bien qu’il a eu vent que cela est présent dans le cyclisme (amateur ou prof.).
    Comme pour le dopage médical, certaines équipes/coureurs ont déjà dû penser/employer des moyens avancés dans ce domaine : si un gugus de 43 ans sur une course 3è cat. en Dordogne a ce type de montage, qu’est ce qu’est capable de sortir un coureur WT? Et depuis combien de temps?

    Quid du dopage médical. A quoi sert-il dès lors?
    Samuel Sanchez? Bardiani (Pirazzi)? Y a t-il là encore une course à deux vitesses?

    Ce qui est « rassurant » est que l’emploi de moteurs et autres « aides » technologiques semble se découvrir plus vite que le dopage médical. Conflits d’organisations, développement de politiques et de recherches (laboratoires), produits d’avance et mélanges en tous genres ont traîné sur des années et nourrit les débats stériles.
    Si la volonté de Lappartient peut se traduire sur le terrain, on doit avoir des actes et des mesures plus rapides. Le dopage technologique me semblant plus limité que le dopage médical, mais peut-être me trompe-je : imaginons un procédé où le vélo du cycliste serait commandé par un type derrière son ordinateur 🙂

    A moins que la lutte contre ces technologies ne soit le signe d’une impuissance à avoir résolu le dopage médical. Et ainsi pouvoir se laver les mains sur la responsabilité de la lutte contre les produits qui circulent toujours dans le sport, à n’en point douter.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +1 (from 1 vote)
  4. tylerkay
    Soumis le 2 octobre 2017 à 3:37 | Permalien

    @mica: la tricherie existe partout, dans le cyclisme comme dans le trail, la course a pied, le football, le tennis et la société en général. Les gens comme toi sont persuadés que le phénomène n’existe pas, est moindre, ou est mieux géré car les instances font ce qu’il faut pour que rien ne soit rendu publique, que tout soit caché.

    Pour participer à l’organisation des trails, certains « coupent », se font remorquer, prennent des produits dopants. Le football le dimanche, c’est arrangement en arrosant l’arbitre pour signer une feuille de match bidon, sans compter le détournement de fonds publiques…

    Si tu veux rendre service au cyclisme, va faire un autre sport, ça t’ouvrira les yeux et l’esprit, et ça nous fera du repos.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +2 (from 6 votes)
  5. mica
    Soumis le 2 octobre 2017 à 4:52 | Permalien

    Tylerkay:
    Je sais parfaitement que tricher est aussi courant dans d’ autres sports, mais c’ est quand même le cyclisme qui a le pompon, si j’ ose dire!
    Si 10 ans avant, on nous avait dit qu’ il y aurait des petits moteurs dans les cadres de vélo, pratiquement indétectables (sauf à démonter les engins), on aurait bien ri et pris cela pour une plaisanterie.
    Alors, il ne faut plus se voiler la face et éradiquer le probléme.
    Ce n’ est pas de ma part une quelconque « animosité » contre le vélo, c’ est même exactement le contraire.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +1 (from 5 votes)
  6. nikko
    Soumis le 2 octobre 2017 à 5:02 | Permalien

    Mica, le football est pas mal non plus, matchs achetés, dopage, tirages de maillots, tacles violents, simulations sur la surface. Si tu vois autre chose 😉

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 4 votes)
  7. wolber
    Soumis le 2 octobre 2017 à 7:47 | Permalien

    France 3 qui se déplace et filme sur une 3 et 4 avec l ami Vlillardy , ça sent le coup fourré à plein nez. Quand on sait que les championnats d Europe n ont pas été retransmis, on imagine la mise en scène.
    Je me dis que une semaine après son élection , Lappartient est peu être pressé d agir…

    Mica , attention, le petit Fredigo ne peu être un coupable présumé , parce qu ayant des liens de parenté avec des anciens pros ou 1ère catégorie.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  8. Tchmil
    Soumis le 2 octobre 2017 à 7:53 | Permalien

    C’est dingue de dire « regardez les autres sports, ils ont plus de voyous que nous. Mais on parle toujours de nous les pauvres cyclistes! »

    C’est la course vers le bas à savoir qui est le plus corrompu?
    Et Quand Armstrong montait les cols la bouche fermée il fallait applaudir?

    On sait bien que le foot, le hockey, le rugby ou le baseball ont aussi leurs (gros) travers. Celui qui ne sait pas est qu’il ne veut pas lire les infos entre les lignes ou ne pas chercher à comprendre.

    Et puis La Flamme Rouge est un espace de discussion sur le Cyclisme. Si vous voulez parler du dopage dans le foot, allez sur So Foot, du dopage dans le Rugby sur BFM, etc…

    Comme le dit Mica, être un vrai amoureux de son sport c’est aussi l’analyser, le comprendre dans son contexte social, avec ses changements et ses travers.
    Tout l’opposé du coureur qui va mettre un moteur sur son vélo dans une course de 3è cat.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +2 (from 2 votes)
  9. Edgar Allan Poe
    Soumis le 2 octobre 2017 à 1:18 | Permalien

    @Mica : je peux comprendre ta réflexion sur les « fils de  » dans le monde du cyclisme, mais il me semble nécessaire de faire un distinguo par rapport notamment au milieu artistique (le cinéma français est noyauté par les « fils de  » par exemple ), ou aux milieux d’affaires entre autres : en vélo, qui que tu sois, il faut toujours appuyer et pousser fort sur les pédales pour gagner des courses et se faire un nom (ou un prénom). A la différence des milieux cités où, par connaissance, entregent et/ou finances, un « fils de » obtiendra une place convoitée. Le fils d’Eddy Mercx ou celui de Stephen Roche ont leur place chez les pros. Le cyclisme de haut niveau est un sport où il n’y a pas vraiment de piston, si ce n’est génétique au moment de la procréation !!!
    @Wolber : Lappartient pressé d’agir, c’est probable. Mais en jetant son dévolu sur des petits « tricheurs du dimanche », il va mettre en garde le monde des pros, qui va réagir et se mettre au vert : nous n’aurons pas de gros poisson attrapé dans les filets, ni de révélations.
    Peut-être est-ce mieux pour le cyclisme qui fait quand même figure de bouc émissaire depuis trop longtemps, avant même la mort de Simpson, au regard notamment du ratio entre les gains obtenus dans le cyclisme et ceux du foot, tennis, golf ou formule 1, ratio qui devrait quand même faire comprendre que la triche ne peut être l’apanage du sport cycliste !

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  10. Wolber
    Soumis le 2 octobre 2017 à 2:41 | Permalien

    Il doit s agir d un concours de circonstances EAP, mais je vois quand même ça comme un avertissement de la part de Callot ou Lappartient
    On gaule du menu fretin ( il fallait l avoir l info), pour mieux faire fuir les gros poissons et éviter un nouveau scandale.( que ASO apprécierait moyennement)
    Le délit de fraude sportive est brandit comme un moyen de coercition, et tout ça 10 jours après sa prise de fonction. Et en France.

    Oui, un mal pour un bien , c est possible. On imagine bien la puissance de machination d un Ecclecstone, d une FIFA ou d un CIO.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)

Soumettre un commentaire

Pas d'accord? Une précision à ajouter? Une erreur à signaler?

Contribuez vous-aussi au succès de La Flamme Rouge en laissant un commentaire constructif: vos commentaires sont très importants pour moi! Depuis 2003, ils ont contribué significativement à enrichir et à dynamiser ce site.

Régulièrement dès avril 2013, La Flamme Rouge publiera sur sa page principale un commentaire s'étant distingué des autres soit par son originalité, son apport au débat, sa critique constructive, son humour ou encore sa pertinence.

Vos commentaires engagent cependant votre responsabilité. Ayez s'il vous plait la courtoisie de signer votre commentaire de votre nom (La Flamme Rouge s'engage par ailleurs à préserver la confidentialité de votre adresse courriel). En tout temps, soyez pertinent et concis par rapport au sujet traité par l'auteur de ce site, et usez toujours d'un langage décent, poli et respectueux d'autrui.

L'auteur de ce site se réserve le droit de censurer sans avertissement les commentaires considérés hors sujet, de mauvais goût, diffamatoires, irrespectueux envers autrui, portant atteinte à l'intégrité d'une personne ou encore haineux.

Les champs requis sont marqués par *

*
*

Fouillez nos archives!