Tous les jours, la passion du cyclisme

 

0:04:02.144

C’est le temps qu’a mis l’équipe canadienne de poursuite sur piste pour franchir les 4 kilomètres de l’épreuve de la Coupe du Monde d’Apeldoorn aux Pays-Bas, ce qui leur a valu la… première place!

C’est un moment historique: il s’agit de la toute première victoire du Canada sur une poursuite dans le cadre d’une Coupe du Monde.

Les 4 coureurs de l’équipe étaient Aidan Caves, Adam Jamieson, Jay Lamoureux et Bayley Simpson.

Rappelons que la poursuite canadienne féminine avait remporté la médaille de bronze à Rio.

Et enfin, rappelons aussi que le temps des Canadiens à Apeldoorn demeure loin de celui des Britanniques à Rio: 0:03:51.953.

Il convient tout de même de saluer cette belle performance des pistards canadiens!

capture-decran-2016-11-13-a-19-34-22

Partager

Précédent

Êtes vous un acheteur cycliste compulsif?

Suivant

L’AFLD dans le rouge: ASO doit intervenir!

  1. mica

    Oui, un grand bravo aux Canadiens, qui l’ emportent à Apeldoorn dans cette très belle épreuve qu’ est la poursuite par équipe! Ce résultat donne en tous cas à penser qu’ il y a, désormais, une certaine densité et qualité des Canadiens. Il faut noter, de plus, qu’ il existe des passerelles entre la piste et la route (au niveau des poursuites). La différence de temps par rapport au record des Britaniques n’ est pas totalement significative, car, pistes aux rendement différents.
    Il faut déplorer la quasi disparition de la poursuite individuelle qui « dans le temps » était largement ouverte aux « cadors » de la route: Coppi, Anquetil, Riviére, Braque, Merckx, Moser….
    De toute façon, l’UCI est totalement inconséquente et incompétente! (voir aussi avec le Km départ arrété)
    Par contre ils nous « pondent » une multitude d’ épreuves en peloton sur la piste, soit disant « spectaculaires » et qui, selon moi, n’ apportent que confusion et arbitraire. (même les commissaires ont parfois du mal à s’ y retrouver).
    Les notions de points atribués, de tour d’ avance, de courses en relais, ou éliminatoires, peuvent tourner à la confusion, sans compter les chutes, voire
    certaines génes plus ou moins volontaires. Même l’ omnniun qui se tenait à peu prés bien est passè à la moulinette par ces Mrs de l’UCI, ne comportant désormais 4 épreuves en peloton, lamentable!
    La piste mériterai beaucoup mieux. En tout cas, merci à Laurent de l’ évoquer dans ses colonnes.

    0
    0
  2. lNoirvélo

    Super bravo aux Canadiens qui gagnent cette épreuve très spectaculaire et en plus particulièrement esthétique !!!
    Et grand bravo à Guillaume Boivin vainqueur de la 1re
    étape du Tour du Rwanda ce lundi !!!

    0
    0
  3. David Maltais

    9 secondes sur deux pistes différentes. 4 ans de progression. Ce cycle olympique promet en vue de 2020! Les jeunes seront encore plus rapides quand les autres nations vont ressortir leurs gros coureurs qui sont présentement en pause post-olympique. Ils vont être dans le coup!

    0
    0
  4. L'oiseau

    T’es chiant, Mica, mais merde: tu as raison!

    0
    0
  5. mica

    Je voudrais « rassurer » Laurent à propos du temps réalisé par les canadiens sur la poursuite par équipe:
    lors des championnats du monde de 2011, à Appeldoorn, les Australiens avaient remporté la finale dans un temps de 3mn 58s, et les Britanniques avaient pris la médaille de bronze en 4 mn 02s, et ceci avec respectivement leurs équipes historiques(ou presque).
    c’ est dire combien la performance des Canadiens(4mn 02s) est encourageante et vraiment de niveau mondial!
    Encore du travail, et qui sait, lors des CH. du monde, ou jeux olympiques à venir…..

    0
    0
  6. pierre lacoste

    À force de, le Canada risque de devenir une véritable «nation cycliste». Mais il manque encore un maillon important: un ou quelques vélodromes d’hiver…ça presse.

    0
    0
  7. lNoirvélo

    @ pierre lacoste,

    vous avez de la place, du bois au Canada et à présent les
    pistards, ben alors quoi ?

    0
    0
  8. mica

    Dans le N° du magazine VELO d’ octobre 2016, il y a un véritable article de fond sur la poursuite par équipe en général, et en France en particulier. Cet article de qualité est sufisemment rare dans ce genre de revue, et mérite à ce titre d’ étre souligné.
    Il semble, qu’en France, cette spécialité soit enfin en mesure de renaitre, mais encore une fois bravo aux Canadiens!

    0
    0

L’auteur de ce blog encourage tous les lecteurs à laisser un commentaire en réaction à l’article du jour, cela contribue à enrichir le propos. Vous pouvez contribuer à la qualité de ce site en utilisant un langage décent, poli et respectueux d’autrui, et en étant pertinent et concis envers le sujet traité. L’auteur peut modérer les commentaires, et se réserve le droit de censurer sans avertissement les commentaires considérés hors sujet, diffamatoires, irrespectueux d’autrui, portant atteinte à l’intégrité d’une personne ou encore haineux.

Répondre à David Maltais Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.