115e édition de Paris-Roubaix dimanche

Un enfer ce dimanche?

Peut-être oui si on regarde le parcours de cette 115e édition de Paris-Roubaix: 257 kms à parcourir tout de même, avec pas moins de 55 kms de pavés, répartis en 29 tronçons. Trois ont reçu un niveau de difficulté de 5 étoiles, soit la Trouée d’Arenberg (2 400m), Mons-en-Pévèle (3 000m) ainsi que le Carrefour de l’Arbre (2 100m) situé à 25 kms de l’arrivée.

Peut-être non si on regarde la météo annoncée: très beau, 20 degrés, peu de vent.

Il est donc probable que cette année, ce soit une course avec une sélection par l’avant plutôt que par l’arrière. Les équipes bien organisées et cohérentes, comme la Quick Step, pourraient dans ce contexte avoir un avantage non négligeable.

Les favoris

Ils sont plusieurs à pouvoir rêver de s’imposer à Roubaix.

Peter Sagan d’abord, parce que c’est un équilibriste sur le vélo et parce qu’il sera revanchard, ayant perdu le Ronde dimanche dernier en raison d’un incident de course. Si son équipe ne pourra probablement pas l’aider dans le final, il n’a qu‘à marquer les quelques autres grands favoris puisque très rapide au sprint.

Greg Van Avermaet ensuite, lui aussi revanchard de son Ronde dimanche dernier. Je pense toutefois que Paris-Roubaix convient moins au coureur belge. Rapide au sprint, il devra se débarrasser de Sagan et Kristoff pour s’imposer au sprint avec d’autres.

Il ne faudra justement pas oublier Alexandre Kristoff ce dimanche, en excellente condition et disposant de toute la puissance requise pour dominer le pavé. Attention à ce coureur qui va très vite au sprint, mais qui est aussi capable de se lancer dans une échappée dans le final. Rappelons également qu’il dispose désormais d’un certain Tony Martin dans son équipe comme équipier de luxe. Martin est probablement aussi capable de gagner Paris-Roubaix au train!

La Quick Step sera évidemment l‘équipe à battre dimanche, avec un alignement de coureurs impressionnant: Tom Boonen d’abord, qui prendra sa retraite une fois la ligne franchie, mais aussi Niki Terpsta, Yves Lampaerts et Zdenek Stybar. De quoi se glisser dans des coups durant toute la course, et obliger les autres équipes à faire des efforts. La Quick Step est sur une bonne lancée en ce moment, et la confiance doit être au top!

Est-ce que Tom Boonen est suffisamment en condition pour espérer s’imposer? Je crois que oui, mais il lui faudra aussi de la chance, beaucoup de chance pour déjouer tous les autres favoris.

Enfin, chez Sky, Ian Stannard est un coureur taillé pour cette course, disposant d’une très grande puissance sur le plat. Je pense qu’il pourrait être devant dimanche.

Outre ces grands favoris, on compte plusieurs outsiders.

Olivier Naesen est l’un d’eux. Pris dans l’incident avec Sagan dimanche dernier, je crois qu’il sera un des acteurs dans le final de la course dans quelques jours.

Sonny Colbrelli, en forme depuis le début de saison, semble un coureur taillé pour Paris-Roubaix. Attention à lui si jamais un groupe devait se présenter pour la gagne sur le vélodrome de Roubaix, c’est un malin.

Arnaud Demare côté français devrait être au départ et lui aussi espérera une arrivée au sprint sur le vélodrome de Roubaix. Demare représente probablement les meilleures chances françaises dimanche. Le dernier vainqueur français de Paris-Roubaix est Frédéric Guesdon en 1997, une plombe!

Chez Orica, deux coureurs pourraient bien faire, soit Luke Durbridge ainsi que le vainqueur sortant, Mathew Hayman. Ce dernier a toutefois été discret depuis le début de la saison et je vous avoue ne pas trop savoir ce qu’on peut espérer de lui.

Rajoutons enfin à cette liste d’outsiders deux noms, soit Edvald Boasson Hagen et John Dekengolb qui disposent tous deux d’une équipe à leur service.

Les Canadiens

Ils devraient être deux au départ, deux Québécois: Hugo Houle chez AG2R-La Mondiale ainsi qu’Antoine Duchesne chez Direct Énergie. Les deux seront au service de leur leader, donc avec des consignes d‘équipe à respecter. Ryan Anderson est blessé.

À la télé au Québec

Contrairement au Tour des Flandres dimanche dernier, les Québécois pourront suivre la course live! sur RDS2 ce dimanche en matinée. La programmation complète des épreuves de cyclisme sur RDS et RDS2 est disponible ici et si on peut regretter l’absence de grandes courses comme Milan SanRemo, le Giro ou le Tour de Lombardie, on pourra quand même suivre Liège-Bastogne-Liège et les étapes du Tour de France en direct.

Sinon, reste le stream sur Internet!

L’innovation

Certains Pinarello de l‘équipe Sky seront équipés ce dimanche d’une petite suspension arrière.

Est-ce réellement une innovation?

Déjà, au début des années 1990, Greg LeMond, à qui on doit dans le cyclisme nombre d’innovations comme les compteurs vélo, les casques rigides, les pédales automatiques ou encore les salaires décents (!), avait testé et utilisé sur Paris-Roubaix des fourches avant de type RockShox.

Greg se serait-il trompé, une suspension arrière étant préférable à une suspension avant? Je pense en effet qu’il est plus utile d’avoir une suspension arrière sur Paris-Roubaix!

Quoi qu’il en soit, d’autres systèmes de contrôle des vibrations ont été testés sur Paris-Roubaix, notamment des cadres au design assez douteux.

Pour la plupart des coureurs, deux guidolines l’une sur l’autre ainsi que des boyaux spéciaux “Roubaix” (souvent des Dugast) seront les deux seules adaptations requises. Et personnellement, j’aimerais mieux un vélo bien rigide qu’avoir à gérer dans le feu de l’action une suspension!

16 Commentaires

  1. thierry (mtl) bécyk
    Soumis le 7 avril 2017 à 9:19 | Permalien

    Il est étonnant qu’une entreprise haut de gamme comme Pinarello vendent des vélos hors de prix avec un concept de suspension aussi dépassé. C’est très similaire à ce que faisait Specialized sur ses MTB à la fin des années 90. Une conception qui est rapidement devenue obsolète

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +1 (from 1 vote)
  2. Danny Cote
    Soumis le 7 avril 2017 à 9:44 | Permalien

    Je suis vraiment déçu de la grille de RDS cette année. Quelqu’un sait où on pourrait leur dire notre mécontentement?

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  3. SCHWARTZ Patrick
    Soumis le 7 avril 2017 à 10:11 | Permalien

    Pour ce qui est des favoris, Laurent, comme tu dis, il y a le choix, des hommes forts,c’est celui qui aura eu le plus de chance qui gagnera et pas forcément de ceux cités et qui ont des « pics de forme à rallonge » depuis le début de saison !je vois des « ténébreux » qui ont préparé leur affaire en secret et qui comme des diables sortis de leur boîte vont déjouer effrontément les pronostics, dans le genre Hayman …!!!
    Pour ce qui est des vélos, je te donne aussi raison,du rigide comme du titane (pourquoi pas?) avec fourche titane (oui ça existe), du bien soudé plutôt que du bien collé… Les suspensions, composants articulés, multiplient les pièces en mouvement et la casse! de toutes façons les roues et les boyaux font le « plus + » sur les pavés, ce sont les « premiers » qui en prennent plein la « G….e », restons polis!
    En tous les cas, grosse baston en vue de Roubaix comme tous les ans !!!

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +3 (from 3 votes)
  4. thierry (mtl) bécyk
    Soumis le 7 avril 2017 à 10:20 | Permalien

    Danny… Sur le site rds, il y a un contact mail très efficace

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  5. Toto
    Soumis le 7 avril 2017 à 11:28 | Permalien

    Je suis pour cancellara,c est lui qui a le plus gros moteur

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 2 votes)
  6. Soumis le 7 avril 2017 à 3:42 | Permalien

    Et quelques cyclistes utilisant des vélos avec freins à disque. Ce qui dans les circonstances de cette épreuve impliquant de nombreuses chutes appréhendées, ce n’est pas de bonne augure…
    Le business, c’est le business!
    Go Boonen GO!
    Pour le palmarès:
    De Vlaeminck: 4 victoires, 4 deuxième places et une troisième place: total de 9 podiums; Boonen 4 victoires, 2 fois second et une fois troisième pour 7 podiums; Moser pour 3 victoires et 2 fois deuxième et 2 fois troisième pour 7 podiums; Museeuw, Cancellara et Van Looy et Merckx pour 3 victoires chacun et 6 podiums par cycliste exc Merckx pour 5 podiums.
    Notons que Steve Bauer a terminé second (sprint) en 1990, quelques misérables centimètres crève-coeur derrière Eddy Planckaert!

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +1 (from 3 votes)
  7. Soumis le 7 avril 2017 à 3:48 | Permalien

    Quelques photos d’entraînement à Paris-Roubaix.
    A remarquer le désherbage par une torche de feu ou par débroussailleuse (!) dans les pavés de la Forêt de Wallers-Arenberg, section non ouverte au trafic routier pour protection. Intéressant en sus de tous les travaux des dernières années pour la restauration des sections de pavés qui disparaissaient rapidement au XXè S.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +1 (from 1 vote)
  8. MATHIEU
    Soumis le 8 avril 2017 à 11:54 | Permalien

    A propos de Lemond.
    Le weekend dernier au Tour des Flandres, j’ai discuté avec un ancien pro des années 80de l’equipe Panasonic.
    Au hasard des souvenirs, il m’a parlé de l’arrivée de l’EPO dans le peloton.
    il m’a mentionné que Lemond après son accident de chasse avait les reins détruits. Hors l’EPO a la base est un médicament pour ce type de thérapie…
    Il me rappelait un Lemond transparent au Giro 1989. 30 jours plus tard il voltigeait et gagnait le Tour 1989.
    Simple déduction et supposition.
    Il ne s’agit pas d’une polémique, ni d’une accusation, mais juste l’écriture de l’Histoire de notre sport favori.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: -7 (from 9 votes)
  9. regis
    Soumis le 8 avril 2017 à 2:01 | Permalien

    @Mathieu : info intéressante en effet
    @Thierry : le concept d’amortisseur arrière pinarello n est pas si obsolète. Le vtt semi rigide haut de gamme BMC le reprend aussi mais uniquement avec un élastomère (et donc pas de remote).
    Pour Sky c est plus de l image car ils ne ont que peu de chances de s’imposer cette année. ..

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  10. Thierry mtl
    Soumis le 8 avril 2017 à 6:13 | Permalien

    Regis
    Le simple elasromère chez BMC c’est pas pareil. Cest pas un amortisseur avec les points de jonction qu’ils nécessitent. Chez BMC c’est plus léger, moins de débattement, plus rigide et bcp plus simple. Le pinarello, c’est le vieux concept de Specialized avec la techno d’aujourd’hui. Mais dans 3 ans, on va en rire… sauf ceux qui l’ont payé 10 000 $

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +1 (from 1 vote)
  11. John bee
    Soumis le 8 avril 2017 à 8:04 | Permalien

    Espérons de tout cœur ne pas passer la matinée avec me myself and I, toujours un peu déconnecter, Franky Frank au micro RDS. Je pourrai toujours faire MUTE.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  12. Le Bourrin Ardéchois
    Soumis le 8 avril 2017 à 10:11 | Permalien

    Mathieu, un élément factuel pour ton écriture de l’histoire, laquelle s’écrit avec des faits et non avec des effets et des imprécisions (« détruit », « transparent », « voltigeait », « 30 jours »):

    Sunday, June 11: 22nd and Final Stage, Prato – Firenze 54 km individual time trial (cronometro)

    Lech Piasecki: 1hr 5min 34sec
    Greg LeMond @ 1min 3sec
    Flavio Giupponi @ 2min 5sec
    Vladimir Poulnikov @ 2min 15sec
    Laurent Fignon @ 2min 21sec
    Franco Chioccioli @ 2min 37sec
    Claude Criquielion @ 2min 49sec
    Erik Breukink @ 2min 51sec
    Czeslaw Lang @ 3min 4sec
    Maurizio Fondriest @ 3min 8sec
    Andrew Hampsten @ 3min 28sec
    Jesper Skibby @ 3min 31sec

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +3 (from 9 votes)
  13. Edgar Allan Poe
    Soumis le 9 avril 2017 à 3:43 | Permalien

    Mathieu,
    Les propos de ce mécano sont à la limite de la diffamation. Du moins, génèrent ils des doutes dans les esprits, avec pour seule finalité de nuire à la réputation de Lemond, car comme le dit le bourrin ardéchois, les faits ne sont pas là.
    Personnellement, ça ne me choquerait absolument pas que Lemond ait pris de l’EPO pendant sa convalescence et son hospitalisation. Pour une fois que cette potion magique eut été utilisée à des fins cohérentes avec son invention ! Ceci étant, de mémoire, l’accident date de début 87. L’EPO était il déjà utilisée à des fins medicales ?
    Ensuite, pour Lemond, le retour à un niveau en adéquation avec son rang de champion a duré plus de 2 ans. Regardez ses résultats en 87, 88 et jusqu’à mi 1989 : il n’y a rien de probant. Une prise d’EPO l’eut certainement ramené plus rapidement à son ancien niveau.
    Enfin, j’ai souvenir qu’il était monté en pression tout au long du Giro, pour finir en super forme sur la dernière semaine.
    Mais là encore, il faut remettre les faits dans leur contexte : par exemple, Herrera était le meilleur grimpeur. Les rouleurs de 80 kgs ne lâchaient pas encore les purs grimpeurs dans les cols…

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +4 (from 4 votes)
  14. françois G
    Soumis le 9 avril 2017 à 4:53 | Permalien

    Comme quoi les coureurs( principaux acteurs) ne sont pas du tout écoutés, 80% ont signé contre les freins à disque et pourtant sur PR on voit plusieurs coureurs en etre équipé (Cannondale- quick steep). C’est qui les plus forts c’est les ?

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +4 (from 4 votes)
  15. SCHWARTZ Patrick
    Soumis le 9 avril 2017 à 12:10 | Permalien

    Ca y est, GVA est vainqueur de Paris Roubaix 2017 avec la
    manière devant Stybar et Langeveld, Boonen 13e …

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  16. Le Bourrin Ardéchois
    Soumis le 9 avril 2017 à 11:33 | Permalien

    A ceux nombreux qui suspectent de triche le coureur en progression spectaculaire, je m’étonne que le nom de Greg Van Avermaert n’ait pas encore été évoqué…

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: -1 (from 1 vote)

Soumettre un commentaire

Pas d'accord? Une précision à ajouter? Une erreur à signaler?

Contribuez vous-aussi au succès de La Flamme Rouge en laissant un commentaire constructif: vos commentaires sont très importants pour moi! Depuis 2003, ils ont contribué significativement à enrichir et à dynamiser ce site.

Régulièrement dès avril 2013, La Flamme Rouge publiera sur sa page principale un commentaire s'étant distingué des autres soit par son originalité, son apport au débat, sa critique constructive, son humour ou encore sa pertinence.

Vos commentaires engagent cependant votre responsabilité. Ayez s'il vous plait la courtoisie de signer votre commentaire de votre nom (La Flamme Rouge s'engage par ailleurs à préserver la confidentialité de votre adresse courriel). En tout temps, soyez pertinent et concis par rapport au sujet traité par l'auteur de ce site, et usez toujours d'un langage décent, poli et respectueux d'autrui.

L'auteur de ce site se réserve le droit de censurer sans avertissement les commentaires considérés hors sujet, de mauvais goût, diffamatoires, irrespectueux envers autrui, portant atteinte à l'intégrité d'une personne ou encore haineux.

Les champs requis sont marqués par *

*
*

Fouillez nos archives!