Tous les jours, la passion du cyclisme

 

Beaucoup de nouvelles

1 – Saluons la victoire de Tom Danielson au récent Tour de Georgie, une victoire acquise de bien belle manière dans l’étape reine de l’épreuve puisqu’il déposséda Floyd Landis – excusez un peu – du maillot de leader. Danielson prouve encore une fois qu’il a du coffre et qu’il sera bientôt mature pour de plus grandes victoires. S’il est trop tôt pour dire s’il pourra se poser en successeur d’Armstrong chez les Américains, il semble néanmoins promis à un brillant avenir. Normalement prévu sur le Giro, il sera intéressant de voir sa progression sur cette épreuve. Une place dans l’équipe du Tour n’est pas impossible non plus, surtout qu’Armstrong a l’air d’apprécier ce coureur de 26 ans.

Saluons aussi les performances de deux Canadiens en particulier, Gordon Fraser d’une part qui remporte la dernière étape au sprint, ainsi que Dominique Perras, qui termine 28e au général excusez-un-peu, après avoir tenté sa chance dans plusieurs échappées au cours de la semaine. Voilà qui situe le coffre de ces deux coureurs qui forment assurément, avec Michael Barry, le trio des meilleurs coureurs canadiens actuellement.

2 – L’épreuve suisse de préparation au Giro, le Tour de Romandie, est parti aujourd’hui depuis Genève la magnifique. Au menu, 656 km à parcourir pour les coureurs, répartis en 6 étapes dont un clm de 20 bornes à Lausanne le dernier jour et 2 étapes de montagne lors des 4e et 5e jour.

C’est Pereiro qui s’est imposé aujourd’hui dans le prologue (les Phonak jouent à domicile et seront donc ultra-motivés…) devant un Savoldelli tout retrouvé et dont la malchance semble l’avoir laissé souffler un peu. Rappelons que Savoldelli, surnommé « Il Falco » en raison de ses qualités de descendeur, est le vainqueur du Giro 2002 et qu’il pourrait donc surprendre sur ce Tour de Romandie et au Giro s’il retrouve la grande condition.

Il faudra également surveiller pour la victoire finale Cunego, Rebellin, Beloki (dernier du prologue cependant, ca commence mal pour l’Espagnol…) et Botero, vu à son avantage sur la Doyenne. Garzelli pourrait également surprendre en prévision du Giro. Dans les sprints, ce sera probablement tout Petacchi.

Quoi qu’il en soit, l’épreuve suisse est toujours magnifique car se déroulant dans des paysages grandioses. À ne pas manquer les photos de Graham Watson.

3 – « Il Ré Leon », Mario Cipollini, 38 ans, a annoncé aujourd’hui qu’il met fin à sa carrière. Il fera une conférence de presse vendredi pour l’annoncer officiellement. Voilà une bien triste nouvelle car Cipollini aura été un très grand sprinter qui passera assurément à l’histoire. La puissance dont il faisait preuve au plus fort de sa carrière était tout simplement impressionnante. Cipollini avait cette faculté de sprinter en accélérant constamment jusqu’à la ligne, rendant quasi-impossible de le remonter. Sprinter toujours « fair-play », il savait gagner à la régulière sans mettre en danger ses adversaires par des manoeuvres risquées, une spécialité d’Abdoujaparov à l’époque et de McEwen aujourd’hui.

Véritable « show-man » du cyclisme, il a également fait du bien au milieu en bousculant certaines idées recues, notamment en matière vestimentaire. Très souvent, les « show men » du monde du sport sont des charlots qui ne sont rapidement plus dans le coup lorsque les choses se corsent (c’est le cas dans toutes nos courses!) ; avec Mario, rien de ceci. En ce sens, il avait les moyens de sa personnalité flamboyante, livrant toujours la marchandise (quelle saison 2002!) sur les courses cyclistes. Tout au plus pourra-t-on lui reprocher de n’avoir jamais terminé un Tour de France, une tache indélébile à son palmarès par ailleurs plus que respectable.

Rappelons justement les principales lignes du palmarès de Mario :

– champion du monde 2002 à Zolder (Belgique)
– Milan San Remo 2002
– Gand-Wevelgem 1992, 1993 et 2002
– 12 étapes du Tour de France
– 42 étapes (!!!) du Tour d’Italie (recordman de tous les temps)
– 3 étapes du Tour d’Espagne
– 8 étapes de Paris-Nice
– 12 étapes du Tour de Romandie

Si Petacchi est le digne successeur de Mario Cipollini sur la scène des sprints, on se rappelera longtemps de ce coureur qui aura marqué les années 1990 et 2000.

Et en guise d’hommage à Mario, nous rappelons à nos lecteurs cet événement qui résume bien la personnalité de ce coureur hors-norme. Car se faire piquer sur l’autoroute à 90 km/h derrière la bagnole d’équipe, c’est quant même assez incroyable. On aurait donné cher pour voir la tête des automobilistes et des carabinieri ce jour-là!

4 – à ne pas manquer, cette petite visite dans l’usine des cycles Eddy Merckx. Très enrichissant et quel matos sublime!

5 – quelques « screenshots » du jeu « Pro Cycling Manager« . Jusqu’ou ira-t-on dans le réalisme des images? Assez impressionnant merci.

Partager

Précédent

Pool de cyclisme 2005 : c’est parti!

Suivant

Laurent, vit à Gatineau (par obligation) et à Bourg d’Oisans (par procuration)

23 Commentaires

  1. erik Zabel

    En visualisant la liste de Runnsborg, je ne vois pas de tels changements.

    Les 2km/h gagnés dans la moyenne horaire du Tour sont dus à la difficulté moindre, à l’entraînnement plus éfficace, au meilleur matériel.

    Dans les classiques, par contre, les moyennes horaires sont identiques depuis longtemps.

    Quant au maillot Bouygues Télécom, je le trouve très laid, l’aspect commercial prime sur l’esthétique.

  2. erik Zabel

    En visualisant la liste de Runnsborg, je ne vois pas de tels changements.

    Les 2km/h gagnés dans la moyenne horaire du Tour sont dus à la difficulté moindre, à l’entraînnement plus éfficace, au meilleur matériel.

    Dans les classiques, par contre, les moyennes horaires sont identiques depuis longtemps.

    Quant au maillot Bouygues Télécom, je le trouve très laid, l’aspect commercial prime sur l’esthétique.

  3. erik Zabel

    En visualisant la liste de Runnsborg, je ne vois pas de tels changements.

    Les 2km/h gagnés dans la moyenne horaire du Tour sont dus à la difficulté moindre, à l’entraînnement plus éfficace, au meilleur matériel.

    Dans les classiques, par contre, les moyennes horaires sont identiques depuis longtemps.

    Quant au maillot Bouygues Télécom, je le trouve très laid, l’aspect commercial prime sur l’esthétique.

  4. etienne

    Une petite erreur s’est glissé dans ton résumé au sujets de Bouygues Telecom.

    Sylvain Chavanel visera effectivement les courses d’une semaine , mais par contre il est rendu avec l’équipe Cofidis.

  5. etienne

    Une petite erreur s’est glissé dans ton résumé au sujets de Bouygues Telecom.

    Sylvain Chavanel visera effectivement les courses d’une semaine , mais par contre il est rendu avec l’équipe Cofidis.

  6. etienne

    Une petite erreur s’est glissé dans ton résumé au sujets de Bouygues Telecom.

    Sylvain Chavanel visera effectivement les courses d’une semaine , mais par contre il est rendu avec l’équipe Cofidis.

  7. La dureté de la course n’est plus ce qu’elle était, c’est une évidence.

    Avant comme Runns l’a démontré c’était clairement surhumain, maintenant n’importe quel cyclosportif fait l’étape la plus dure de la grande boucle. Même avec un brioche autour de la taille. Bien sur pas avec le peloton, mais faire l’étape en soi est à la porté de presque tous.

    En passant j’en ai pris une belle samedi

    ***************************************

    http://rooxy.org/post.php?p=267

    ***************************************

  8. La dureté de la course n’est plus ce qu’elle était, c’est une évidence.

    Avant comme Runns l’a démontré c’était clairement surhumain, maintenant n’importe quel cyclosportif fait l’étape la plus dure de la grande boucle. Même avec un brioche autour de la taille. Bien sur pas avec le peloton, mais faire l’étape en soi est à la porté de presque tous.

    En passant j’en ai pris une belle samedi

    ***************************************

    http://rooxy.org/post.php?p=267

    ***************************************

  9. La dureté de la course n’est plus ce qu’elle était, c’est une évidence.

    Avant comme Runns l’a démontré c’était clairement surhumain, maintenant n’importe quel cyclosportif fait l’étape la plus dure de la grande boucle. Même avec un brioche autour de la taille. Bien sur pas avec le peloton, mais faire l’étape en soi est à la porté de presque tous.

    En passant j’en ai pris une belle samedi

    ***************************************

    http://rooxy.org/post.php?p=267

    ***************************************

  10. Alex

    Il me semble bien qu’il y a eu une augmentation sensible des vitesses entre les époques Hinault-Lemond et Indurain-Armstrong.

    Entre Hinault (moyenne de 37 km/h sur 5 tours) et Armstrong (moyenne de 40 km/h sur 6 tours), on gagne 3 km/h. En vélo, c’est important.

  11. Alex

    Il me semble bien qu’il y a eu une augmentation sensible des vitesses entre les époques Hinault-Lemond et Indurain-Armstrong.

    Entre Hinault (moyenne de 37 km/h sur 5 tours) et Armstrong (moyenne de 40 km/h sur 6 tours), on gagne 3 km/h. En vélo, c’est important.

  12. Alex

    Il me semble bien qu’il y a eu une augmentation sensible des vitesses entre les époques Hinault-Lemond et Indurain-Armstrong.

    Entre Hinault (moyenne de 37 km/h sur 5 tours) et Armstrong (moyenne de 40 km/h sur 6 tours), on gagne 3 km/h. En vélo, c’est important.

  13. Alex

    Il me semble bien qu’il y a eu une augmentation sensible des vitesses entre les époques Hinault-Lemond et Indurain-Armstrong.

    Entre Hinault (moyenne de 37 km/h sur 5 tours) et Armstrong (moyenne de 40 km/h sur 6 tours), on gagne 3 km/h. En vélo, c’est important. Cependant, est-ce du à l’EPO, au matériel ou à la qualité de l’entrainement ? Est-ce du à des stratégies de courses différentes ?

  14. Alex

    Il me semble bien qu’il y a eu une augmentation sensible des vitesses entre les époques Hinault-Lemond et Indurain-Armstrong.

    Entre Hinault (moyenne de 37 km/h sur 5 tours) et Armstrong (moyenne de 40 km/h sur 6 tours), on gagne 3 km/h. En vélo, c’est important. Cependant, est-ce du à l’EPO, au matériel ou à la qualité de l’entrainement ? Est-ce du à des stratégies de courses différentes ?

  15. Alex

    Il me semble bien qu’il y a eu une augmentation sensible des vitesses entre les époques Hinault-Lemond et Indurain-Armstrong.

    Entre Hinault (moyenne de 37 km/h sur 5 tours) et Armstrong (moyenne de 40 km/h sur 6 tours), on gagne 3 km/h. En vélo, c’est important. Cependant, est-ce du à l’EPO, au matériel ou à la qualité de l’entrainement ? Est-ce du à des stratégies de courses différentes ?

  16. louis

    Armstrong reviendra pour un septième sacre!

    Lors de la présentation de sa nouvelle équipe ‘Discovery Channel’ le 10 janvier, lui même l’a annoncé.

    Soit en 2005 ou 2006.

    Qu’on l’aime ou pas, il sera toujours bien captivant de voir jusqu’ou peut aller cet athlète (bien qu’il avance en ge) hors du commun. Tous seront curieux de le voir défaillir et devenir un peu plus humain ou d’aller encore au-delà de ce que le corps humain peut accepter. Dans les deux cas ce sera un spectacle assuré et ce au grand plaisir de tous, même de ses plus avides détracteurs.

  17. louis

    Armstrong reviendra pour un septième sacre!

    Lors de la présentation de sa nouvelle équipe ‘Discovery Channel’ le 10 janvier, lui même l’a annoncé.

    Soit en 2005 ou 2006.

    Qu’on l’aime ou pas, il sera toujours bien captivant de voir jusqu’ou peut aller cet athlète (bien qu’il avance en ge) hors du commun. Tous seront curieux de le voir défaillir et devenir un peu plus humain ou d’aller encore au-delà de ce que le corps humain peut accepter. Dans les deux cas ce sera un spectacle assuré et ce au grand plaisir de tous, même de ses plus avides détracteurs.

  18. louis

    Armstrong reviendra pour un septième sacre!

    Lors de la présentation de sa nouvelle équipe ‘Discovery Channel’ le 10 janvier, lui même l’a annoncé.

    Soit en 2005 ou 2006.

    Qu’on l’aime ou pas, il sera toujours bien captivant de voir jusqu’ou peut aller cet athlète (bien qu’il avance en ge) hors du commun. Tous seront curieux de le voir défaillir et devenir un peu plus humain ou d’aller encore au-delà de ce que le corps humain peut accepter. Dans les deux cas ce sera un spectacle assuré et ce au grand plaisir de tous, même de ses plus avides détracteurs.

  19. frederic

    Décidément les commentaires de Louis me font réagir : si c’est pour voir défaillir Lance Armstrong , il vaut mieux qu’il ne se présente pas au Tour de France (2005 ou 2006) pour que la légende surfaite (à mon avis) du ROBOCOP CYCLISTE des temps modernes puisse subsister dans son intégralité!

    Car ,si Armstong participait à un Tour de trop, cela rappellerait (un peu) l’étrange débandade de MIguel Indurain lors de sa tentative avortée pour un sixième sacre au Tour de France!

    Je persiste donc à souhaiter que Monsieur Armstrong s’abstienne d’une participation cette année et qu’il maintienne son intention de participer au Tour 2006.

    Car d’ici 2006 bien des choses peuvent se produire et bien malin qui peut affirmer qu’une participation , même du seul gagnant de 6 Tours de France, ne pourrait être remise en question!

  20. frederic

    Décidément les commentaires de Louis me font réagir : si c’est pour voir défaillir Lance Armstrong , il vaut mieux qu’il ne se présente pas au Tour de France (2005 ou 2006) pour que la légende surfaite (à mon avis) du ROBOCOP CYCLISTE des temps modernes puisse subsister dans son intégralité!

    Car ,si Armstong participait à un Tour de trop, cela rappellerait (un peu) l’étrange débandade de MIguel Indurain lors de sa tentative avortée pour un sixième sacre au Tour de France!

    Je persiste donc à souhaiter que Monsieur Armstrong s’abstienne d’une participation cette année et qu’il maintienne son intention de participer au Tour 2006.

    Car d’ici 2006 bien des choses peuvent se produire et bien malin qui peut affirmer qu’une participation , même du seul gagnant de 6 Tours de France, ne pourrait être remise en question!

  21. frederic

    Décidément les commentaires de Louis me font réagir : si c’est pour voir défaillir Lance Armstrong , il vaut mieux qu’il ne se présente pas au Tour de France (2005 ou 2006) pour que la légende surfaite (à mon avis) du ROBOCOP CYCLISTE des temps modernes puisse subsister dans son intégralité!

    Car ,si Armstong participait à un Tour de trop, cela rappellerait (un peu) l’étrange débandade de MIguel Indurain lors de sa tentative avortée pour un sixième sacre au Tour de France!

    Je persiste donc à souhaiter que Monsieur Armstrong s’abstienne d’une participation cette année et qu’il maintienne son intention de participer au Tour 2006.

    Car d’ici 2006 bien des choses peuvent se produire et bien malin qui peut affirmer qu’une participation , même du seul gagnant de 6 Tours de France, ne pourrait être remise en question!

  22. Pour Botero j’ai toujours cru qu’un programme très charger dans l’avant Tour de France pouvait être une, sinon la solution.

    Pour le pool bientôt les équipe de classique du printemps vont s’éffacer et et “Attention attaque Bérubé Jean-René”

  23. Gilles Cordier

    Parmis les flahutes candiennes qui performent bien dernièrement , il ne faut pas oublier Ryder Hesjedal (10ème T. de Romandie TT) , et comme d’habitude , Eric Wohlberg qui est toujours de la partie .

    Gilles C.

L’auteur de ce blog encourage tous les lecteurs à laisser un commentaire en réaction à l’article du jour, cela contribue à enrichir le propos. Vous pouvez contribuer à la qualité de ce site en utilisant un langage décent, poli et respectueux d’autrui, et en étant pertinent et concis envers le sujet traité. L’auteur peut modérer les commentaires, et se réserve le droit de censurer sans avertissement les commentaires considérés hors sujet, diffamatoires, irrespectueux d’autrui, portant atteinte à l’intégrité d’une personne ou encore haineux.