Tous les jours, la passion du cyclisme

 

Affaire Armstrong: les réponses à vos questions

Depuis une semaine, on lit tout et n’importe quoi sur l’Affaire Armstrong. Il y a 7 ans par exemple, c’était la jalousie des Français qui était évoquée pour expliquer le dossier L’Équipe. Plus tard, ce fut l’esprit mercantile de Walsh et Ballester comme explication à leurs livres-enquête L.A. Confidentiel et L.A. Officiel. Ironie du sort, Armstrong est maintenant condamné par l’agence anti-dopage de son propre pays. Du coup, on évoque désormais un « agenda caché » ou une « chasse à la sorcière ». Chaque fois donc, on trouve quelque chose pour délirer.

Je vous propose de tenter de faire le point sur un certain nombre de vos possibles questions. Je ne prétend pas tout savoir des dessous de l’affaire. Néanmoins, je propose mon analyse à votre sens critique, estimant que cette analyse est raisonnable et probablement assez proche de la réalité pragmatique des choses.

Pourquoi l’USADA a-t-elle poursuivi Armstrong pour dopage?

Tout simplement parce que son mandat est de garantir l’intégrité du sport aux États-Unis, comme celui du CCES est de garantir l’intégrité du sport au Canada. L’USADA n’a eu d’autres choix en raison de l’accumulation des preuves et des témoignages de dopage à l’endroit de Lance Armstrong. Devant une telle accumulation, que pouvait-elle faire d’autre? L’inaction aurait été pire encore, on aurait alors reproché à l’USADA de ne pas faire son travail.

L’USADA a-t-elle un agenda caché pour « descendre » Armstrong?

Je ne crois pas. Il est en effet difficile de voir en quoi le procès Armstrong est bénéfique pour l’USADA, qui n’est pas un organisme à but lucratif. L’USADA fait son travail, c’est tout, et elle n’avait d’autre choix que de le faire devant l’accumulation des preuves à l’endroit d’Armstrong. C’est un peu comme le scandale de la construction au Québec: devant l’importance des scandales, le gouvernement n’a eu d’autres choix, à un certain moment, que de mettre sur pied une commission d’enquête.

Pourquoi le gouvernement américain a-t-il mené une enquête avant l’USADA?

Parce que US Postal est une compagnie américaine publique et parce que la constitution des États-Unis interdit à un fonctionnaire (le statut d’Armstrong chez US Postal en quelque sorte puisqu’il était payé à partir de fonds publics) de mentir. Hors, Armstrong niait s’être dopé. Devant l’accumulation des preuves et des témoignages dans le procès entre Armstrong et sa compagnie d’assurance chargée de lui verser des sommes considérables en cas de victoire sur le Tour de France (prémisse à toutes ces enquêtes), le gouvernement n’a eu d’autres choix que de chercher la vérité, étant responsable à l’égard du peuple américain.

Pourquoi Novitsky a-t-il abandonné son enquête fédérale?

C’est une question difficile auquelle on ne peut répondre avec certitude. L’enquête s’est terminée abruptement, laissant croire à une décision politique soudaine d’un supérieur de Novitsky. Il n’est pas impossible (voire probable) que Lance Armstrong et son entourage aient pu influencer une personne ayant le pouvoir de tout stopper. Qui plus est, l’enquête des fédéraux américains visait à prouver qu’Armstrong avait menti au peuple américain, pas qu’il s’était dopé…

Pourquoi Armstrong n’a-t-il pas réussi à stopper l’USADA?

Ce n’est pas faute d’avoir essayé! Armstrong s’y est pris par trois fois, et a été à chaque fois débouté. Il a perdu parce que c’est le mandat de l’USADA que de lutter contre le dopage dans le sport aux États-Unis. Aucun juge, aucun tribunal n’a pu aller contre cela. Armstrong avait même reconnu, plus tôt dans sa carrière, l’autorité de l’USADA en la matière!

Armstrong demeure le meilleur puisque tous ses adversaires étaient aussi dopés que lui.

C’est peu probable. Le dopage n’est pas uniforme dans le peloton professionnel puisque les moyens financiers ne le sont pas. Il est utopique de penser qu’un coureur gagnant 40,000 euros par an dans le peloton pro peut se permettre un programme de dopage aussi sophistiqué que ceux gagnant des centaines de milliers d’euros. Déjà en 1997, Richard Virenque chez Festina consacrait des sommes considérables à son programme de dopage. Les chèques retracés entre Lance Armstrong et Michele Ferrari font aussi état de sommes considérables, de l’ordre d’un demi-million de dollars.

Lance Armstrong a gagné 7 Tours de France car il était dopé, et mieux que les autres. Il n’est pas impossible que la même chose se produise actuellement chez les Sky, l’équipe la plus riche du peloton professionnel actuel.

Armstrong n’a jamais échoué de tests antidopage, donc on ne peut croire l’USADA.

Les contrôles anti-dopage ne prennent qu’une infime proportion des coureurs cyclistes qui se dopent. Le plus souvent, on peut croire que ceux qui sont pris ont commis une erreur. Beaucoup de coureurs pros suspendus pour dopage depuis 15 ans l’ont été à la suite d’enquêtes judiciaires ou d’actions policières: Puerto, Oil for Drugs, etc. Qui plus est, l’USADA aurait les preuves que Lance Armstrong était prévenu d’avance des contrôles, lui permettant de se préparer à les déjouer. Et au pire des cas, lorsqu’un contrôle était positif dans son cas, l’UCI a étouffé l’affaire, comme sur le Tour de Suisse 2001.

D’autre part, les témoignages recueillis à l’endroit d’Armstrong et provenant de ses ex-équipiers sont largement suffisants, sur le plan légal, pour convaincre quelqu’un d’usage de produits dopants. Si les témoignages de Landis et Hamilton n’auraient peut-être pas été suffisants, ceux de Vaughters, de Leipheimer et d’Hincapie ont « bétonné » le dossier.

Lance Armstrong était un grand coureur.

Lance Armstrong était un bon coureur pro, mais pas un grand champion. Le dopage sanguin permet aujourd’hui de convertir un coureur moyen en un super-champion. L’exemple de Bjarne Riis est éloquent à ce sujet. Coureur modeste du peloton, l’EPO a fait de lui le tombeur de Miguel Indurain en 1996, rien de moins! Et je laisse tomber l’équipe Gewiss de 1994…

Il est connu que la VO2 max de Lance Armstrong était moyenne. Ses qualités sportives étaient ailleurs: une tolérance aux lactates peu commune et surtout, un mental de fer, hors norme. L’honnêteté intellectuelle exige de lui reconnaître ces deux dernières qualités.

Sans le dopage, Lance Armstrong aurait fait une carrière honnête, à l’image par exemple de celle d’un Maurizio Fondriest qui possède un beau palmarès sur les courses d’un jour, dont un titre de champion du monde comme Armstrong. Le dopage aura permis à Lance Armstrong de s’élever au rang de super-champion et de flouer des coureurs avec davantage de talent que lui, comme par exemple Jan Ullrich (qui était dopé lui-aussi, bien sûr, mais peut-être pas de la même façon qu’Armstrong, où pas aux mêmes doses). Un peu comme le dopage aura permis à Geneviève Jeanson d’elle aussi s’élever au rang de super-championne, alors que ses qualités physiques initiales étaient plus modestes.

En ce sens, le dopage sanguin est une vraie merde car il peut fausser profondément les hiérarchies génétiques, une chose que le dopage plus classique (non sanguin, celui des années 1980 et avant) ne pouvait pas faire.

L’UCI portera-t-elle les sanctions de l’USADA en appel?

Je pense que c’est peu probable. La preuve accumulée par l’USADA renferme des éléments très embarrassants pour l’UCI, notamment des preuves de contributions monétaires d’Armstrong, voire de protection en cas de contrôle positif. L’UCI sera tentée de porter l’affaire en appel pour protéger  l’image du cyclisme, mais elle prendrait alors un très gros risque, celui de voir toute la preuve étalée au grand jour, et donc des éléments très accablants pour sa propre crédibilité.

Je pense donc que l’UCI « larguera » Armstrong car elle voudra d’abord se protéger elle-même en gardant les preuves dans le domaine privé.

La Fédération Française de Cyclisme a-t-elle raison de demander à Lance Armstrong de lui redonner les prix monétaires gagnés lors des compétitions?

Je crois que oui. L’USADA possède les preuves que les victoires de Lance Armstrong ont été acquises grâce au dopage. Il est donc normal que Lance Armstrong, qui a triché, redonne les primes monétaires de ses victoires, car il n’aurait pas dû les toucher.

Pourquoi revenir si loin en arrière?

Parce qu’il est possible de le faire, tout simplement. Et parce que cela envoie un message fort qui aide la lutte contre le dopage: les tricheurs ne seront jamais tranquilles si on peut revenir en arrière comme on a pu le faire avec le dossier Armstrong, dont une partie non-négligeable repose sur des témoignages de ses ex-équipiers (et ils sont nombreux).

Landis, Hamilton, et les autres ne sont que des menteurs et des jaloux.

La réalité est qu’ils n’ont rien à perdre, puisqu’ils ont déjà tout perdu eux-mêmes dans leurs propres affaires de dopage. Dans ce contexte, ils ont décidé de se libérer la conscience et de parler, brisant ainsi l’omerta tacite du milieu. Ils ont très certainement été encouragés par les aveux de Bjarne Riis et d’autres, tout comme Vaughters récemment. Une vengeance à l’endroit d’Armstrong? Non, je ne crois pas. Encore une fois, la simple nécessité de se soulager la conscience après des années de mensonge prime probablement. Et aussi d’enfin se faire lâcher par ceux qui les poursuivaient sans relâche pour comprendre le « système US Postal ». En parlant, Hamilton, Landis et les autres (dont probablement Hincapie) vont retrouver la paix, la sainte paix.

Il faudrait que la preuve USADA sorte au grand jour.

Je suis bien d’accord! C’est la condition nécessaire pour que l’Affaire Armstrong dépasse le simple cas de ce coureur cycliste. C’est la condition nécessaire à un grand ménage dans le cyclisme. Je crois, encore une fois, que l’UCI ne portera pas la cause en appel car son intérêt est que la preuve demeure privée. L’UCI a trop à perdre dans l’affaire… Mais ce serait tellement bien que Lance Armstrong se mette à table et nous aide à comprendre les années 1990 et 2000, ces années sombres du cyclisme…

Lance Armstrong a donné de l’espoir à des millions de gens.

Vrai et faux. Vrai dans la mesure qu’on ne peut contester qu’il a vaincu le cancer des testicules, un cancer qui, par ailleurs, présente de bonnes statistiques de guérison. Faux lorsqu’il affirme qu’on peut gagner un Tour de France après un cancer. C’est le dopage, un dopage sophistiqué, organisé, institutionnalisé au sein de son équipe, qui lui a permis de réaliser cela. En ce sens, sans le dopage, Armstrong ne serait pas devenu un « héros américain » sur la base d’accomplissements exceptionnels. Mais il aurait pu mettre de l’avant qu’il a réussi à vaincre le cancer, comme d’autres personnes. On ne peut lui enlever cette victoire sur la maladie.

Partager

Précédent

Affaire Armstrong: pourquoi nous sommes tous perdants

Suivant

Vuleta: incroyable Cuitu Negru!

61 Commentaires

  1. touille

    Pour Merckx aussi, il existait dans le peloton meilleur sprinteur, meilleur grimpeur et meilleur rouleur; donc la victoire se situe ailleurs que dans les qualités de puissance pures, c’est un tout
    Sans dopage, ullrich aurait peut etre écrasé tout le monde, ou peut etre pas puisqu’il faisait moins attention a son hygiene de vie…
    Ce qui est sur, c’est qu’on doit remonter loin dans le classement pour trouver un vainqueur!!!

    0
    0
  2. Roger Wielgus

    Merci Laurent pour cette mise au point bien nécessaire, car on lit en effet tout et n’importe quoi.

    Je rajouterais cet aspect qui me tient à coeur et qui n’est que rarement évoqué par les commentateurs. C’est l’inégalité des coureurs face aux graves effets secondaires et effets paradoxaux de toutes ces molécules. JE l’ai écris maintes fois sur ce site, et des esprits mal intentionnés continus de comparé Armstrong à Hinault ou Merckx.

    Je me rappelle avoir lu qu’Ullrich avait des effets paradoxaux à l’EPO, à savoir que la molécule le fatiguait plutôt que de lui apporter de la pêche.
    Un de mes beaux- frères décédé d’un cancer, avait reçu de l’EPO et ne supportait pas ce produit. Il lui faisait plus de mal que de bien. L’alchimie est complexe, et il faut un staff médical « high end » pour maitriser tous les élément de l’équation dopage-résultats-effets délétères.

    Mais n’oublions pas l’hormone de croissance qui donne cette allure de Robocop aux sportifs d’aujourd’hui. N’oublions pas qu’un Jalabert est passé d’une pointure chaussure de 43 ( ce qui déjà énorme pour sa taille car il n’est pas très grand), à du 46.
    L’hormone de croissance est très très cher. Des cures productives coûtent jusqu’à 20.000 euros par an. Mais sur les années (cela expliquant les performances tardives), le système musculaire ligamentaire et osseux s’est considérablement développé et permet des performances à des âges où normalement ce système commencent à se dégrader.

    Armstrong a tout du physique du sportif ayant abusé et sur-abusé de l’hormone de croissance. Non seulement, il faut pouvoir se la payer, mais aussi supporter les nombreuses injections qui ne sont dénués d’effets secondaires.

    @ Touille

    Il est certain que d’un pur point de vue de capacité intrinsèque Ullrich était taillé pour le vélo, ce qui est loin le cas d’un Armstrong.

    0
    0
  3. Hugo

    Bonjour,

    Une petite correction: Walsh au lien de Balsh.

    Excellent article comme toujours.

    0
    0
  4. Cyclick

    Bonne mise au point Laurent.

    0
    0
  5. stéphane

    Encore une fois, il y a beaucoup de (je crois, c’est probable, je ne crois pas, c’est peu probable, dopé mieux que les autres).

    Si j’utilise les mêmes mots, (je crois) que si la majorité des coureurs n’avaient pas accès aux mêmes produits dopant, ils l’auraient dénoncé car incapables de compétitionner à son niveau.

    C’est très (probable) que les 50 premiers coureurs dans le classement avaient accès aux mêmes produits. (Je ne crois pas) qu’il était pire que les autres.

    (Je ne pense pas) qu’il faut banaliser le fait que les coureurs moyens prenaient des produits dopant moins performant, donc mettre plus d’emphase négative sur Armstrong.

    C’est (très probable) que ta perception soit faussée par beaucoup de préjugés personnels. (je crois) que la neutralité des commentaires est à discuter (selon moi).

    (Pour moi) il s’est fait attrapé comme beaucoup d’autres et tant mieux. J’apprécierais que pour les prochains mois, La FR mettait beaucoup d’emphase sur le pire poison du cyclisme (selon moi) l’UCI. Cette organisation (selon moi) est la base du problème. C’est un cancer que la fondation LS ne combat pas. C’est la mafia du cyclisme et pour régler un problème, il faut toujours aller à la source.

    Sur ce, bonne journée

    Stéphane

    0
    0
  6. yves

    Les réponses à vos questions! Laissons la prétention de côté SVP. Loin de banaliser l’affaire, mais Stéphane résume très bien mon point de vue.

    0
    0
  7. Zardoz

    Pour faire part de mes propres impressions quant à cette affaire, bah, poursuivre Armstrong a posteriori, oui, bien sûr, c’est sans doute un mal nécessaire, mais je reste quand même un peu choqué par certains commentaires sur l’homme ou le coureur.

    Honnêtement, je ne vois pas comment on peut en faire soi-disant le plus grand truand de l’histoire du sport. On aura beau dire, excepté Moncoutié 13ème en 2002, je ne suis pas certain qu’un seul coureur marchant à l’eau Vittel soit parvenu à se glisser dans le top 20, voire 30, du Tour sous l’ère Armstrong. C’est comme ça que ça marchait (que ça marche ?), c’est tout. Le dopage n’a rien changé au fait qu’il a dû consacré une vie de sacrifice à son sport, face à des adversaires exerçant des pratiques similaires aux siennes. Ça n’a pour moi rien à voir avec un criminel qui, en un braquage, gagnerait l’équivalent d’une vie de labeur. Appliquer cette caricature à Lance est pour moi extrêmement réducteur.

    0
    0
  8. bigmouse

    Zardoz!

    le plus grand truand peut etre pas mais truand quand meme!

    Après comme le fait remarquer laurent, il y a d’une part des inégalités dans le dopage (entre se doper dans son coin façon ricco l’année dernière et être intégré à une filière hyper professionnalisée made in fuentes il y a une monde d’écart); et d’autre part la protection ou la mansuétude dont LA a profité (pourquoi c’est l’un des rares ou le seul de sa génération à ne pas etre tombé alors que tt les autres ont pris la porte???)

    0
    0
  9. @Stéphane:
    Le portefeuille est un déterminant important du dopage sanguin, tous les experts en matière d’anti-dopage le disent. L’EPO, et les produits connexes, coûtent chers. Et non, les coureurs n’ayant pas accès aux mêmes produits ne le disent pas en raison de la loi de l’omerta dans le peloton: ils pensent d’abord à garder leur place au sein même de ce milieu!
    Préjugés personnels? Je ne pense pas qu’il s’agisse de préjugés, j’essaie toujours de laisser de côté mes partis-pris quand j’écris sur LFR. Mais avis personnel, oui, très certainement. Je vous rappelle que LFR est un blog, donc j’y exprime des opinions, que j’essaie les mieux argumentées possible.
    @Yves: je comprends que le titre vous ait paru quelque peu pompeux. N’y voyez pas une quelconque prétention de ma part. J’ai employé ce titre car de nombreux lecteurs m’ont contacté par courriel pour me poser des questions. Donc j’ai voulu leur répondre publiquement, pensant que mes réponses à leurs questions pourraient intéresser un grand nombre de lecteurs. Je ne prétends pas avoir raison sur tout. Je prétends simplement essayer de me forger des opinions éclairées et documentées de la situation, et je les partage afin de faire des lecteurs de LFR des observateurs éclairés du cyclisme.

    0
    0
  10. denis

    A propos des Sky,on a quand même vu Froome plafonner ces derniers jours à la Vuelta face à un trio d’Espagnols supersoniques! Comme d’habitude les suspendus reviennent au moins aussi forts qu’avant… Et les commentateurs d’Eurosport sont en extase devant Contador…
    Concernant Armstrong il me semble que le ciel ne lui serait pas tombé sur la tête s’il n’avait pas tenté ce come-back stupide en 2009.
    Et je suis persuadé que le journal L’Equipe l’aurait laissé tranquille s’il s’était (comme Indurain) sagement arrêté à 5 Tours De France… Dépasser Anquetil et Hinault, ici en France c’était un sacrilège!

    0
    0
  11. touille

    ta dernière phrase,hummmmm…..

    0
    0
  12. Laurent

    Un truand aurait eu plus de « classe », il n’aurait pas déjeuné avec Sarkozy pour demander la tête de Pierre Bordry (Président de l’AFLD), offert un vélo au président et le jour même tweetté « Au revoir Pierre »…franchement d’autre mots me viennent à l’esprit pour qualifier l’attitude d’Armstrong et de son entourage pendant toutes ces années.

    0
    0
  13. Jan Denis

    Lors de la première victoire de Lance au tour 1999,

    était-il déjà millionnaire????

    Pour, comme vous le mentionnez, se payer des traitements

    au somme gigantesque.

    Il n’avait pas roulé depuis deux ans et sans contrat

    et commanditaire.

    Dite moi ou a t-il trouver autant d’argent……

    0
    0
  14. ML

    Très hâte de lire le livre de Tyler le 5 septembre.
    Et Oui USADA vont sortir les évidenses concernant Lance.

    0
    0
  15. JeanPascal

    Bonne rétrospective, Laurent. En complément, Michael Ashenden, l’expert du passeport biologique, a écrit une lettre ouverte à Phil Ligget sur l’affaire Armstrong. Très éclairant : http://nyvelocity.com/content/features/2012/filthy-business-indeed

    Et petite précision concernant la poursuite fédérale menée par Novistky contre Armstrong. Celle-ci concernait la possible utilisation des fonds publics de l’US Postal par Lance Armstrong pour acheter et distribuer des produits dopants.

    0
    0
  16. Roger Wielgus

    @ Jan Denis

    Son argent?
    Chez Amgen, entre autre, un de ses fournisseurs et conseiller technique en prise d’EPO.
    AMGEN (société californienne) est le plus grand producteur d’EPO au monde, si on oublie l’EPO « sauvage » made in China, qui est bon pour les parias du peloton.
    Visiblement, dès le départ, une mafia s’est coalisée, avec à chaque maillon de la chaîne, des spécialistes et des financiers.
    Armstrong, ce n’est pas que Lance, c’est toute une MAFIA dans tous les sens du termes.
    C’est quand même le premier coureur que je connaisse, depuis les années 60 où je m’intéresse au cyclisme, qui a réussi à « acheter » les dirigeants de l’UCI, des hommes politiques, des équipiers, des fédérations etc….pour arriver à ses fins: humilier ses adversaires, car c’est tout ce qu’il savait faire. Je n’oublierait jamais ce regard de prédateur lorsqu’il se retourne sur Ullrich avant de l’humilier.

    Je rejoins Laurent, un truand a plus de classe. C’est une crapule, un voyou.

    Je ne comprends pas les propos des « Stephane » « Jan Denis » et autre « Zardoz » qui continuent de nier les évidences, alors que les faits sont là, devant leur nez, pour démontrer que ce type, s’il avait quelque chose d’exceptionnel, c’était sa capacité de tricheur professionnel.

    0
    0
  17. Roger Wielgus

    @ Jean Pascal

    Merci pour ce lien. Ca fait du bien de lire des personnes éclairées, autorisées, informées qui ont encore cette capacité d’indignation.

    0
    0
  18. thierry mtl

    Tu dis :
    « En parlant, Hamilton, Landis et les autres (dont probablement Hincapie) vont retrouver la paix, la sainte paix. »

    (J’ajoute)
    … dans leurs villas financées par la méthode Armstrong.

    Pour un gars qui se disait ruiné, Landis vient de signer une entente avec les procureurs de la poursuite pour rembourser 500 000 $ USD en 3 ans, pour rembourser sa fraude du « Flyod Fairness Found ».

    500 000 $ en 3 ans (!). Il en avait de caché dans son garage…

    0
    0
  19. yannick

    AMGEN sponsor principal du tour de californie a plusieurs reprises d’ailleur : tant qu’a etre cynique !!!

    0
    0
  20. Arnaud

    Me vient ä l’esprit un petit commentaire sur l’affaire Armstrong.
    C’est la différence de culture et d’esprit sportif chez les américains.
    La culture de la gagne justifie pour les américains tous les moyens même si l’esprit et la morale du sport doit en souffrir.
    Il suffit de regarder ces 10/15 dernières années dans 2 autres sports que le cyclisme: le sprint en athlétisme et la voile avec la Coupe de l’America.

    En sprint, sur 100 et 200 m, nous avons des « phénomènes made in USA », hommes et femmes, qui ont raflés médailles et records puis…Florence Griffith-Joyner est morte à 38 ans et le laboratoire BALCO a été découvert en 2003, entrainant la radiation et l’annulation des médailles de Marion Jones ! Plus plein d’autres sprinters suspendus.
    Il y a pour moi un certain parallélisme avec l’affaire Armstrong.

    En voile, pas de dopage, mais cette volonté de gagner ä tous prix la coupe de l’America. Ils l’ont gagné grâce à des millions dépensés en avocats pour dénaturer cette épreuve mythique. Ce type de régate légendaire n’existe plus .

    En conclusion, la culture de la victoire qui justifie tous les moyens ( lawyers, dopage, …), culture très américaine, est à la base de l’affaire Armstrong.

    Dernier commentaire, il y a eu beaucoup de tricheurs / dopés en cyclisme, certains étaient sympathiques, d’autres pathétiques , mais ils trouvaient une certaine place dans la légende du vélo et du TOUR.
    Mais il est difficile d’avoir de la sympathie pour quelqu’un d’aussi arrogant qui a galvaudé le Tour de France ( Nous avons encore en mémoire le show d’Armstrong avec body guards et hélicoptère pour redescendre dans la vallée apres les arrivées d’étapes en altitudes).

    0
    0
  21. schwartz patrick

    Très bonne analyse Laurent!

    Je me répète, « à qui profite le crime? »

    cette histoire puante donne du travail à beaucoup de monde !!!
    1. LES MEDIAS… c’est le jackpot assuré pendant…!?
    2. LA MEDECINE,LA PHARMACIE et ses labos…
    3. LE SYSTEME JURIDIQUE… en v’là d’la paperasse !
    4. LE SYSTEME POLITIQUE… Influences et pouvoirs =
    manipulation de l’opinion publique!
    5. L’INDUSTRIE DU VELO, indirectement..
    6. LES EQUIPES DU WORLD TOUR, malgré les trop
    nombreuses affaires sales,les sociétés investissent
    dans le vélo parce que, quelle que soit l’image,il
    y a une image !!!et les stars dopées retrouvent
    toujours du taf … sauf Ricco, »le pauvre »!

    et avec çà, armstrong ne sera jamais puni comme il le
    mérite, les autres non plus, vino,basso …Ils ne
    paieront jamais le mal qu’ils ont fait au cyclisme
    et nous , nous passons des heures à commenter les
    saloperies des tricheurs, du haut jusqu’au bas de
    l’échelle…en essayant de maintenir (heureusement), la
    petite flamme passionnelle que nous avons pour le vélo!

    0
    0
  22. Stéphane

    @Laurent,

    Tu as raison de dire que tu écris ce blog et que tu peux commenter de tes opinions personnelles. Je n’ai pas de problèmes avec ça. Je ne suis pas d’accord avec toi sur le fait que les autres coureurs n’ont pas accès aux même produits. Des coureurs comme Vinokourov, Ulrich, les Schleks, Contador et beaucoup d’autres ont les moyens de se procurer les meilleurs produits pour gagner les courses car (leur investissement et oui, pour eux c’est un investissement) va leur générer beaucoup de revenus. Je ne serais même pas surpris qu’ils trouvent une façon de mettre ces dépenses dans leur déclaration d’impôts. Il y a d’après moi au moins 50 coureurs dans le peloton qui peuvent s’acheter les mêmes produits, donc, être au même niveau de dopage que L.A.

    Deuxième point, si tu peux écrire et critiquer plusieurs personnes sur leurs idées et même mentionner qu’ils ne connaissent pas trop ce dont ils parlent, tu devrais être assez humble pour accepter les critiques des gens. La critique nous permet de progresser et d’avoir une vue d’ensemble plus large sur le sujet traité.

    Et oui, je crois qu’il était dopé à l’os comme beaucoup d’autres.

    Bonne journée.

    Stéphane

    0
    0
  23. Roger Wielgus

    @ Stephane,

    Décidément, tu ne comprends rien au dopage.
    Je me répète: l’équation produits utilisés -performances – effets délétères est extrêmement pointue, et tous les « physiques » ne répondent pas de la même manière à un certain type de dopage. C’est du travail de scientifiques, de scientifiques orfèvres.

    Tu voudrais réduire la notion de dopage à l’équation la plus simple: tous en prennent, donc ils sont tous au même niveau. C’est absolument stupide et surtout absolument faux sur toute la ligne.

    Si nous avions, toi et moi, à l’eau, les mêmes capacités intrinsèques, il n’est pas dit que mon organisme réagirai de la même manière à l’EPO que le tien. C’est d’une évidence flagrante. C’est déjà le cas avec de l’aspirine ou de la caféine que tout un chacun avale à longueur de journée. Les uns supportent pas les autres.

    SI en plus d’être un tricheur cynique et un prédateur dangereux, Armstrong a une qualité, c’est certainement qu’il a un organisme capable de digérer mieux que les autres les innombrables saloperies qu’il a avalé durant sa carrière.

    Mais pour combien de temps?

    0
    0
  24. Christian

    Salut Laurent,

    Encore félicitations pour ton blogue, heureusement que tu es là!

    Juste un mot pour te dire que je te trouve bien gentil avec Floglia. Ce type parle de cyclisme depuis des années mais n’y connait manifestement rien et sort énormités sur énormités. Son discours sur « le 1er est aussi dopé que le 25ème donc ca revient au même » est ridicule.

    Il y a bien sur l’aspect économique mais il oublie aussi que nous réagissons tous différemment aux médicaments. Je viens d’apprendre par exemple qu’Ulrich développait une intolérance à l’EPO. Il est donc probable qu’il ne pouvait se charger autant que LA. Etc.

    Il suffit de lire quelques livres sur le dopage pour savoir tout ca. La seule lecture du livre de Willy Woet, l’ancien soigneur de Virenque, est suffisante,

    Mais tout cela n’atteint pas « le plus grand journaliste du Québec ». Il n’y a personne à La Presse pour l’arrêter? Au moins corriger ses copies?

    Tu devrais leur proposer tes services.

    0
    0
  25. Eric

    Un article passionnant et très bien documenté, merci.

    Des informations très intéressantes dans les commentaires merci aussi aux lecteurs de la flamme rouge.

    A Stéphane : « La critique nous permet de progresser et d’avoir une vue d’ensemble plus large sur le sujet traité. »

    Je te le dis tout net, les coureurs qui n’ont pas fait carrière parce qu’ils ont choisi de refuser le dopage organisé, doivent avoir envie de vomir en te lisant.

    Je ne suis pas féru comme Laurent mais tu mélanges les époques. Les Schleks et Contador je ne les vois pas encore parmi les 25 premiers du dernier tour gagné par Armstrong. De plus, je n’arrive pas à compter 50 coureurs capables de débourser les sommes évoquées dans l’article. Et même si c’était le cas, être le meilleur sur 50 coureurs! Il était donc champion de son quartier ton Lance! De plus, tu refuses de lire que les effets voulus et secondaires des produits dopants peuvent différer d’une personne à une autre comme dailleurs tous les médicaments.

    Nous ne sommes pas forcément tous du même avis mais un peu de rigueur et d’ouverture d’esprit, tout de même !

    J’ajouterai que personne n’est capable de savoir le palmarès d’un Christophe BASSON, si le dopage n’avait pas existé, car ce coureur était doté naturellement de qualités exceptionnelles.

    Le prétexte « C’est un champion car tous les autres étaient aussi dopés que lui » relève de la bassesse intellectuelle.

    Il a floué ses concurrents et son public. Il avait un caractère détestable par de là son intelligence de course. Dans sa dernière lâcheté, il aura su éviter un grand déballage qui aurait pu faire tomber quelques gros bonnets de l’UCI.

    Pantani était dopé lui aussi, mais au moins, il avait une espèce de folie qui le rendait attachant.

    0
    0
  26. Zut

    Je ne comprends pas pourquoi un athlète pris pour dopage n’est suspendu que pour deux années et revient, blanchi, en comparaison de l’affaire Armstrong qui prend des proportions démesurées…

    Peut-être aurait-il dû se faire prendre à son dernier Tour, comme Contador l’année suivante, essuyer un scandale, revenir au Tour de France avec un niveau bien moyen deux années plus tard, blanchi de presque tout, en conservant les 7 victoires dans sa petite poche d’en arrière…

    Contador est encore là, il a été pris, et il continu de rouler… Quel naïveté de croire que tout est réglé…

    0
    0
  27. Marmotte

    D’accord Armstrong pas un enfant de coeur.

    D’accord Armstrong un tricheur.

    Mais quand même faut pas abuser de la théorie du complot…

    La médecine qui profite du dopage de Armstrong… quand même… une dizaine – allons – une vingtaine d’individus c’est pas « la médecine ». Les affaires de dopage font beaucoup plus de mauvaise publicité que de bonne pour la médecine moderne.

    Idem pour le système judiciaire. Quelques dizaines d’avocats qui s’en mettent plein les poches, c’est pas une raison pour dire que le système judiciaire est dans le coup.

    À vouloir être trop percutant, le propos perd de son « percutant ».

    0
    0
  28. Eric

    Il est vrai que Contador s’en sort très bien. 2 ans réduits à peau de chagrin par un système de sanction peut être pas complice mais pour le moins peu dissuasif.
    Au contraire de Laurent, je ne saisis pas tout dans ces affaires, mais je crois avoir compris que l’USADA n’a compétence que pour les sportifs Américains. Contador a été lui sanctionné par sa fédération.
    On ne peut que regretter l’absence d’homogénéité dans les sanctions d’un sport à l’autre et d’un pays à l’autre.
    Dans le cas d’Armstrong, selon l’USADA, ce serait 7 ans de dopage, de mensonges et d’hypocrisie.

    0
    0
  29. touille

    vu sur internet :

    « ‘Y’a un mec hors-concours, on peut dire tout ce qu’on veut, c’est Armstrong’

    Alain Gallopin avoue sans fard avoir peu dirigé Armstrong mais il voue une adoration sans borne à cet obsédé de la performance, comme lui.

    ‘J’ai travaillé avec pratiquement tout le monde. Mais y’a un mec hors-concours, et on peut dire tout ce qu’on veut, c’est Armstrong. Hors-concours dans sa façon de faire, d’être, dans son charisme, dans sa façon de motiver les troupes, son comportement dans le bus, son comportement sur le vélo.

    C’est un personnage hors du commun. Ullrich avait un moteur certainement supérieur à Armstrong mais il est trop gentil, c’est un adorable. C’est plus excitant de travailler avec Armstrong. »

    0
    0
  30. schwartz patrick

    @ Marmotte

    je persiste et signe (en rouge)!
    vu l’ampleur que prennent ces affaires de dopage,
    l’argent qui circule (je parle de tous les sports!),il
    me semble évident qu’il y a un intérêt à ce que çà continue; il y a des sommes en jeux! la grosse part de gâteau, ce sont les médias!mais tout le monde en croque
    et le budjet « pharmacie dopante » ne serait ce que national à l’échelle d’un pays comme l’Espagne (au hasard)doit être conséquent… Une vingtaine d’individus se chargent « costaud » et les autres marchent au jus de carotte ? Ceux qui ne se dopent pas
    se « soignent », ah oui, pardon …La médecine est bien
    là et pas uniquement « merchurochrome et sparadraps »; je
    pense que nous n’avons accès qu’à la partie émergée de
    l’iceberg! pour ce qui est des quelques dizaines d’avocats qui s’en mettent plein les poches, je te signale que ce personnage « mi flic-mi voyou » à le démarrage facile à la moindre contrariété qui peut nuire à la bonne image de la « star »! tu fais le total
    des sousous qui circulent, je n’ose même pas imaginer…

    0
    0
  31. schwartz patrick

    @ Zut
    Je suis OK avec toi,ton analyse est originale et se défend bien , armstrong n’a donc pas exploité tous les filons ! tu es avocat ? en tout cas tu as quelques
    bonne gènes …

    0
    0
  32. Maxime maltais

    Fignon a bien faut de mettre le pied a terre et de prendre ça retraite lorsqu’il a constaté que le peloton allait vraiment plus vite. C’était le début de la fin du vélo que les moins de 25 ans n’auront jamais connu…

    0
    0
  33. touille

    Est ce que le dopage sanguin qui a suivi et précipité son départ est plus dangereux que les corticoides et autres produits qu’ils prenaient avant? Quelqu’un a t il des connaissances la dessus?
    Il me semble que thevenet a déclaré ne plus pouvoir monter sur un vélo après 2 ou 3 ans de cortisone à l’époque

    0
    0
  34. didier

    merci Laurent pour ce bel article, et aussi pour ceux sur la haute route.

    un seul commentaire sur le dopage sanguin et hormonal: il n’est pas possible pour tout un chacun de s’y livrer et pas seulement pour des raisons financières, et ceux qui le mettent en œuvre correctement et sans trop de casse,sont très peu nombreux(je parle des médecins et autres spécialistes ou techniciens y compris des logisticiens), j’évite de mettre des noms, google est là pour ça.

    conséquence: si je supporte bien la charge et suis bien entouré,, je dispose d’un avantage unique, si en plus je réussis à me faire bien voir par les instances du sport que je pratique , athlé, foot, cyclisme, tennis et j’en oublie, que les médias m’apprécient car je suis un bon client, i.e: je fais augmenter l’audience quelle qu’en soit la raison; j’ai un bel avenir.

    0
    0
  35. Samouck le Féneck

    Merci Laurent,
    Ton avis est très juste.
    Pour moi, je considère qu’il m’a volé 7 tours de France et j’attends qu’il nous rembourse et qu’il aille faire un petit tour à l’ombre
    J’ai toujours en tête cet âne bâté de Vino qui crache sur nos petits et qui 3 jours plus tard se fait prendre car son crétin de médecin lui a injecté le sang du collègue.
    Allez ça dégage en bouffant sa casquette en espérant des jours meilleurs (qui n’ont en plus jamais été aussi près, une fois que sky et les autres seront tombés avec l’AICAR).
    Sportivement
    Samouck le Féneck

    0
    0
  36. Vincent C

    Vraiment tanné de voir « Monsieur je combats le cancer », son cancer est une imposture, sa campagne pour la recherche l’est encore plus. Je ne suis pas contre la vertu mais Armstrong n’est pas vertueux. Il fait ça pour son porte-feuille et sa carrière (futur M. chef de la Planète, tellement son égo est démesuré).

    Tanné de voir tout ces suiveux comme mercredi au Mont-Royal, c’était pathétique.

    La carrière d’Armstrong est une imposture et ce à partir des rangs juniors!

    Quant il a eu son cancer par exemple, d’accord, il a eu des cures d’EPO. Mais cet EPO ne reste pas forcément longtemps dans l’organisme comme certains ont pu vouloir le faire croire. Et le cancer de Lance Armstrong, il faut tout de même le relativiser. C’est le seul cancer qui est curable, c’est à dire que l’on peut soigner. Personne ou presque ne meurt jamais du cancer des testicules. Pour ce cancer, Lance Armstrong a eu au total 4 cures de chimiothérapie. Et déjà, dès la première chimio, les métastases dans son cerveau avaient quasi toutes disparu. Il faut savoir aussi, que Lance Armstrong n’a jamais vraiment arrêté le vélo pendant sa maladie. Son cancer est une imposture. Et revendiquer aujourd’hui travailler pour la cause du cancer comme il le fait est à la limite du raisonnable.

    http://www.cyclismactu.net/news-interview-de-mondenard-laquo-la-lutte-antidopage-est-a-revoir-raquo-27093.html

    Malheureusement, je ne trouve plus le lien de l’étude des pires fondations aux États-Unis, Livestrong est bien haute dans la liste, dépensant plus d’argent dans le marketing que dans les dons à la recherche.

    0
    0
  37. Pas envie de lire, simplement d’exprimer mon opinion: le Tour de France est une imposture. Tout le monde le sait depuis 1998, on nous répond « mais non », la télé nous prend des cons.

    Ce que ça me ferait plaisir que le Tour de France s’arrête, définitivement. Avec l’argent économisé, on pourrait reloger des roms, remplacer des enseignants qui partent à la retraite, sauver des hôpitaux, la sécurité sociale… enfin, vous voyez des petits trucs comme ça!

    1996 Riis 1997 Ullrich 1998 Pantani 1999 Armstrong 2000 Armstrong 2001 Armstrong 2002 Armstrong 2003 Armstrong 2004 Armstrong 2005 Armstrong 2006 Basso 2007 Rasmussen 2008 Sastre 2009 Contador 2010 Contador 2011 Evans 2012 Wiggins… oui, je sais, pour Sastre, Evans et Wiggins… ‘y a pas de preuve… ‘y a pas encore de preuve… encore deux trois ans, et ce sera bon. ‘Faut arrêter de se moquer du monde, le Tour est mort, et il serait bon d’arrêter d’en parler.

    Et si on demandait au service public de nous rembourser l’argent mis à disposition du Tour de France? Qui paye France Télévision? Qui paye la gendarmerie? Qui paye les routes qui sont refaites pour l’occasion? Dans cette histoire, les contribuables ont été trompé, ils ont été volé.

    0
    0
  38. legafmm

    Contador s’en sort bien ? il perd un giro où il était autorisé à prendre le départ (la fédé espagnol et l’UCI l’avait autorisé à courir) et où il n’a pas été contrôler positif, je vois pas bien la raison de la destitution de ce titre, du coup je trouve qu’il ne s’en sort pas bien.

    De plus, ds une affaire classique de justice, il aurait été acquitté puisque l’accusation n’a pas pu démontrer qu’il a tricher (volonté de tricher).

    En sport, c’est à l’accusé de prouver son innocence, ses arguments n’ont pas été assez pertinents pour le TAS, mais personne ici peut dire avec certitude qu’il est coupable, il est juste présumé coupable, ce qui est suffisant ds la justice sportive pour prendre 2 ans, la nuance est quant même assez importante.

    Pour revenir à Lance, c’est difficile de se faire une opinion, lui retirer ses titres, personnellement j’en voit pas l’intérêt, que ASO réclame des sous, c’est le comble de l’hypocrisie, ils n’ont jamais demander les gains de l’équipe festina, ils n’ont jamais retiré les titres/victoires de virenque et de toutes sa clique.

    Si on n’a pas retiré les noms de tous les coureurs convaincu de dopage (riis – virenque – pantani – etc …) pourquoi retirer celui d’Armstrong ?

    Parce qu’il est américain, parce qu’il est riche, parce parce qu’il est arrogant ?
    moi ces arguments ne me suffisent pas.

    dernière chose, armstrong répond mieux au dopage, dc ses victoires ne compte pas, vous vous basez sur quelle études scientifiques pour dire ça svp ?

    0
    0
  39. Cyclosophe71

    Parcourir ce blog me fait toujours plaisir!
    Si je peux rajouter une analyse ce serait la suivante : Armstrong est un pur produit, « nous » l’avons fabriqué…il ne maîtrise rien en fait, contrairement ce qu’il pense ou croit. Il a exactement répondu à « nos » (celles du système) attentes mythologiques, il est allé là où nos rêves les plus fous l’ont conduit. Il a rempli sa fonction à la perfection : un produit parfait, incinérateur à molécules (on pourrait dire « à produits » pour le jeu de mots et pour rester dans le jargon cycliste), au rendement exceptionnel. Un produit qui n’a pas connu la moindre panne pendant des années. Il faut reconnaître que « nous » aimons cela, car c’est tellement intriguant. Alors pour finir, merci à l’USADA de lutter contre « nos » démons : c’est le système qui se retourne contre lui-même, voyant qu’il est allé trop loin. Le cancer en cours de traitement a un nom, il est tenace et résiste presqu’à tout, il s’appelle Armstrong.

    0
    0
  40. pantarules

    Que Lance se soit dopé, soit…

    Mais difficile de ne pas dans ce qui se passe de l’acharnement pur et simple, dicté par la jalousie..

    J’en veux pour preuve la réaction de Kathy LEMOND : Greg LEMOND est le seul américain à avoir gagné le Tour….. Tout est dit….

    Avec les moyens déployés pour faire tomber LANCE, tous les coureurs des années 90 /2000 tombent….

    Déclasser AMRSTRONG ? OK, pas de classement du tour depuis 89, dont je rappelle que le meilleur grimpeur était THEUNISSE……

    Et effectivement, d’ou vient le mythe que Lance réagissait mieux au dopage que ULRICH, chargé à mort dès 96 ????

    En tout cas, en 94/95/96 , LANCE a gagné des courses mais a été battu par BERZIN et RICHARD sur LBL…

    Au bout du compte, je pense que LANCE ne perdra rien dans cette histoire…

    0
    0
  41. touille

    ullrich, chargé depuis ???

    0
    0
  42. Vincent C

    C’est pas beau ça? Lance qui pari sur lui-même! Un genre de délit d’initié?!

    J’espère que ce n’est pas aussi gros qu’on soccer cette tendance au pari truqué!

    http://www.rtl.fr/actualites/sport/cyclisme/article/thibault-de-montbrial-armstrong-pariait-de-l-argent-sur-lui-meme-pour-gagner-plus-7752091839

    0
    0
  43. La carrière d’Armstrong est entachée. On va longtemps polémiquer sur l’avantage qu’il a retiré du dopage, sur sa réelle supériorité physique et pleins d’autres explications qui seront toujours contredites.Et personne d’ailleurs ne peut justifier avoir raison.
    Mais en fait c’est pas là que se situe le scandale Armstrong mais dans sa manipulation de la cause de la lutte contre le cancer.
    Car en fait outre qu’il utilise cette lutte pour sauver sa carrière et que des fonds de la fondation sont dépensés dans la préservation de son intérêt personnel il y a encore plus grave.
    Tapez sur Google Livestrong et vous allez trouver 2 sites. Livestrong.org et livestrong.com.
    Les 2 sont liés puisque le second à caractère purement commercial se référence comme étant estampillé livestrong.org (la fondation). Et dans ce site totalement mercantile on trouve des régimes amincissants, des pubs pour des salles de sport et plein de produits commerciaux. Pas un mot sur le cancer pas une seule ligne venant en aide aux malades.
    Non un site purement commercial orienté sur le bien être comme il en existe des milliers d’autres. Mais avec pour avantage une homonynie et cette référence espresse faite à la fondation de Armstrong.
    Ce site a été créé par Armstrong et son copain stappleton et a ensuite été mis IPO. Et dans ce cadre le beau lance a touché 3 millions de US$.
    Il a été démasqué et a donc reversé partie de cette somme ceci étant il conserve depuis les bénéfices faits par ce site.
    Ce site n’a rien à voir avec la lutte contre le cancer mais utilise la marque livestrong et se revendique comme étant référencé par la fondation.
    Il utilise les codes couleurs et tout les attributs de la fondation histoire de bien maintenir la confusion.
    Ce montage explique tout de Armstrong. Un manipulateur qui est animé par une cupidité sans limites.
    Avec Stappleton il a créé un empire et aurait une fortune estimée à 125 millions US$.
    C’est la société de Armstrong et Steppleton qui gérait les équipes pros pour un fee annuel de 1 m US$.
    Sans compter les accords avec Nike et autres sponsors dont Trek.
    Vous me direz qu’il y a sa fondation. Alors parlons en de cette belle fondation.
    Tout le monde pense que les bracelets jaune incarnent la lutte contre le cancer et que les montants collectés vont dans la recherche. Et bien non, ils sont dépensés dans des programmes de soutien et surtout de communication (pensez que l’achat des bracelets et passé dans le programme partant du principe que ca contribue à la cause qui est cancer awarness). Des millions de US$ sont dépensés pour des manifestations, des séminaires, des plans com au Mexique qui visent à insister sur le fait que le cancer ne se donne pas et que l’on peut survivre. Tout est orienté autour du beau Lance et de son expérience.
    Pas un cent va à la recherche. Etonnant et surtout tellement loin de ce que tout à chacun pense.
    L’autre grand job de la fondation est de mettre en contact les malades avec des avocats et autres intermédiaires pour les aider à dealer avec les assurances maladies qui aux US sous le doux nom de benefits sont une véritable jungle.Une problématique américaine et qui ne justifie pas une fondation à caractère internationale. Je ne pense pas que les petits français qui ont acheté le bracelet le font dans cette attention.
    Rien n’est investi dans la recherche alors que depuis des années il a communiqué sur ce thème. Depuis des années des anonymes baladent ce bracelet à travers le monde pensant qu’ils militent pour la recherche contre le cancer en aidant le beau Lance. Foutaises et balivernes.
    Cette fondation est la vitrine de Armstrong mais quand on creuse on constate que tout comme le champion dont elle vante les mérites elle est également vérolée. Outre les liens plus que douteux qu’elle entretient avec Livestrong.com on voit qu’elle entretient un flou sur la finalité des dons.
    Comme d’habitude tout ce que touche Armstrong est pollué, vérolé et cette fois ce n’est pas le sport mais la maladie.
    L’amoralité de Armstrong n’a d’égal que sa cupidité et sa vanité.
    Le vrai scandale il est là et non son palmarès truqué. Certes c’est grave mais pas tout aussi grave que d’instrumentaliser la lutte contre le cancer à des fins personnelles et mercantiles.
    Le seul vrai exploit de Arsmtrong et il est phénoménal est d’avoir vaincu le cancer. A lui seul il mérite une marque de reconnaissance pour le reste c’est mensonge et tromperie.
    Pas de quoi être un héros et tous ceux qui perdent leur énergie à le défendre devraient mener une enquête et vérifier si leur champion mérite autant de dévotion de leur part.
    Et la répone est évidente Armstrong est une supercherie et il est temps que la vérité se fasse jour pour sortir de cette manipulation et passer à autre chose.

    0
    0
  44. salut
    je pense que le terme « dopage »est dépassé.
    actuellement,les manipulations génétiques sont sans doute indétéctables et hors de prix..ce rend TOUS les sports soumis a l’argent….c’est triste,mais c’est irémédiable.

    0
    0
  45. toutouille

    Eh beh! je préférais l’armstrong cycliste!!

    0
    0
  46. C’est pourtant la vérité et elle va peut être finir par éclater.
    D’ailleurs on peut penser que toutes les actions entreprises tiennent compte de cette réalité et que certaines instances conscientes du potentiel scandale ont décidé de l’attaquer.
    Il fallait donc commencer par attaquer son palmarès (sa réputation) avant de s’en prendre à sa fondation. Et c’est d’ailleurs pourquoi il ne veut plus se battre sur le terrain sportif conscient qu’il est victime d’une véritable entreprise de démolition et qu’une fois sa carrière réduite à néant on attaquera sa fondation qui aura perdue une grande partie de sa légitimité qu’elle tire justement de sa carrière sportive.
    Sans son héros la fondation perd son principal axe et support de communication.
    Ne pouvant la défendre il préfère jouer la victime et donc éviter ce piège.
    L’absence de grand déballage sur son passé sportif évite d’entacher sa réputation et donc il a encore espoir de sauver sa fondation et livestrong.com qui sont devenus ses coeurs de business. C’est sa fondation qui draine l’argent et ensuite il en redistribue certes une grande partie mais en profite aussi dans le cadre de business parallèles.
    Aussi avec un opportunisme aiguisé il fait table rase de son passé de sportif et met en avant sa lutte contre le cancer qui est officiellement devenue sa raison de vivre. Un petit couplet sur la famille et ainsi il pense passer entre les gouttes.
    Armstrong est un requin et pas uniquement sur le vélo.
    Il était quelque part moins dangereux sur un vélo mais c’est bien au même personnage que nous sommes confrontés.
    Un être vil, cupide, manipulateur, vaniteux et sans scrupules.
    Le plus beau bonimenteur de ces 20 dernières années et ce tous sports confondus.
    S’il doit figurer dans un palmarès c’est bien celui là et d’ailleurs je pense qu’il occupe le haut du podium.
    Armstrong everything is wrong.

    0
    0
  47. Vincent C

    Excellent commentaires Alain39.

    Cependant votre ligne « Le seul vrai exploit de Arsmtrong et il est phénoménal est d’avoir vaincu le cancer. » … ça aussi c’est faux. Loin d’être phénoménal.

    Le cancer des testicules est le plus bénin des cancers. Plus de 90% s’en sort sans problème, surtout si il est diagnostiqué rapidement et Armstrong a sûrement des médecins qu’ils voient très fréquemment. Il ne doit pas attendre 12 heures à l’urgence comme ici au Québec 😉

    En faire un exploit est une honte, un sacrilège envers les vrai victimes du cancer.

    On tend à oublier que l’origine de son cancer vient fort probablement de son dopage hâtif. Le dopage créant des problèmes hormonales agissant sur les organes génitaux (surtout les anabolisants).

    Tout ça est documenter. Évidement, impossible d’en faire une étude de cas parce qu’il est dure de regrouper des dopés ayant eux des problèmes de santé, tel le cancer… seul le temps nous le dira et ils avoueront sur leur lit de mort comme Fignon.

    Fignon est mort bien jeune (50 ans) d’un, tient donc, un cancer.

    0
    0
  48. On parle de Armstrong et on en oublie la vuelta.
    Phénoménal avec un florilège d’attaques et un Contador qui attaque à tout va avec un Rodriguez qui répond sans soucis. pire il finit même par lâcher el pistolero.
    Mieux que Rasmussen vs Contador de 2007.
    Ils ont forts ces espagnols. Y a pas à dire l’air du pays leur convient. Par contre le climat semble peu favorable à l’anglais.
    C’est une parodie de cyclisme et franchement ça vaut le coup de regarder youtube. A côté le tdf semble être une course d’amateurs et là on mesure mieux l’impact de la dope. Un Valverde est devenu aérien et que dire de Contador qui après 6 mois de suspension a un rythme à faire pâlir tout le peloton.
    Purito lui est bien mieux que sur le giro et ce malgré les attaques incessantes de Contador. A raison de plus de 10 attaques pour chaque montée finale Contador est en train d’établir un record. Du jamais vu. Pour ma part je n’ai jamais assisté à un tel festival d’attaques sur une seule montée. Et en plus si vous avez loupé une étape pas de soucis ils remettent le couvert tous les jours.
    Côté spectacle c’est pas mal quand bien même cela ne donne pas d’écarts. Un peu un jeu de dupes.
    Pour les autres c’est la grande lessive et ils sont lâchés au train avant même que nos 3 larrons espagnols commencent à s’expliquer à coups d’accélérations bioniques.
    Même Froome se fait exploser et est réduit à un rôle de spectateur. C’est dire le niveau. D’ailleurs c’est toute l’équipe Sky qui prend un pête. L’espagne l’eldorado de la dope et en plus nos amis espagnols y vont vraiment fort cette année. C’est du lourd du très lourd.
    Pour nous autres il reste les paysages mais il faut reconnaitre que sur ce point les espagnols sont moins bons que ASO. On ne peut pas être au top à tous les niveaux.
    Après la victoire de Cobo nous allons donc assister à celle de Purito. Y a pas à dire ce ne sont que des grands noms qui épinglent la vuelta.
    Ils ont tous mangé du steak de Contador élevé au domaine Ferrari et découpé chez le boucher Fuentes.

    0
    0
  49. toutouille

    ils font des routes sur les pistes noires de ski on dirait!!! car aujourd’hui ils arrivaient en haut des pistes!!!

    0
    0
  50. A.Gagnon

    À Vincent C.

    Un commentaire sur Fignon, je me souviens que les médecins avaient établis que son cancer n’était pas lié au dopage. Il avait fait état des produits et des doses et il a lui-même admit dans son autobiographie avoir été tenté de faire le lien. Mais son cancer (cancer de la gorge) semble avoir été plus probablement provoqué par une alimentation mal équilibrée, le dopage n’ayant été qu’un facteur aggravant.
    Par contre une étude avait fait le lien entre un produit dont le nom m’échappe -que l’équipe Junior américaine de cyclisme distribuait à ses coureur dans les années 1990 (à l’époque d’Armstrong)- et le cancer des testicules. Le dopage peut mener au cancer, mais pas n’importe quel produit avec n’importe quel partie du corps. De la même façon que les produits contenus dans le tabac ne provoquent pas un cancer du foie mais plutôt des poumons ou parfois du cerveau.

    0
    0
  51. le yo

    @thierry mtl tu dis Tu dis :
    Pour un gars qui se disait ruiné, Landis vient de signer une entente avec les procureurs de la poursuite pour rembourser 500 000 $ USD en 3 ans, pour rembourser sa fraude du « Flyod Fairness Found ».

    500 000 $ en 3 ans (!). Il en avait de caché dans son garage…

    Relis le compte rendu du jugement, Landis devra remettre qque chose come 240,000$ et seulement par un maximum de 50 K par année pour un salaire audessus de 50K. Au fond on dit a Landis, tu es super pauvre, survis un peu et paye apres. Crois moi, j’ai vu ou il restait en Californie, il est vraiment pas riche riche mon ami… oh non…

    0
    0
  52. Denis

    Merci Laurent. Excellent article. Je dois toutefois confesser que plusieurs des commentaires de Foglia me rejoingnent. Selon moi, Armstrong était plus grand que nature, il était dopé et plusieurs s’en doutaient (même Foglia l’écrivait depuis longtemps). Je crois toutefois qu’il a apporté quelque chose au cyclisme et au Tour de France, quelque chose de difficile à décrire qui a disparu du peloton au moment de ses deux retraites. Quelque chose que les autres (dopés?) n’auraient pu apporter aux fans de cyclisme à l’époque. Il avait une telle confiance en lui,une arrogance, un souci du détail, qui permettait d’attiser autant ceux qui étaient pour lui que ceux qui étaient contre lui. Je suis convaincu qu’une partie de toi Laurent (et de vous tous qui suivez la FR) a vibré d’une quelconque façon grâce à ce tricheur. Je peux donc facilement m’imaginer que pour une personne atteinte du cancer ce genre de personnage inspire et donne plus l’espoir que la médecine et la religion ne peuvent en apporter.

    D

    0
    0
  53. schwartz patrick

    @ Cyclosophe 71 (39)
    OK avec toi, pensée originale pour un sujet qui fait
    beaucoup « taper sur le clavier ».

    @ Zut (31)
    je n’ai pas voulu te comparer à un avocat mais ton
    analyse subtile aurait pu leur donner des idées !
    (au cas où tu n’aurais pas compris mon message)

    @ Laurent
    tu constates la richesse du débat ? Du volume,du contenu, des précisions , de l’expérience, de l’intérêt? des anecdotes … encore merci !

    0
    0
  54. schwartz patrick

    @ Denis
    en ce qui me concerne, il ne m’a jamais fait vibrer, j’ai eu rapidement des doutes et ses attitudes de
    « killer froid » ne m’ont jamais « charmé »; et puis ses
    soquettes (hautes) noires… à d’autres !

    0
    0
  55. j’aimais pas trop « bras fort »
    mais il a gagné 7 tours..point final.

    0
    0
  56. salut les gens….
    on nage dans l’irrationnel complet..
    logiquement,tout le palmarès du TDF serait a rayer(avant l’epo,les amphétamines….avant les amphés,la cocaine….avant la coke,la strychnine,l’arsenic,la gnole la poudre a canon,j’en passe surement..(je suis ex 1ere catégorie ffc,et ex infirmier)
    SVP,retirez ce post si vous voulez,ne me bannissez pas(déja 2 fois….sur vélo 101 et velo club net)
    .

    0
    0
  57. marten

    Ce n’est pas seulement le dopage chez L.A mais surtout les menaces et l’arrogance vers qui osait douter de lui ou lui poser des questions embarrassantes. A quand le coup de balai à l’UCI? J’ai honte de mon compatriote H.V.

    0
    0
  58. l’uci est un ramassi d’hypocrites….armstrong bouc emissaire….

    0
    0
  59. salut
    allez voir un passage du TDF en haute montagne..discutez avec les gens..90/100 sont lucides sur le cyclisme,comment on deviens un champion..vous seriez étonnés..

    0
    0
  60. salut les gens.. relance du sujet..
    si armstrong s’etait contenté de 4 TDF ????il n’aurait pas été banni ????

    0
    0
  61. salut…..

    laurent jalabert..c’est repartit!

    0
    0

L’auteur de ce blog encourage tous les lecteurs à laisser un commentaire en réaction à l’article du jour, cela contribue à enrichir le propos. Vous pouvez contribuer à la qualité de ce site en utilisant un langage décent, poli et respectueux d’autrui, et en étant pertinent et concis envers le sujet traité. L’auteur peut modérer les commentaires, et se réserve le droit de censurer sans avertissement les commentaires considérés hors sujet, diffamatoires, irrespectueux d’autrui, portant atteinte à l’intégrité d’une personne ou encore haineux.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.