Tous les jours, la passion du cyclisme

 

Y’en a marre!

Alors là, La Flamme Rouge n’allait pas rater pareille occasion pour renchérir sur le sujet et pour se lécher un peu : Bernard Hinault dénonce aujourd’hui dans L’équipe la passivité du peloton sur les Ardennaises, se questionnant notamment à propos de la Flèche Wallonne: « Pourquoi (les adversaires de DiLuca) attendent-ils la dernière montée?« . On est bien d’accord avec lui, cela va de soit. Et on salue au passage son engagement envers le cyclisme qui traduit un amour profond de ce sport. Si davantage de grands champions osaient parler comme lui, peut-être cela susciterait-il plus de réflexion dans le milieu cycliste quant à l’avenir même de ce sport ?

La critique d’Hinault dépasse évidemment le simple cadre des deux dernières semaines de course et peut se transposer à l’ensemble du cyclisme depuis une bonne dizaine d’années. Courses d’attente (dont Ullrich et Hincapie sont les spécialistes), attitudes réservistes, protection des deuxième et troisième places, etc, le cyclisme aujourd’hui est frileux, très frileux. Pour espérer gagner, il faut savoir risquer de perdre dit-on. On est loin de ce principe dans le cyclisme moderne!

Pourquoi ? Parce que les enjeux sont devenus très (trop?) importants. Parce qu’il vaut mieux engranger les points UCI d’une troisième place que de risquer la victoire au prix de sortir du top 5 si ca ne fonctionne pas. Parce qu’il faut satisfaire le sponsor qui investit de gros sous pour avoir un maximum de visibilité à la télé et dans les classements. Parce qu’avec les oreillettes, sortir du paquet a de toute façon peu de chances de réussir. Bref, aujourd’hui il vaut mieux « assurer » que de prendre des risques. Si ce principe peut être jugé bon dans la vie de tous les jours, il l’est certainement moins pour des sportifs professionnels de haut niveau qui sont supposément payés pour faire la course dans le but de la gagner!

Et que nous propose l’UCI pour améliorer les choses et justement se sortir de cette tendance lourde et plutôt « main stream » si on compare avec d’autres sports? Le ProTour. Plus d’enjeux, plus d’oreillettes, plus de grosses équipes, plus de budgets. « Just sit down and enjoy the show » (en payant bien sôr à prix d’or votre abonnement mensuel à la cablo-distribution pour avoir accès aux chaînes privées qui ont les droits du ProTour). Sauf que du « show », il n’y en de moins en moins et très bientôt, ce sera comme dans la F1. L-A-M-E-N-T-A-B-L-E.

Non, la bonne voie est celle d’un cyclisme certes résolument moderne (équipement, techniques d’entrainement, couverture médiatique, etc.) mais en lien avec ses racines profondes (pas d’oreillettes, une revalorisation des épreuves autres que le seul Tour de France, etc.). À ce titre, saluons ici bien haut les victoires de Boonen sur le Ronde et dans l’Enfer. Acquises sans oreillettes si vous avez remarqué. Sans que son directeur sportif le pilote comme un robot. Sans retenue non plus puisqu’il a attaqué plusieurs fois dans le final des deux courses. Avec intelligence et initiative donc, à la pédale, à la régulière. Dieu que ca fait du bien! Une véritable inspiration, ce Boonen.

En terminant, signalons qu’Armstrong a aujourd’hui pris une valise dans le CLM du Tour de Georgie. Ca aussi, ca fait du bien de montrer qu’il est lui-aussi comme les autres et que ca peut lui arriver (à entendre certains, Lance est tout et fait tout parfaitement). Ceci étant, pas de quoi paniquer non plus. La saison est jeune et puis gageons qu’il a ce soir passé un petit coup de fil à son ami (oups, ce n’est plus son ami, c’est lui qui l’a dit…) Il Dotore Ferrari pour réserver un petit séjour d’oxygénation à Crans-Montana début mai. Pour l’air vivifiant des montagnes, bien sôr, ainsi que pour faire les « repérages » des prochaines étapes alpestres du Tour puisque c’est ca le secret de son succès selon les journalistes américains. Qu’allez-vous penser d’autre, mauvaises langues?

Partager

Précédent

Impressionnant Di Luca

Suivant

La Doyenne : curieux Voigt…

12 Commentaires

  1. oh les mooovèèèses langues!!! il a dit :” maintenant je sais ce qui me manque ”(l’equipe.fr)

    il pensait clairement a une cure de produit…

    je paris sur l’hormone…

  2. oh les mooovèèèses langues!!! il a dit :” maintenant je sais ce qui me manque ”(l’equipe.fr)

    il pensait clairement a une cure de produit…

    je paris sur l’hormone…

  3. oh les mooovèèèses langues!!! il a dit :” maintenant je sais ce qui me manque ”(l’equipe.fr)

    il pensait clairement a une cure de produit…

    je paris sur l’hormone…

  4. BELLO Miguel

    Bonjour,

    Je vous fais un petit coucou de l’île de la Réunion (Départment Francais de l’océan Indien), pour vous dire que je suis tout à fait d’accord avec votre analyse et celle de Bernard Hinault. Comme vous le dites, on reconnait bien çà passion pour ce sport et on peut regretter que d’autres champion ne s’exprime pas aussi sur ces questions.

    Sportivement,

    Miguel

  5. BELLO Miguel

    Bonjour,

    Je vous fais un petit coucou de l’île de la Réunion (Départment Francais de l’océan Indien), pour vous dire que je suis tout à fait d’accord avec votre analyse et celle de Bernard Hinault. Comme vous le dites, on reconnait bien çà passion pour ce sport et on peut regretter que d’autres champion ne s’exprime pas aussi sur ces questions.

    Sportivement,

    Miguel

  6. BELLO Miguel

    Bonjour,

    Je vous fais un petit coucou de l’île de la Réunion (Départment Francais de l’océan Indien), pour vous dire que je suis tout à fait d’accord avec votre analyse et celle de Bernard Hinault. Comme vous le dites, on reconnait bien çà passion pour ce sport et on peut regretter que d’autres champion ne s’exprime pas aussi sur ces questions.

    Sportivement,

    Miguel

  7. BELLO Miguel

    Bonjour,

    Je vous fais un petit coucou de l’île de la Réunion (Départment Francais de l’océan Indien), pour vous dire que je suis tout à fait d’accord avec votre analyse et celle de Bernard Hinault. Comme vous le dites, on reconnait bien sa passion pour ce sport et on peut regretter que d’autres champions ne s’expriment pas aussi sur ces questions.

    Sportivement,

    Miguel

  8. BELLO Miguel

    Bonjour,

    Je vous fais un petit coucou de l’île de la Réunion (Départment Francais de l’océan Indien), pour vous dire que je suis tout à fait d’accord avec votre analyse et celle de Bernard Hinault. Comme vous le dites, on reconnait bien sa passion pour ce sport et on peut regretter que d’autres champions ne s’expriment pas aussi sur ces questions.

    Sportivement,

    Miguel

  9. BELLO Miguel

    Bonjour,

    Je vous fais un petit coucou de l’île de la Réunion (Départment Francais de l’océan Indien), pour vous dire que je suis tout à fait d’accord avec votre analyse et celle de Bernard Hinault. Comme vous le dites, on reconnait bien sa passion pour ce sport et on peut regretter que d’autres champions ne s’expriment pas aussi sur ces questions.

    Sportivement,

    Miguel

  10. Erwan

    D’accord avec Hinault.

    Si tous les champions avaient la hargne et la determination du Blaireau le cyclisme aurait un visage différent et les courses de 220 km ne commenceraient pas dans les 30 derniers.

    Sportivement,

    Erwan

  11. erik zabel

    A lévidence, l’Amstel et la Flèche ont manqué de Bettini.

    Il faudrait plus de coureurs comme lui.

  12. Stephane

    Armstrong a pris une valise oui, surtout par rapport à son coéquipier Danielson brillant 7ième. a fait plaisir de voir Tom confirmer son niveau et son potentiel chez Discovery Channel. À mon avis sa performance vient de lui assurer son ticket pour le Tour.

L’auteur de ce blog encourage tous les lecteurs à laisser un commentaire en réaction à l’article du jour, cela contribue à enrichir le propos. Vous pouvez contribuer à la qualité de ce site en utilisant un langage décent, poli et respectueux d’autrui, et en étant pertinent et concis envers le sujet traité. L’auteur peut modérer les commentaires, et se réserve le droit de censurer sans avertissement les commentaires considérés hors sujet, diffamatoires, irrespectueux d’autrui, portant atteinte à l’intégrité d’une personne ou encore haineux.